Les témoins -> Roswell 1947 -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Roswell 1947 - Documents concernant les témoins

Témoin anonyme N.01

Pas de photo

S'il vous plait, avant de poser des questions ou d'envoyer critiques ou commentaires, veuillez lire ceci.

TEMOIGNAGE ANONYME:

"J'étais à Roswell de 1947 au début de 1950. J'y étais en tant que mitrailleur dans le 393e escadron de bombardement, 509e groupe de bombardement et un membre de l'équipage de combat du capitaine Frederick Ewing, sur le B-29 avec comme numéro de série 44-7301 (Straight Flush). Le mercredi, 9 juillet 1947, notre équipage a transporté une caisse vers la base aérienne de l'armée de Carswell, Fort Worth, Texas, en 1h55. La mission et la cargaison étaient classifiées. La caisse a été transportée dans le compartiment de bombes avant et des gardes armées sont montés dans ce compartiment de bombe avec la caisse. Quand j'ai déverrouillé la serrure de la soute, j'ai vu un commandant et un sergent technicien dans la baie des bombes et quelques autres là dedans. Ils sont montés pour tout le voyage dans le compartiment des bombes et ne sont pas revenus avec nous. Nous avons piloté en non-pressurisé à environ 8.000 pieds. Notre bombardier a fait un contrôle de sûreté des dispositifs d'accrochage qui maintenaient la plateforme bloquée. Ces dispositifs d'accrochage ont été calés de sorte que la cargaison ne puisse pas être larguée. Le caporal mitrailleur de queue et moi avons vu la caisse quand nous avons ouvert les verrous des portes du compartiment des bombes. La caisse a été couverte avec une bâche une fois déchargée et emportée sur un camion à plateau à Carswell. Je dirais que la caisse avait environ 12 x 6 x 6 pieds. L'ingénieur et moi avons parlé du poids et de l'équilibre. Ils ne lui avaient évidemment pas donné un chiffre précis quant au poids. Il a dit avec un rire, "tant que cela ne fait pas plus de cinq mille livres notre centre de la gravité devrait être correct." Nous savions que Fort Forth devait être notre point d'atterrissage, et nous pouvions y voir le nouveau bombardier B-36. Quelqu'un a fait une remarque au sujet de porter "les meubles du général." Il y avait également eu des rumeurs pendant deux trois jours au sujet d'un accident de vaisseau spatial, mais on nous a seulement dit que la cargaison était classifiée et que nous ne devions pas en approcher."

"Sur le chemin du retour, je suis allé causer avec le warrant officer Landry au sujet d'un problème mineur avec une hélice. Nous avions des Curtiss Electric et il y avait des soucis que l'une d'elles chassait un peu. Le Major Marcel rentrait à Roswell avec nous et j'ai parlé brièvement avec lui. Il était toujours intéressé par les hommes enrôlés sur les équipages de vol. Il voulait que les mitrailleurs soient de bons observateurs quand ils sont sur de longues missions. Je ne pense pas que ses questions ce jour-là étaient pour nous sonder. Nous étions utiles la plupart du temps que comme observateurs parce que nous avions seulement des mitrailleuses de queue. Il m'a demandé si j'étais impatient d'entrer dans les B-36? On nous avait dit à plusieurs reprises de ne pas discuter de cet incident, même pas avec nos épouses. J'ai gardé cela pour moi jusqu'en 1988 quand des livres ont commencé à paraître. A ce jour je suis en contact avec un autre membre de notre équipage. La plupart des autres ne sont plus vivants. Le Major Ewing a été tué dans un accident de B-47 en Floride en 1952."

"Quelques temps après, environ trois à six mois plus tard, les épouses ont commencé à parler entre elles-mêmes au sujet des détails du nettoyage. Ceci provenait des épouses d'hommes qui avaient fait ce travail. L'un d'eux était un de nos voisins en juillet 1947. Ils ont déménagé ailleurs en ville, mais je le voyais parfois et lui demandais ce qu'il avait vu là-dehors. Il s'est énervé et m'a dit que, "vous ne voudriez pas le savoir." Je pense qu'il était boulanger parce qu'il partait travailler tôt le matin, vers 01:30. Une fois où l'autre quand j'arrivais après un vol tardif il se tenait au coin attendant qu'on le dépose. Ils n'avaient pas de voiture. D'après les bavardages des épouses nous avons entendu qu'il avait vu un corps."

"Plus tard, je suis devenu pilote et tandis que j'étais au SAC et j'étais instructeur dans les aéro-clubs et je faisais du vol de nuit en cropduster [en faucheur de marguerite, i.e. à basse altitude]. L'aviation a été toute ma vie. Tandis que j'étais au SAC dans les KC-97 [ravitailleurs en vol] à March AFB notre équipage avait eu deux expériences étranges, avec quelque chose qui n'était pas officiellement là. Vous pouvez mettre cette histoire dans les "Filer's Files."

Source:


Filer's File

Par George A. Filer,
Directeur, Mutual UFO Network Eastern Region

Un autre nouveau témoin de Roswell?

L'individu qui raconte le compte-rendu suivant a demandé que son nom ne soit pas diffusé en ce moment. "J'étais à Roswell en 1947 au début de 1950. J'étais à l'époque un mitrailleur dans le 393e Bomb Squadron, 509e Bomb Group et un membre de l'équipage de combat du capitaine Frederick Ewing B-29 avec le numéro de queue 44-7301 (Straight Flush).

"Le mercredi 9 juillet 1947, notre équipage a transporté une caisse à la base aérienne de l'armée de terre de Carswell, Fort Worth, au Texas, en 1h55. La mission et le fret ont été classifiés. La caisse a été transportée dans la baie de bombes avant et a été accompagnée par des gardes qui ont volé dans cette baie de bombes avec la caisse. Lorsque j'ai déverouillé la serrure, j'ai vu un sergent major et un technicien dans la baie de la bombe et d'autres là-bas... Ils ont parcouru tout le voyage dans la baie des bombes et ne sont pas revenus avec nous.

"Nous avons volé sans pressurisation à environ 8 000 pieds. Notre bombardier a effectué une vérification de sécurité des chaînes qui tenaient la plate-forme sécurisée. Ces manilles ont été manipulées de sorte que la cargaison ne puisse pas être larguée. Le caporal mitrailleur de queue et moi avons vu la caisse lorsque nous avons retiré la caisse qui a été recouverts d'une bâche lorsqu'elle a été déchargés et emmenés sur une remorque à Carswell. Je suppose que la caisse était d'environ 12x6x6 pieds.

"L'ingénieur et moi avons parlé du poids et de l'équilibre. Ils n'avaient évidemment pas donné un chiffre précis sur le poids. Il a dit avec un rire: "Tant qu'il ne dépasse pas cinq mille livres, notre centre de gravité devrait être ok." Nous savions que Ft. Worth devait être notre point d'atterrissage, et que nous pourrions voir le nouveau bombardier B-36. Quelqu'un a fait une remarque sur le transport "de meubles du Général". Il y avait eu des rumeurs pendant quelques jours au sujet d'un accident de vaisseau spatial, mais on nous a simplement dit qu'il s'agissait d'une cargaison classifiée et de rester en retrait.

"Sur le chemin du retour, je suis allé discuter avec l'adjudant Landry d'un problème mineur avec une hélice. Nous avions des Curtiss Electric, et on craignait que l'un d'entre eux ne chasse un peu.

"Le major Jessie Marcel est retourné à Roswell avec nous et j'ai parlé brièvement avec lui. Il était toujours intéressé par les hommes enrôlés sur les équipages de vol. Il voulait que les mitrailleurs soient de bons observateurs lors de longues missions. Je ne pense pas que ses questions étaient pour nous sonder parce que nous n'avions que des mitrailleuses de queue. Il m'a demandé si j'étais impatient d'entrer dans les B-36.

"On nous a dit à maintes reprises de ne pas parler de cet incident, pas même à nos femmes. Je l'ai gardé pour moi jusqu'en 1988, lorsque les livres ont commencé à paraître. A ce jour, je suis en contact avec un autre membre de notre équipe. La plupart des autres ne sont plus en vie. Le major Ewing a été tué dans un accident de B-47 en Floride en 1952.

"Quelque temps après, environ trois à six mois plus tard, les femmes ont commencé à parler entre elles du détail du nettoyage. Cela provenait des femmes des hommes sur cette mission. L'un d'eux était notre voisin en juillet 1947. Ils ont déménagé ailleurs en ville, mais je le vois parfois et je lui ai demandé ce qu'il a vu là-bas. Il était contrarié et m'a dit: "Vous ne voulez pas le savoir." Je pense qu'il était un boulanger parce qu'il partait au travail tôt le matin, vers une heure ou deux, lorsque je revenais d'un vol tardif et il serait debout sur le coin en attente qu'on l'emmène en voiture. Ils ne possédaient pas de voiture. Sur la base des commérages des femmes, nous avons entendu dire qu'il avait vu un corps.

"Plus tard, je suis devenu un pilote, et tandis que j'étais au SAC et instructeur dans les Aéro-clubs et je fasait du vol de nuit comme faucheur de marguerites. L'aviation était toute ma vie. Pendant que j'étais dans les KC-97 du SAC à March AFB, notre équipage a eu deux expériences étranges avec quelque chose qui officiellement n'était pas là. Vous pouvez mettre l'histoire dans les Filer's Files. Merci à un mitrailleur de B-29 de Roswell."

(Note de Filer: Le gouvernement affirme que ce qui a été apporté à Fort Worth sous garde était un ballon Mogul non classifié qu'ils ont lancé régulièrement de White Sands Proving Grounds avec des instructions imprimées sur le côté pour une récompense si trouvé. Notre témoin affirme qu'il y avait plusieurs gardes à l'intérieur de la soute à bombe à la bombe même. Même les bombes atomiques n'étaient généralement pas gardées à l'intérieur de la baie des bombes, et certainement pas par un officier au rang de major. Le témoin vérifie certaines parties du message tenu à la main du général Ramey, comme que les débris ont été transmis à Fort Worth comme ordonné ci-dessous)

Source:

Thomas J. Carey:

De: Tom Carey
Date: Mar, 11 apr 2000 09:38:28 -0400 (EDT)
Date de pub: Mar, 11 vpr 2000 17:16:18 -0400
Sujet: Re: Filer's Files N°14 -- 2000

Chère liste:

Contrairement à l'histoire du MP, le récit de George Filer sur l'histoire de ce témoin a été vérifié. Je savais qui il devait être quand je l'ai lu, mais j'ai appelé George juste pour m'assurer que la source est dans l'annuaire RAAF de 1947, et notre enquête a été en contact avec lui au cours des années. Son compte-rendu n'a pas changé depuis qu'il nous l'a dit au début en tant que témoin réticent il y a quelques années. Nous espérons qu'en publiant son histoire sur Filer's File maintenant, il se présentera lui-même dans un avenir pas trop lointain.

Notre enquête pense maintenant que le vol du B-29 du 9 juillet 1947 de Roswell à Ft. Worth [le vol dont parle ce témoin] portait plusieurs corps qui avaient été récupérés au Ranch J.B. Foster. Un autre témoin, Robert Slusher, qui était également sur ce vol, nous a dit qu'il y avait un croque-mort local sur le tarmac en attente d'acceuillir l'avion lorsqu'il a atterri à Ft. Worth. Après que l'avion a déchargé sa cargaison, il est immédiatement retourné à Roswell. Sur le vol de retour [qui avait un passager supplémentaire, le Maj. Jesse Marcel], l'un des officiers, le lieutenant Felix Martucci, a été entendu s'exclamer: "Les garçs, nous avons fait l'histoire!"

Tom Carey

http://www.ufoupdateslist.com/2000/apr/m11-013.shtml

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 10 juillet 2003 Première publication.
1.1 Patrick Gross 26 mai 2017 Addition de la source MUFON Journal N° 385.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 26 avril 2017.