AccueilAcceuil

Un cas de Papouasie-Nouvelle Guinée, 1959:

Combien de fois ai-je entendu que les OVNIS n'apparaîtraient qu'en "Amérique?" Et bien il n'y a rien de plus faux. Voici un des très nombreux cas qui ne se sont pas produits en "Amérique."

C'est en outre un cas qui est constitué de bien plus que de "simples lumières vues dans le ciel la nuit."

Dessin

DANS CE DOSSIER:

ARTICLE: BOAINAI REVISITE:

BOAINAI REVISITE:

Par Michael Jordan,
Président de UFORUM (Perth, Australie).

La plupart des sceptiques tendent à ignorer le fait que parmi des milliers de rapports OVNIS enregistrés dans les archives gouvernementales et autres archives pendant la dernière moitié du siècle, beaucoup entrent dans la catégorie des "classiques". Ces rapports sont rédigés par de multiples témoins, comprenant souvent des observateurs professionnellement qualifiés, comprennent des observations de jour au de fin de jour, et des indications corroborative détaillées venant de sources nombreuses, et ont été soumis à des recherches approfondies.

Ces observations sont qualifiées de "classiques" en raison du volume des détails disponible et du fait qu'ils ne peuvent pas être expliqués en des termes conventionnels, et qu'ils sont des cas ou les inventions invraisemblables de quelques sceptiques imaginatifs ne peuvent aucunement être considérées avec sérieux.

Une série remarquable d'observations qui se sont produits dans les territoires administrés par l'Australie s'est produite à la mission de Boainai sur la côte Nord-Est de la Papouasie en Juin 1959. Le cas entier mérite d'être rappelé car quelques lecteurs pourraient ne pas être familiarisés avec ce cas, ou ont peut-être depuis longtemps oublié cette étonnante série d'événements.

Stephen Moi, un professeur d'école de mission, et d'autres natifs, ont décrits pour le révérend William Gill, un ecclésiastique Anglais en poste à la mission de Boainai, leur observation d'un objet très brillamment lumineux qui a plané au-dessus de la mer, diminuant graduellement sa brillance et prenant la forme d'une soucoupe. Alors le Père Gill, bien que personnellement fortement sceptique, a écrit un rapport formel sur l'observation et l'a envoyé au révérend D. Druiry en Australie. Comme post scriptum le Père Gill avait écrit, "mon esprit simple exige toujours des preuves scientifique avant que je puisse accepter la théorie "extra-terrestre". Je suis enclin à penser que beaucoup d'objets non identifiés sont une certaine sorte de phénomènes électriques. Je préfère attendre qu'un gars malin en capture une et l'expose sur la place de Martin."

Les événements suivants ont fait changer le Père Gill de point de vue. Le 26 Juin 1959, à 18:45, se tenant devant la maison de la mission en regardant vers la mer, il a vu une lumière brillante qui a commencé à descendre vers lui. Rejoint par deux des professeurs de la mission à ce moment, il a commencé à prendre des notes sur les événements, car la lumière s'est approchée et a puis reculé. Soudainement l'objet est venu à environ trois cents pieds des observateurs et est demeuré stationnaire pendant un certain temps. Ils ont noté qu'il était circulaire, avait une large base et une structure supérieure plus étroite et semblé avoir deux ensembles de pieds saillants sur sa base. A intervalles périodiques un rayon de lumière bleue émanait du centre du métier, dirigé vers le haut, en biais.

Ce qui s'est produit après a étonné le petit groupe d'observateurs. Une figure semblable a un personnage humain est apparue sur le dessus de l'OVNI, rejointe bientôt par trois autres. Le Père Gill a plus tard écrit dans son documentaire des événements, "alors que nous regardions, des "hommes" sont sortis de l'objet et apparaissaient sur ce qui a semblé être une plate-forme sur l'énorme disque. Il y avait quatre personnages en tout, mais c'était seulement de temps en temps que nous voyons les quatre en même temps."

Le groupe a observé l'UFO jusqu'à 19:20 quand les figures ont disparues et qu'il est entré dans les nuages. A 20:29 un autre engin plus petit a été vus au-dessus de la mer et à 20:35 encore un autre a été aperçu au-dessus du village de Wadobuna. Le grand engin est réapparu à 20:50 et resta stationnaire jusqu'à 21:20. En attendant les deux autres OVNIS ont continué à venir et aller, réfléchissant la lumière parleurs surfaces et ont pu être vus clairement par les observateurs.

Le jour suivant le Père Gill a interrogé les natifs et 38 personnes sans compter lui-même ont signé un document témoignant de leurs observations. A environ 18:00 le soir suivant (le 27 Juin) ce qui a semblé être l'engin original est revenu au même point. Dans de bonnes conditions de luminosité, les témoins ont pu voir les quatre personnages qui semblaient être impliqué dans un certain travail sur la plate-forme supérieure. Le Père Gill a écrit, "une figure a semblé se tenir au bords en regardant vers le bas, vers nous. J'ai étendu ma main au-dessus de ma tête et fait signe. A notre surprise le personnage a fait la même chose."

Dans un effort de les persuader de débarquer, un des professeurs a fait clignoter une torche électrique en direction de l'équipage de l'OVNI. En réponse l'OVNI "s'est balancé comme un pendule", écrit le Père Gill, "vraisemblablement en réponse. Il a plané, est venu tout à fait près du sol... et nous avons pensé réellement qu'ils allaient débarquer, mais il ne l'ont pas fait. Nous avons été très déçus de cela."

Le jour suivant, le Dimanche 28 Juin, les OVNIS ont été de retour pendant quatre heures, huit engins étant apparus en même temps en brillant et en dégagent une lumière argentée. Il n'y a aucun doute que ces observations, claires et détaillés, vus lors de périodes prolongées, par des témoins multiples, ne peuvent être expliqué comme des objets de notre réalité courante.

REFERENCES:

  1. Saucer Concentration Over Papua, by Rev. Norman E.G. Crutwell, In FSR V/5 (Sept/Oct., 1959)
  2. Late News: Saucers over Papua By Rev. Father (later Canon) W.B. Gill. Also in FSR V/5 (rear cover).
  3. Saucer Men Seen in Flight By Rev. Norman E.G. Crutwell. In FSR V/6 (Nov/Dec. 1959) With sketch of craft.
  4. What Happened in Papua? By Rev. Norman E.G. Crutwell. In FSR VI/6 (Nov/Dec. 1960).

* NOTE DE L'EDITEUR, FSR:

Mais la théorie "extra-terrestre" n'est pas la seule théorie qui est maintenant agitée, et peu de gens croient probablement à cela aujourd'hui. D'ailleurs, nos deux ecclésiastiques semblent avoir été convaincus pour quelque raison ou autre que les entités vues sur l'engin en Papouasie devaient être "amicales envers les hommes". Cependant personne n'a jamais produit la plus légère preuve pour soutenir ceci. Il est vrai qu'une des entités ait prétendument "fait signe". Mais qu'est-ce qu'un tel geste prouve? Par ailleurs, nous savons maintenant que "des lumières étranges" ont été souvent vues dans les cieux la nuit au-dessus de la Papouasie même avant 1914.

--------------------------------------------------------------------------------
© Flying Saucer Review Library of Congress copyright FSR Publications, Ltd. 1981.
Contributions appearing in this magazine do not necessarily reflect its policy and
are published without prejudice.
--------------------------------------------------------------------------------
Gordon Creighton (Editor FSR)


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 09.09.2001