France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

< Précédent  Tous  Suivant >

16 octobre 1954, Domérat, Allier:

Référence pour ce cas: 16-oct-54-Domérat.
Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal Centre-Matin du 22 octobre 1954 avait rapporté, selon plusieurs catalogues ufologiques, que le 16 octobre 1954, à Domérat à 21:30, Mr. Louis Boudeau a vu, venant de l'est et semblant effectuer un vaste arc de cercle, "un engin lumineux suivi d'une longue traînée blanche à reflets bleu-vert. L'appareil qui pouvait avoir une forme de disque disparut rapidement et silencieusement en direction de l'ouest." M. Albert Bizet de Couraud avait aussi vu l'apparition.

Il est à noter que ce cas dit de "Domérat" est mélangé avec celui dit à "Arpheuilles-Saint-Priest", les deux lieux étant cités, le nom "Boudeau" étant "Bourdeau" dans d'autres sources.

Rapports:

[Ref. aml1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel écrit du météore du 16 octobre 1954 à 21:30:

LE TEST DU METEORE. Le 16 octobre, comme par un fait exprès, un splendide bolide traversa le nord de la France vers 21:30. Il fut observé sur une vingtaine de départements par des milliers de personnes, depuis l'Allier jusqu'à la Lorraine et de la frontière Suisse à Paris. Naturellement de nombreux témoins crurent avoir vu une Soucoupe Volante et le dirent. Les journaux imprimèrent "Soucoupe Volante à Orly", ou "à Montididier" ou "à Metz." Mais une fois encore la description faite par toutes ces cervelles débiles se révéla d'une remarquable honnêteté.

[...]

Les innombrables témoignages recueillis montrent en effet que même quand les témoins ont appelé "Soucoupe Volante" l'objet observé, leur description est identique sur 200.000 kilomètres carrés où le phénomène fut visible: une "boule orange suivie d'une traînée", une "grosse boule lumineuse avec une queue", un "oeuf volant suivi d'une traînée", un "cul de bouteille avec une traînée de trente fois son diamètre", etc. Le même phénomène est uniformément décrit.

[...]

[Ref. jve5:] JACQUES VALLEE:

291 -002.53593 46.35900 11 10 1954 DOMERAT F 151 C** 273

[Ref. ous1:] MAGAZINE "OURANOS":

16/10/1954 Dorémat [sic] Les Gozis (21 heures 30).

M. Louis Boudeau aperçut venant de l'est et semblant effectuer un vaste arc de cercle, un engin lumineux suivi d'une longue traînée blanche à reflets bleu-vert. L'appareil qui pouvait avoir une forme de disque disparut rapidement et silencieusement en direction de l'ouest. M. Albert Bizet de Couraud fut aussi question [sic] de l'apparition. (Centre Matin du 22/10/1954).

[Ref. ldl1:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

16 octobre (Centre Matin du 22-10) Domérat-les-Gozis 21:30.

M. Louis Boudeau aperçut, venant de l'E et semblant effectuer un vaste arc de cercle, un vaste engin lumineux suivi d'une traînée blanche à reflets bleu vert. Il disparut en direction de l'O. A Couraud, M. Albert Bizet fait la même observation.

[Ref. ioi1:] MAGAZINE "INFO-OVNI":

020 16/10/1954 21 h. 30 Domérat (Les Gozis) témoin M. Boudeau.

Le témoin observa un objet en forme de disque qui sembla décrire un arc dans le ciel (Cf cas O17) (Centre Matin du 22/10/54.)

[Ref. bbr1:] GERARD BARTHEL ET JACQUES BRUCKER:

Les deux auteurs notent ce cas au 16 octobre 1954:

"Domerat-les-Gozis - 03 - 21 h 30: enquête (deux témoins interrogés). Description évidente d'un bolide. La presse parlait d'un vaste "engin" qui pouvait avoir la forme d'un disque."

Plus loin dans leur livre, ils affirment que "le peu d'enquêteur sérieux" qui avaient admis le fait que c'était un météore qui avait généré ce type d'observations étaient les techniciens du bureau scientifique de l'Armée de l'Air.

[Ref. ldl2:] MAGAZINE D'UFOLOGIE "LUMIERES DANS LA NUIT":

17. Dommerat (Allier), le 16 octobre 1954. Version B&B: Description évidente d'un bolide. La presse parlait d'un vaste engin qui pouvait avoir la forme d'un disque... délire de Centre-Matin du 22 Octobre sur le cas de Dommerat. Version LDLN : C'est le témoin lui-même qui a écrit à Centre-Matin (édition du 22 Octobre 1954) pour dire qu'il a vu un disque, et non pas un cigare. Pas davantage de trace de délire dans Centre-Matin du 22, à moins que pour B&B le simple fait d'admettre qu'un témoin ait pu voir quelque chose de bizarre soit un cas de "delirium".

[Ref. jsr1:] JEAN SIDER:

22 - Cas de Domérat, Allier.

Pour ce qui concerne cet incident, qui se situa en même temps que celui d'Arpheuilles ci-dessus évoqué, et que nos duettistes ramènent également à un "bolide", voici les termes exacts du prétendu "délire" de Centre-Matin du 22 octobre, page 3: "Nous continuons à recevoir des lettres de lecteurs... Aujourd'hui, notre correspondant est Mr. Louis Bourdeau, Les Gozis, Domérat. Il n'est pas d'accord sur la forme de l'objet et le classe plutôt parmi les soucoupes que dans les cigares. Laissons-le s'exprimer: "Ayant lu l'article de Centre-Matin relatif au passage d'un cigare volant samedi à 21h30, je tiens à vous donner quelques précisions qui viendront étayer les dires des deux autres témoins de ce spectacle. A la même heure samedi soir, cinq membres de ma famille dont moi-même et un ami, ont vu un engin lumineux suivi d'une longue traînée lumineuse, venant de l'est et semblant décrire un arc de cercle. La vision dura une dizaine de secondes et disparut vers l'ouest à grande vitesse sans aucun bruit. L'engin nous a paru avoir la forme d'un disque plutôt que d'un cigare et ne paraissait pas se déplacer à une très haute altitude. Avant d'observer l'engin, la moby lette de notre ami, Mr. Albert Bizet, résidant à Couraud, commune de Domérat, était tombée en panne, et il avait eu beau tenter de la faire repartir, il n'y était pas parvenu. Lorsque l'engin disparut, la mobylette put être remise en route".

Si l'on consulte la liste des personnes remerciées, très riche en enseignement, on peut trouver page 221 un Mr. Albert Bise, et un Mr. Louis Roudeau, noms écorchés recopiés à partir d'une fiche erronée. De plus, voici ce qu'ajoutent B & B sur cette affaire: "Domérat-les-Gozis, Allier, 21h30: enquête (deux témoins interrogés). Description évidente d'un bolide. La presse parlait d'un "vaste engin" qui pouvait avoir la forme d'un disque".

Quel "vaste engin"? Cette terminologie ne figure pas dans la lettre "délirante" reproduite ci-dessus. Encore une invention de B & B. D'autre part, le témoignage de Mr. Bourdeau confirme celui de Mr. Sivade, et s'il a vu un disque en place d'un cigare à partir d'un lieu différent, cela signifie que le phénomène évoluait à basse altitude et qu'il fut remarqué par ce témoin (et cinq autres personnes) sous un angle différent.

Quant à arrêter un moment le moteur d'une mobylette, c'est une performance qu'une grosse météorite est bien incapable de faire, chose que Schatzman lui-même devrait pouvoir admettre...

A noter que le journaliste termine son article en suggêrant que l'arrêt momentané de la mobylette a pu être fortuit. Est-ce cela le "délire" avancé par B & B? Il me semble pourtant qu'il s'agit de la réaction d'un homme tenant à rester rationnel.

Qui délire? Qui invente? Ne serait-ce pas plutôt B &B?

[Note en bas de page:]

"Noms écorchés: les références à Centre-Matin indiquent que les témoins n'ont pas été contactés, et que leurs patronymes maltraités pour raisons inconnues ont été ajoutés dans la liste des remerciement pour la gonfler et impressionnet les naïfs. Des vérifications plus fines montreraient, j'en suis convaincu, que certains de ces noms, à l'époque des "contacts" de B & B, devraient se trouver sur des tombes! Voir par exemple le cas de Jonches (n° 12) qui peut entrer dans ce créneau...

[Ref. uda1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 11 octobre 1954 à 20:45 à Domerat, France, "on a observé un disque volant. Un disque a été observé par un témoin (Magnier)."

Les sources sont indiquées comme Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Vallee, Jacques, Challenge to Science: The UFO Enigma, Henry Regnery, Chicago, 1966; Vallee, Jacques, Preliminary Catalog (N = 500), (dans JVallee01); Coupures de Journaux.

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas 4 fois:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541011 11.10.1954 Domerat France 20.45
19541011 11.10.1954 Domerat France 20.45
19541011 11.10.1954 Domerat France
19541011 11.10.1954 Domerat France

Explications:

Carte.

Météore du 16 octobre 1954 à 21:30.

Il est à noter que ce cas dit de "Domérat" est mélangé avec celui dit à "Arpheuilles-Saint-Priest", les deux lieux étant cités, le nom "Boudeau" étant "Bourdeau" dans d'autres sources.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Domérat, Domérat-les-Gozis, Allier, nuit, Albert Bizet, Couraud, Louis Boudeau, Louis Bourdeau, engin, lumineux, traînée, blanc, reflets, bleu, vert, disque, rapide, silencieux

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 28 janvier 2006 Première publication.
1.0 Patrick Gross 27 décembre 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Addition [uda1].
1.1 Patrick Gross 28 juin 2010 Addition [jve5].
1.2 Patrick Gross 21 février 2017 Addition [ubk1].
1.3 Patrick Gross 21 décembre 2018 Additions [ldl1], [ous1], [ioi1], [ldl2], Résumé. Explications changées, étaient "Météore du 16 octobre 1954 à 21:30."
1.4 Patrick Gross 2 juillet 2022 Addition [jsr1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 2 juillet 2022.