France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

3 octobre 1954, Ablain-Saint-Nazaire, Pas-de-Calais:

Référence pour ce cas: 3-oct-54-Ablain-Saint-Nazaire. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Vers 2017, l'ufologue "sceptique" Dominique Caudron, basé dans le Nord, a catalogué des observations dans la région du Nord du 3 octobre 1954 négligées par les ufologues, dont de nombreuses inédites, et la plupart du temps explicables par une lune rousse dont l'aspect était altéré par des nuages.

L'une de ces observations avait été rapportée dans le journal régional La Voix du Nord, dans l'édition de Lens du 5 octobre 1954 en page 6:

A 21h30, à Ablain-Saint-Nazaire, dans le Pas-de-Calais, des témoins auraient vu une soucoupe se poser entre deux meules.

Rapports:

[Ref. fle1:] FERNAND LAGARDE:

Dans le Nord de la France, c'est le pays minier qui a été, en 1954, le siège d'une grande activité des "M.O.C.". Pourtant seul Ablain-Saint-Nazaire est effectivement situé sur une faille, Valenciennes étant seulement en bordure du bassin minier. C'est peu en vérité pour justifier une telle activité! Mais tout s'éclaire à nos yeux, quand nous apprenons que le séisme du 11 juin 1938 avait son foyer à 25 kilomètres de profondeur entre Lille et Courtrait! Comme en Normandie, une surface sans histoire sur un sous-sol disloqué.

(L'ufologue Fernand Lagarde croyait que les OVNIS avaient un lien avec les failles de la croute terrestre.)

[Ref. dcn6:] DOMINIQUE CAUDRON:

Le week-end du 2-3 octobre apparait sur tous les graphiques comme le maximum-maximorum de la vague de 1954. Bien que le travail de dépouillement de la presse de l'époque ne soit pas encore terminé, les 118 éditions diverses de journaux et revues que j'ai pu dépouillées pour cette période nous donne un aperçu à peu près complet, en tous cas très largement représentatif des observations régionales qui ont été rapportées dans la presse pour le dimanche 3 octobre. J'ai inclus les observations de la Somme qui me paraissaient indissociables de celles du Nord-Pas-de-Calais et qui figurent d'ailleurs dans le chapitre intitulé "Zigzag sur le pays minier" du livre d'A. Michel: "Mystérieux Objets Célestes".

Je compte, pour un cas, chaque observation faite par un groupe indépendant de témoins. L'étonnante quantité d'observations rapportées ci-après, montre encore une fois l'intérêt de fouiller à fond les archives de journaux.

3 OCTOBRE 1954:

36) 21h30 ABLAIN _ST- NAZAIRE _52_ : Des témoins auraient vu une soucoupe se poser entra meules. (VdN-Lens, p.5, 5/10)

[Ref. dcn3:] DOMINIQUE CAUDRON:

Dominique Caudron a dressé un inventaire d'observations dans le Nord au 3 octobre 1954, comprenant 51 rapports, dont celui-ci:

La fabuleuse journée du 3 octobre 1954

[...]

Chronologie des observations du 3 octobre.

Nous ne donnons ici qu'un résumé de ce qui est paru dans la presse de l'époque, pour la région du nord, sans tenir compte de qu'ont pu raconter ensuite les ufologues. Nous avons numéroté toutes ces observations, dont les premières n'ont rien à voir avec le coucher de la lune, afin de pouvoir les étudier globalement dans un tableau. Certaines font déjà l'objet d'un dossier spécial.

[... autres cas...]

36) 21 h 30, ABLAIN-ST-NAZAIRE (62)

- Des témoins auraient vu une soucoupe se poser entre deux meules.

(La Voix du Nord-ed. Lens 5/10 page 6)

[... autres cas...]

Tout ceci n'est qu'une compilation des renseignements donnés par l'ensemble des journaux de l'époque, éditions locales comprises, er dont les ufologues n'ont jamais utilisé qu'une partie.

Nous verrons que l'analyse de ces renseignements permet d'éliminer l'hypothèse d'une soucoupe volante, au profit de celles de multiples observations de la lune, dont l'image était rougie et déformée par des nuages, qui lui donnaient aussi un mouvement apparent illusoire.

[Ref. dcn4:] DOMINIQUE CAUDRON:

Analyse des observations du 3 octobre 1954

[... autres cas...]

36) 21 h 30, ABLAIN-ST-NAZAIRE (62)

Même comportement apparent que la lune.

[... autres cas...]

[Ref. dcn5:] DOMINIQUE CAUDRON:

A Liévin et Ablain-St-Nazaire, deux autres soucoupes lunaires

La Voix du Nord donne une version détaillée.

UNE SOUCOUPE VOLANTE
APERÇUE
DANS LA RÉGION DE LORETTE

Une soucoupe volante a été aperçue à Ablain-Saint-Nazaire, dans la soirée du dimanche 3 octobre, par M. Louis Lherbier, agent général d'assurances, rue Marcel Lancino. Ce dernier, se trouvant sans [dans] sa cour, fut intrigué par la présence d'une petite boule rougeâtre, semblant se mouvoir dans les airs, en direction de Villers-aux-bois. Il concentra son attention sur cette boule qui se déplaçait vers Ablain et grossissait rapidement. Il appela alors son épouse, ainsi que M. Robert Mairesse, employé aux Mines, et l'épouse de ce dernier.

Les quatre personnes aperçurent très bien la chose qui prit en fin de compte la forme d'une marmite tournant sur elle-même. Puis au bout de quelques minutes, cet objet étrange s'éleva rapidement dans les airs et disparut à la vue des personnes ci-dessus.

D'autre part, un de nos correspondants nous signale que plusieurs personnes, dimanche soir, aux environs de 21 h. 30, purent se rendre compte de la présence d'«engins» de type inconnu. Des habitants d'Ablain-Saint-Nazaire soutiennent avoir reconnu une soucoupe qui se posa entre deux meules.

M. J.-B. Lecocq, de Liévin, distingua dans le ciel, aux environs du phare de Lorette, un engin lumineux ayant la forme d'un croissant qui oscillait légèrement. Il arréta plusieurs personnes pour leur faire constater le bien-fondé de ce qu'il avait peur de n'être qu'une vision.

De cet engin de forme oblongue se détacha la partie inférieure qui descendit vers le sol et vint reprendre peu après sa position contre la partie supérieure. Une ligne noire vint un moment apparaitre à la limite des deux parties.

La soucoupe redescendit alors dans la vallée derrière les hauts lieux de Lorette, pour réapparaître peu après avant de filer vers l'horizon.

(La Voix du Nord, édition Lens, 5 octobre 1954, page 6)

Les autres sources sont Nord Matin 5/10 page 10, La Croix du Nord-ed. Arras 5/10 page 2, Libre Artois 6/10 page 3, Le Journal de Doullens 6/10 page 1, qui n'en disent pas plus.

A Ablain-St-Nazaire nous avons deux observations. Pour l'une, nous avons la description et la direction, mais pas l'heure. Pour l'autre, nous avons l'heure, mais pas d'autres détails.

En faisant la supposition raisonnable qu'il s'agit du même phénomène, on a observé aux environ de 21 h 30, un objet rougeâtre au sud-ouest, qui changeait de taille et de forme, et finit par disparaitre comme s'il aterrissait, c'est à dire en s'abaissant sur l'horizon.

Ceci est bien le comportement que les autres témoins ont attribué à la lune, ce soir là, et l'hypothèse de la lune est donc largement possible.

Explications:

Informations insuffisantes, lune possible. L'heure est compatible avec celle du coucher de la Lune.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Ablain-Saint-Nazaire, Pas-de-Calais, soucoupe, atterrissage, meules, multiple

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 28 mai 2019 Première publication.
1.1 Patrick Gross 6 juillet 2019 Addition [fle1].
1.2 Patrick Gross 22 janvier 2020 Additions [dcn6], [dcn5].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 22 janvier 2020.