Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

Les soucoupes volantes dans Paris-Presse, 2 octobre 1954:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Paris-Presse, Paris, France, page 5, le 2 octobre 1954.

Scan

LES "MARTIENS" EN VACANCES (SUITE)

UNE "SOUCOUPE" A TROIS PIEDS DANS LE JURA, ET UN "CIGARE"
à feu arrière dans le Nivernais

IL est vrai, comme l'assurent les disciples du "Christ de Montfavet" [*], que les soucoupes volantes sont une manifestation divine, on en a vu assez, hier, dans le ciel de France, pour "nimber" tous les apôtres de ce Messie-postier. Et assez de cigares pour la consommation de M. Churchill en en quinze jours.

L'histoire la plus sensationnelle est celle que raconte le petit Raymond Romand, un garçon de 12 ans, dont les parents sont fermiers à Prémanon, dans le Jura. Il a vu, l'autre soir, une soucoupe volante au beau milieu de la cour de la ferme. Il était huit heures du soir; l'enfant était sorti en entendant le chien aboyer furieusement. La soucoupe était là, haute de deux mètres. Il lui lança des pierres, s'approcha. A ce moment, elle se mit en mouvement et le souffle le souleva du sol. Terrorisé, il se sauva. Sa soeur, la petite Jeanine (9 ans), affirme avoir vu aussi la soucoupe, de la fenêtre.

"J'ai vu des fantômes", devait-elle déclarer le lendemain à ses camarades d'école.

Les deux enfants jurent qu'ils n'avaient jamais entendu parler de soucoupes volantes.

Le "truc" était posé sur trois pieds", a précisé Raymond.

Il a voulu montrer aux gendarmes les traces que les trois pieds avaient laissées sur le sol de la cour. Malheureusement, la pluie les avait effacées...

A Foussinargues, près de Bessèges, dans le Gard, deux personnes affirment qu'elles ont vu dans un pré "un engin lumineux rouge, vif, entouré de tiges verticales". Près de Mulhouse, un cigare s'est promené dans le ciel, suivi d'une "portée" de douze cigarillos.

Le fils du garde champêtre de Langeron, dans le Nivernais, n'a vu, lui, qu'un seul cigare. Il était muni d'un "feu arrière". Ce qui semble indiquer que les Martiens ont une police de l'air.

Deux mille Palois ont vu, hier après-midi, un cigare et deux soucoupes, l'une blanche, l'autre verte. Ils ont été un peu déçus en apprenait dans la soirée que le cigare était un avion à réaction et les deux soucoupes des ballons d'enfants...

[*] Georges Roux, dit "le Christ de Montfavet" (1903-1981), quitte son emploi à la poste d'Avignon, tente les carrières de poète, de romancier, de musicien, puis dans les années 1950 se proclame "guérisseur", puis "réincarnation du Christ" et même "Dieu". Il fonde une secte, écrit des livres de "spiritualité", prédit la fin des temps" pour le 1er janvier 1980, et rencontre un petit succès, monté en épingle dans la presse.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 5 janvier 2020.