Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Le Nouveau Nord Maritime, France, page 3, le 17 octobre 1954.

Scan

Soucoupes volantes...
...dans le ciel de France

Paris, 18. -- Des engins mystérieux continuent à fréquenter avec assiduité le ciel de France. Les témoignages s'accumulent, venant chaque jour apporter quelques détails nouveaux, soit sur les soucoupes, soit sur les cigares volants.

Alors que samedi soir, plusieurs personnes dignes de foi, dont M. Béranger, maire de St-Laurent-du-Var, conseiller général, avaient aperçu au-dessus de Nice, un disque de couleur orange, hier soir, cette fois au-dessus de Cannes, plusieurs personnes ont observé un engin lumineux de couleur jaune avec une queue verte, mais le témoignage plus intéressant devait être apporté par un employé de la recette municipale d'Antibes.

M. Casella, habitant à Bio [sic], rentrant dans la soirée chez lui, se trouva "nez à nez avec un énorme engin mécanique mesurant 7 à 8 mètres de diamètre posé au milieu de la route." Le témoin qui était à bicyclette s'approcha de l'engin jusqu'à presque le toucher mais alors celui-ci s'éleva à la verticale et, avec un léger sifflement, disparut dans le ciel.

Dans le ciel provençal, à Venergues, plusieurs vendangeurs ont aperçu, vendredi après-midi, un engin de forme allongée tel un cigare, a déclaré l'un deux, et de couleur blanche et bleue, a précisé un second. Un troisième vendangeur a indiqué que la fusée paraissait émettre des rayons lumineux.

Au Puy, un objet brillant a été observé entre 17 h. 50 et 18 h. 35, par la station météorologique du Puy Chadrac. L'engin apparaissait comme une olive droite avec au sommet une sorte d'antenne noire. Le chef de la station précisa qu'il croit être en présence de la planète Jupiter. M. Casella, habitant à Bio qui piter, mais la disparition subite de l'objet démontra qu'il avait fait erreur.

Le même phénomène a été aperçu par le centre de météorologie de Ruyères (Cantal). On peut rapprocher ces témoignages de celui de milliers d'habitants de Tulle qui, vers 15 h. 35, aperçurent dans le ciel, en direction sud-sud-est, un gros point brillant et immobile. Il semblait transparent et affectait la forme d'un cylindre dont les deux extrémités étaient coniques.

A Murat (Cantal), un objet également brillant et de forme ovoïde, put être observée pendant une heure. Il semble que dans ce cas qu'il s'agisse d'un ballon-sonde fortement éclairé.

Dans deux villages de Haute-Marne, Vignory et Brottes, des objets de couleur orangée ont été aperçus jeudi soir. Ces objets s'élevaient à des allures vertigineuses mais sans bruit.

Enfin, dans le Finistère, M. René le Viol, transporteur à Fouesnant, a vu surgir jeudi soir, derrière un rideau d'arbres, un engin de forme plate à l'aspect d'une assiette renversée et entouré d'une lueur rougeâtre, ce premier disque fut ensuite suivi d'un second et disparurent tous deux vers la mer.

LES "SOUCOUPES" EXPLORENT L'ITALIE

Rome, 15. -- De nombreux engins mystérieux ont été aperçus hier dans le ciel d'Italie. L'un de ces engins a atterri près de Rovigo dans la zone dite Po Di Gnocca, où plusieurs personnes l'ont observé. L'appareil de forme circulaire, après avoir lentement plané, s'est posé au sol sans bruit. Après quelques minutes d'immobilité, il a repris à la verticale son vol silencieux, mais à l'endroit d'où il a décollé, il y a maintenant un assez profond cratère de six mètres de diamètre. Six peupliers qui se dressaient aux alentours ont en outre été carbonisés. Les autorités se rendront sur les lieux pour vérifier l'authenticité du récit des témoins.

Dans la région de Modène, un commerçant a vu un "cigare volant" incandescent survolant la campagne à deux cent mètres d'altitude environ. Après un bref arrêt, l'engin se serait dirigé vers le Nord-Ouest. Cette observation a été confirmée par d'autres témoins.

Enfin une soucoupe volante aux reflets d'argent aurait survolé la zone de Loino à 5.000 mètres. Les témoins de cette observation ont affirmé que la soucoupe n'émettait aucun bruit et ne laissait échapper aucune fumée. Elle a disparu en direction de la Suisse.

Des martiens en file indienne

Amiens, 16. -- M. et Mme Dumeige, marchands de bestiaux à Domart-en-Ponthieu, et M. Lourdel, courtier en bestiaux à Condé-Folie, qui, jeudi, vers 21 h, 00, circulaient en camion automobile sur la route de Domart à Condé-Folie, ont déclaré avoir aperçu non loin des fermes de La Folie, une lueur très brillante qui parut atterrir dans un pré à peu de distance de la route.

M. Dumeige, qui conduisait, stoppa son véhicule et descendit avec son épouse et M. Lourdel. C'est alors qu'ils virent nettement, près de la lueur, six ou sept êtres de petite taille qui avançaient à la file. Ils furent tellement effrayé qu'ils reprirent immédiatement leur route, laissant là l'engin et ses occupants.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 14 mai 2020.