France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

Début novembre 1954, Ronsenac, Charente:

Référence pour ce cas: Déb-oct-54-Ronsenac. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional La Croix du Nord de Lille, racontait le 10 novembre 1954 dans sa rubrique signée "Le P'tit Quand Quand" - mélange de "cancan" et du "p'tit Quiquin", surnom local, qu'en Charentes (presque à l'autre bout de la France), entre Ronsenac et Juillaguet, un groupe de cyclistes qui rentraient chez eux en pleine nuit avaient remarqué dans un chemin creux proche de la route, des lueurs tantôt blanches, tantôt rouges, qui apparaissaient et disparaissaient mystérieusement.

L'un des cyclistes aurait chuchoté "Des Martiens" avec "une voix étranglée par l'émotion."

Les cyclistes se seraient concertés, auraient pris leur courage à deux mains, décidé d'aller voir, non sans avoir débranché les dynamos des vélos pour ne pas se faire reprérer par lesdits Martiens.

Finalement, les étranges lueurs blanches et rouges étaient les feux avant et arrières des gendarmes du coin qui effectuaient une ronde, et chaque cycliste "est rentré chez lui avec un cadeau des martiaux martiens de la maréchaussée; un procès verbal pour défaut d'éclairage."

Rapports:

[Ref. cdn1:] JOURNAL "LA CROIX DU NORD":

Scan

LA DURE
REALITE

Bien plus qu'en matière d'habits, la naïveté s'épanouit en matière d'astronautique.

Dans les Charentes, entre Ronsenac et Juillaguet, un groupe de cyclistes retraient chez eux en pleine nuit. Dans un chemin creux proche de la grand-route, ils aperçurent des lueurs tantôt blanches, tantôt rouges, qui apparaissaient et disparaissaient mystérieusement.

- Des Martiens, chuchota une voix étranglée par l'émotion.

Les cyclistes se concertèrent puis rassemblant leur courage à deux mains, ils décidèrent d'aller voir... après avoir débranché les dynamos pour ne pas être reprérés par les passagers des soucoupes. Avec ces histoires de rayons paralysant, il faut être prudent.

La cohorte silencieuse rejoignit ainsi les étranges lueurs blanches et rouges, les feux avant et arrières des gendarmes du coin qui effectuaient une ronde.

Chaque cycliste est rentré chez lui avec un cadeau des martiaux martiens de la maréchaussée; un procès verbal pour défaut d'éclairage.

LE P'TIT QUANQUAN

Explications:

Scan

Il s'agit dans le meilleur des cas d'un "cas négatif", c'est-à-dire un cas qui a reçu une explication prosaïque tout de suite, sans enquête ou intervention d'ufologue, et qui n'a pas été présenté autrement que comme une affaire résolue.

Toutefois, je soupçonne que toute l'histoire pourrait bien être une invention pure:

  1. Je n'ai pour l'instant aucune autre source sur l'affaire, particulièrement, pas de source plus locale. Or ce genre d'incident "cocasse" était très, très prisé de la presse, rapporté dans d'innombrables journaux (voir par exemple les méprises de Sinceny et Tain-l'Hermitage avec leur écho national et même international.)
  2. L'histoire est publiée dans une rubrique de "cancans" ("Le P'tit Quanquan") ce qui ne plaide pas pour sa crédibilité.
  3. La localisation vers Ronsenac a pu avoir été inspirée, pour ne risquer aucune vérification, par un cas bien médiatisé en octobre.
  4. Si l'événement, la méprise, racontée ici, est assez plausible dans le contexte du moment, la mention de la "voix étranglée par l'émotion" qui chuchote plaide pour l'invention car les "témoins" n'auraient certainement pas donné un tel récit, et le journaliste n'était évidemment pas là pour constater que la voix était "étranglée par l'émotion".

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Ronsenac, Charente, cyclistes, multiple, méprise, phares, gendarmes, invention journalistique

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 27 mars 2020 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 27 mars 2020.