France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

3 octobre 1954, Saint-Bonnet-de-Bellac, Haute-Vienne:

Référence pour ce cas: 3-oct-54-Saint-Bonnet-de-Bellac. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. pc1:] JOURNAL "LE POPULAIRE DU CENTRE":

Scan

Plusieurs Parisiens ont vu des "soucoupes" évoluer dans le ciel de la capitale

Paris, 6 octobre (A.F.P) -- Plusieurs Parisiens ont déclaré avoir vu hier après-midi des soucoupes volantes évoluant dans le ciel de la capitale, des passants ont affirmé en avoir aperçu une vers 16 h. 30, près de la Porte Dorée.

M. Pierre Allouis, représentant en cartonnages, se rendait à ses affaires en taxi, lorsque le véhicule fut arrêté par un feu rouge. Entendant, dit-il, un sifflement strident, il regarda par la portière et vit un engin volant qui fuyait en hauteur, laissant dans son sillage un panache du fumée.

M. Allouis décrit la soucoupe comme un disque plus gros qu'un avion normal et de couleur argentée.

Le même témoignage est apporté par M. Gilbert Bacon, demeurant 25, faubourg Saint-Antoine, et par M. Paul Julien, peintre en bâtiment, qui habite 3, rue de la Pompe. Ce dernier, toutefois, estime qu'il s'agit non d'une soucoupe volante mais d'une aile volante qui affecte la forme d'un triangle aux bords arrondis.

Au Bourget on explique qu'étant donné l'intensité de la circulation aérienne, il est impossible de confirmer par radar le passage de l'engin à une heure insuffisamment précise. D'autre part, le radar ne saurait enregistrer le passage d'un plus lourd que l'air que par une tache lumineuse quelle que soit la nature de l'engin.

[Partie manquante]

fois. La première à 10 kilomètres de Beaumont à 15 h. 45 elle se déplaçait en direction ouest-est.

Les témoins ont déclaré que l'engin se rapprocha d'eux et devint de moins en moins brillant.

Quand il ne fut plus qu'à 150 mètres, ils ressentirent une curieuse sensation et furent comme cloués sur place. A ce moment se dégageait une odeur de nitro-benzine. Bientôt l'engin s'éloigna, le malaise cessa et la soucoupe disparut. L'autre soucoupe a été aperçue au-dessus des côtes de Chanturges, près de Clermont. Elle évoluait à la verticale et était d'un blanc brillant.

Une soucoupe a également été aperçue à Billom par un groupe de 30 personnes. L'engin évoluait au-dessus de la ville. Il se déplaçait à l'horizontale. Il a été visible pendant trois ou quatre minutes avant de disparaître. Une lumière intense se dégageait de l'appareil.

Nos lecteurs nous écrivent

M. Desbordes de St-Bonnet-de-Bellac déclare avoir aperçu dimanche dernier un disque lumineux se dirigeant sur Mézières-sur-Issoire. L'engin s'était immobilisé plusieurs minutes avant de disparaître vers l'ouest. Plusieurs personnes ont observé le phénomène.

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Saint-Bonnet-de-Bellac, Haute-Vienne,

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 4 janvier 2017 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 4 janvier 2017.