Mes trouvailles -> Crop Circles -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Crop Circles:

Les gens qui font les crop circles: MATT RIDLEY.

"J'étais un extraterrestre faisant des crop circles", par Matt Ridley, dans Slate, 14 juin 2000.

...il y a eu une interview intrigante sur la TV britannique la nuit dernière avec un fabricant de crop circles. Vous vous rappelez des crop circles? Ce sont des arrangements ordonnés qui sont apparus dans les champs de blé chaque été en Angleterre méridionale jusque dans la fin des années 80 - habituellement des cercles mais plus récemment des modèles fractals raffinés et tous sortes de conceptions stupéfiantes qui ont l'air extraordinaires vus du ciel.

J'ai trouvé l'interview particulièrement juste parce que j'avais l'habitude de faire des crop circles. Je l'ai fait pour ma satisfaction personnelle, et pour prouver à d'autres, qu'ils étaient faits par des hommes. J'ai trouvé l'expérience très frustrante parce qu'absolument tout le monde, même des journalistes réalistes, ont continué à estimer qu'ils ne pouvaient pas tous être faits par des hommes, quel que soit le nombre de crop circles que nous faisions. Ah, disaient-ils, mais il y en a un trop grand nombre, ou il n'y a aucune empreinte de pas (facile - marcher sur des tabourets de bar) ou il y a des lumières étranges dans le ciel quand ils apparaissent ou il y a des bruits étranges (ceux-ci se sont avérés être le cri de la locustelle).

Même lorsque la télévision a filmé des gens en faisant un, et ensuite filmé les "experts" le déclarant "authentique" le lendemain, ils concluaient toujours l'émission en disant qu'ils sont inexplicables. (Le type qui a fait l'émission est maintenant ministre de l'éducation dans le gouvernement...) Quand les deux hommes qui ont commencé toute la chose se sont présentés, une incrédulité semblable les a salués, et j'ai été ridiculisé et appelé un membre du MI5, l'agence d'espionnage, à cause de mes tentatives de debunking.

Cela m'a enseigné une leçon, celle avec laquelle j'ai commencé cette lettre - ces gens préfèrent le mystère à l'explication. Ce qui me ramène au gars à la TV hier soir (je n'ai pas capté son nom). Il a eu ces mots très intelligents. Il a dit qu'il a fait un bon nombre de crop circles chaque année, y compris quelques-un très raffinés, mais que ceci ne signifie pas que tous les crop circles étaient faits par des hommes. Certains étaient certainement "véritables" - c.-à-d., fait par des vaisseaux spatiaux extraterrestres ou des trucs de ce genre. D'ailleurs, certains de ceux qu'il a faits étaient également "véritables", c'est-à-dire qu'ils avaient attiré des phénomènes étranges tels que des lumières le ciel et d'autres choses non expliquées. Quelle manière brillante de perpétuer le mystère dans votre art et de gagner sur les deux tableaux.

Matt

"Confession Crop Circles - Comment aplatir du blé au coeur de la nuit", par Matt Ridley, dans le Scientific American Digital, numéro d'août 2002.

Le 2 août Touchstone Pictures a projeté Signs, avec Mel Gibson dans le rôle principal d'un fermier qui découvre de mystérieux crop circles. Dirigé par l'auteur de Sixième Sens, Night Shyamalan, le film injecte l'étrangeté d'un autre monde dans les plantes aplaties. La vérité derrière les cercles est, hélas, presque certainement plus triviale: l'oeuvre humaine. Voici l'histoire de l'un de ces farceurs.

J'ai fait mon premier crop circle en 1991. Ma motivation était de prouver à quel point ils étaient faciles à créer, parce que j'étais convaincu que tous les crop circles étaient faits par des hommes. C'était la seule explication que personne ne semblait intéressé à examiner. Tard une nuit d'août, avec un complice - mon beau-frère du Texas - j'ai marché dans un champ de blé presque mûr dans le nord de l'Angleterre, j'ai ancré une corde dans le sol avec un piquet et ai commencé à marcher en cercle avec la corde tenue près du sol. Cela n'a pas très bien fonctionné: la corde touchait les plantes. Mais avec un peu d'aide de nos pieds pour maintenir la corde, nous avons bientôt eu un respectable cercle de blé aplati.

Deux jours plus tard il y avait un coup de téléphone excité du fermier local aux autorités: j'avais dupé ma première victime. J'ai fait plus tard deux crop circles de plus en utilisant des techniques bien meilleures. Un rouleau de jardinier léger, conçu pour être rempli avec de l'eau, s'est révélé utile. Après, je me suis mis à la technique de la "planche à aplatir" qui a été utilisée par les fabricants originaux des crop circles, Doug Bower et feu Dave Chorley, qui ont tout commencé en 1978. Cela se fait en aplatissant la récolte avec une planche suspendue à deux cordes. Rendre la dépression circulaire est simplement fait en tendant une corde. J'ai bientôt constaté que je pouvais faire un arrangement sophistiqué avec les bords très nets en moins d'une heure.

Entrer dans le champ sans laisser des traces est beaucoup plus facile qu'on le prétend habituellement. Par temps sec, et si vous faites un pas soigneusement, vous pouvez ne laisser aucune empreinte de pas ou trace du tout. Il y a d'autres manières, plus confidentielles, d'entrer dans la récolte. Un groupe de fabricants de crop circles emploie deux grands tabourets de bar, sautant de l'un à l'autre.

Mais à mon étonnement, tout au long du début des années 90 les médias ont continué à signaler qu'il était impossible que tous les crop circles puissent être faits par des hommes. Ils ont cité des "céréalogistes" - ceux qui étudient des crop circles - et n'ont jamais vérifié eux-mêmes. Ils ont dit que beaucoup de cercles étaient dus au travail de quelques "farceurs" (mais ceci supposait qu'il fallait de nombreuses heures pour faire chaque cercle), ou que les cercles sont apparus dans des champs bien surveillés (ce n'est simplement pas vraie), ou que la création de cercle était accompagnée de bruits venus d'ailleurs (quand on m'a fait écouter ces bruits, même moi, j'ai pu identifier le cri nocturne de la locustelle).

L'affirmation la plus risible était que les "experts" pouvaient distinguer les cercles "authentique" des cercles "faux". Même après qu'un tel expert, G. Terence Meaden, ait affirmé devant caméras qu'un cercle était véritable quand en fait sa construction avait été filmée par la chaîne britannique Channel Four, l'émission lui a sauvé la mise en disant qu'il pouvait juste avoir fait l'erreur cette fois-ci. J'ai bientôt rencontré d'autres fabricants de crop circles, tels que Robin W. Allen de l'université de Southampton et Jim Schnabel, auteur "Round in Circles", qui ont également trouvé vraiment très facile de duper les experts auto-proclamés, mais bien plus dur d'entamer la crédulité des journalistes. Quand Bower et Chorley se sont présentés [comme auteurs de cercles], ils ont été dénoncés à la télévision comme étant des menteurs. Mes propres articles de journal ont été écartés comme étant "de la désinformation du gouvernement," et que j'étais membre de l'agence britannique d'espionnage, le MI5, ce qui était flatteur (et faux).

L'épisode entier m'a enseigné deux leçons importantes. D'abord, traiter tous les experts avec scepticisme et se rendre compte de leurs intérêts pécuniaires - beaucoup de céréalogistes se sont fait une cagnotte à partir des livres qu'ils écrivent et de journées d'excursions dans les crop circles, certains coûtant plus de 2.000$ par personne. En second lieu, ne jamais sous-estimer la crédulité des médias. Même le Wall Street Journal a publié des articles qui n'ont pas pris l'explication humaine au sérieux.

Quant à l'identité de ceux qui ont créé les modèles mathématiques et fractals compliqués qui sont apparus au milieu des années 90, je n'en ai aucune idée. Mais le rasoir d'Occam suggère qu'il aient plutôt été des étudiants que des extraterrestres.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 13 juillet 2009