Index ACUFO -> Accueil 

This page in EnglishClick!

ACUFO:

ACUFO est un catalogue à visée exhaustive des cas de rencontres entre aéronefs et OVNIS, qu'elles soient «expliquées» ou «inexpliquées».

Le catalogue ACUFO donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier.

Cas précédent Cas suivant >

Moscou, Russie, en 1938:

Numéro de cas:

ACUFO-1938-00-00-MOSCOW-1

Résumé:

Dans les années 2000, Albert Rosales a compilé un énorme catalogue de cas de «rencontres rapprochées du troisième type», c'est-à-dire des rapports d'observations d'OVNIS dans lesquels des occupants d'OVNIS étaient signalés. Dans son catalogue, il y a aussi des cas où aucun occupant n'est signalé, mais dans lesquels, selon Rosales, il devait y avoir des occupants dans l'OVNI puisqu'un «enlèvement» s'était produit.

L'un des cas est celui où, près de Moscou, en Russie, en 1938, à une heure inconnue, un énorme «aéronef» non identifié est apparu, provoquant la panique au sein du commandement militaire. Pensant qu'il s'agissait d'un avion étranger hostile ou d'un ballon espion ou d'un dirigeable, les autorités militaires locales, alarmées, ont fait décoller plusieurs avions armés I-16 avec l'ordre de forcer l'OVNI à atterrir ou de l'abattre. Après l'échec de l'interception, les avions ont ouvert le feu.

Immédiatement après cela, l'OVNI s'est approché de l'un des avions, puis l'avion et l'OVNI ont soudainement disparu du ciel bleu clair devant des témoins stupéfaits au sol. Les restes de l'avion et du pilote n'ont jamais été retrouvés; ils ont apparemment été enlevés par l'OVNI.

Rosales a donné pour source Evgeniy Valmer, décrit comme un «officier à la retraite», qui aurait déclaré cela dans le numéro 5 d'une publication russe intitulée «Quatrième Dimension et OVNI», en 1999.

Données:

Données temporelles:

Date: 1938
Heure: ?
Durée: ?
Date du premier rapport connu: 1999
Délai de rapport: 6 décennies.

Données géographiques:

Pays: Russie
Département/état:
Commune ou lieu: Près de Moscou.

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: Plusieurs.
Nombre de témoins connus: ?
Nombre de témoins nommés: 0

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Magazine OVNIS russe.
Conditions d'éclairage: ?
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: ?
Départ OVNI observé: Oui.
Actions OVNI: Absorbe un avion.
Actions témoins: Attaquent.
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Senseurs: [X] Visuel: Plusieurs.
[ ] Radar aéronef: N/A.
[ ] Radar sol directionnel: N/A.
[ ] Radar sol altitude: N/A.
[ ] Photo:
[ ] Film/vidéo:
[ ] Effets EM:
[ ] Pannes:
[ ] Dégâts:
Hynek: ?
Armé / non armé: Armé, 4 mitrailleuses ShKAS de 7.62 mm .
Fiabilité 1-3: 1
Etrangeté 1-3: 3
ACUFO: Possible invention, crédibilité inconnue.

Sources:

[Ref. ars1:] ALBERT ROSALES:

Lieu: Près de Moscou, Russie.

Date: 1938.

Heure: Inconnue.

Un énorme «aéronef» non identifié est apparu près de la capitale soviétique, provoquant la panique au sein du commandement militaire. Pensant qu'il s'agissait d'un avion hostile étranger ou d'un ballon espion ou d'un dirigeable, les autorités militaires locales se sont alarmées et ont fait décoller plusieurs avions I-16 armés avec des ordres clairs de forcer l'OVNI à atterrir ou de l'abattre. Après l'échec de l'interception, les avions ont ouvert le feu. Immédiatement après cela, l'OVNI s'est approché de l'un des avions, puis l'avion et l'OVNI ont soudainement disparu du ciel bleu clair devant des témoins stupéfaits au sol. Les restes de l'avion et du pilote n'ont jamais été retrouvés; ils ont apparemment été enlevés par l'OVNI. Un événement similaire se serait produit en 1954 (voir les résumés de 1954).

HC addendum.

Source: Egveniy Valmer, [sic, Evgeniy] officier retraité dans 'Fourth Dimension and NLO,' N° 5, 1999. Type: G?

Commentaires: Enlèvement permanent, qui me rappelle l'interception de Soo Locks et la disparition d'avion en 1953 (Felix Moncla et R. R. Wilson).

[Ref. jsr1:] JEAN SIDER:

1938 - d. i. Jour, près de Moscou, Russie: RR4?

Pas d'humanoïde(s) dans cette affaire, mais nous avons jugé utile de la signaler quand même.

Un énorme objet aérien inconnu surgit dans le ciel près de la capitale, provoquant une panique au sein du haut commandement militaire. Pensant qu'il s'agit un appareil étranger hostile en mission d'espionnage (avion, ballon ou dirigeable), les autorités militaires locales, très alarmées, ordonnent l'envoi de plusieurs chasseurs I-16 avec l'ordre d'intercepter l'intrus et de le forcer à atterrir, ou de le détruire s'il n'obtempère pas. Après que la tentative d'interception a avorté, un chasseur ouvre le feu sur l'objet. Immédiatement après, l'engin se rapproche de l'avion et tous deux se confondent et disparaissent devant les yeux effarés des témoins au sol.

Les restes du chasseur et de son pilote n'ont jamais été retrouvés. Apparemment tous deux semblent avoir été «phagocytés» par l'appareil non identifié. Un incident similaire s'est produit aussi en 1954. (Rosales, selon Evgeniy Valmer, officier retraité in Fourth Dimension et NLO, revues ufologiques russes, sauf erreur de notre part).

Tout ce qui vient des pays de l'ex-URSS étant malheureusement souvent très sujet à caution ce genre de témoignage l'est également. Toutefois, nous rappelons au lecteur qu'il existe deux cas du même genre apparemment sérieux survenus aux Etats-Unis, l'un en 1953, l'autre en 1955. Un autre cas se serait produit en France en 1967, mais il pourrait s'agir d'une l'illusion d'optique, bien qu'il y ait eu deux témoins placés en deux endroits différents et qui ne se connaissaient pas. Pour plus détails sur ces affaires, se reporter à notre source. (LDLN n° 361, avril 2006, pp. 8-13).

Livré avec les réserves qui s'imposent.

Informations aéronef(s):

«I-16» correspond à l'avion de chasse soviétique Polikarpov I-16, entré en service en 1935. Avion performant, il avait été engagé dans la guerre d'Espagne, dans laquelle les nationalistes l'avaient appelé «Rata» (rat).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il était le principal chasseur des Forces aériennes soviétiques en 1941, mais était déjà dépassé.

Il était armé de 2 mitrailleuses de 7,62 mm ShKAS dans le nez (650 coups) et 2 mitrailleuses de 7,62 mm ShKAS dans les ailes (900 coups).

Polikarpov I-16.

Discussion:

Carte.

Je n'ai pu trouver ni la source donnée, ni aucune autre source mentionnant l'incident allégué.

Evaluation:

Possible invention, crédibilité inconnue.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 30 avril 2024 Création, [ars1], [jsr1].
1.0 Patrick Gross 30 avril 2024 Première publication.

HTML5 validation



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 30 avril 2024.