France 1954 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

2 octobre 1954, Espartignac, Corrèze:

Référence pour ce cas: 2-oct-54-Espartignac. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Rapports:

[Ref. pc1:] JOURNAL "LE POPULAIRE DU CENTRE":

Scan

En Haute-Marne, un cantonnier interpelle un "MARTIEN"... qui monte à bord de sa machine et s'enfuit

En Dordogne, un cultivateur a vu une "soupière volante" et ses deux occupants

Chaumont, 7 octobre (A.P.P) -- M. André Narcy, 48 ans, cantonnier à Mertrud (Haute-Marne), se rendait hier matin à son travail, à motocyclette, lorsque à proximité de Voillecomte à 7 h. 15 il remarqua dans un champ au lieudit "La Vieille-Tuilerie" un objet de couleur orange. En se rapprochant, il constata qu'il se trouvait en présence d'un engin pour lui inconnu. Le cantonnier arrêta sa machine et à pied arriva à une cinquantaine de mètres de l'objet. c'est alors qu'il aperçut à proximité un petit être ayant environ 1 m. 20 de hauteur et vêtu d'une houppelande couverte de poils. Narcy eut très peur et se coucha sur le sol puis il appela l'individu. Celui-ci, après s'être retourné vers lui, s'engouffra dans sa machine qui s'envola immédiatement à la verticale pour se perdre dans les nuages.

D'après M. Narcy l'engin était de forme sphérique d'un diamètre de dix mètres environ. Sous la sphère se trouvait une sorte de fuseau et le hublot par lequel l'être entra dans l'engin se trouvait juste entre le fuseau et le corps de l'appareil. Au départ de ce dernier une sorte de flamme sortit du fuseau tandis qu'un grand remous vaporeux se produisit sous l'engin.

M. Narcy se rendit aussitôt à son travail où il conta son aventure à ses camarades. Avec deux d'entre eux, MM. Riel et Henry, il retourna sur les lieux où il constata que la rosée n'existait plus sur une certaine surface. L'herbe avait une teinte légèrement laiteuse et se trouvait écrasée sur un carré d'environ trois mètres de côté. En outre 12 traces parallèles ressemblant à des empreintes de pieds ronds se trouvaient réparties sur une certaine distance laissant à penser que l'appareil s'était posé par une série de petits soubresauts.

Un cultivateur de Chaleix (Dordogne), M. Garreau a affirmé hier sur l'honneur avoir vu une "soupière volante" se poser dans sa propriété. M. Garreau a déclaré que deux hommes parfaitement normaux revêtus de combinaisons kaki, en sont descendus, lui ont serré la main et lui ont parlé une langue inconnue. M. Garreau, stupéfait, n'a pas répondu. Les deux hommes ont caressé son chien et sont remontés dans l'appareil qui s'envola sans bruit à une allure vertigineuse.

A l'endroit indiqué par M. Garreau on a constaté que l'herbe avait été foulée.

En Corrèze

Au Verdier (commune d'Eyburie) plusieurs personnes ont aperçu, le soir du 1er octobre, vers 22 heures, une boule de feu dans le ciel. Pendant quelques secondes elle a illuminé le paysage d'une lueur rougeâtre et paraissant suivre le cours de la Vézère elle a disparu dans la direction d'Uzerche.

***

Samedi 2 octobre, en plein jour cette fois-ci, vers 13 h. 30 dans le bourg d'Espartignac, une fillette de 8 ans, qui sortait de chez elle pour se rendre à l'école, a été effrayée par un phénomène étrange. Elle appela aussitôt sa mère qui put constater le fait suivant: un objet de forme cylindrique, extrêmement brillant et qui paraissait tourner sur lui-même à très vive allure montait à la verticale dans le ciel où il devait disparaître.

Une sphère lumineuse à l'Ile de Ré

Un maçon habitant l'Ile de Ré, M. Simonnetti, a déclaré avoir vu une sphère lumineuse de 12 mètres de diamètre environ, qui oscillait à une cinquantaine de mètres du sol.

La sphère, a-t-il dit, est devenue

(Suite en page 2)

[Ref. ld1:] MAGAZINE "LUMIERES DANS LA NUIT":

A Espartignac en Corrèze, à 13:30 le 2 octobre 1954, cylindre très brillant a été vu s'élevant à la verticale.

[Ref. js1:] JEAN SIDER:

L'ufologue et auteur Jean Sider a appris par un article du journal "Le Courrier - La Liberté", de Limoges, page 1, du 8 octobre 1954, qu'une fillette de huit qui était sur son chemin vers l'école le 2 octobre 1954 à 13:30 à Espartignac a été effrayée par un phénomène étrange. Elle a aussitôt appelé sa mère qui a pu voir un objet de forme cylindrique extrêmement brillant qui paraissait tourner sur lui-même à très vive allure et qui montait dans le ciel où il a disparu.

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique dans sa base de données qu'en Corrèze à Espartignac le 2 octobre 1954 à 13:30 heures, il a été observé un cylindre très brillant s'élevant à la verticale.

La source est indiquée être mon site web à "http://ufologie.net".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 2 octobre 1954 à 13:30 à Espartignac, France, il y a eu une observation d'OVNI.

La source est indiquée comme Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002.

Explications:

Non encore recherchée.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Espartignac, Corrèze, cylindre, brillant, élévation, manoeuvre, enfant, mère, rotation, diurne

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 6 avril 2004 Première publication.
1.0 Patrick Gross 27 février 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [lc1], [ud1].
1.1 Patrick Gross 24 décembre 2016 Additions [pc1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 24 déCembre 2016.