RR III -> Les cas -> AccueilAcceuil
The page in English

North Canol Road, Canada, 3 septembre 1987:

Le dossier qui suit est présenté ici en version française par l'auteur de ce site avec la permission de l'enquêteur principal Martin Jasek. Ni les illustrations ni les textes ne doivent être reproduits sans cette autorisation.

DOSSIER ORIGINAL EN ANGLAIS:

Le dossier original en langue anglaise est publié sur le site Internet www.ufobc.ca de UFO*BC, canada, à http://www.ufobc.ca/yukon/n-canol-abd/index.htm

LE DOSSIER EN FRANCAIS:



North Canol Road est l'une des routes les plus retirées du nord du canada.

Le récit de Kevin

Rédigé en février 2001
(publié le 21 mars 2004)

En août ou septembre 1987 (plus tard déterminé être le mercredi, 2 septembre 1987), j'ai quitté Ross River (où je vivais) et je me suis dirigé vers le haut de la route de North Canol par mes propres moyens en moto pour (chasser des) des orignaux. (cartes du secteur).

Je projetais de passer 3 jours dans le secteur entre le lac Sheldon et le Macpass. Un gars avec lequel je travaillais et un de ses amis devaient devaient venir un jour plus tard et je devais les rencontrer pour pêcher un peu. Nous devions tous nous installer dans une caravane à la crique de Dewhurst.

J'ai quitté Ross River tôt le matin et la température a commencé à chuter. Ensuite il a commencé à pleuvoir très fortement, une pluie très froide. Quand je suis arrivé à la crique de Gravel, je me suis arrêté au chalet d'Art John et j'ai mis des vêtements supplémentaires tout en me tenant sous le rebord de son toit. Je savais que la pluie ne s'arrêterait pas, donc je suis remonté sur ma moto et j'ai repris la route.

Je suis arrivé à la caravane une demi-heure avant que la nuit ne tombe, j'avais très froid et j'étais très fatigué. J'allumé un feu, cuit le dîner et je suis allé tout de suite me coucher en me réjouissant de faire de la chasse le lendemain matin. A la tombée de la nuit, la pluie s'était arrêtée.


Fig. 1. La caravane dans laquelle Kevin a passé la nuit du 2 au 3 septembre et plus tard avec deux amis le 4 septembre 1987.

Au point du jour (3 septembre 1987) je mets mes affaires et mon fusil sur ma moto et je prend la direction de Macpass. Quelques miles plus loin sur la route, j'ai avancé à environ 10 miles par heure en regardant entre les arbres et observant les flancs de coteaux. J'ai décidé de m'arrêter pour un besoin pressant.

Le contexte

Par Martin Jasek, M.Sc., P. Eng.

J'ai rencontré Kevin pour la première fois le 8 juillet 2000 alors qu'il suivait une conférence OVNI à Saint Paul, Alberta. J'avais juste terminé une présentation sur des observations d'OVNIS dans le Yukon quand il m'a approché. Il était très tranquille et réservé et fondamentalement, il m'a dit qu'il vivait à Ross River, Yukon et avait entendu et vu des choses étranges là bas. Il a entrepris de noter comment le contacter à mon intention alors que la hâte de la reprise de la conférence empêchait une conversation personnelle. Le lendemain, alors que les conférences prenaient fin, Kevin m'a à nouveau approché. Il m'a dit qu'il partait maintenant car il a avait un trajet plutôt long pour rentrer chez lui. Mais avant qu'il ne parte, il a voulu me montrer quelque chose de sorte que je sache de quoi il parlerait quand nous discuterions plus tard au téléphone. Il m'a alors montré les paumes de ses mains. Wow, ce qu'il m'a montré a certainement éveillé mon intérêt, et il a brièvement raconté l'essentiel de l'affaire. Je laisserai au lecteur le soin de lire "le compte rendu de Kevin" comme pour s'éloigner de cette incroyable expérience.

Après que la conférence que je suis rentér chez moi à Whitehorse et Kevin est retourné à sa vie quotidienne dans une petite ville de l'Alberta. Par chance, avec mon travail j'avais l'opportunité de voyager dans de nombreuses parties du Yukon et à la première occasion (le 12 septembre 2000), j'ai fait le trajet de la route de North Canol. Avant le voyage, Kevin m'avais fourni une description détaillée de l'endroit où son expérience a eu lieu et l'a situé sur un segment de route de 6 km, à l'ouest d'une caravane inutilisée de la RCMP [la Police Montée Canadienne]. J'ai pris des photographies de cinq endroits le long de ce segment de route qui correspondraient potentiellement la description de Kevin. Il y avait un endroit en particulier pour lequel chaque détail correspondait très bien. Je lui ai expédié l'ensemble des cinq photos d'endroits et il a rapidement répondu que c'était cet endroit, celui qui était mon favori, qui était le bon. Il "n'y a aucun doute dans son esprit" a-il répondu. Il a ajouté les informations aux photos, telle que la trajectoire de l'OVNI, l'endroit où les extraterrestres se sont tenus, etc... Les graphiques dépeignant ce sont Kevin a été témoin sont des endroits réels. Nous espérons que ceux-ci avec les dessins ajoutent au réalisme du compte-rendu de Kevin.

Il a fallu du temps pour réaliser cet article et j'en suis arrivé à connaître Kevin au cours des années. C'est une personne très honnête, sincère et réservée. Pas du tout quelqu'un qui recherche l'attention. Je n'ai aucune raison de ne pas croire son histoire entière. Je voudrais le remercier de la sa patience et compréhension pendant le temps où qu'il m'a fallu pour consituter cette présentation.

Je voudrais également remercier Gord Heath, Paddy D. et Jim G. pour leur aide avec les dessins et les graphismes d'illustration.

Je me suis arrêté où je pouvais voir quelques montagnes et quelques vallées. Je me suis garé du côté droit de la route. Le soleil brillait; l'air était parfaitement clair et toujours un peu frais.


Fig. 2. En regardant vers l'Est à l'endroit où Kevin s'est arrêté. Cette photographie a été prise en septembre 2000. Kevin se rappelle que les broussailles le long du bord de la route étaient beaucoup moins haute en 1987. Ceci lui aura permis de voir les montagnes au sud telles qu'il les décrit.

Je me tenais juste devant ma moto, observant les montagnes au Sud, quand j'ai remarqué vers la gauche du coin de mon oeil, ce dont j'ai d'abord pensé que c'était un avion. C'était de 400 à 500 mètres de distance et à peu près de la taille d'un avion DC-3 ou d'un autobus scolaire ordinaire.

Cela se déplaçait du Nord vers le Sud, à environ 40 mètres au-dessus du sol et se déplaçait peut-être à 30 km/h. J'ai immédiatement pensé "mince, comme il est bas". J'ai fait clignoter mes yeux parce que je ne pouvais y voir aucun aileron de queue ou dérive.


Fig. 3. Graphisme dépeignant l'OVNI alors qu'il volait lentement de la gauche à la droite.

Il avait ce qui ressemblait à des hublots tous le long de son flanc. C'était en forme de cigare avec une bande grise en bas du milieu et vert-foncé sur le dessus et le dessous.

Cliquez sur chaque image pour un agrandissement (Figures 4, 5, 6).

J'ai pensé à part moi, "quelque chose ne va pas avec cette image", puis j'ai réalisé qu'il n'y avait aucun bruit! Si c'était un avion, son rugissement aurait rempli la vallée.

Pendant que j'observais, il a semblé se dématerialiser partiellement et ensuite revenir à une forme solide, il a fait ceci pendant qu'il se déplaçait, plusieurs fois. Alors j'ai réalisé, Oh, Oh, je pense que je ne suis pas censé voir ceci; c'est un OVNI et il ne veut pas probablement être vu!

Je me suis accroupi sur la route, en me cachant derrière les herbes du bord de la route.

Je l'ai alors observé aller derrière une colline en forme de cône et ne pas en sortir. Je me suis remis debout en le recherchant et me sentant très excité et heureux ce que j'ai vu et pensant qu'ils ne savaient même pas qu'ils étaient observées.

Je me tenais près de ma moto quand j'ai entendu un fort bruit de choc métallique derrière moi autour du coin.


Fig. 7. Kevin a soudainement entendu un fort "clunk" venir de cette direction (Ouest) après que l'OVNI ait disparu à l'Est.

J'ai pensé tout de suite, il doit y avoir quelqu'un ici et je dois leur dire ce que j'ai vu. Le bruit que j'ai entendu a ressemblé au claquement d'un lourd couvercle de coffre de voiture.

J'ai rapidement marché le long du bord de la route vers le coin pour voir qui était là.

Je me suis retrouvé face à face (à environ 20 mètres) avec 2 créatures grises dans des tenues ajustées bleues, d'environ 5 pieds de haut grand avec de grandes têtes ressemblant à celles d'insectes, des visages pointus, de grands yeux, des bras, corps et jambes minces. J'ai immédiatement pensé que "ce ne sont pas de petits hommes verts (*), ce sont des hommes-sauterelle".



Fig. 8. Kevin s'est retrouvé face à face avec ces êtres.
Reconstitution par Patty D. et Jim G.


Fig. 9. Agrandissement sur les extraterrestres de la Figure 8.
Reconstitution par Patty D. et Jim G.

Au même instant, celui du côté gauche a levé sa main gauche vers sa taille, qui portait un certain genre d'appareil comme une lampe-torche et j'ai vu un éclair de lumière brillante en venir.


Fig. 10. Les extraterrestres envoient un faisceau lumineux sur Kevin, qui a pour effet de le paralyser.
Reconstitution par Patty D. et Jim G.

Je me suis immédiatement senti paralysé et ai été convaincu que le temps s'était arrêté, tout était noir, aucun son. J'ai essayé de hurler "non!" mais tout ce qui est sorti a été un grognement déformé.


Fig. 11. Cliquer pour voir l'agrandissement du dessin des extraterrestres par Kevin.

La chose suivante dont je me rappelle est que j'étais debout sur l'accotement de la route, effrayé, tremblant et en pleine confusion.

En quelques secondes, je me suis rappelé tout ce qui venait juste de se passer et j'ai pensé, "je dois filer d'ici avant qu'ils ne m'attrapent encore." Je me suis retourné pour prendre ma moto et pour quelque raison, elle n'était pas là, alors j'ai remarqué qu'elle était de l'autre côté de la route. Je me suis dit, "bon dieu qu'est-ce que ça veut dire? Je ne l'ai pas mis là". Paniquant toujours, je me suis précipité de l'autre côté et je suis monté dessus et ai réalisé que mes clefs étaient parties.

J'ai toujours laissé les clefs dessus, pour que je ne puisse pas les perdre en me ballandant aux alentours dans les buissons. J'ai immédiatement commencé à regarder vers la surface de la route et je les ai soudainement vues dans ma main. J'ai mis ma moto en marche et je suis reparti vite vers la caravane.

Je me sentais effrayé et ai stupéfait en même temps et j'ai alors remarqué que toutes les ombres des arbres se dirigeaient dans une direction différente que celle du soleil du matin. Environ 15 minutes plus tard, j'étais à la caravane. Une demi-heure plus tard il faisait nuit. J'ai pensé "impossible, je suis parti d'ici il y a à peine une heure, qu'est-ce qui se passe?"

J'étais vraiment dans la confusion alors, je me suis dit, "je ne parlerais de cela à personne, je vais juste oublier tout ça".

J'ai mis en route une carafe de café j'ai pu alors entendre un bruit de ronflement doux au-dessus de la caravane. Je pouvais également sentir une vibration douce de tout (la caravane, l'air etc.). Après environ 10 minutes tout s'est arrêté. J'ai eu le sentiment très net qu'ils étaient dehors. Je n'ai pas regardé dehors.

Plus tard cette nuit je ne pouvais pas encore dormir et tandis que le prenais mon café je commençais à avoir des flashback des événements passés. Je me rappelle avoir été dans un état proche du rêve regardant des scènes se dérouler au-dessous comme si je volais. J'ai observé des montagnes et des fleuves et des forêts passer à une vitesse très élevée.

J'ai alors pris concscience d'autres bruits et j'ai du me réveiller. J'ai ouvert les yeux et je ne pouvais rien voir d'autre que du noir, très profond, et un noir d'encre. Tandis que je regardais ceci, la noirceur s'est retirée, montrant un visage, j'avais regardé dans les yeux d'une céature de type grise. Je pouvais entendre dans mon esprit une voix disant qu'il "n'y a pas de quoi s'inquiéter". Je pouvais l'entendre parler dans mon esprit.

Il y avait 3 ou de 4 de ces types marchant autour, mais seulement un m'a parlé. Les deux que j'ai vus plus tôt sur la route, je ne les ai jamais revu. (note: les étrangers qu'il voyait à ce moment étaient du genre "gris" typique tandis que ceux au bord de la route était plutôt insectoïdes.)

Je me suis alors assis et j'ai eu une idée de ce qui pourrait se passer et j'ai demandé, "allez-vous faire des expériences sur moi?" et celui-ci a indiqué, "elles ont été déjà faites." Je me suis senti vraiment bien parce que, excepté une sensation étrange dans des mes mains, tout semblait normal. J'ai continué à frotter mes mains ensemble mais ne les ai pas regardées, car il y avait un environnement totalement étrange à regarder à la place. Je n'ai éprouvé aucun malaise.

L'être le plus proche de moi m'a demandé si je voudrais voir ma planète natale et j'ai dit bien sûr. J'alors ai marché vers la fenêtre, où il y avait une machine qui ressemblait a un grand photocopieur. Il m'a demandé de ne pas la toucher, j'ai répondu "ne vous inquiétez pas, je ne toucherai a rien du tout ici".


Fig. 12. Le schéma de Kevin de l'endroit où il a repris conscience et où l'être lui a montré l'image.

Il a alors dit, cette étoile blanche brillante est chez vous. Je ne savais rien de l'astronomie alors, mais j'ai toujours pensé que la terre était bleue, j'ai pensé tout de suite qu'il mentait. Il m'a également expliqué des choses sur l'espace et les étoiles etc. mais je ne peux plus rien m'en rappeler maintenant.

Il m'a également été demandé si je voudrais partir en voyage. J'ai répondu "pas encore", je me suis senti très honoré que l'on me le demande et je voulais y aller, mais j'ai senti que le moment n'était pas le bon.

Alors on m'a dit que je devrais oublier tout ceci. J'ai été déçu d'entendre cela. La première partie de l'expérience avait été très effrayante, mais une fois que j'étais avec eux, je les ai trouvés être amicaux, utiles et leurs regards ne m'ont pas tracassé. Ils ont semblé réellement être comme de vieux amis.

Ils m'ont donné un verre transparent, au tois quart rempli d'un liquide jaune et m'ont dit de le boire, que cela me ferait tout oublier. Je le leur ai dit, je ne voulais pas oublier une expérience comme celle-ci. On doit s'en rappeler! On m'a dit que c'était pour mon propre bien que je l'oublie. Alors j'ai pris 3 petites lampées et j'ai posé le verre.

La chose suivante dont je me rappelle, c'est que je suis sur la route près de ma moto, effrayé à mort et voulant partir d'ici.

Le jour suivant j'ai rencontré les deux autres gars et je ne leur ai jamais dit.

Notes additionelles:

1) Quand l'être m'a tiré dessus avec la lampe-torche, j'ai éprouvé ce qu'ils appellent "le cône du silence". Cela semblait être comme si le temps s'est arrêté et que plus rien n'a existé à part moi, comme si j'étais retiré de la réalité. C'était la tranquillité la plus absolue jamais imaginée. J'ai été vraiment effrayé et j'ai essayé de hurler "non!", mais tout ce qui a sorti était un grondement grossier. Tout est devenu sombre et j'ai eu la sensation de tomber vers le ciel à une vitesse terrible. J'ai également senti que j'étais étiré, comme si mes pieds étaient sur la terre et le haut de mon corps était à 20 pieds au-dessus. Mon corps entier filant vers le ciel.


Fig. 13. Extrait de la figure 10. Reconstitution par Patty D. et Jim G.

2)Quand j'observais l'OVNI se déplacer lentement devant moi, j'ai pensé que je ferais bien de le prendre en photo. Mon appareil photo était juste à l'intérieur de ma veste dans la poche et c'était très rapide et facile de le prendre. Une sorte de sentiment calmant m'est venu et j'ai ressenti comme si "ce n'est pas grand chose", "ne t'inquiète pas de cela", "je n'ai pas besoin d'avoir une photo".


Fig. 3. Graphisme dépeignant l'OVNI dont Kevin a été le témoin.

Après, j'ai pensé, quel comportement bizarre. J'avais à disposition deux appareils-photo à tout moment et j'étais toujours attentif pour des occasions de prendre des photos. De penser que ce n'est pas importantde prendre une photo d'O.V.N.I est fou.

3)Tout en conduisant de Ross River vers la caravane, j'avais un sentiment que quelque chose d'inhabituel pourrait se produire, mais je ne m'étais jamais attendu à ça.

4) Avant que cet incident ne se soit produit, je n'avais eu aucun intérêt ou connaissance au sujet de rien de tout ceci. Donc un jour j'ai décidé d'écrire tout ce à quoi je pouvais penser (cette description originale a été égarée). Après j'ai acheté un certain nombre de livres sur les OVNIS etc. et après les avoir lus, je me suis rendu compte que je ne suis pas le seul, et que mes expériences ne sont juste moi.

5) Bien que j'aie voulu en parler au gens, j'étais très peu disposé à raconter cette histoire. Depuis qu'elle s'est produite, j'en est parlé à moins de 10 personnes. Chaque fois que je la raconte à quelqu'un, je me sens comme si je brisais une promesse que je leur ai faite de n'en parler à personne. Ce sentiment peut être juste moi, ou il peut avoir été programmé en moi pour me maintenir tranquille. Je ne sais pas.

J'ai décidé d'en parler plutôt pour qu'on en ait conscience. Je suis sûr que d'autres ont eu des expériences mais sont retenues de le dire.

6)Quand je suis revenu à Ross River, je pensais à la sensation dans des mes mains quand je me suis assis sur le lit (avec les êtres). J'ai regardé vers mes paumes et j'ai été effrayé de voir une marque en creux dans la paume de chaque main. Je n'avais pas vu ces dernières avant. Au cours des quelques années qui ont suivies, j'ai demandé à deux médecins et à quatre infirmières s'ils savaient ce que c'était et ils ont tous dit que non, ils n'avaient jamais vu n'importe quoi comme ça avant.

En septembre 2000, j'ai interrogé mon docteur à ce sujet et il a dit que oui, il connait ça et il m'a dit comment cela s'appelle (je ne peux plus m'en rappeler).

Mais ils n'ont aucune idée de ce qui les causent. Coincidence? Je ne sais pas.

Je les ai toujours.


Fig. 14. Les marques en creux (scoop marks) qui sont laissées sur les mains de Kevin après l'incident. Photo prise le 9 juillet 2000, plus de 13 ans après.


Si vous avez des questions à poser à Kevin, ou si vous avez des questions à poser à l'enquêteur, voyez au bas de la page originale à: http://www.ufobc.ca/yukon/n-canol-abd/index.htm



ENQUETE

Par Martin Jasek, M.Sc., P.Eng.


eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil

Cette page a été mise à jour le 11 septembre 2005