Index ACUFO -> Accueil 

This page in EnglishClick!

ACUFO:

ACUFO est un catalogue à visée exhaustive des cas de rencontres entre aéronefs et OVNIS, qu'elles soient «expliquées» ou «inexpliquées».

Le catalogue ACUFO donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier.

Cas précédent Cas suivant >

Neustadt, Allemagne, en hiver 1944-1945:

Numéro de cas:

ACUFO-1944-00-00-NEUSTADT-1

Résumé:

En 1945, le lieutenant-colonel Jo Chamberlin avait écrit le premier article non militaire, publié dans The American Legion Magazine en décembre 1945, sur les Foo-Fighters, après avoir interrogé des témoins en Europe et consulté des rapports de mission.

Après avoir évoqué les observations nocturnes des aviateurs du 415e Escadron de chasse de nuit opérant dans la vallée du Rhin au cours de l'hiver 1944-1945, il a noté que des observations diurnes avaient également eu lieu. A titre d'exemple, il a indiqué qu'à l'ouest de Neustadt, un pilote de P-47 avait vu...

«... une boule de couleur dorée, avec une finition métallique, qui semblait se déplacer lentement dans l'air. Comme le soleil était bas, il était impossible de dire si le soleil se reflétait dessus ou si la lumière venait de l'intérieur.»

Il a ajouté qu'un autre pilote de P-47 avait signalé «une sphère dorée phosphorescente, de 3 à 5 pieds de diamètre, volant à 2 000 pieds.»

Données:

Données temporelles:

Date: Hiver 1944-1945
Heure: Jour.
Durée: ?
Date du premier rapport connu: Décembre 1945
Délai de rapport: 1 an.

Données géographiques:

Pays: Allemagne
Département/état: Rhénanie-Palatinat
Commune ou lieu: Neustadt

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 2
Nombre de témoins connus: ?
Nombre de témoins nommés: 0

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Article de Jo Chamberlin.
Conditions d'éclairage: Nuit.
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: Non.
Départ OVNI observé: ?
Actions OVNI: Aucune.
Actions témoins:
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: ?

Classifications:

Senseurs: [X] Visuel: 2
[N/A] Radar aéronef:
[ ] Radar sol directionnel:
[ ] Radar sol altitude:
[ ] Photo:
[ ] Film/vidéo:
[ ] Effets EM:
[ ] Pannes:
[ ] Dégâts:
Hynek: DD
Armé / non armé: Armé, 8 mitrailleuses Browning M2 de 12.7 mm.
Fiabilité 1-3: 2
Etrangeté 1-3: 2
ACUFO: Possible ballon météo.

Sources:

[Ref. jcn1:] JO CHAMBERLIN:

[... Autres cas...]

Ce que le 415th a vu la nuit s'est en partie confirmé de jour. A l'ouest à l'ouest de Neustadt, un pilote de P-47 a vu «une boule de couleur dorée, avec une finition métallique, qui semblait se déplacer lentement dans les airs. Comme le soleil était bas, il était impossible de dire si le soleil se reflétait sur elle», ou si la lumière venait de l'intérieur. Un autre pilote de P-47 a signalé «une sphère dorée phosphorescente, de 3 à 5 pieds de diamètre, volant à 2 000 pieds».

[... Autres cas...]

[Ref. hws1:] HAROLD T. WILKINS:

L'étrange mystère des FOO FIGHTERS

Pendant les derniers mois de la guerre, nos avions de chasse ont poursuivi des boules de feu aux couleurs étranges qui ont soudainement disparu.

Par Harold T. Wilkins

[...]

Il y a le cas d'un pilote de bombardier américain de la 8ème U.S. Air Force. Il a rapporté avoir vu 15 Foo Fighters suivre son avion à distance, avec leurs lumières clignotantes. Un pilote américain de P-47 a vu 15 Foo Fighters de jour à ou près de Neustadt dans la même région rhénane, à environ 40 miles à l'ouest du Rhin et 90 km au nord-ouest de Strasbourg.

Voici son rapport:

«Nous volions à l'ouest de Neustadt lorsqu'une sphère dorée, qui brillait d'un éclat métallique, est apparue, se déplaçant lentement dans le ciel. Le soleil n'était pas loin au-dessus de la ligne du ciel, ce qui rendait difficile de dire si les rayons du soleil en étaient réfléchis ou si la lueur provenait de l'intérieur de la boule elle-même.»

Un deuxième pilote de P-47 (Thunderbolt) a également vu la même chose ou une autre «boule dorée ou phosphorescente qui semblait avoir environ quatre ou cinq pieds de diamètre volant à 2 000 pieds de haut.»

A cette époque, les hauts gradés de l'US Air Force avaient été forcés de prendre note des rapports croissants des pilotes-observateurs pondérés. Il ne suffisait plus d'écarter ces rapports avec un sourire et une allusion semi-sérieuse aux hallucinations et aux névroses de combat. Les hommes n'étaient pas non plus satisfaits de l'explication selon laquelle il s'agissait de fusées éclairantes. Qui a vu une fusée éclairante qui s'est comportée comme les foofighters? Les fusées éclairantes ne sont pas manœuvrables!

La dernière tentative de rejet est venue de New York, en janvier 1945, lorsque des «scientifiques» ont insulté l'intelligence des hommes du 415ème. Les wallahs scientifiques de New York ont déclaré que les hommes du 415ème et de la 8e Air Force avaient vu des feux de Saint-Elme! Il convient de noter que les feux de Saint-Elme sont visibles sur la mer et sur terre dans des conditions météorologiques électriques. Elles ont été vues au sommet de Pike's Peak, depuis les têtes de mât des navires et depuis les sommets des tours et des clochers. A l'époque de Jules César, il y eut une occasion où ces lumières brillèrent au sommet des lances de ses légionnaires. De nos jours, le navire White Star Liner Germanic, au milieu de l'Atlantique, heurta un lourd orage à 1 heure du matin. Des flammes électriques d'un pouce et demi de long jaillissaient du sommet du mât de misaine et de petites boules, d'un demi-pouce à deux pouces et demi de long, montaient et descendaient du mât mais étaient lui étaient «attachées».

Mais quelle ressemblance aurait-il pu y avoir entre ces étranges foofighters, sous contrôle intelligent, et les feux de Saint-Elme?

[Ref. kap1:] KENNETH ARNOLD ET RAY PALMER:

Un pilote américain de P-47 a vu 15 Foo Fighters de jour à Neustadt ou à proximité dans la même région rhénane, à environ 40 miles à l'ouest du Rhin et à 55 miles au nord-ouest de Strasbourg.

Voici son rapport:

«Nous volions à l'ouest à l'ouest de Neustadt lorsqu'une sphère dorée, qui brillait d'un éclat métallique, est apparue, se déplaçant lentement dans le ciel. Le soleil n'était pas loin au-dessus de la ligne du ciel, ce qui rendait difficile de dire si les rayons du soleil étaient réfléchis ou non ou si la lueur provenait de l'intérieur de la boule elle-même.»

Un deuxième pilote de P-47 (Thunderbolt) a également vu la même chose ou une autre «boule dorée ou phosphorescente qui semblait avoir environ quatre ou cinq pieds de diamètre volant à 2 000 pieds de haut.»

[Ref. gcn1:] GORDON CREIGHTON:

... mais peu de temps après [après le 24 décembre 1944] un pilote américain, aux commandes d'un P-47, rencontra quinze de ces «Foo Fighters» en plein jour au-dessus à l'ouest de Neustadt.

[Ref. jcf1:] JEROME CLARK ET LUCIUS FARISH:

A la fin de l'année 1944, un pilote de P-47 à l'ouest de Neustadt, en Allemagne, a vu «une boule dorée avec une finition métallique» se déplaçant lentement dans les airs. Le soleil était bas dans le ciel, de sorte que l'observateur ne pouvait pas dire si le soleil se reflétait sur l'objet ou si l'objet avait sa propre source de lumière. Une «sphère dorée phosphorescente» de trois à cinq pieds de diamètre a été vue par un autre pilote de P-47 dans la zone.

[Ref. vgs1:] VINCENT GADDIS:

Lorsque ces rapports ont été connus, d'autres pilotes ont fait part de leurs observations. Les lumières étaient visibles non seulement la nuit, mais parfois pendant la journée. Un pilote de P-47, alors qu'il se trouvait à l'ouest de Neustadt, a vu «une boule de couleur dorée, avec une finition métallique, qui semblait se déplacer lentement». Il était impossible de dire si elle réfléchissait la lumière du soleil ou si la lumière venait de l'intérieur. Un autre pilote a signalé «une sphère dorée phosphorescente, de trois à cinq pieds de diamètre, volant à 2 000 pieds».

[Ref. gld1:] GORDON LORE ET HAROLD DENEAULT:

Lors d'une rare observation à la lumière du jour, un pilote de P-47 a pu décrire un «Foo-fighter» qui semblait être construit en métal. A l'ouest de Neustadt, en Allemagne, en 1944, le pilote a observé «une boule dorée avec une finition métallique» se déplaçant lentement dans les airs. Le soleil était bas dans le ciel, ce qui rendait impossible de dire si le soleil se reflétant sur l'objet ou une source de lumière intérieure était responsable de cet éclairage étrange. Un «foo-fighter» similaire, une sphère dorée phosphorescente, estimée entre 3 et 5 pieds de diamètre et volant à 2 000 pieds, a été signalé dans la même zone par un autre pilote de P-47.

[Ref. lgs1:] LOREN GROSS:

Scan.

Au niveau du Groupe Aérien, une vision plus sombre des pilotes pilotant les P-47 Thunderbolts a signalé un nombre croissant d'objets dans les airs qu'ils ont décrits comme des «boules dorées». Etant donné que les P-47 effectuaient uniquement des missions de jour, les phénomènes observés ne pouvaient pas être des jeux de lumière dans l'obscurité.

[Ref. ara1:] ANTONIO RIBERA:

Cet ufologue espagnol rapporte en 1976 que durant la Seconde Guerre mondiale, les pilotes alliés comme les aviateurs de l'Axe avaient observé d'étranges phénomènes lumineux qu'ils ont la plupart du temps décrits comme des "boules ou sphères de feu" qui semblaient vouloir suivre leurs avions aussi bien en Europe que dans le ciel d'Extrême-Orient.

Des objets semblables [boules lumineuses clignotantes] furent observés en plein jour dans la région de Neustadt par un pilote américain qui se trouvait aux commandes d'un P-47.

Il fit le rapport suivant:

"Alors que nous volions à l'ouest de Neustadt, nous avons aperçu une sphère dorée brillant d'un éclat métallique qui avançait lentement dans le ciel. Comme le soleil n'était pas très haut par rapport à la ligne d'horizon, il ne nous a pas été possible de déterminer si l'objet était lui-même brillant ou s'il réfléchissait les rayons solaires."

Le second pilote de l'appareil vit également cette boule dorée ou phosphorescente, ou peut-être un autre objet semblable. L'engin "paraissait avoir environ un mètre de diamètre et volait à 1 600 mètres d'altitude".

[Ref. lwr1:] DR. LOUIS WINKLER:

Scan.

1944/Neustadt, Allemagne/Arnold-Palmer, Lore-Deneault

Quinze objets lumineux suivaient l'avion avec leurs lumières clignotantes. Une boule de couleur dorée a également été vue se déplaçant lentement à la lumière du jour.

[Ref. nck1:] NICK COOK:

Un pilote de chasse de P-47 a également rapporté avoir vu une «boule dorée avec une finition métallique» à l'ouest à l'ouest de Neustadt en plein jour [...]

[Ref. kml1:] KEVIN MCCLURE:

Cet ufologue cite un article de l'American Legion Magazine de décembre 1945, «intitulé "The Foo Fighter Mystery", et écrit par un certain Jo Chamberlin:»

A l'ouest de Neustadt, un pilote de P-47 a vu «une boule de couleur dorée, avec une finition métallique, qui semblait se déplacer lentement dans les airs. Comme le soleil était bas, il était impossible de dire si le soleil se reflétait ou si la lumière venait de l'intérieur.» Un autre pilote de P-47 a signalé «une sphère dorée phosphorescente, de 3 à 5 pieds de diamètre, volant à 2 000 pieds».

[Ref. mse1:] MARCELLO SOAVE:

Chronologie des observations établie par le Dr. Domenico Pasquariello du CEIFAN (Centre d'Enquête sur les Phénomènes Anormaux).

[... autres cas...]

- Toujours en décembre 1944, les pilotes de deux avions américains P-47 décrivirent en détail l'observation de sphères lumineuses à l'ouest de Neustadt. La sphère dorée brillait d'une lueur métallique, apparaissant soudainement et se déplaça lentement dans le ciel.

[... autres cas...]

Informations aéronef(s):

Le Republic P-47 «Thunderbolt» était un puissant avion de chasse monoplace et monomoteur utilisé pour défendre les bombardiers de l'armée de l'air américaine lors de leurs raids de jour au-dessus de l'Allemagne.

P-47.

Discussion:

Carte.

L'ufologue Jan Aldrich sur www.project1947.com/articles/amlfoo.htm a expliqué le contexte de l'article sur les Foo Fighters de Jo Chamberlin:

En 1945, le lieutenant-colonel Jo Chamberlin était un assistant du général commandant de l'armée de l'air américaine Henry Harley «Hap» Arnold. Au printemps 1945, il écrivit des articles pour divers magazines sur la puissance aérienne et la guerre, reversant l'argent qu'il recevait de ses articles à des œuvres caritatives en faveur des veuves et des orphelins de guerre.

Au printemps 1945, il était en Europe et l'une de ses premières visites fut celle du 415th Night Fighter Squadron (NFS) et d'autres unités de l'US Army Air Force, pour les interroger sur les «Foo Fighters» qu'ils rencontraient en leurs missions nocturnes sur la vallée du Rhin.

Chamberlin a rencontré des équipages d'autres unités qui avaient également vu des foo-fighters ou avaient eu d'autres observations de jour d'objets inconnus. A son retour aux Etats-Unis, il a demandé et obtenu des rapports de renseignement sur les foo-fighters. Il écrivit un article à ce sujet, combinant ses notes et les documents qu'il avait obtenus.

Après une révision par le renseignement de l'Army Air Force, il a réécrit l'article, l'a soumis au major Harold Augspurger, commandant du 415th NFS pour ses commentaires, puis a vendu l'article au magazine American Legion et a de nouveau fait don de son paiement. L'article a été oublié après la Seconde Guerre mondiale, et n'a refait surface que grâce à Kenneth Arnold, qui était devenu «le premier ufologue», et à l'ufologue britannique Harold T. Wilkins dans les années 1950.

Concernant ce cas, aucune date n'est donnée, il est juste assez certain que cela a du se passer entre l'automne de 1944 et la fin de 1945, et probablement en hiver 1944-1945 comme les autres cas relatés par Jo Chamberlin.

Le peu d'information donné ne permet malheureusement pas d'écarter sur des bases solides que la sphère n'ait pas été un ballon météo. Cette explication n'est évidemment pas prouvée, on peut même penser qu'un pilote de chasse ne se serait pas étonné d'un ballon météo; mais cette explication n'en demeure pas moins possible.

Evaluation:

Possible ballon météo.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 3 novembre 2023 Création, [jcn1], [kap1], [gcn1], [gld1], [lwr1], [nck1].
1.0 Patrick Gross 3 novembre 2023 Première publication.
1.1 Patrick Gross 12 novembre 2023 Additions [lgs1], [jcf1].
1.2 Patrick Gross 17 avril 2024 Addition [mse1].
1.3 Patrick Gross 24 avril 2024 Addition [hws1].
1.4 Patrick Gross 7 juin 2024 Additions [kml1], [ara1].
1.5 Patrick Gross 13 juin 2024 Addition [gld1].

HTML5 validation



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 13 juin 2024.