Les cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Le cas Cash-Landrum, 1980:

Ceci est le début de mon effort de documentation de ce cas célèbre.

En décembre 1980, Betty Cash, Vickie Landrum et son petit-fils Colby Landrum roulaient vers Huffman au Texas lorsqu'ils virent une large lueur dans le ciel. Poursuivant leur route ils croisèrent un grand OVNI en forme de diamant, planant au-dessus de la route en crachant des flammes en dessous de lui. Les flammes bloquant la route, ils durent arrêter leur véhicule à une centaine de mètres de l'engin, Vickie et Colby restèrent dans la voiture tandis que Betty s'approchait à pied de l'engin. Sa peau fut brûlée par la chaleur, elle revient au véhicule alors que l'engin s'envolait poursuivi par un grand nombre d'hélicoptères non identifiés. De retour chez eux, tous trois souffraient de symptômes graves semblables à un coup de soleil, mais aussi des vomissements, pertes de cheveux et troubles gastriques. Il fut prétendu que l'engin était un prototype américain tentant de reproduire les performances des OVNIS, à cause des flammes sous lui et de son accompagnement par des hélicoptères.

Dans cette section:

Cette page. Mémo du Col. Sarran, USAF, 1/4 (Cette page).
Cliquez! L'interrogatoire des trois témoins par l'USAF, 1ère partie.
Cliquez! L'interrogatoire des trois témoins par l'USAF, 2e partie.
Cliquez! L'avocat Peter Gersten du Citizen Against UFO Secrecy raconte l'affaire.
Cliquez! Références.

Le mémo du Colonel Sarran, USAF, page 1/4:

(Le document scanné est en fin de cette page.)

DAIG-AC

MEMORANDUM POUR LE CHEF DE DIVISION

L'allégation que des hélicoptères de l'Armée, de la Garde Nationale, ou de la Réserve de l'Armée pourraient avoir été impliqués dans un incident OVNI qui s'est produit le 29 décembre 1980 [Censuré]

DISCUSSION

Ce cas a été donné à la liaison congressionnelle de l'Armée par la liaison congressionnelle de l'Air Force [?] l'Air Force n'a pu déterminer qu'elle était impliquée. Les trois victimes (deux femmes et un jeune garçon) se rappellent clairement avoir vu environ 23 hélicoptères tournant autour de l'objet. Par le processus d'identification par des silhouettes, certains des hélicoptères ont été déterminés être à double rotor, des CH47 (Chinook). Puisque l'Armée a la prépondérance des troupes et des hélicoptères lourds le cas a été transmis au DAIG pour enquête.

L'enquête de la DAIG s'est concentrée exclusivement sur la question de savoir si des hélicoptères de l'Armée, de la Garde Nationale de l'Armée ou des Réserves de l'Armée étaient impliquées dans cet incident. Il n'y a eu aucun effort pour déterminer l'existence des objets volants non identifiés (OVNIS), de l'événement qui s'est produit cette soirée, ou des problèmes médicaux qui sont prétendument survenus aux trois victimes.

Avant de visiter le site, de nombreux appels téléphoniques ont été passés aux différents commandements de l'Armée pour demander que les enregistrements des vols soient vérifiés pour déterminer si des hélicoptères avaient volé à la période et à l'endroit approximatifs de l'incident rapporté. On note que l'emplacement de l'incident est à environ 35 miles au nord-est de Houston, Texas, près de Dayton, Texas. L'heure et la date rapportées étaient entre 2100 heures et 2130 heures, le 29 Décembre 1980 (Lundi). Il n'y avait eu aucune manoeuvres programmées dans ce secteur, et la plupart des unités de l'Armée observent traditionnellement des opérations très limitées lors des jours de congés.

Des demandes d'aide pour toute information pertinente ont été faites à la FORSCOM, la Division de Formation d'Opération et de Réserve, et au directeur de programme pour de nouveaux systèmes; [?], Opérations et Formation; au Commandement de l'Aviation, directeur de projet pour les systèmes d'aviation, DARCOM-IG; TECOM; OTEA, DCSRTA; l'IG de Fort Hood; ke TCMIA (à Fort Hood), et le service de réparation de Corpus Christi. La coordination a été faite avec John Schussler, le directeur de projet pour des opérations de vols habités à la NASA, le Major Dennis Haire de la Garde Nationale dirigeant de huit hélicoptères Chinook stationnant à Ellington AFB, sud de Houston, Texas; et au CW4 Gustafson, AST senior pour sept hélicoptères Huey de la Réserve de l'Armée stationnant au terrain d'aviation civil de Tomball, au nord-est de Houston. L'autre coordination a été faite avec le Dr. Rank, Docteur en Médecine, radiologiste; et le Dr. Nieatzow, Docteur en Médecine; tous les deux avaient été intéressés et connaissaient ce cas. Après une période de vérification complète des enregistrements des vols, tous les rapports au sujet de n'importe quel vol d'hélicoptères connu dans le secteur général ont été négatifs.

Un voyage a été alors fait sur le site au Texas pour interviewer les personnes ayant connaissance appropriée du cas. John Schussler a été interviewé. Il avait suivi le cas depuis février 1981 et était complètement familiarisé avec tous les aspects du cas. Vicki Landrum (la plus âgée des deux victimes femmes) a été interviewée. Elle a témoigné en tant que

Le document scanné:

Page 1

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 février 2003.