France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

3 octobre 1954, Leval, Nord:

Référence pour ce cas: 3-oct-54-Leval. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Vers 2017, l'ufologue "sceptique" Dominique Caudron, basé dans le Nord, a catalogué des observations dans la région du Nord du 3 octobre 1954 négligées par les ufologues, dont de nombreuses inédites, et la plupart du temps explicables par une lune rousse dont l'aspect était altéré par des nuages.

L'une de ces observations avait été rapportée dans le journal régional Nord Matin, dans l'édition d'Avesnes du 8 octobre 1954:

A 20:45, sur la Route Nationale 359 près de Leval qui est dans le département du Nord, Mr. Fabien Bermeja roulait dans son taxi allant vers Taisnière-en-Thiérache.

Il a vu au-dessus des forges de Leval-Aulnoye un croissant lumineux dont le centre projetait une lueur blanche. Il se dirigeait vers Maroilles.

Le témoin l'a ensuite perdu de vue, mais l'a revu à la sortie de Leval.

Dominique Caudron a expliqué cette observation comme une interprétation erronnée de la lune, l'objet étant dans la même direction que la lune et se comportant comme la lune.

En 2020, Dominique Caudron a publié l'article de presse original de Nord-Matin.

Cela disait que "dimanche 3", donc le 3 octobre 1954, à 20:45, Mr. Fabien Bermeja, chauffeur de taxi, "homme des plus pondérés", se rendait à Origny-en-Thiérache avec plusieurs personnes à bord. A l'entrée de la commune de Leval, son attention a été attirée par un point lumineux immobile, en forme de croissant, dont le centre projetait une lueur blanche, au-dessus des Forges de Leval-Aulnoye.

Peu après, poursuivant sa route, Mr. Bermeja et ses passagers avaient constaté que l'engin, changeant d'aspect, se déplaçait pour prendre la direction de Maroilles et ils l'ont perdu de vue. Mais après la traversée de Leval, ils lôn de nouveau vu,puis il a de nouveau disparu derrière une maison isolée sur la route qui mène à Taisnières-en-Thiérache.

Mr. Bermeja, qui se rendait dans cette localité, arrivé au lieu-dit "Fontinette", a pris le virage et à nouveau les mêmes personnes ont vu une lueur blanche derrière la maison isolée.

Rapports:

[Ref. nmn1:] JOURNAL "NORD-MATIN":

Scan

AULNOYE-AYMERIES

DES "SOUCOUPES" APERCUES
DANS NOTRE REGION

Les soucoupes volantes contiuent à être d'actualité.

Aulnoye attendait d'avoir elle aussi la visite d'un de ces engins jusqu'ici mystérieux, c'est chose faite maintenant.

Dimanche 3, à 20 h. 45, M. Fabien Bermeja, chauffeur de taxi, homme des plus pondérés, se rendait à Origny-en-Thiérache avec plusieurs personnes à bord. A l'entrée de la commune de Leval, son attention fut attirée par un point lumineux immobile, en forme de croissant, dont le centre projetait une lueur blanche, au-dessus des Forges de Leval-Aulnoye.

Peu après, poursuivant sa route, l'automobiliste et les passagers constatèrent que l'engin changeant d'aspect, se déplaçait, pour prendre la direction de Maroilles et le perdirent de vue. Mais, après la traversée de Leval, l'engin réapparut à leur vue, pour le voir à nouveau disparaître derrière une maison isolée sur la route qui mène à Taisnières-en-Thiérache.

Le conducteur de l'automobile qui se rendait dans cette localité, arrivé au lieudit "Fontinette" prit le virage et à nouveau les mêmes personnes virent une lueur blanche derrière la maison isolée.

D'autre part, un contremaître des usines L.M.A., demeurant rue des Fleurs, à Aulnoye, qui désire conserver l'anonymat, a vu de chez lui et à la même heure que M. Bermeja, l'engin au-dessus de Forges de Leval.

Par ailleurs, on signale que M. Colleur, marchand de bestiaux à la Porquerie, hameau de Pont-sur-Sambre, aperçut lui aussi entre 15 heures et 16 heures, un engin mystérieux évoluant sans bruit au-dessus de la ferme du Hambre.

Ces personnes dont le sérieux ne peut être mis en doute, sont formelles dans leur déclaration, elles se défendent d'avoir été l'objet d'hallucination.

M. Desuel, commissaire de police a consigné leurs observations dans un rapport.

[Ref. dcn3:] DOMINIQUE CAUDRON:

Dominique Caudron a dressé un inventaire d'observations dans le Nord au 3 octobre 1954, comprenant 51 rapports, dont celui-ci:

La fabuleuse journée du 3 octobre 1954

[...]

Chronologie des observations du 3 octobre.

Nous ne donnons ici qu'un résumé de ce qui est paru dans la presse de l'époque, pour la région du nord, sans tenir compte de qu'ont pu raconter ensuite les ufologues. Nous avons numéroté toutes ces observations, dont les premières n'ont rien à voir avec le coucher de la lune, afin de pouvoir les étudier globalement dans un tableau. Certaines font déjà l'objet d'un dossier spécial.

[... autres cas...]

20) 20 h 45, RN 359 près de LEVAL (59)

- Mr Fabien Bermeja, roulant dans son taxi, vers Taisnière-en-Thiérache. a vu au dessus des forges de Leval-Aulnoye un croissant lumineux dont le centre projetait une lueur blanche. Il se dirigeait vers Maroilles. Le témoin le perdit de vue mais le revit à la sortie du Leval.

(Nord Matin-ed. Avesnes 8/10 page 3)

[... autres cas...]

Tout ceci n'est qu'une compilation des renseignements donnés par l'ensemble des journaux de l'époque, éditions locales comprises, er dont les ufologues n'ont jamais utilisé qu'une partie.

Nous verrons que l'analyse de ces renseignements permet d'éliminer l'hypothèse d'une soucoupe volante, au profit de celles de multiples observations de la lune, dont l'image était rougie et déformée par des nuages, qui lui donnaient aussi un mouvement apparent illusoire.

[Ref. dcn4:] DOMINIQUE CAUDRON:

Analyse des observations du 3 octobre 1954

[... autres cas...]

20) 20 h 45, RN 359 près de LEVAL (59)

Même aspect que la lune ce soir là, même comportement apparent que la lune.

[... autres cas...]

Explications:

La Lune depuis Leval (50° 10' 49'' Nord 3° 49' 51'' Est) au moment de l'observation est à l'azimut 222° 51' (Sud-Ouest), l'élévation de 3° 6' propice au méprises, et dans son dernier croissant (le témoin parle bien d'un un croissant lumineux) avec 36.5 % de sa surface éclairée par le soleil. Elle passera derrièRe l'horizon à 21:15.

A la suite de la réforme de 1972, la Route Nationale 359 a été déclassée en Route Départementale 959 (cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Route_nationale_359). C'est sur la carte la "Rue d'Aulnoye" pui aprèS Leval la "Grand Rue".

Allant de Leval à Tasinières-en-Tiérache, le témoin se trouvait au Nord de Leval (puisqu'il revoit le phènomène en sortant de Leval), descendant vers le Sud-Ouest.

Lorsqu'il voit le phénomène au-dessus des forges d'Aulnoyes-Leval, il doit être sur la D959 avant Leval, et le phénomène, la Lune, est devant lui.

Il a toujours la Lune quasiment droit devant lui avant et après la traversée de Leval. La Lune étant très basse, il est normal qu'il ne puisse la voir quand il traverse les rues et maisons de Leval.

Maroilles est un peu plus bas que la carte, au Sud-Ouest du témoin; il est donc également normal qu'il ait l'impression que le phénomène aille vers Maroilles; c'est la classique illusion de mouvement de la Lune alors que c'est la voiture qui se déplace.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Leval, Nord, Fabien Bermeja, Aulnoye, croissant, taxi, route, direction, lumineux, lueur

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 25 mai 2019 Première publication.
1.1 Patrick Gross 28 avril 2020 Addition [nmn1]. Dans le Résumé, addition de "En 2020..." et de ce qui suit.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 28 avril 2020.