France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

16 octobre 1954, Sedan, Ardennes:

Référence pour ce cas: 16-oct-54-Sedan. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. ar1:] JOURNAL "L'ARDENNAIS":

Scan

Deux documents exceptionnels:

LA "SOUCOUPE"
qui a plané Samedi soir
sur SEDAN
a été photographiée

Nous avons signalé hier que plusieurs personnes ont aperçu dans la soirée de samedi un tache lumineuse de forme ronde, au-dessus de la région de Sedan. Nous n'avons pas voulu donner une importance exagérée à cette nouvelle, à un moment où les esprits sont influencés par les récits concernant d'étranges apparitions.

Mais le fait que cette tache lumineuse a pu être fixée sur la pellicule nous oblige à sortir de notre réserve.

Les documents que nous publions sont absolument authentiques et il ne s'agit nullement d'un montage photo. Ces deux photos ont été prise samedi vers 22h (les témoins dans leur émotion ont oublié l'heure exacte) d'une fenêtre d'un immeuble de la rue Jean-Jaurès à Sedan. Deux témoins étaient à côté de l'opérateur. C'est ce dernier qui, voulant prendre l'air à la fenêtre de sa chambre, aperçut le premier cette lueur anormale qui a intrigué d'autres témoins, en des endroits différents. Deux gardiens de la paix, en faction au Palais des Sports, ont aperçu un disque lumineux, vers 21h30. Plusieurs jeunes gens, venant de la direction de Vrigne l'ont aperçu également. Lorsque les photos que nous publions ont été prises, celui qui en est l'auteur ignorait tout des constatations faites par ailleurs.

Ces deux photos ont été prises avec un "Sem Flex" 6x6, ouverture 3.5; temps de pose: 1 seconde pour l'une et 2 secondes pour l'autre; pellicule "Per Omnia" 23.

La tache plus petite est la lune qui atteignait hier soir son deuxième quartier. Le disque lumineux nettement plus gros que la lune a impressionné fortement la pellicule.

Sur les agrandissements on distingue nettement un noyau central obscur au milieu du disque lumineux.

Une photo avait été prise par un amateur du côté du "Moulin à vent". Malheureusement le temps de pose trop court: 1/100e de seconde, n'a rien donné au développement.

[Ref. er1:] JOURNAL "L'EST REPUBLICAIN"::

Scan

Les soucoupes volantes donnent des maladies de peau!

Charleville (de notre correspondant). - Une curieuse forme lumineuse, que de nombreuses personnes ont vue évoluer, samedi, vers 22h dans le ciel de Sedan a pu être photographiée. Un amateur photographe, qui prenait le frais à sa fenêtre en compagnie de deux camarades, vit soudain dans le ciel un disque lumineux qui se déplaçait à une grande vitesse.

Saisissant son appareil, il réussit à prendre deux impressionnants clichés avec des temps de pose de une ou deux secondes.

Ce phénomène luminaire a été vu par une cinquantaine de personnes, parmi lesquels des gardiens de la paix et plusieurs personnalités sedanaises.

Météore ou soucoupe volante, les avis sont partagés.

On signale, d'une part, qu'à Thin-le-Moutier, village situé dans l'arrondissement de Mézières, une femme aurait vu une soucoupe volante se poser à moins de trente mètres d'elle et qu'effrayée, elle aurait aussitôt perdu connaissance. Depuis cette personne, qui jouit dans le pays de l'estime générale, souffre d'une étrange maladie de peau et est obligée de garder la chambre.

[Ref. ar2:] JOURNAL "L'ARDENNAIS":

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien L'Ardennais, le 23 octobre 1954.

NOS LECTEURS
ONT LA PAROLE

LE DISQUE
PHOTOGRAPHIE A SEDAN
A ETE APERCU A ATTIGNY

Nous avons reçu d'un de nos lecteurs d'Attigny la lettre suivante:

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre article appuyé par plusieurs photographies de la "SOUCOUPE VOLANTE" de Sedan.

Dans la torpeur de cette douce soirée d'automne, ATTIGNY était trop indifférente pour s'apercevoir que d'étranges touristes visitaient le ciel des Ardennes, dédaignant nos syndicats d'initiative et même nos spécialités qui sont pourtant si alléchantes.

Comme ce Monsieur Sedanais prenait l'air à sa fenêtre observait et avait le temps de prendre des photographies, moi-même je prenais l'air au jardin, samedi soir à 21 h 30. Il faut croire que l'heure et la température s'y prêtaient admirablement.

Ma présence n'aurait pas été plus opportune, si j'avais pris rendez-vous pour une réunion contradictoire, dans laquelle j'étais décidé à opposer mon scepticisme le plus absolu.

Et pourtant j'ai vu très nettement, les yeux fixés sur une constellation au sud, passer devant celle-ci, à une allure exceptionnelle, un globe lumineux, très éclairant, suivi d'un long fuseau qui pouvait être l'échappement d'une puissante tuyère, ou plus simplement, l'échauffement de poussières cosmiques provoqué par la vitesse.

Toute mon attention était tendue sur le passage de ce bolide qui allait majestueusement dans un silence impressionnant. Ce feu d'artifice n'a duré que 3 ou 4 secondes, limité que j'étais par l'espace du ciel compris entre deux groupes de bâtiments.

Nous ne pouvons que vous féliciter pour votre effort impartial ét[]ce vos judidiceuses réflexions. Il est en effet trop simple de tourner en ridicule les événements qu'on ne connaît pas mais dont on parle de plus en plus. La tâche la plus difficile pour un journaliste c'est de faire cette discrimination entre l'illusionisme, la mystification et la réalité.

On peut plaisanter agréablement avec facilité, voire avec verve, mais il serait peut-être aussi utile d'encourager les témoignages sincères afin de renseigner les lecteurs correctement sur un déroulement de faits qui d'ont rien d'assez attendrissants pour être comparé aux étoiles d'amour; et qui méritent une sérieuse attention.

Dans sa fugacité et le silence, ce phénomène ne pouvait être aperçu que par hasard, exactement comme on gagne à la loterie nationale. (Ce qui ne m'est pas encore arrivé). Ici, on pourrait facilement augmenter les chances en mettant sur pied des groupements d'observateurs compétents et perspicaces.

C'était l'heure de la relève à la Sucrerie d'Attigny, le poste de nuit était en route. Parmi ceux-ci, j'ai trouvé des témoins qui ont été émerveillés par cette belle comète.

Scan

[Ref. am1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel écrit du météore du 16 octobre 1954 à 21:30:

LE TEST DU METEORE. Le 16 octobre, comme par un fait exprès, un splendide bolide traversa le nord de la France vers 21:30. Il fut observé sur une vingtaine de départements par des milliers de personnes, depuis l'Allier jusqu'à la Lorraine et de la frontière Suisse à Paris. Naturellement de nombreux témoins crurent avoir vu une Soucoupe Volante et le dirent. Les journaux imprimèrent "Soucoupe Volante à Orly", ou "à Montididier" ou "à Metz." Mais une fois encore la description faite par toutes ces cervelles débiles se révéla d'une remarquable honnêteté.

[...]

Les innombrables témoignages recueillis montrent en effet que même quand les témoins ont appelé "Soucoupe Volante" l'objet observé, leur description est identique sur 200.000 kilomètres carrés où le phénomène fut visible: une "boule orange suivie d'une traînée", une "grosse boule lumineuse avec une queue", un "oeuf volant suivi d'une traînée", un "cul de bouteille avec une traînée de trente fois son diamètre", etc. Le même phénomène est uniformément décrit.

[...]

[Ref. jd1:] JEAN-PHILIPPE DAIN:

Réf. UFOTO : 0174
16 OCT 1954
Location : Sedan (FRA) / Author :

[Ref. em1] ERIC MAILLOT:

Eric Maillot revoit les cas notés pas Jean-Michel Ligeron et indique que le cas du 16 octobre 1954 à 21:15 dans tout le département des Ardennes était causé par un météore probablement des Taurides, "radian à l'Est."

[Ref. bo1:] VICENTE-JUAN BALLESTER-OLMOS:

(60)

DATE: 16 octobre 1954

LIEU: Sedan, Ardennes (France)

FORMAT: Image

PHOTOGRAPHE: Non connu

EXPLICATION: Reflet de la lune sur les lentilles (selon Eric Maillot)

REFERENCES: L’Ardennais, 19 octobre 1954, publié dans O.V.N.I. en Ardennes, de Jean-Michel Ligeron, 1981, page 134. Eric Maillot.

REMARQUES: Aucune

[Ref. jb1:] JEROME BEAU:

Jérôme Beau reproduit la transcription et le scan de L'Ardenais, 23 octobre 1954 en indiquant comme source: "Gross, P.: '16 OCTOBRE 1954, SEDAN, ARDENNES:', Ufologie.net, 15 mai 2004".

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans les Ardennes à Sedan le 16 octobre 1954 à 21:30 heures "Observation par de nombreux témoins d'une tâche lumineuse de forme ronde. Deux gardiens de la paix, en faction au Palais des Sports, parlent d'un disque lumineux. Ce disque lumineux se trouvait dans le ciel en même temps que la Lune, mais était beaucoup plus gros. Un noyau obscur pouvait s'apercevoir sur les agrandissements des photos qui ont été faites de cette apparition." Et: "La petite tâche est la Lune" en légende de la photo reprise du journal [ar1].

La source est dite être mon site web et est notée "Les OVNI vus de près par Gross Patrick ** http://ufologie.net".

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541016 16.10.1954 Mezieres France
19541016 16.10.1954 Sedan France 22.00 NL
19541016 16.10.1954 Sedan France

Explications:

Le météore du 16 octobre 1954 à 21:30.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Sedan, Ardennes, Rue Jean Jaurès, police, multiple, objet, disque, lumineux, Vrignes, Nadège Mansart, Lune, photo, photographie, comète, bolide

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 15 mai 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 26 décembre 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [bo1], [jb1], [lc1].
1.1 Patrick Gross 17 janvier 2010 Addition [jd1].
1.2 Patrick Gross 2 décembre 2016 Additions [er1], [ub1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 2 décembre 2016.