AccueilAcceuil
This page in english

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

LES PHOTOGRAPHIES D'OVNI DE MCMINNVILLE, OREGON, PAR PAUL TRENT, 1950:

J'ai recueilli un certain nombre d'articles de quotidiens qui discutent de ce cas photographique célèbre. Ces articles donnent des indications précieuses, par des nouvelles, des avis, des revues, des interviews, des opinions, au sujet de la manière dont les journaux, locaux ou nationaux ou étrangers, présentent le cas ou le discutent depuis plus d'un demi-siècle.

Les informations sur le cas de McMinnville lui-même se trouvent ici.

LISTE D'AUTRES ARTICLES DE CETTE COLLECTION:

SOURCE:

Cet article a été publié dans le quotidien News-Register, de McMinnville, Orégon, USA, le 15 Mai 2001.

NEWS-REGISTER, 15 MAI 2001:

La légende OVNI perdure

Par PAT FORGEY du News-Register

Il pourrait y avoir quelque chose "là dehors" mais deux des observateurs les mieux informés du cas d'objet volant non identifié des années 50 à McMinnville indiquent qu'ils ne savent pas ce que c'est.

"Je ne sais pas si les soucoupes volantes existent ou pas," a dit Phil Bladine, le rédacteur du journal retraité qui a publié à l'époque les célèbres photos. Son journal, un prédécesseur du News-Register appelé le Telephone-Register, avait entendu parler des photos prises par Paul Trent à sa ferme à l'écart de la route 18 à l'ouest de McMinnville, et avait envoyé un journaliste pour les rechercher.

Le journal les a publié dans ce qui est devenu sa plus grande édition jamais vendue, et les photos ont été depuis publiées dans le monde entier.

La chaîne des brasseries McMenamins ont récemment ouvert l'Hôtel Orégon à McMinnville et l'historien de la compagnie Tim Hills s'est intéressé à cette histoire.

Pour le cinquante-et-unième anniversaire de la prise des photos Trent, les McMenamins ont réuni Bladine et le vidéographe Terry Halstead pour parler au sujet des Trents et de leurs photos.

Bladine et Halstead ont tout deux traité le cas en tant que journalistes, à la différence de la plupart des autres dans la communauté OVNI, et n'ont pas pris de position sur la question de l'existence des OVNIS. Tous les deux, cependant, étaient disposés à parler au sujet des Trent, de leurs photos et de leurs avis là dessus.

Bladine a raconté comment le reporter Bill Powell a cherché les négatifs des photos à la ferme des Trents, où ils avaient été mal rangés sous un Davenport.

Ils ont projeté les photos sur le mur de la chambre noire du Telephone-Register, et n'ont pu voir aucun fils ni aucune autre indication de fraude.

Bladine dit qu'il avait indiqué à Powell: "Et bien, pour moi elles apparaissent authentiques."

Avec cela, il y avait seulement une chose à faire. "Donc nous les avons publiées dans le journal," a-t-il dit.

Une couverture par les média de nouvelles du pays, y compris le magazine Life, les radios nationales et la télévision, a eu comme conséquence tellement d'intérêt pour l'édition du 8 Juin 1950 du Telephone-Register, qu'il a été forcé de ré-imprimer 10.000 copies supplémentaires de la première page pour satisfaire la demande. Normalement, le tirage du journal était environ un tiers de cela.

Bladine a indiqué qu'il ne sait pas que ce qu'était ce que Paul Trent a photographié en deux images en 1950, mais il est convaincu que les photos elles-mêmes n'étaient pas un canular.

"Nous savons que les Trent ne sont pas le genre de personnes qui font cela," a-t-il dit.

Halstead, qui a fait une vidéo documentaire du cas Trent, a indiqué que les Trent lui ont dit qu'ils ont été interviewés par des agents du FBI après que les médias de nouvelles en aient parlé, mais Halstead a dit qu'il ne parvient pas à obtenir tous les rapports du FBI sur ce cas, que ce soit par Washington, ou par le bureau du FBI de Portland.

Le documentaire de Halstead a été réalisé au début des années 90, et comporte Paul et Eveyln Trent, qui sont décédés depuis.

Il dit que sa recherche l'a mené à la même conclusion que Bladine, que les Trent disaient la vérité au sujet de ce qu'ils ont vu et ont photographié, mais qu'il ne sait pas ce que c'est.

Quand les amateurs d'OVNIS dans l'assistance au McMenamins ont posé des questions à Halstead sur d'autres cas d'OVNIS il a refusé de répondre, précisant qu'il est un vidéographe qui a couvert le cas Trent, pas un expert en matière d'OVNIS.

Il a dit que le secret maintenu sur les OVNIS par le gouvernement éveille les soupçons, et qu'il y avait été confronté pendant des années alors qu'il essayait d'employer la loi fédérale sur la liberté de l'information pour obtenir des informations sur le cas.

"Le gouvernement maintient un tel secret, que cela fait que vous vous posez des questions," a-t-il dit.

L'historien Hills a dit que ses recherches concernant ce cas l'ont laissé convaincu lui aussi qu'il y a quelque chose là dehors. "Cela a fait de moi un convaincu," a-t-il dit. "Je ne sais pas quoi d'autre penser."


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 10 Mai 2002