Index ACUFO -> Accueil 

This page in EnglishClick!

ACUFO:

ACUFO est un catalogue à visée exhaustive des cas de rencontres entre aéronefs et OVNIS, qu'elles soient «expliquées» ou «inexpliquées».

Le catalogue ACUFO donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier.

Cas précédent Cas suivant >

Delavan, Illinois, USA, le 10 juin 1938:

Numéro de cas:

ACUFO-1938-06-10-DELAVAN-1

Résumé:

En 1984, le Dr. Louis Winkler, astronome à l'Université d'Etat de Pennsylvanie, avait compilé pour le Fund for UFO Research (FUFOR), un catalogue ayant une section sur les rapports d'observations d'OVNIS par des pilotes.

Dans ce catalogue, Winkler a enregistré qu'en juin 1938, à «Delaware, Illinois», selon «Gaddis», il y a eu un «accident en vol entre un avion et un objet lumineux», cela «a été précédé d'un flash et puis suivi d'un incendie et d'une explosion. Neuf personnes à bord de l'avion ont été tuées.»

J'ai pu trouver que cela ne s'est pas produit à «Delaware, Illinois», mais à Delavan, Illinois, le 10 juin 1938.

Il n'y avait pas eu le moindre «objet lumineux», et le «flash» était en fait un éclair de tonnerre vu par un témoin au sol. Le Douglas B-18 «Bolo» militaire immatriculé 36-265, exploité par l'US Army Air Corps, n'a rencontré aucun OVNI; il s'est écrasé à cause d'une mauvaise tempête orageuse.

Données:

Données temporelles:

Date: 10 juin 1938
Heure: ?
Durée: N/A.
Date du premier rapport connu: 10 juin 1938
Délai de rapport: Heures.

Données géographiques:

Pays: USA
Département/état: Illinois
Commune ou lieu: Delavan

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: N/A.
Nombre de témoins connus: N/A.
Nombre de témoins nommés: N/A.

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Presse, livre OVNIS Vincent Gaddis.
Conditions d'éclairage: Tempête, orage, éclairs.
OVNI observé: Non.
Arrivée OVNI observée: N/A.
Départ OVNI observé: N/A.
Actions OVNI: N/A.
Actions témoins:
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins:
Interprétations des témoins: N/A.

Classifications:

Senseurs: [ ] Visuel:
[ ] Radar aéronef: N/A.
[ ] Radar sol directionnel: N/A.
[ ] Radar sol altitude: N/A.
[ ] Photo:
[ ] Film/vidéo:
[ ] Effets EM:
[ ] Pannes:
[ ] Dégâts:
Hynek: N/A.
Armé / non armé: Non armé.
Fiabilité 1-3: 2
Etrangeté 1-3: 1
ACUFO: Accident d'avion, aucun OVNI.

Sources:

[Ref. lwr1:] DR. LOUIS WINKLER:

Scan.

1938 Juin/Delaware, Illinois/Gaddis

Un crash en vol entre un avion et un objet lumineux a été précédé d'un éclair puis suivi d'un incendie et d'une explosion. Neuf personnes à bord de l'avion ont été tuées. Un événement similaire s'est produit le 24 juillet 1938, à la frontière polonaise.

Informations aéronef(s):

Le Douglas B-18 «Bolo» (photo ci-dessous) était un bombardier lourd américain utilisé par l'US Army Air Corps et la Royal Canadian Air Force à la fin des années 1930 et au début des années 1940. Selon les normes de 1940, il était lent, disposait d'un armement défensif inadéquat et transportait une charge de bombes trop faible. En 1942, les B-18 survivants furent relégués aux tâches anti-sous-marines, d'entraînement et de transport.

B-18.

Discussion:

Carte.

La source «Gaddis» est Vincent Hayes Gaddis (1913-1997), écrivain américain intéressé par les phénomènes mystérieux tels que les OVNI et le triangle des Bermudes. Ses deux livres traitant d'OVNIS étaient «Invisible Horizons: True Mysteries of the Sea», 1965, et «Mysterious Fires and Lights», 1967.

Dans le résumé de Winkler, lorsque j'ai lu l'emplacement «Delaware, Illinois», j'ai soupçonné qu'il y avait erreur; le Delaware et l'Illinois sont deux Etats américains différents. Puis, en recherchant parmi les accidents d'avions de 1938, j'ai trouvé l'enregistrement d'un accident intitulé: «Site de l'accident d'un avion de l'armée à Delavan, Illinois, 1938». Evidemment, «Delaware» était en fait «Delavan». Ceci est apparu sur www.idaillinois.org/digital/collection/p16614coll35/id/10241 où une photo du site de l'accident apparaît, sans plus d'informations.

Alors, ayant trouvé le nom de lieu correct, j'ai découvert que l'accident avait eu lieu le 10 juin 1938, l'avion était un Douglas B-18 Bolo militaire immatriculé 36-265, exploité par l'US Army Air Corps, qui 8 personnes ont été tuées (aucun survivant).

Les circonstances étaient que l'avion avait décollé de Chanute AFB (Rantoul, Illinois), pour un vol à destination de Lowry AFB, Denver, transportant six passagers et deux pilotes. En route, l'équipage a rencontré de très mauvaises conditions météorologiques avec une activité orageuse et de fortes turbulences atmosphériques. L'avion est entré dans une descente incontrôlée et s'est écrasé, totalement détruit, dans un champ dégagé situé près de Delavan.

L'équipage était composé du 1er lieutenant Norman H. Ives, pilote, du Private Max W. Myser et du Private George L. Huntsman.

La cause probable était: «On pense que l'avion a été frappé par la foudre ou s'est désintégré dans les airs en raison de graves turbulences atmosphériques.»

(Voir www.baaa-acro.com/crash/crash-douglas-b-18-bolo-near-delavan-8-killed)

Il y avait un article sur cet accident d'avion en page 1 du New York Times du 11 juin 1938.

De nombreux articles de journaux étrangers disaient:

Huit tués dans le crash d'un bombardier américain

NEW YORK, 10 juin. -- Un message de Delavan (Illinois) indique qu'un bombardier géant de l'armée américaine s'est écrasé lors d'un orage, tuant huit personnes à bord.

Trois étaient des officiers et les autres des hommes de l'armée de l'air.

Il y avait eu un article sur l'accident dans le State Journal-Register, de Springfield, Illinois, du 10 juin 1938. Rich Saal, de ce journal, a donné l'information dans l'article:

Le premier lieutenant Norman H. Ives était aux commandes du bombardier Douglas B-18 lorsqu'il a quitté Chanute Field à Rantoul. Ives et l'équipage, qui comprenait deux autres officiers et cinq hommes de troupe, retournaient à Denver après une mission d'entraînement de routine à Chanute.

Ives était un pilote vétéran de l'Air Corps. Neuf ans plus tôt, il faisait partie d'une équipe qui a établi un record du monde en utilisant des méthodes expérimentales de ravitaillement en vol pour maintenir un avion Atlantic-Fokker C-2A modifié en vol pendant plus de 150 heures au-dessus de la Californie.

Malgré son expérience, Ives et l'équipage à bord du nouveau bombardier (il n'était en service que depuis un an) étaient très occupés avec une urgence de vol à peine 40 minutes après le décollage de Rantoul.

A soixante milles de là, dans un champ au nord de Delavan, dans le comté de Tazewell, Carey Youle travaillait dans la ferme de son père. Un orage menaçant a convaincu Youle de ramener son attelage de chevaux dans une grange. Avant qu'il puisse aller loin, il entendit le bruit distinctif et lourd des gros moteurs jumeaux du bombardier de l'armée.

«Cela devait être au-dessus des nuages. La tempête se rassemblait alors, j'ai scruté le ciel.»

«Il y avait des éclairs et de la pluie. J'ai rassemblé mon équipe et je suis parti hors du champ en direction de la maison. Puis j'ai vu une nappe de flammes tomber vers la terre. L'avion est simplement tombé, je ne pouvais voir aucun homme sauter.»

Youle a déclaré que l'avion s'est écrasé au sol à seulement 800 mètres de l'endroit où il était assis dans le wagon, et que cela a été suivi d'une explosion.

«L'avion a rebondi haut. Des parties de celui-ci ont volé partout. Il est redescendu avec une force terrible. Il est tombé au sommet d'une butte en plein champ.»

Youle a secoué son équipe et est parti pour le lieu de l'accident. Un petit incendie brûlait encore dans l'épave.

«Un homme, toujours équipé d'un parachute, se trouvait dans les décombres. D'autres corps en uniforme étaient éparpillés un peu partout. Tous avaient des parachutes attachés au dos», se souvient Youle. «J'ai vu que tous les hommes étaient morts. Je me suis précipité vers la maison à 800 mètres de là et j'ai appelé le shérif.»

Le voisin de Youle, Floyd Glenn, travaillait également à l'extérieur et est arrivé sur les lieux de l'accident à peu près au même moment. Il a dit qu'on ne pouvait plus reconnaître que l'épave avait été un avion.

«Je pense avoir compté quatre hommes avec des parachutes ouverts comme si les hommes avaient essayé de sauter.»

Youle a proposé d'utiliser son chariot pour transporter les morts vers une morgue à Delavan.

L'enquête a commencé rapidement. Treize témoins ont déposé devant un jury du coroner le soir même. Youle et d'autres témoins se souviennent avoir vu un éclair avant que l'avion ne plonge des nuages. Un agriculteur a déclaré avoir vu l'aile se briser en vol. Un autre a rapporté que le vent avait approché la vitesse d'une tornade pendant une minute et demie environ au moment où l'avion s'est écrasé. Quelqu'un d'autre a dit avoir entendu les moteurs crépiter avant qu'il ne tombe.

Le major. Roy W. Camblin, un enquêteur de l'armée, a déclaré le lendemain que l'avion s'était probablement brisé en l'air, soit à cause de la foudre, d'une manipulation brutale ou de forts courants d'air. Le bombardier ne transportait aucune bombe ni explosif lors du vol mortel.

Les morts comprenaient deux personnes de l'Illinois, le Pvt. Max W. Myser, 21 ans, de Villa Grove et le Pvt. George L. Huntsman, 23 ans, de Kankakee.

Il y a peu de traces à Delavan aujourd'hui de ce que l'accident s'est produit. La Delavan Historical Society possède quelques articles de journaux et quelques morceaux de métal non identifiables récupérés sur le terrain, explique Glenn Holmes, président de la société, mais, ajoute-t-il, «cela ne fait pas partie des conversations coutantes».

«Vous ne pourriez jamais deviner que cela eu lieu.»

(Voir eu.sj-r.com/story/news/2013/06/10/flashback-springfield-june-10-1938/41751603007)

Ainsi, comme on peut le voir, il ne s'agissait en aucun cas d'une rencontre avec un OVNI, mais plutôt d'un accident d'avion probablement dû à des conditions orageuses.

Evaluation:

Accident d'avion, aucun OVNI.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 13 mai 2024 Création, [lwr1].
1.0 Patrick Gross 13 mai 2024 Première publication.

HTML5 validation



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 13 mai 2024.