Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien La Croix, Paris, France, page 2, le 16 octobre 1954.

Scan

Soucoupes, cigares, etc.

Un disque lumineux poursuivi
(mais en vain) par deux
avions à réaction

Au début de l'après-midi de jeudi, la population de Fontaine-de-Vaucluse était mise en émoi par la présence au dessus de la petite cité d'un disque blanc surmonté d'une calotte sphérique.

La bordure circulaire inférieure de ce disque portait, par intermittence, deux feux puissants, variante du blanc au violacé, passant par le rouge.

La base aérienne de Caritat (Vaucluse), alertée, dirigea immédiatement deux avions à réaction qui, bientôt, après deux virages sur Fontaine-de-Vaucluse, prirent de l'altitude et piquèrent sur le "disque".

Par radio, les pilotes des avions annoncèrent que l'engin était en vue, qui le prenaient en chasse, mais qu'il s'échappait avec une vitesse supérieure à la leur.

De Vaucluse, on pouvait voir nettement le disque s'éloigner en flèche, poursuivi par les deux avions à réaction.

Les sept nains
de Blanche-Neige "motorisés"?

Plusieurs chasseurs de la commune de Saint-Ambroix (Gard) auraient récemment aperçu sept êtres minuscules dont la forme rappelait vaguement celle d'un corps humain. Lorsqu'ils tentèrent d'approcher, les êtres se précipitèrent vers un engin phosphorescent, qui s'envola aussitôt.

A l'emplacement où se trouvaient les pilotes de la soucoupe volante, les chasseurs découvrirent sur le sol un certain nombre de graines d'aspect bizarre, qu'ils firent examiner par des spécialistes.

Ces derniers n'ont pu en préciser l'espèce.

Blanchi par une soucoupe

Un habitant du bourg de Méral (Mayenne) a déclaré avoir vu dans le ciel une boule brillante de couleur orange qui se posa sur le sol. Le disque est, aplati et en forme de dôme, d'un diamètre de 5 à 6 mètres, dégageait une lueur aveuglante, éclairant la campagne dans un rayon de 200 mètres.

L'engin était transparent et à l'intérieur ont observait une forme noire. Le disque elle resta ainsi une dizaine de minutes, rougit, et disparut rapidement vers le Nord. L'observateur se rendit alors à l'endroit où l'objet s'était posé. Il y avait, assure-t-il, une sorte de nuage brillant qui tombait lentement sur le sol. Arrivé à son domicile, il s'aperçut que ses vêtements étaient recouverts d'une couche blanche d'une matière un peu collante, comme de la parafine.

Un engin se pose
à "Saint-Pierre-Halte"

Un garçon boulanger de Calais a affirmé qu'il avait vu, à 3 h. 40 du matin, jeudi, au lieu-dit "St-Pierre-Halte", sur la route de Saint-Omer, un engin jaune et brillant se poser sur la voie ferrée.

L'objet, de forme curieuse, avait, selon le boulanger, deux mètres de haut et quatre mètres de diamètre.

Le quotidien Maroc-Presse, de Casablanca, annonce qu'un ingénieur de Meknès qui se rendait à port lyautey en auto, a déclaré avoir été arrêté sur la route, dans la forêt de la Mamora, par un homme vêtu d'une combinaison brillante.

Cet homme, qui mesurait 1 m. 20 environ, s'est ensuite dirigé vers un engin arrêté sur la droite de la route. A peine utile pris place intérieure que l'engin disparu à grande vitesse.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 janvier 2021.