Couleurs -> Mars -> Exobiologie -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Mars:

La couleur du ciel sur Mars, les vraies vraies images:

Résumé des épisodes précédents:

A ma proposition sommairement résumée: le ciel à la surface de Mars n'est probablement pas rouge mais plutôt bleu, des objections m'ont été opposées. J'ai donné mes réponses à ces objections ailleurs, mais comme clairement les objections auxquelles j'ai déjà répondu sont re-soumises par des lecteurs pressés, je vais reprendre brièvement ces points, avant d'aborder la question sous un angle encore différent de ceux que j'ai déjà abordés. Certaines de ces objections paraissent totalement naïves ou saugrenues ou tout simplement ridicules, elles m'ont pourtant été ainsi présentées.

Je dois le répéter, ce sont la des réponses abrégées à ces objections. Pour lire des réponses plus complètes, reportez-vous aux pages précédentes sur ce thème.

Le vif du sujet:

Tout d'abord, il m'a souvent été dit que je présentais "mes" images de Mars et non les vraies images de Mars, celles prises par les appareils de la NASA. L'idée ici est de dire sous des formes plus ou moins diplomatiques que je manipulerai les images, et que si l'on se référait aux données originales (raw data), on verrait bien que le ciel Martien n'est pas rouge mais bleu. Je vais dans cette présentation répondre à ceci.

Ensuite, il m'a été dit que l'on voulait bien accepter que les réglages de couleurs à l'époque des atterrisseurs Viking (1977) puissent être approximatifs ou incorrects, car l'imagerie numérique était alors balbutiante, mais que celles prises plus récemment par l'atterrisseur Pathfinder bénéficiaient des importants progrès techniques réalisés depuis lors, et ne permettent donc plus de doutes: le ciel Martien est bien rouge. Dans cette présentation, je répondrais à ceci également.

Comment obtenir les "vraies" photographies de la surface de Mars:

Il suffit de les demander à la NASA. Voici les étapes.

NASAview:

La première chose à faire est de télécharger le logiciel NASAview. Il s'agit d'un logiciel permettant de visualiser les photographies concernées, celles-ci étant en un format propriétaire "PSD" (Planetary Data System) et non en quelque format standard comme Bitmap ou Raw. Sans ce programme, vous ne pourrez donc pas voir ces images. Avec ce programme, vous pourrez les voir, et les convertir en d'autres formats si vous le souhaitez, en effectuant une copie d'écran à "coller" dans une nouvelle image ouverte avec un autre logiciel.

Vous trouverez la page de téléchargement de NASAview sur http://pds.jpl.nasa.gov/license.html , il suffit d'indiquer son nom et adresse email, il n'y a aucun payement à effectuer. La licence d'utilisation est gratuite. Cette licence signifie que vous avez seulement le droit d'utiliser le programme, et non le droit de le vendre etc. Il y a des versions pour Sun Solaris, toutes les versions de Windows, MacOS.

Commander les images:

Les images peuvent être commandées à http://pds.jpl.nasa.gov/cgi-bin/vlsearch.pl?FIRST Vous trouverez deux CD Roms d'images prises par les atterrisseurs Viking I et II, et trois CD Roms d'images prises par l'atterrisseur Pathfinder. Les prix sont modiques. J'ai reçu tous les 5 CD Roms et leurs courriers accompagnants j'ai commandés en ligne (payement sécurisé par carte bleue) par la poste en une dizaine de jours:

Les deux volumes des images Viking

Les trois volumes des images Pathfinder.

Les 5 CD Roms que j'ai commandés sont:

Les CD roms sont bien organisés en répertoires biens documentés, un système de vignettes montrant les images réduites au format GIF et des textes explicatifs permettent de s'y retrouver. Comme expliqué plus haut, il vous faudra utiliser le programme NASAview pour ouvrir les images réelles.

Vous pouvez oublier les CD Roms "Pathfinder": il ne s'y trouve tout simplement aucune image couleur. Les CD Roms Viking par contre offrent un certain nombre d'image couleur.

Vous devrez assembler vous-même les images séparées (RGB) pour reconstituer chaque image couleur. C'est peu pratique, mais cette collection est bien celle des images "raw" prises par les caméras des sondes Viking, elles sont destinées plutôt aux chercheurs qu'au public.

Par exemple, vous trouverez dans le répertoire \A00XX du CD un grand nombre de fichiers, dont ces trois: 11A038.BLU, 11A038.GRN, 11A038.RED. 11A038.BLU est une image noir et blanc qui contient la composante bleue, 11A038 contient le vert, et 11A038.RED contient le rouge. Il faut donc les "additionner" pour obtenir l'image couleur.

Pour assembler ces images, ouvrez avec NASAview chacune des trois images raw, celle du rouge, celle du vert, celle du bleu.

Pour chaque image, faites une copie d'écran, détourez exactement au pixel près chaque image, enregistrez-les chacune au format Bitmap (BMP). Ne vous trompez pas dans les noms que vous donnerez au fichiers! Utiliser une convention de ce genre:

11A038.BLU devient 11A038bleu.BMP
11A038.GRN devient 11A038vert.BMP
11A038.RED devient 11A038rouge.BMP

Puis ouvrez ces trois images bitmap avec un logiciel graphique permettant de combiner des images de couleurs séparées en une image unique.

J'ai utilisé l'excellent Paint Shop Pro 6 pour cela, car il effectue la combinaison RGB très simplement sans aucune manoeuvre particulière. Il suffit de cliquer sur "Colors", "Channel combining", "Combine from RGB" et de donner les trois images sans se tromper. Le logiciel combine alors les trois composantes RGB et crée une nouvelle image montrant les couleurs résultantes.

Que montrent donc ces images couleur?

Elles montrent le ciel bleu de Mars:

12A045

L'image 12A045 du CD #1.

Je répète, ces images montrent toutes un ciel bleu.

L'image que je publie ci-dessus est une image que vous n'avez jamais vue dans aucun magazine. La raison en est simple: elle est affligée de parasites. La NASA, la presse, les livres, les magazines préfèrent publier les images de bonne qualité.

Je répète, ces images montrent toutes un ciel bleu.

Cette image n'est pas l'exception qui confirme la règle. Les autres images montrent également un ciel bleu, à l'exception de celles qui sont très sombre car prise au lever ou au coucher du soleil. Sur ces images, le ciel est sombre. Bleu sombre ou noir.


Annexe: réponses aux questions fréquentes qui seront suscitées par les points ci-dessus:

"Pouvez-vous m'envoyer toutes ces images des CD-ROM de la NASA?"

"L'image que vous montrez a de drôles de défauts. Qu'avez-vous donc traficoté?"

"Vous ne montrez qu'une seule photo. Que cachez-vous au sujet des autres?"

"Ce sont des photos par Viking. Et celles de Pathfinder?"

"Les liens que vous donnez n'existent même pas, ce que vous racontez là est donc faux."

"Vous croyez vraiment que la NASA n'a rien de mieux à conspirer que de peindre Mars en rouge?"

"Les images de Spirit, qui vient de se poser, montrent un ciel rouge."

Une erreur explique la coloration trop rouge des images de Mars par Spirit et Opportunity:

13 février 2004:

Jim Bell a déclaré dans une interview au New York Times que si les images prises par les rovers Spirit et Opportunity apparaissent tellement rouge voire bordeaux, c'est parce qu'un filtre rouge avait été activé par une erreur de raison inconnue sur les caméras des deux robots.

Jim Bell est un astronome bien connu, spécialisé en planétologie, s'occupant notemment du traitement des images du télescope spatial Hubble et qui est le responsable des réglages des caméras panoramiques des missions Spirit et Opportunity.

Bell parle d'une "énorme erreur" et de "beau gâchis".

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 14 février 2004.