Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

Vague "d'engins" à traînées, France, 1954:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Provençal, France, page 9, le 17 octobre 1954.

Scan

Le courrier des soucoupes (Suite)

Près de la Tour-d'Aigues
Vaucluse

"Papa, le soleil nous tombe dessus!"

Encore tout ému de ce qu'il venait de voir, M. Gervais Reynier, demeurant à la Roustidioure, près de La Tour d'Aigues (Vaucluse), nous a déclaré: "Je partais à la ferme jeudi soir avec mon fils quand tout à coup le petit se mit à crier: papa, papa, le soleil nous tombe dessus! Relevant la tête, j'aperçus dans le ciel un disque de 6 à 7 mètres muni d'une sorte de queue de plusieurs mètres. M'étant rendu en toute hâte à l'endroit où il m'avait semblé avoir vu se poser l'étrange engin, je ne trouvais rien."

Et M. Reynier: "J'avoue que j'ai eu un peu peur; quant à mon fils, il en a été malade."

Ce témoignage a été confirmé par plusieurs personnes qui ont aperçu l'objet en des points différents.

UNE BOULE DE FEU
DANS LE CIEL DE LA DROME

Valence (C.P.)

Jeudi soir un peu après 18 h., M. Jean Gabert, agent de la recette principale de Valence, revenait en voiture avec sa jeune femme, de Saint-Perey quand avant Granges-les-Valence, ils virent à une faible hauteur une boule de feu qui suivait la vallée du Rhône. Ils eurent tout deux l'impression que l'engin survolait Valence. C'était une boule de couleur verte avec une queue qui se terminait en jaune. M. et Mme. Gabert l'ont bien vue pendant quelques secondes. Puis brusquement l'objet inconnu disparut.

DANS LE GARD

Tresques (C.P.)

Jeudi, à 17 h. 30, M. Payan Yves, qui labourait son champ, quartier Saint-Martin, eut la surprise de voir passer sur lui à basse altitude un engin d'une luminosité intense, laissant une traînée éblouissante et ne faisant aucun bruit. L'objet se déplaçait à une vitesse vertigineuse d'Ouest en Est. Il alerta M. Teissier Raoul qui chassait et tous deux en suivirent l'évolution jusqu'à disparition complète en direction de l'est.

UN CIGARE
CARPENTRASSIEN
LACHAIT DES ETINCELLES

Carpentras (C.P.)

Jeudi soir, vers 18 heures, plusieurs personnes ont aperçu au quartier du Peyguière, un engin qui traversait le ciel à l'ouest de Carpentras. Il avait la forme d'un cigare, brillait, et paraissait lâcher des étincelles derrière lui.

UN ENGIN LUMINEUX
APERCU DANS LE CIEL
FUVELAIN

par un instituteur et ses élèves

Fuveau (C.P.)

Jeudi 14 octobre, à 18 h. 10, sur le terrain de basket de la "Trente-Gouttes", M. Martin, instituteur à Fuveau, initiait ses élèves et anciens élèves au basket quand, au milieu de la séance, il vit dans le ciel un engin lumineux de forme allongée, dont la couleur rappelait celle du vers luisant. L'apparition dura 3 à 4 secondes. D'après l'éloignement, l'observateur pense que l'engin se déplaçant à grande vitesse devait survoler Peynier en se dirigeant vers Rousset; il décrivait d'ailleurs une trajectoire qui disparut derrière le clocher du village. Cette sorte de fusée laissait derrière elle une courte traînée lumineuse étincelante.

Les élèves qui entouraient leur instituteur ont aperçu aussi un court instant ce "phénomène".

LE "SCAPHANDRIER"
INTERPLANETAIRE A PEUR
DES CHIENS

Perpignan (A.F.P.).

M. Damien Siguères 56 ans, retraité des douanes, a déclaré avoir aperçu sur la route, près de son domicile, dans la banlieue de Perpignan, une grande sphère rouge. De celle-ci sortit un homme grand, vêtu comme un scaphandrier. Ayant fait le tour de son appareil, le "scaphandrier" y retourna précipitamment tandis que les deux chiens de M. Siguères se précipitaient vers lui.

L'engin s'éleva alors sans bruit et disparut à une vitesse prodigieuse.

M. Siguères se trouvait alors à une trentaine de mètres de l'engin, dont aucune trace n'a été relevée sur le sol.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 17 octobre 2016.