Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien régional Le Courrier Picard, France, pages 1 et 2 , le 30 septembre 1954.

Scan

Carrousel aérien
de soucoupes volantes
dans le Dauphiné

En Ille-et-Vilaine, d'autre part
le chauffeur d'une locomotive
tombe malade à la vue d'un de ces engins

LYON, 30 septembre. -- Dans les départements du Rhône, de l'Isère, de la Drôme et de la Savoie, de nombreuses personnes affirment avoir vu, ces derniers jours, avec plus ou moins de netteté, des engins ayant soit la forme de cigares, soit celle de disques.

Dans la région de l'Arbresle, l'un de ces témoins, directeur d'un music-hall parisien, a même filmé un de ces mystérieux appareils qui évoluait à une hauteur estimée par lui à environ 700 mètres. On saura ainsi, après développement du film, s'il s'agit ou non d'une illusion d'optique.

Près de Feyzin (Isère), un jeune homme aurait aperçu dans la campagne, non loin du sol, un engin ayant la forme d'un dôme et d'où jaillissait une lumière très vive.

Le témoin la compara à celle provoquée par la combustion du magnésium. L'appareil, brusquement monta à la verticale en laissant derrière lui une gerbe d'étincelles et disparut.

Dans la Drôme, une habitante, Mme. L... qui se promenait près de Chabeuil, prétend avoir rencontré, dans le chemin qu'elle suivait, un être de petite taille vêtu si bizarrement qu'elle crût tout d'abord qu'il s'agissait d'un épouvantail en cellophane.

Le chien qui accompagnait la promeneuse aboya furieusement, pris de terreur. Quant à Mme L..., terrifiée également, elle se cacha derrière une haie.

C'est alors qu'elle vit s'élever du champ de maïs qui bordait le chemin, un disque d'où émanait un sifflement. Peu après, le témoin et des paysans se rendirent dans le champ où, selon eux, on distinguait nettement une trace circulaire d'environ 3 mètres de diamètre, avec épis de maïs couchés et branches cassées en bordure.

D'autres habitants de Chabeuil ont également déclaré avoir aperçu, ce jour-là, une soucoupe volante.

Enfin, en Savoie, près du lac du Bourget, au-dessus du Mont Revard, plusieurs automobilistes, au total une quinzaine de personnes, ont vu simultanément un appareil luer [sic, évoluer] pendant environ quatre minutes ayant la forme d'un disque, évo-tes [sic], puis disparaître brusquement.

Suite en 2ème page sous le titre:

SOUCOUPES VOLANTES

Scan

Soucoupes volantes

(Suite de la 1ère page)

L'un des témoins, un médecin de Chambéry, est un ancien observateur d'artillerie. Il nota avec soin les observations et dessina un schéma reproduisant le trajet de l'appareil.

En Ille-et-Vilaine

MM. Gérard, mécanicien, et Paroux, chauffeur, qui conduisaient une machine haut-le-pied venant de Nantes, aperçurent, hier soir, alors qu'ils passaient au lieudit "La Butte du Rouge", commune de Saint-Nicolas-de-Redon (Ille-et-Vilaine) un engin qui s'élevait des marais voisins.

Cet engin, d'une certaine longueur, qui était suivi d'une traînée lumineuse, vola pendant une dizaine de secondes au-dessus de la machine et disparut dans le ciel.

Si le mécanicien conserva tout son calme, le chauffeur en revanche, fut su effrayé, qu'il tomba malade et dut passer une visite médicale ce matin.

Un "scaphandrier interplanétaire" apparaît à un cultivateur

M. Yves David, 28 ans, cultivateur aux Brouloux, commune de Vouneuil-sur-Vienne, a déclaré avoir vu s'avancer sur lui, sur la route de Cenon à Vouneuil, le 10 septembre à 22 heures, une sorte de "scaphandrier".

Celui-ci, dit-il, vint lui caresser le bras, émit des sons inintelligibles et se retira vers un engin (que M. David ne peut décrire). Un faisceau lumineux vert fut projeté dans sa direction, le clouant sur place, puis l'engin disparut dans le ciel, à la verticale, sans aucun bruit.

M. David déclare n'avoir rien voulu dire de cette bizarre rencontre, de peur qu'on se moquât de lui. Il en fit part toutefois à un ami, lui demandant si d'autres personnes n'avaient pas aperçu le "scaphandrier". C'est ainsi que tout le pays l'a su.

Objets lumineux dans le ciel du Roussillon

Un boulanger de Canet-Plage, a déclaré qu'au retour d'une tournée de livraison avec sa camionnette, il avait aperçu, au-dessus de cette localité, un disque brillant qui, après avoir décrit de grands cercles, s'éloigna en direction de la mer.

D'autre part sept ouvriers d'une usine de la banlieue de Perpignan affirment avoir aperçu également un objet d'une couleur indéfinie évoluant à grande vitesse, et qui aurait franchi les Pyrénées en direction de l'Espagne.

En Haute-Garonne

Trois habitants de Lanta, près de Villefranche-de-Lauraguais (Haute-Garonne), M. et Mme Brunet, et M. Gadra, instituteur de la localité, affirment avoir aperçu, hier soir, au-dessus du village, un disque lumineux de couleur orange.

L'objet évoluait à une grande hauteur et se déplaçait en direction nord-sud.

Après avoir été visible pendant trente à quarante secondes, le disque lumineux a disparu à l'horizon.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 22 février 2020.