Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien L'Echo Républicain, de Chartres, France, pages 1 et 4, le 7 octobre 1954.

Scan

La valse troublante continue...

Soucoupes à la française et à l'italienne

PARIS, 6. -- Plusieurs parisiens ont déclaré avoir vu hier après-midi des soucoupes volantes évoluant dans le ciel de la capitale. Des passants ont affirmé en avoir aperçu une vers 16 h. 30, près de la porte Dorée.

M. Pierre Allouis, représentant en cartonnage, se rendait à ses affaires en taxi lorsque le véhicule fut arrêté par un feu rouge. Entendant, dit-il, un sifflement strident, il regarda par la portière et vit un engin volant qui fuyait en hauteur, laissant dans son sillage un panache de fumée.

M. Allouis décrit la soucoupe comme un disque plus gros qu'un avion normal et de couleur argentée.

Le même témoignage est apporté par M. Gilbert Bason, demeurant 35, faubourg St-Antoine, et par M. Paul Julien, peintre en bâtiment, qui habite 3, rue de la Pompe; ce dernier toutefois, estime qu'il s'agit non d'une soucoupe, mais d'une aile volante qui affecte la forme d'un triangle aux bords arrondis.

BERGERAC, 4. -- M. Jean Defix, pompier à Bergerac, et M. Jean Labonne ont affirmé voir vu se poser, dans le jardin du second, un disque lumineux d'environ trois mètres de diamètre, soutenu par trois béquilles.

LEZIGNAN, 6. -- Deux habitants de Lézignan, MM. André Gardia et André Darsens, qui roulaient en camion sur la route départementale 3, ont affirmé avoir aperçu un engin en forme de disque se poser dans un champs entre le village de Lagrasse et le hameau de Villemagne (Aude).

L'appareil, ont-ils déclaré, mesurait environ dix mètres de diamètre. Avant qu'ils aient pu s'en approcher, il s'enveloppa d'une lueur éclatante et disparut.

DINAN, 6. -- A Mégrit (Côtes-du-Nord), un jeune cultivateur, M. Hen [Partie manquante]

loppé MM. André Gardia et André Darsens d'une lueur avant de disparaître. Celle de Clermont-Ferrand a littéralement cloué sur place les témoins qui voulaient la voir de près et a dégagé une forte odeur de nitro-benzine.

Quand l'engin s'éloigna, le malaise cessa avec l'odeur.

M. Lehérissé a affirmé avoir vu dans la cour de sa ferme un appareil de 1 mètre environ de diamètre, à l'intérieur duquel apparaissaient deux formes humaines, immobiles et de la taille d'un enfant.


DE MYSTERIEUX ENGINS DANS LE CIEL DE SAINT-LUPERCE ET JANVILLE

voir notre information page 4


NEVERS, 6. -- A Nevers, cinq habitants de Château-Chinon ont déclaré avoir vu, hier soir, à très haute altitude, une sorte de tache lumineuse qui se scinda en deux disques. Ceux-ci, disent-ils, se mirent à tourner en changeant plusieurs fois de couleur.

DUNKERQUE, 6. -- Un négociant de Dunkerque avait, il y a plusieurs jours, déclaré avoir aperçu d'étranges objets lumineux dans le ciel de Bray-Dunes. Une enquête avait été ouverte. Elle a conclu qu'il s'agissait de deux avions militaires dont le revêtement métallisé avait pu faire illusion.

SAINT-BRIEUC, 6. -- Plusieurs Briochains ont aperçu, la nuit dernière, une soucoupe volante qui prit la forme d'un cigare avant de disparaî-

- LA SUITE EN DERNIERE PAGE.

La belle histoire du pauvre pêcheur

Odorantes, colorées et habitées, les "soucoupes" sont aussi internationales. A Mantoue, elles sont passées en formations serrées et l'une d'elle s'est détachée du groupe pour faire un petit numéro de carrousel aérien qui a duré une heure... et a bloqué la circulation dans le centre de la ville, les témoins étant descendus dans la rue pour mieux voir.

A Roverbella, enfin, un pauvre pêcheur est entré en conversation avec un "Martien" vêtu de rouge, mais ils ne se sont pas compris et son interlocuteur a disparu quand il a vu apparaître la femme du pêcheur. Misogyne peut-être...

Scan

SOUCOUPES

- SUITE DE LA PREMIERE PAGE -

tre. Ils ont pu l'observer pendant plus d'une heure.

LA ROCHELLE, 6. -- M. et Mme. Guillemoteau se trouvaient devant leur ferme lorsqu'ils ont aperçu, à un mètre environ du sol, une soucoupe sphérique pouvant mesurer 2 à 3 mètres de hauteur et d'un diamètre de 5 mètres. L'engin, qui ne produisait aucun bruit, s'arrêta quelques minutes, puis monta à la verticale. M. Guillemoteau, le lendemain, se rendit à l'endroit où il avait vu l'engin et put relever des traces huileuses sur l'herbe.

UN DISQUE SIFFLEUR

MELUN, 6. -- Le journal de Coulommiers "Le Pays Briard", publie une lettre adressée par un de ses lecteurs, M. E. Farnier, membre de la Société des ingénieurs civils de France, au sujet d'une soucoupe volante.

Dans cette lettre, M. Farnier précise qu'il a vu au-dessus de sa propriété, à Jouy-sur-Morin, un gros disque de 8 à 10 mètres de diamètre "tournant sur place en laissant échapper des lueurs rouges-violettes, avec un sifflement rappelant un peu l'arrivée d'un avion à réaction. L'engin était à environ 400 mètres de hauteur et plana plus de vingt minutes au-dessus de moi. J'ai donc, dit M. Farnier, eu le loisir de bien l'examiner. L'engin disparut ensuite en direction de Coulommiers".

Dans sa lettre, M. Farnier précise:

"Ancien commissaire auprès de l'Aéro-Club de France, ayant servi dans l'aviation, je n'ai pas été victime d'une hallucination et cet engin n'était pas un ballon-sonde, mais une aile épaisse circulaire planant sur place et se déplaçant à très grande vitesse en prenant progressivement de la hauteur."

SOUCOUPES A L'ITALIENNE

MANTOUE, 6. -- Le trafic a été interrompu pendant plus d'une heure au centre de Mantoue par des groupes de personnes rassemblées pour observer un étrange "objet blanc" qui, à une forte hauteur, se détachait nettement sur le fond du ciel bleu.

Après avoir effectué des évolutions extrêmement rapides, l'engin de forme sphérique - et qui d'après certains témoins, faisait partie "d'une formation de soucoupes volantes" - est resté pendant quelque temps immobile dans le ciel, avant de disparaître à l'horizon.

D'autre part les "Martiens" semblent vouloir aussi visiter l'Italie. En effet, un pêcheur de Roverbella, en province de Mantoue, a déclaré avoir été approché, la nuit dernière, par un "mystérieux individu", vêtu de rouge, qui lui aurait adressé "des mots inintelligibles" et qui se serait rapidement éloigné avant que le pêcheur ait eu le temps d'appeler sa femme.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 27 octobre 2016.