Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

Soucoupes volantes en France en 1954:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien L'Est Républicain, France, le 22 septembre 1954.

Scan

Après les "soucoupes" les "cigares volants"

Leur "passage" signalé à Rome, dans l'Allier et le Puy de Dôme

Le "passage" de mystérieux "cigares volants" est signalé en Italie et en France. Vendredi, à rome, plusieurs milliers de personnes ont observé l'étrange phénomène. L' "engin" s'est déplacé au-dessus de la ville à une altitude évaluée à 10.000 mètres, puis est descendu beaucoup plus bas, laissant derrière lui une traînée de fumée.

En France, un habitant de Moulins qui se trouvait, dimanche, à Rongères, petite commune de l'Allier, a aperçu dans le ciel un engin semblable.

D'autre part, plusieurs Clermontois ont déclaré avoir vu, au-dessus du Puy-de-Dôme, voler un "engin" lumineux, de forme ovale très allongée semblant se déplacer assez lentement vers le Nord-Est.

Quatre personnes notamment ont affirmé avoir observé l' "engin" pendant deux minutes avant qu'il disparaisse en prenant de l'altitude. Tous les témoins sont affirmatifs: aucun bruit ne se faisait entendre. Il ne pouvait pas s'agir d'un avion.

De nombreuses explications sont avancées qui, pour la plupart, ne méritent pas de retenir l'attention. Signalons toutefois que, selon des savants italiens, le "cigare volant" ne serait pas un corps céleste, mais un aéronef de type inconnu jusqu'ici.

Invasion de "boules de feu" en Hollande

En Hollande, c'est une invasion de "boules de feu" qui défraie la chronique journalistique.

Nos confrères rapportent que les 194 habitants du petit village de Zuidlaardevereen, dans le Groningue, sont atteints d'insomnie collective depuis une semaine, craignant d'être à leur tour victimes d'une invasion de boules de feu qui, selon les affirmations de l'un des agriculteurs du village, M. Va[n] Der Veen, s'est produite dans son propre domicile.

M. Van Der Veen devisait, l'autre soir, dans le lit clos, à la mode de Bretagne, qu'il partage avec Mme Van der Veen, lorsqu'il remarqua qu'une petite boule de la taille d'une bille, émettant un lueur jaune et entourée d'un cercle noir, flottait au-dessus du lit.

Comme il essayait de l'attraper, la boule se mit à grossir et disparut.

Quelques instants plus tard, sous les yeux horrifiés de Mme Van Der Veen, une quinzaine de petites boules se formèrent et se mirent à rouler sous les couvertures. Le couple sauta du lit et, pendant que M. Van Der Veen s'efforçait d'une main tremblante, d'allumer une lampe à pétrole, les boules s'élevèrent et se confondirent en un long ruban, lequel fit, en se tortillant, le tour de la chambre pour disparaître au moment même où la lampe s'allumait.

L'aventure de M. Van Der Veen, appuyé par le crédit de sa solide personnalité, a rencontré peu d'incrédules dans son village.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 29 mai 2010.