France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

21 octobre 1954, Guengat, Finistère:

Référence pour ce cas: 21-oct-54-Guengat. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Dans les années 1970, le groupe d'ufologie GEPSI avait collecté des coupures de journaux concernant les observations d'OVNIS en Bretagne, recopiant les récits sans indiquer les sources précises.

Ils ont noté que le 21 octobre 1954, à 19:30 et 20:30, à Guengat, dans le Finistère des cultivateurs des quartiers de Crinquellic et Lestraon, en Guengat, qui "sont des observateurs dignes de foi, bien connus dans leur commune, où ils jouissent de l'estime générale" ont dit avoir vu de soucoupes volantes.

Dans ce cas-ci, un Mr. Goaer, cultivateur à Trinquillivic, vaquait à divers travaux dans la cour de la ferme, quand vers environ 19:30 il a aperçu dans le ciel, à pas plus de 200 mètres de haut, un objet de couleur verte, dont une partie à l'arrière était de couleur rouge. "Cet engin brillait mais n'éclairait pas et se dirigeait à grande vitesse de Locronan vers Plonéis et le pays bigouden.

Mr. Goaer aurait voulu alerter sa famille, mais il n'en eut pas le temps: la "soucoupe" a été "masquée très vite par un rideau d'arbres", et "avait disparue."

"Incrédule jusqu'ici, M. Goaer s'est déclaré converti à la croyance aux soucoupes."

Rapports:

[Ref. ge1:] GROUPE D'UFOLOGIE "GEPSI":

Groupe d'Etude des Phénomènes Spatiaux Inexpliqués

A.S.B.L.
LOI 1901 - J. O. DU 6 OCTOBRE 1983
SIEGE SOCIAL [] RUE DE SIAM - 29200 BREST
OBJET: ETUDE DU PHENOMENE OVNI PAR TOUS LES
MOYENS LEGAUX QUI SE REVELERONT NECESSAIRES
(REALISATION D'ENQUETES ET DE CONTRE-ENQUETES
AUPRES DES DIVERSES SOURCES, COLLECTE ET ANA-
LYSE D'INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES, ETC.)

CATALOGUE GENERAL DES TEMOIGNAGES
FINISTERE

Type de témoignage: LN [Lumière Nocturne]

Date: 19 octobre 1954 [Correction manuscrite par X, "NON, le JEUDI est le 21"]

Heure: 19 h 30 et 20 h 30

Lieu: GUENGAT

Nombre de témoins: 4

Enquête:

Identification:

Résumé du cas: LES SOUCOUPES DE GUENGAT SEMBLAIENT DOTEES DE FEUX DE POSITION

Un nouveau secteur de Cornouailles vient de se révéler le terrain de prédilection des soucoupes volantes. Qu'on ne considère pas ces derniers témoignages comme une galéjade. Les cultivateurs des quartiers de Crinquellic et Lestraon, en Guengat, sont des observateurs dignes de foi, bien connus dans leur commune, où ils jouissent de l'estime générale.

Les faits se situent dans la soirée de Jeudi. M. Goaer, cultivateur à Trinquillivic, vaquait à divers travaux dans la cour de la ferme. Il était environ 19 h 30 quand il aperçut dans le ciel (l'engin n'était pas à plus de 200 mètres de haut) un objet de couleur verte, dont une partie à l'arrière était de couleur rouge. Cet engin brillait mais n'éclairait pas et se dirigeait à grande vitesse de Locronan vers Plonéis et le pays bigouden. M. Goaer aurait voulu alerter sa famille, mais il n'en eut pas le temps la soucoupe masquée très vite par un rideau d'arbres, avait disparue. Incrédule jusqu'ici, M. Goaer s'est déclaré converti à la croyance aux soucoupes.

Explications:

Informations insuffisantes, probablement le météore de 19:15 ce jour-là.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Guengat, Finistère, Goaer, Locrononan, Ploénis, vert, rouge, brillant, avion, hélicoptère

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 16 janvier 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 12 janvier 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée.
1.1 Patrick Gross 31 décembre 2018 Addition du résumé, Explications changées, étaient "Non encore recherché."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 31 décembre 2018.