France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

16 octobre 1954, Cisternes-la-Forêt, Puy-de-Dôme:

Référence pour ce cas: 16-Oct-54-Cisternes-la-Foret. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le cas est d'abord rapporté par le journal régional La Liberté du 19 octobre 1954, qui indique depuis Cisternes-la-Forêt dans le Puy-de-Dôme, que "Dimanche soir", à la tombée de la nuit, un cultivateur, Mr. Jean Augard, et un ancien mineur, Mr. Jean Chazotte, avaient aperçu dans un champ en bordure de la route un engin en forme de soucoupe surmonté d'une coupole, d'un blanc très brillant.

Quand ils l'avaient aperçue, les deux hommes avaient voulu s'en approcher, mais ils avaient à peine pénétré dans le champ que l'engin s'est élevé sans bruit et a disparu, à vive allure, en direction du nord-est, laissant derrière lui une légère traînée rougeâtre.

Dès le lendemain, le même journal rectifiait la date: "Renseignement pris, nous tenons à préciser que l'engin n'a pas été aperçu dimanche soir, mais bien samedi soir" donc le 16 octobre 1954 "vers 21 h. 30, par l'un des deux témoins que nous citions hier; et cet engin volait selon une trajectoire est-ouest approximativement."

Le journal rappelait que ce même samedi vers cette même heure, des gens de Saint-Georges-de-Mons, Les Ancizes, Montluçon et Vichy avaient observé le même phénomène.

Quant au témoin Mr. Chazotte, mineur retraité à Cisternes-la-Forêt, il priait le journal d'insérer sa lettre suivante:

"A la suite de l'article paru dans votre journal, dont je suis un lecteur assidu, je tiens à rétablir les faits."

"Samedi soir 16 octobre, étant sorti de chez moi à 21 h. 30, j'ai aperçu une rondeur lumineuse de la dimension d'une assiette, laissant une traînée rougeâtre de trois mètres environ, se terminant par un cône. Cette lueur a traversé le bourg de Cisternes, de l'est à l'ouest, et elle se déplaçait à grande vitesse en prenant de la hauteur. Jamais je n'ai vu un engin posé au sol."

A ce stade, il est assez évident qu'il s'agissait du fameux météore de ce jour-là à cette heure-là rapporté sur une bonne partie de la France, comme signalé par Aimé Michel.

Malheureusement l'ufologue Jacques Vallée notera l'observation comme inexpliquée dans son listing dès 1966, avec seulement le nom "Cisternes-la-Forêt" et une nouvelle date erronée, celle du 18 octobre 1954.

Puis, en 1969, le même Jacques Vallée notera le cas dans son catalogue comme étant un "atterrissage d'OVNI" ce 18 octobre 1954 à Cisternes-la-Forêt: "J. Augard et J. Chanzotte" dit-il, avaient vu un objet ovale, surmonté d'un dôme, et émettant une brillante lumière blanche, posé dans un champ. Quand ils s'en approchèrent, celui-ci s'éleva verticalement en laissant une traînée rougeâtre et disparut en direction du nord-est." Ce n'est que dans la version de 1974 de son catalogue d'atterrisages qu'il précisera que ses sources étaient "Combat, La Croix, 20 oct. 1954".

Ceci sera recopié tel quel par l'ufologue britannique Peter Rogerson - futur "sceptique" - dans son catalogue.

Dans les années 1970, l'ufologue Jean Giraud reprenait la version de Vallée, donnant comme sources "la presse régionale", et notant qu'il n'y a pas eu d'enquête mais que le cas avait été signalé à la gendarmerie.

En 1979, les ufologues "sceptiques" Gérard Barthel et Jacques Brucker croient rectifier les choses. Ils notent le nom "Chanzotte" donné par Vallée qui serait en réalité "Chauzotte", et qui serait devenu "Chauzotte" à cause d'une erreur de Mme Gueudelot, archiviste de LDLN - ce qui est donc en fait une contradiction de Barthel et Brucker. Ils indique que Mme Guedelot avait écrit "Augord" au lieu de "Augard", ce qui est possible mais non vérifié puisque ces "archives LDLN" ne sont publiées nulle part.

Puis, ils assurent avoir "mené une enquête" sur ce cas et "retrouvé, après bien des difficultés, un témoin, Monsieur Aucheard qui qui leur aurait expliqué qu'en compagnie de Monsieur Chazotte, ils avaient été "victimes d'un canular monté par des gens du pays", et que selon le journal La Dépêche du Midi le cas date du 8 octobre et non du 18 octobre.

Tout se passe comme si Barthel et Brucker, voulant dénoncer les erreurs des autres, étaient également lacés sur la mauvaise date du 18, de ce fait manquant l'explication évidente du météore du 16, inventant une explication de leur cru et ajoutant encore une nouvelle date incorrecte. Je subodore que le Mr. "Aucheard" qu'ils avaient trouvé n'avait rien à voir avec l'observation de Mr. Chazotte.

Tout ceci n'empêchera nullement ce cas de météore du 16 octobre de continuer à apparaître sous sa version d'un atterrissage d'OVNI du 18 octobre, malgré la rectification de date et de nature par Michel Figuet en 1985, par Larry Hatch, Godelieve van Overmeire, Jérôme Beau, Luc Chastan etc.

Enfin vers 2016, Peter Rogerson, ufologue devenu "sceptique", fait semblant de ne pas avoir lu mon dossier qu'il ne crédite pas tout en l'utilisant, en commentant une erreur de formulation maladroite inédite, celle d'affirmer que c'est la lettre de Mr. Chazotte dans La Liberté du 20 octobre 1954 qui suggère que c'était un météore.

Rapports:

[Ref. lle1:] JOURNAL "LA LIBERTE":

SOUCOUPES ET CIGARES
sillonnent toujours le ciel

UNE SOUCOUPE VOLANTE APERCUE DANS UN CHAMP A CISTERNES-LA-FORET

Soucoupe, cigares, cylindres mystérieux, croissants ou boules, passionnent l'opinion publique et il n'est point de jour qui passe sans que l'on recueille des témoignages souvent contradictoires quant aux formes, aux dimensions ou à la vitesse des engins observés mais indiscutables quant à l'existence d'engins mystérieux.

Au cours du week-end et hier encore plusieurs personnes ont vu passer quelques intrigants appareils.

A CISTERNES-LA-FORET DANS LE PUY-DE-DOME

Dimanche soir, à la tombée de la nuit, un cultivateur, M. Jean Augard, et un ancien mineur, M. Jean Chazotte, aperçevaient dans un champ en bordure de la route un engin en forme de soucoupe surmonté d'une coupole, d'un blanc très brillant.

Apercevant cette "soucoupe", les deux hommes voulurent s'en approcher, mais à peine eurent-ils pénétré dans le champ que l'engin s'éleva sans bruit et disparut, à vive allure, en direction du nord-est, laissant derrière lui une légère traînée rougeâtre.

Rappelons qu'il y a quelques temps une "soucoupe" avait été aperçue à Gelles, village voisin de Cisternes-la-Forêt.

[Ref. lle2:] JOURNAL "LA LIBERTE":

"SOUCOUPE" DE CISTERNES-LA-FORET

(PUY-DE-DOME)

Dans notre numéro d'hier, nous annoncions que deux habitants de Cisternes-la-Forêt (Puy-de-Dôme) avaient aperçu un engin mystérieux qui s'était posé dans un champ.

Renseignement pris, nous tenons à préciser que l'engin n'a pas été aperçu dimanche soir, mais bien samedi soir vers 21 h. 30, par l'un des deux témoins que nous citions hier; et cet engin volait selon une trajectoire est-ouest approximativement.

Nous rappelons que samedi vers cette heure, des personnes de Saint-Georges-de-Mons, Les Ancizes, Montluçon et Vichy ont observé le même phénomène.

M. Chazotte, mineur retraité à Cisternes-la-Forêt, mis en cause par notre article d'hier, nous prie d'insérer la lettre suivante:

"A la suite de l'article paru dans votre journal, dont je suis un lecteur assidu, je tiens à rétablir les faits.

"Samedi soir 16 octobre, étant sorti de chez moi à 21 h. 30, j'ai aperçu une rondeur lumineuse de la dimension d'une assiette, laissant une traînée rougeâtre de trois mètres environ, se terminant par un cône. Cette lueur a traversé le bourg de Cisternes, de l'est à l'ouest, et elle se déplaçait à grande vitesse en prenant de la hauteur. Jamais je n'ai vu un engin posé au sol."

Une soucoupe de moins...!

[Ref. lml1:] JOURNAL "LE MERIDIONAL":

Un engin dans un champ

CLERMONT-FERRAND. -- MM. Jean Augard, cultivateur à Sisternes-la-Forêt (Puy-de-Dôme) et Jean Chanzotte, ancien mineur, ont déclaré avoir aperçu, dans un champ au bord de la route, un engin de forme ovoïde surmonté d'une coupole d'un blanc brillant. Comme les deux hommes approchaient de la "soucoupe", celle-ci s'éleva à la verticale et disparut en direction du Nord-Est, laissant derrière elle une traînée rougeâtre.

Il y a quelques jours, à Gelles, bourgade voisine, plusieurs personnes avaient vu un engin semblable, également posé dans un champ.

[Ref. aml1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel rapporte dans son livre que le 18 octobre 1954, à Cisterne-la-Forêt, à quelques kilomètres de Gelles et de Coheix, deux personnes avaient vu un objet au sol qui était de la même forme que celui vu à Gelles ce jour, donc de forme ovoïde. Quand les témoins se sont approchés, il s'est envolé rapidement vers le nord-est.

[Ref. jve5:] JACQUES VALLEE:

371 -002.70711 45.79200 18 10 1954 CISTERNES-FORET F 0012 I

[Ref. jve1:] JACQUES VALLEE:

282 18 Octobre 1954. Cisternes-la-Forêt (France):

J. Augard et J. Chanzotte ont vu un objet ovale, surmonté d'un dôme, et émettant une brillante lumière blanche, posé dans un champ. Quand ils s'en approchèrent, celui-ci s'éleva verticalement en laissant une traînée rougeâtre et disparut en direction du nord-est. (P 70, M 198)

[Ref. jve2:] JACQUES VALLEE:

18 Octobre 1954. Cisternes-la-Forêt (France):

J. Augard et J. Chanzotte ont vu un objet ovale, surmonté d'un dôme, et émettant une brillante lumière blanche, posé dans un champ. Quand ils s'en approchèrent, celui-ci s'éleva verticalement en laissant une traînée rougeâtre et disparut en direction du nord-est. (Combat, La Croix, 20 oct. 1954)

[Ref. ldl1:] MAGAZINE "LUMIERES DANS LA NUIT:"

Ce magazine indique que Messieurs Augard et Chanzotte ont vu un objet de forme ovoïde surmonté d'une coupole d'un blanc brillant posé dans un pré. Le magazine signale qu'un article du journal La Dépêche du Midi situe le cas au 8 octobre au lieu du 18. Le magazine, comme Jacques Vallée, situe bien l'incident au 18 octobre.

[Ref. jgd1:] JEAN GIRAUD:

- 40 -

DATE 18/10/1954

HEURE

LIEU Cisterne la Forêt (Puy-de-Dôme)

TEMOINS Messieurs J. Augard et J. Chanzotte

LES FAITS.

Les témoins observèrent un objet ovale surmonté d'un dôme et émettant une puissante lumière blanche, posé dans un champ. Quand ils s'en approchèrent l'engin s'éleva à la verticale en laissant derrière lui une traînée rougeâtre et disparut en direction du Nord-Est.

SOURCES.

Presse régionale.

ENQUETE.

Aucune enquête ne fut faite, mais le cas fut signalé à la gendarmerie.

[Ref. gal1:] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVIER:

Les deux auteurs et ufologues indiquent que selon les renseignements succincts du catalogue de Jacques Vallée et le magazine Lumières Dans La Nuit N. 69, le 18 octobre 1954 à Cisterne-la-Forêt dans le Puy-de-Dôme, messieurs Augard et Chanzotte, cultivateurs, ont vu un objet ovale surmonté d'un dôme et émettant une lumière brillante qui était posé dans un champ.

Ils s'en sont approché et l'objet s'est alors élevé verticalement en laissant une traînée rougeâtre et a disparu.

[Ref. prn1:] PETER ROGERSON:

459 18 octobre 1954

CISTERNES-LA-FORET (FRANCE) J. Augard et J. Chanzotte ont vu un objet ovale avec un dôme émettant une lumière blanche et brillante, reposant dans un champ. Lorsqu'ils s'en sont approchés, l'objet s'est élevé verticalement, laissant une traînée rougeâtre et a volé vers le nord-est. (M282; Combat, La Croix 20 Oct 54' Michel II, 198)

[Ref. bbr3:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Avant de conclure notre intervention dans les pages de cette revue, nous voudrions encore apporter quelques éclaircissements qui nous sont apparus au fil de nos enquêtes. "Un classique".

Cisternes la Forêt, cité entre autre par Jacques Vallée le 18 octobre 1954: "J. Augard et J. Chanzotte ont vu un objet ovale, surmonté d'un dôme. et émettant une brillante lumière blanche, posé dans un champ. Quand ils s'en approchèrent, celui-ci s'éleva verticalement en laissant une traînée rougeâtre et disparut en direction du nord-est".

Pour une cohésion souhaitable, dans un esprit scientifique, il est évidemment indispensable que la rigueur soit partout présente dans les (apports et les fichiers. Le texte de Monsieur Vallée comporte au moins une erreur dans le nom d'un des témoins, il ne s'agit pas de Monsieur Chanzotte mais de Monsieur Chazotte ceci peut-être dû au demeurant à une erreur d'impression dans les journaux qui lui ont servi de référence. Madame Gueudelot, archiviste de LDLN, a rentré ce cas dans son fichier, mais ce faisant, elle a introduit deux erreurs par rapport à Jacques Vallée: il ne s'agit plus de Monsieur Chanzotte, mais de Monsieur Chauzotte; il ne s'agit plus de Monsieur Augard. mais de Monsieur Augord. Il va de soit que de telles insuffisances et de telles grossières erreurs dans les données, entravent d'une façon profonde le résultat des études dont elles constituent la base. Les ufologues à l'esprit brouillon devraient s'abstenir de prêcher la rigueur! Nous avons mené une enquête sur ce cas et retrouvé, après bien des difficultés, un témoin, Monsieur Aucheard qui nous a expliqué qu'en compagnie de Monsieur Chazotte ils avaient été victime d'un canular monté par des gens du pays. Dernier point de détail, le journal "La Dépêche du Midi" date ce cas du 8 octobre, et non du 18!

[Ref. fru1] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent qu'à Cisternes la Forêt dans le Puy de Dôme le 18 octobre 1954 à une heure non connue, messieurs Augard et Chanzotte se sont approché d'un objet ovale, surmonté d'un dôme, et émettant une brillante lumière jaune, qui était posé dans un champ.

L'engin s'est élevé verticalement en laissant une traînée rougeâtre et a disparu.

Les auteurs indiquent que les sources sont le cas 282 du catalogue Vallée; Aimé Michel dans "A Propos des S.V." page 241; L.D.L.N. #69; Combat et La Croix du 20 octobre 1954.

[Ref. mft2:] MICHEL FIGUET:

Les témoins de CISTERNES étaient bien MM. AUCHEARD et CHAZOTTE et non MM. AUGARD et CHANZOTTE mais cela aurait-il changé quelque chose si le phénomène observé avait été authentique.

Les auteurs citent: de plus, et c'est écrit noir sur blanc dans "France-Soir" du 1/10/1954, cet incident est dû à une confusion.

Tiens! on se réfère à un article de presse cette fois et surprise: il s'agit d'une confusion et non d'une farce.

Note: Figuet répond à une critique de Gérard Barthel et Jacques Brucker. Ceux-ci l'auraient accusé de croire la presse, c'est pourquoi Figuet rétorque que ce sont Barthel et Brucker qui croient la presse, du moins lorsqu'elle elle donne une explication ordinaire à une observation.

Figuet semble aussi penser que Barthel et Brucker ont changé d'avis sur l'explication, canular puis confusion, ce qui ne serait pas le cas si l'on se réfère à [bbr2] ci-dessous.

[Ref. bbr2:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Si nous critiquons Madame Gueudelot, ce n'est pas uniquement pour le cas de Cisternes la Forêt, mais pour l'ensemble de son "oeuvre".

Ses fiches ne sont qu'erreurs. Un minimum de sévérité s'impose. Puisse-t-elle prendre exemple sur le travail de M. Jeantheau, remarquable d'ordre, de rigueur et de précision.

Si Monsieur Figuet veut bien relire notre article "Le ressac d'une vague" (9), il verra que pour le cas de Cisternes, nous ne citons pas "France-Soir", mais uniquement J. Vallée; nous pourrions y ajouter "Combat" et "La Croix" du 20-10-54 ainsi que le catalogue G. Quincy.

[...]

9) Inforespace n° 3 hors série, décembre 1979.

[Ref. mft3:] MICHEL FIGUET:

Nous remarquons aussi que parfois l'objet a été aperçu en vol mais qu'en réa lité il n'a jamais été vu au sol. La presse est souvent la responsable de l'atterrissage.

Cas de Cisternes-la-Forêt du 16 octobre 1954 et non le 18... (Voir coupures de presse plus loin). [Ci-dessous.]

[Ref. cnu1:] BULLETIN UFOLOGIQUE "CIRCULAIRE CNEGU":

Cisternes la Forêt - 19.10.54 [sic]

[Ref. mft4:] MICHEL FIGUET:

Cet ufologue a noté:

CAS Nr CLASSIFICATION DATE HEURE LIEU CODE POSTAL CREDIBILITE SOURCE
231 CEl 18 10 1954 hnp Cisternes-la-Forêt 63740 C2 E, le T6 P (bolide)

[Ref. mft1:] FRANCAT - MICHEL FIGUET:

Dans un extrait de son catalogue Francat, Michel Figuet a noté que le cas s'est produit le 16 octobre 1954 et non le 18 octobre 1954 et que c'était un bolide allant d'Est en Ouest selon une lettre de Mr. Chanzotte au journal "La Liberté" du 20 octobre 1954, la source étant un article titré "Heureux ceux qui croient sans savoir" dans LDLN 240-250 [sic] page 21.

[Ref. lhh1:] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

4189: 1954/10/18 00:00 1 2:42:20 E 45:47:20 N 3331 WEU FRN PDD 7:7

CISTERNES-la-FORET,FR:2 OBS:SCP DOME ATTERRI/CHAMP:^^+>>NE WHEN NEARED:/r8N°282

RefN°194 LUMIERES dans la NUIT.(LDLN France) Numéro No. 125 : PAYS DE FERMES

[Ref. goe1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge indique qu'en 1954, le 18 octobre, en France, à Cisternes la Forêt "J. Augard et J. Chanzotte ont vu un objet ovale surmonté d'un dôme et émettant une brillante lumière blanche, posé dans un champ. Quand ils s'en approchèrent, l'objet s'éleva verticalement en laissant une traînée rouge et disparut en direction du nord-est."

Les sources sont indiquées comme "Combat, La Croix, 20 oct 1954", "Jacques Vallée: 'Chronique des apparitions ET' - DENOEL 1972 - COLL. J'AI LU - p. 285".

[Ref. jbu1:] JEROME BEAU:

Lundi 18 octobre 1954

[...]

A Cisternes-la-Forêt (France), J. Augard et J. Chanzotte voient un objet ovale, surmonté d'un dôme, émettant une brillante lumière blanche, posé dans un champ. Quand ils s'en approchent, celui-ci s'élève verticalement en laissant une traînée rougeâtre et disparaît en direction du nord-est.

[...]

Les sources sont indiquées comme "Combat, La Croix, 20 octobre 1954".

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique que dans le Puy de Dômes [sic, Dôme] à Cisternes la Forêt le 18 octobre 1954 à une heure non connue, "Les deux témoins s'approchent d'un objet ovale, surmonté d'un dôme, et émettant une brillante lumière jaune, posé dans un champ. L'engin s'élève verticalement en laissant une traînée rougeâtre et disparaît."

La source est indiquée comme "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. uda1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 18 octobre 1954 à Cisternes-La-Foret, France, "Objet à dôme atterri dans champ. Décolle et vole rapidement au nord-est une fois approché par les témoins." Et: "on a aperçu un objet qui a eu un aspect et une performance au-delà des possibilités des aéronefs terrestres. Un disque couvert d'un dôme a été observé par deux témoins à une ferme pendant plus d'une minute (Augard)."

Les sources sont indiquées comme "Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958; Bowen, Charles, The Humanoids: FSR Special Edition No. 1, FSR, Londres, 1966; Vallee, Jacques, Challenge to Science: The UFO Enigma, Henry Regnery, Chicago, 1966; Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01); Schoenherr, Luis, Computerized Catalog (N = 3173); Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002."

[Ref. uda2:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 18 octobre 1954 à 17:30 à Cisternes-la-Foret, France, "un objet ovale avec un dôme, émettant une lumière blanche lumineuse, reposait dans un champ." "Cisternes-la-Foret, France. Messieurs. J. Augard et J. Chanzotte ont vu un objet ovale avec un dôme, émettant une lumière blanche lumineuse et reposant dans un champ. Quand ils l'ont approché l'objet est monté verticalement, laissant une traînée rougeâtre, et a volé au loin vers le nord-est."

Et: "J. Augard et J. Chanzotte ont vu un objet ovale avec un dôme, émettant une lumière blanche lumineuse, reposant dans un champ. Quand ils l'ont approché, l'objet est monté verticalement, laissant une traînée rougeâtre, et a volé au nord-est."

Et: "On a observé un objet. Des effets électromagnétiques et physiologiques ont été notés. Un objet ovale rouge, d'environ 40 pieds à travers, a été observé par temps clair par un témoin de 42 ans masculin (comme rapporté à la police) et d'autres dans une forêt pendant quelques minutes (Augard; Bachelard). Aucun bruit n'a été entendu."

La source est indiquée comme "Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073)".

[Ref. nip1:] "THE NICAP WEBSITE":

*18 oct. 1954 - Cisternes-la-Foret, Puy-de-Dome, France. Messrs. J. Augard et J. Chanzotte ont vu un objet ovale, surmonté d'un dôme, et émettant une brillante lumière blanche, posé dans un champ. Quand ils s'en approchèrent, celui-ci s'éleva verticalement en laissant une traînée rougeâtre et disparut en direction du nord-est. (Sources: Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 198; Jacques Vallee, Passport to Magonia: A Century of Landings, p. 233).

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas 6 fois:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541018 18.10.1954 Cisternes Foret France RR I
19541018 18.10.1954 Cisternes Foret France
19541018 18.10.1954 Cisternes Foret France RR II
19541018 18.10.1954 Cisternes Foret France
19541018 18.10.1954 Cisternes Foret France RR I
19541018 18.10.1954 Cisternes Foret France

[Ref. prn2:] PETER ROGERSON - "INTCAT":

18 octobre 1954.

CISTERNES-LA-FORET (PUY DE DOME : FRANCE)

J Augard et J Chanzwtte [sic] ont vu un objet ovale avec un dôme, émettant une lumière blanche et brillante, reposant dans un champ. Quand ils s'en sont approchés, l'objet s'est élevé verticalement, laissant une traînée rougeâtre, et s'est envolé vers le nord-est.

Evaluation - Une lettre dans La Liberte 20 octobre 1954. suggère que ceci était en fait daté du 16 et était le météore de 2130hrs.

Explications:

Probable météore du 16 octobre 1954 à 21:30.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Cisternes-la-Forêt, Cisterne, Puy-de-Dôme, J. Augard, J. Chanzotte, multiple, ovale, objet, brillant, blanc, lumière, champ, traînée, rouge, atterrissage, verticalement

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 18 avril 2003 Première publication.
1.0 Patrick Gross 27 décembre 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée.
1.1 Patrick Gross 30 juin 2010 Addition [jve5].
1.2 Patrick Gross 18 octobre 2014 Addition [nip1].
1.3 Patrick Gross 20 octobre 2016 Addition [lml1], [bbr2], [mft2].
1.4 Patrick Gross 4 mars 2017 Addition [ubk1].
1.5 Patrick Gross 14 janvier 2019 Additions [lle1], [lle2], [prn1], [mft4], [mft3], [lhh1], [prn2], [bbr3].
1.6 Patrick Gross 26 novembre 2019 Additions [jgd1], [cnu1], Résumé.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 26 novembre 2019.