Nowra 1954 -> Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Le cas O'Farrell du 31 août 1954, Nowra, Australie:

Une rencontre avion-OVNIS très bien documentée est celle du Lieutenant J. O'Farrell dans la nuit du 31 Août, 1954, alors qu'il pilotait un avion Sea Fury au-dessus de la Nouvelle-Galles du Sud méridionale en Australie. Deux objets ont été non seulement aperçus par le pilote, mais ont été également dépistés par le radar à l'aéroport de la Royal Australian Navy à Nowra. Les objets volaient à une vitesse incroyable, et il est plus qu'improbable qu'il y ait eu quelque engin terrestre que ce soit même expérimental et secret capable de ces performances en 1954.

Dans ce dossier:

Cliquez! Les événements.
Cette page. Le cas radar de Nowra en 1954, par le professeur Dr. James E. McDonald.
Cliquez! Le cas de Nowra, 1954, par Project 1947.

Présentation du cas par le Pr. James E: McDonald:

Ce cas a été donné en exemple par James E. McDonald, physicien senior, de l'Institute of Atmospheric Physics, et professeur au Département de Météorologie de l'Université de l'Arizona, Tucson, Arizona, lors du symposium sur les objets volants non identifiés du House Committee on Science and Astronautics à Rayburn Bldg., Washington, D.C. le 29 juillet 1968.

2. Cas 36. Nowra, Australie, septembre 1954:

Le premier cas d'OVNI pour qui a attiré l'attention générale de la presse dans la zone australienne semble avoir été un cas d'observation simultanée radar-visuelle où le pilote d'un Hawker Sea Fury de l'aéroport naval de Nowra a visuellement observé deux objets inconnus près de lui pendant qu'il volait de Canberra à Nowra (réf. 43). Les descriptions dans la presse ont seulement indiqué que le pilote a dit que "les avions étranges ressemblaient à deux soucoupes en vol" et étaient capable des vitesses dépassant de beaucoup son chasseur Sea Fury. Il les a vu voler tout près et est entré en contact avec le radar de Nowra pour demander si ils l'avaient sur leur écran; ils l'ont informé qu'ils ont eu trois retours séparés, à la suite de quoi il leur a décrit les objets non identifiés. Sous les instructions de l'opérateur de radar de Nowra, il a exécuté certaines manoeuvres pour s'identifier sur leur écran. Ceci a confirmé l'identité de son avion par rapport à celle des deux inconnus. Quand il a exécuté les manoeuvres de test, les deux inconnus se sont écartés et ont disparu. Aucune explication de cet incident n'a été offerte par les autorités navales après qu'on l'ait largement rapporté dans les journaux Australiens et Néo-Zélandais pendant environ les trois mois qui ont suivi ce qui s'est produit.

Discussion:

Il est modérément amusant que les comptes rendus de la presse ont indiqué que...

"Le pilote, craignant qu'il pourrait être enfermé au poste à son retour s'il rapportait franchement des soucoupes volantes, a appelé Nowra par la radio et a demandé si l'écran radar avait montré son avion."

C'est seulement après qu'il ait obtenu l'information confirmant qu'il y avait trois échos et non un seul dans sa proximité qu'il a transmis par radio l'information sur les inconnus, dont la configuration n'a pas été publiquement publiée. C'est dans la droite ligne de ma propre expérience directe d'interview des témoins australiens d'OVNI en 1967; ils sont plus disposés que les Américains à être ridiculisés quand ils voient quelque chose qui n'est pas censé exister.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 23 septembre 2002.