Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

Marius Dewilde et Antoine Mazaud dans la presse, 1954:

L'article ci-dessous est paru dans le journal Le Cri du Peuple, France, page 2, 19 septembre 1954.

Scan

En toute...s liberté,,,s

Les Martiens dans le Massif Central...

LE plateau de Millevaches, en Corrèze, est dans l'émoi. Les Martiens ont fait leur apparition!

Les gendarmes de Bugeat (Corrèze) viennent d'être alertés par la rumeur publique. Un cultivateur prétendait avoir rencontré le 10 septembre dernier, un Martien.

Le brave homme, interrogé, confirma la chose. Le Martien était vêtu en motocycliste. Il s'avança à la rencontre de l'honnête paysan, l'embrassa en bredouillant des paroles inintelligibles et s'en fut dans un engin en forme de cigare posé non loin de là dans un champ. L'engin décolla à la verticale et disparut dans les cieux.

Le cultivateur, fort troublé, rentra chez lui et raconta la chose à sa femme en lui faisant jurer le secret.

La femme jura et raconta à la chose tout le village, et c'est ainsi que les gendarmes furent mis au courant.

Cependant, l'enquête entreprise ne permis de relever aucune trace du mystérieux Martien et de son engin.

Du coup, quelques mauvais esprits en déduisent qu'il s'agissait peut-être d'un motocycliste ou d'un mauvais plaisant.

Et de mauvais sujets envisagent paraît-il de raconter à leurs femmes qu'ils ont vu les Martiens, pour justifier les rentrées tardives à la maison.

Mais attention: rien ne permet d'affirmer que les Martiens mettent du rouge à lèvres.

... Et dans le Nord

AUTRE histoire extraordinaire près de Valenciennes. M. Marius Dewilde, alerté par les aboiements de son chien, a aperçu en pleine nuit deux êtres étranges, à forme à peu près humaine, mais ne dépassant pas un mètre. Les deux étranges personnages, dérangés par M. Dewilde, s'engoufrèrent dans un « cigare volant » de six mètres de long qui les attendait près de là.

Une lumière intense jaillit de l'engin, empêcha M. Dewilde d'approcher et l'obligea à fermer les yeux. Lorsqu'il les rouvrit, l'engin et les visiteurs du soir avaient disparu.

La police de l'air enquête. Elle aurait relevé une trace bizarre sur une traverse de voies ferrée.

Diable, l'affaire se corse!

Cependant, les sceptiques restent nombreux dans la région et font remarquer que M. Dewilde, qui a subi un grave accident il y a un an, est peut-être impressionnable à l'excès.

De toute manière il n'y a pas à s'inquiéter outre mesure. Ces Martiens semblent, jusqu'à présent, bien pacifiques... beaucoup plus que certains Terriens...

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 3 juin 2020.