Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Le phénomène OVNI vu par la Presse:

Article de "Popular Mechanics":

Les quelques liens qui figurent dans le corps de l'article renvoient à des pages en rapport de mon site. Ces pages ne font pas partie de la publication originale.

Moi-même autant que des ufologues et/ou scientifiques, ne partageons pas toutes les idées présentées dans l'article (les observations de Washington en 1952 ne sont pas explicables en termes d' de "couche d'inversion de température.") Cet article d'un magazine grand public Américain est cependant un document d'intérêt de la littérature concernant les OVNIS.

Cliquez! Partie I

Cette page Partie II (Cette page)

Cliquez! Partie III


Les sceptiques disent qu'il est facile de faire un accident d'OVNI. Posez juste une question aiguë. Considérez le légendaire incident de Mantell dans lequel un OVNI est censé avoir descendu un F-51 Mustang en plein jour. Demandez si n'importe quel autre avion militaire étaient dans le ciel au-dessus du Kentucky cet après midi fatidique du 7 Janvier 1948. Vous découvrirez que le Capitaine Thomas F. Mantell Jr., un pilote de la Garde Nationale de l'Air, est mort après avoir manqué d'oxygène alors qu'il chassait la réflexion du soleil sur un ballon Skyhook de la Navy, secret à cette époque.

Les radar se sont montrés aussi faillible que l'oeil humain, produisant des gros titres décrivant des flottes d'OVNIS au-dessus de Washington, DC, Los Angeles et des installations militaires sensibles. Dans chaque cas les vrais envahisseurs étaient des interférences des signaux de radar, des masses d'air de densités différentes, ou des bandes d'oiseaux qui ont soudainement reserré leur formation. Chaque anomalie peut faire apparaître et disparaître en une seconde des cibles multiples ou les objets de la taille d'un dirigeable.

Parfois, les différences en interprétant les "faits" d'un cas peuvent inciter des ufologues et des sceptiques à ressembler à comme des membres des tribus se faisant la guerre. Il y a, cependant, un point sur lequel ils sont d'accord: la plupart des observations d'OVNIS sont des avion, des planètes ou d'autres phénomènes naturels.

La plupart des observations, cela ne signifie pas toutes les observations. Et tandis que les investigations du gouvernement ont à plusieurs reprises assuré le public que les OVNIS ne causent aucun danger en matière de défense nationale, exactement les mêmes rapports détaillent également des douzaines d'observations que ni la science ni les sceptiques ne peuvent expliquer de manière satisfaisante. Parmi ces cas se trouvent les six observations qui sont encore plus embarassantes maintenant que quand elles ont été rapportées à l'origine.

POPULAR MECHANICS n'offre aucune opinion sur la question de savoir si ces machines volantes mystérieuses proviennent des pistes d'atterrissage militaires secrètes ici sur Terre ou de bases spatiales quelque part "là dehors." Cependant, nous sommes confiant en faisant une prévision: Quand le voile du secret de sécurité entourant les OVNIS sera finalement levé, cela le sera parce qu'un des observations que nous nous présentons a ici en aura été le levier.

Quand on leur demande de sélectionner les photos d'OVNI les plus crédibles jamais prises, les ufologues choisissent les clichés en noir et blanc pris par Paul Trent, un fermier de McMinnville, dans l'Orégon.

Les photos confirment une observation alléguée qui a eu lieu le 11 Mai 1950, quand une machine volante en forme de plat à tarte invsersé a été vue par Trent, son beau-père et son épouse.

Mme Trent a été la première à voir l'engin. Elle a dit à des investigateurs de l'Armée de l'Air qu'elle l'a repéré la première fois à environ 19:30 pendant qu'elle marchait à travers sa cour. Avec une section d'environ 30 pieds, elle a flotté silencieusement vers elle depuis le ciel du nord-est, créant un sillage qui a agité le tissu de sa robe.

Trent a décrit l'OVNI qu'il a photographié comme "une chose de bonne taille évoquant la coupôle d'un parachute mais sans les ficelles, et de couleur argentées lumineux mêlé de bronze." Un traitement de colorisation et d'amélioration du grain par ordinateur de la photo indique qu'il n'y a aucune trace de fil, et un dessous doux et des bords nets qui suggèrent un objet artificiel, plutôt que naturel.

Pensant que c'était "quelque chose que l'armée expérimentait," elle a crié pour que son mari apporte l'appareil photo. Pendant qu'il se précipitait dehors et commençait à prendre des photos, elle a couru à l'intérieur pour téléphoner ses parents, qui vivaient dans la maison suivante. Ainsi alerté, son père pu apercevoir l'engin.

Quand le film a été développé, Trent l'a montré à son ami Frank Wortmann, un banquier du coin, qui a exposé les photos dans la vitrine de la banque. Un journaliste local les a vu et les a publiées. Dans le mois qui a suivi la photo principale a été distribuée par les newswires et imprimée dans le magazine Life. Le FBI et l'Armée de l'Air ont interviewé les Trent. Et alors les photos ont disparu.

Trouvé dans les archives d'un service de newswire après 17 ans, les images perdues ont été poursuivies par des sceptiques. "Ces images ont attiré l'attention parce qu'elles ont montré non pas de vagues lumières mais un

engin structuré artificiel," dit Jerome Clark, du J. Allen Hynek Center for UFO Studies (JAHCUS). Il a étudié le cas tandis qu'il faisait des recherches pour une encyclopédie intitulée The UFO Book.

Les sceptiques n'ont rien trouvé pour déprécier l'intégrité de Trents, et aucun motif financier pour avoir truqué des images d'OVNIS. La critique la plus forte des photos jusqu'ici est venue de Philip J. Klass, un journaliste d'aviation qui a édité plusieurs livres et un bulletin de debunking des OVNIS. Klass indique que les expositions des photo de Trent ont un modèle d'ombres qui pourrait être produit seulement si la photo était prise dans la lumière de matin. Bruce Maccabee, un physicien optique mieux disposé envers les ufologues, indique que le même effet pourrait avoir été créé par la couverture des nuages.

Et ainsi le mystère continue. "Si elles sont authentiques, elles comportent un preuve significative pour la réalité des OVNIS comme engins intelligemment commandés," dit Clark.


Cliquez! Partie I

Cette page Partie II (Cette page)

Cliquez! Partie III


Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 11 mai 2002