Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien régional Le Courrier Picard, France, pages 1 et 2, le 15 octobre 1954.

Scan

LES "SOUCOUPES"
évoluent maintenant
dans le Sud de la France

et l'on a vu des "Martiens"
à Toulouse et dans le Gard

TOULOUSE, 14 octobre. -- M. Jean Marty, 42 ans, habitant Leguevin (Haute-Garonne), a déclaré qu'il avait vu dans la nuit de mardi à mercredi, se poser au milieu d'un champ un disque lumineux mesurant de 6 à 7 mètres de diamètre et 2 m. 50 de hauteur, le disque était de couleur orange.

M. Marty travaillait vers 22 h. 30, dans son atelier situé sur la route de Toulouse, en face d'un champ, à 1 km. 300 de Leguevin. En levant la tête, il aperçut un jet lumineux.

Intrigué, il est sorti, a traversé la route et s'est dirigé vers le disque qui s'est alors élevé dans les airs, sans bruit, verticalement, et a disparu à une vitesse prodigieuse.

M. Marty a gagné le milieu du champ afin d'examiner l'endroit où l'engin avait atterri. Il n'y relevé aucune trace mais a trouvé, posés sur l'herbe, deux feuillets de papier glacé, blancs, couverts de lettres d'imprimerie.

Les feuillets n'étaient ni souillés, ni humides, ni froissés, mais d'une netteté absolue comme s'il venaient d'être arrachés d'une brochure neuve. M. Marty les a remis à la gendarmerie. Ils ont été examinés par un ancien militaire qui a passé de longues années en Indochine et qui vit retiré à Leguevin, M. Maggy. Celui-ci a déclaré qu'il s'agissait d'un texte en kuoc-nu, dialecte annamite, et que ce texte traitait des questions intéressant le Vietminh et le Vietnam. Il a été établi ensuite qu'il s'agissait d'extraits d'un journal vietnamien, sans doute déposés à cet endroit par des Indochinois qui y ont campé. Il y a , en effet, dans la région de Toulouse, de nombreux Indochinois.

Suite en 2e page sous le titre

LES SOUCOUPES

Scan

LES SOUCOUPES

(Suite de la 1re page)

D'autre part, des traces huileuses ont été relevées ce matin en plusieurs endroits d'un terrain vague situé dans un faubourg de Toulouse.

Selon les déclarations de trois témoins, un engin mystérieux piloté par un personnage vêtu d'un scaphandre, se serait posé sur ce terrain hier à 10 h. 35.

La police de l'Air a interrogé ces trois personnes, parmi lesquelles figue un industriel, qui ont maintenu leurs déclarations en précisant que le mystérieux individu, mesurant environ 1 mètre 20 dépassait l'engin de la tête et devait, par conséquent, se courber pour y pénétrer.

L'un des témoins a assuré que la "soucoupe" était entourée de reflet irisés et émettait autour d'elle un léger brouillard. Il a ajouté qu'ayant voulu s'approcher, il avait été retenu à une vingtaine de mètres par une force paralysante et que, lorsque l'engin s'est élevé dans le ciel, il a été violemment jeté à terre.

Des "Martiens" dans le Gard

NIMES, 14 octobre. -- Plusieurs chasseurs de la commune de St-Ambroix (Gard), auraient récemment aperçu sept êtres minuscules dont la forme rappelait vaguement celle d'un corps humain. Lorsqu'ils tentèrent d'approcher, les êtres se précipitèrent vers un engin phosphorescent, qui s'envola aussitôt.

A l'emplacement où se trouvaient les occupants de la "soucoupe", les chasseurs découvrirent sur le sol un certain nombre de graines d'aspect bizarre, qu'ils firent examiner par des grainetiers. Ceux-ci se trouvèrent dans l'impossibilité de les classer dans une espèce connue.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 30 janvier 2020.