Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Le cas O'Farrell du 31 août 1954, Nowra, Australie:

Une rencontre avion-OVNIS très bien documentée est celle du Lieutenant J. O'Farrell dans la nuit du 31 Août, 1954, alors qu'il pilotait un avion Sea Fury au-dessus de la Nouvelle-Galles du Sud méridionale en Australie. Deux objets ont été non seulement aperçus par le pilote, mais ont été également dépistés par le radar à l'aéroport de la Royal Australian Navy à Nowra. Les objets volaient à une vitesse incroyable, et il est plus qu'improbable qu'il y ait eu quelque engin terrestre que ce soit même expérimental et secret capable de ces performances en 1954.

Dans ce dossier:

Cliquez! Les événements.
Cliquez! Le cas radar de Nowra en 1954, par le professeur Dr. James E. McDonald.
Cliquez! Le cas de Nowra, 1954, par Project 1947.

Résumé du cas:

Le Lieutenant J.A. O'Farrell revenait vers l'aéroport de Nowra de la Royal Australian Navy après un vol de nuit à travers le pays dans un avion à réaction Sea Fury. Après avoir contacté Nowra vers environ 19:10, O'Farrell a vu une lumière très brillante de rapprocher de lui à une heure. Elle est passée devant son avion et a pris position sur son flanc gauche, où elle a semblé déCrire des cercles. Il a observé une deuxième lumière semblable à neuf heures. Elle est passée à environ un mile de distance du Sea Fury et a ensuite rejoint la position où il a observé la première lumière. Selon O'Farrell, les vitesses de vol apparentes des lumières étaient les plus rapides qu'il ait jamais rencontrées. Il volait lui à 220 noeuds. O'Farrell est entré en contact radio avec Nowra, pour demander simplement s'il y avait d'autres avions dans le secteur, car il était peu disposé à expliquer qu'il était en compagnie d'OVNIS. Nowra a alors confirmé qu'ils avaient deux échos radars qui l'accompagnaient. L'opérateur du radar, l'officier de service Keith Jessop, a confirmé la présence de deux objets près du Sea Fury sur l'écran du radar de contrôle des terrains. Les deux lumières se sont reformées à neuf heures et ont alors disparues sur un cap allant vers le Nors-Est. O'Farrell a pu seulement distinguer "une forme vague avec la lumière blanche située sur le dessus au centre."

Lors d'une interview plus récente, il raconta:

"J'étais sur le point d'appuyer sur le bouton et de dire à Nowra que les deux engins partaient quand Nowra m'a appelé et dit, "les deux autres avions semblent partir à grande vitesse au Nord-Est. Est ce correct?" et je leur ai dit, "oui!" Et ils ont dit, "Roger, nous verront si nous pouvons les dépister." Ils les ont dépistés pendant un moment et les ont puis perdus. "Je suis rentré et j'ai atterri à 07:30 (19:30) et quand je suis arrivé il y avait là un certain nombre de gens qui m'attendaient. J'ai pensé que c'était un peu étrange et donc ils ont approché, et ils ont dit, "vous êtes sûr qu'il y avait eu des engins là dehors?" et j'ai dit oui."

Quand il a atterri, O'Farrell a été méticuleusement interrogé et contrôlé médicalement, et il a été clair qu'il n'avait pas bu. La direction du renseignement naval a alors écrit que O'Farrell était "un témoin totalement crédible" et qu'il "avait été visiblement secoué par son expérience, mais demeure ferme sur le fait qu'il a vu ces objets."

Le ministère Australien de la Marine fut immediatement alerté, et la même année, le Ministre de l'air, William McMahon, a ordonné des recherches sur ce cas et d'autres cas semblables.

Le consultant en matière scientifique du Projet Blue Book de l'US Air Force, le Dr. J. Allen Hynek, a interviewé le pilote en 1973. Le cas a été méticuleusement détaillé par l'ufologue Australien Bill Chalker ("The Oz Files - l'histoire australienne").

Il écrivit:

Sur ma demande, le 13 Juillet 1982, le directeur de l'intelligence navale (DNI) a rendu public des documents concernant le célèbre incident radar-visuel du Sea Fury du 31 Août 1954. Ceux-ci comprenaient des rapports écrits par le pilote du Sea Fury et par l'opérateur du radar de l'aéroport naval de Nowra et un mémorandum précédemment "confidentiel" du DNI à la DAFI. Dans la correspondance avec R.H. Mathams, ancien directeur du renseignement scientifique (JIB/J10) et auteur du livre: "Sub Rosa - des mémoires d'un analyste du renseignement Australien," il m'a indiqué ceci: "Le DSTI avait seulement un intérêt marginal pour les OVNIS; nos ressources analytiques étaient limitées et j'ai dû prendre la position que nous ne pouvions pas nous permettre de devenir trop impliqués dans la recherche sur des observations d'OVNIS avant que nous ayons eu des motifs raisonnables de croire qu'ils étaient - par opposition à étranger - d'origine extra-terrestre. Nous avons compté sur la DAFI pour faire les investigations initiales et, parfois aidé à l'interprétation résultantes des données."

Le cas du "Sea Fury" de 1954 est un cas prouvé de rencontre radar/visuelle entre avion et OVNIS.

Références:

TV: En 1993, Bill Chalker a travaillé avec les chercheurs de la série de télévision "The Extraordinary," diffué sur Channel 7 les jeudi soirs en Australie. Cette série hebdomadaire présente des reportages sur divers aspects de phénomène paranormaux, et OVNIS.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 23 septembre 2002.