Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Nord-Eclair, Roubaix, Nord, France, page 10, le 16 octobre 1954.

Voir le dossier du cas.

Scan

A FONTAINE-DE-VAUCLUSE
DEUX AVIONS A REACTION
SONT DISTANCES
PAR UNE SOUCOUPE

La rubrique des soucoupes s'enrichit chaque jour d'éléments nouveaux. Aujourd'hui, intrigués par un engin mystérieux, deux avions à réaction le prennent en chasse. Mais les autorités militaires, tant française qu'anglaises, restent réservées.

Hier, à 13 h. 30, la population de Fontaine-de-Vaucluse, était en émoi. Un « disque blanc » planait lentement au-dessus de la petite cité et on pouvait le contempler nettement avec de bonnes jumelles. Ce disque blanc était surmonté d'une calotte sphérique de même couleur. La bordure circulaire inférieure portait, par intermittence deux feux puissants, variant du blanc au violacé, passant par le rouge. La base aérienne de Caritat (Vaucluse) fut alerté et dirigea immédiatement deux avions à réaction qui, bientôt, firent leur apparition et après deux virages sur Fontaine-de-Vaucluse, prirent de l'altitude et piquèrent sur le disque.

La radio des avions en communication avec la base, annonça que l'engin était en vue, qu'il était pris en chasse, mais qu'il s'échappait car sa vitesse était supérieure à la leur.

De Vaucluse, on pouvait voir nettement le disque s'éloigner en flèche, poursuivi par les deux avions à réaction.

Cependant, le secrétariat d'Etat aux Forces armées (Air) précise que les deux pilotes de la base d'Orange qui ont survolé Fontaine-de-Vaucluse, n'ont observé aucun engin inconnu au cours de leurs recherches. Les deux pilotes sont des officiers expérimentés et leus compte-rendu est formel.

Prudente réserve

Le ministère de l'Air britannique ne croit pas à l'existence des soucoupes volantes, cigares ou autres engins volants.

Les porte-parole officiels du ministère déclarent que 99 fois sur 100, on trouve des explications naturelles aux apparitions signalée en grande Bretagne: il s'agit le plus souvent de ballons-sondes. Et lorsqu'aucune explication ne peut être donnée, ajoute-t-on au ministère de l'Air, c'est généralement parce que les témoignages des personnes qui prétendent avoir assisté à ces apparitions sont insuffisants.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 14 juin 2020.