Couleurs -> Mars -> Exobiologie -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Mars:

Les couleurs du ciel martien - références:

J'ai déjà expliqué que l'origine initiale de l'affirmation d'un ciel bleu sur Mars n'est pas mon fait mais celui de Vince Di Pietro, de la NASA, et de Ron Levin qui accompagnait son père, confirmée ensuite par des gens comme John Green de l'Université du Kentucky.

Tout ce que j'ai fait est de m'efforcer de vérifier ou démentir cette idée et il se trouve que je l'ai largement vérifiée. Le ciel Martien n'est aucunement de ce rouge caricatural que l'on nous propose sans cesse, mais, sauf tempêtes de poussières et couchers de soleil, il est bien plutôt bleu.

Et bien entendu des millions de téléspectateurs ont pu voir que la première photo couleur de Mars prise par Viking en 1976 montrait bien un ciel bleu. Mais après 24 ans de coloriages, qui s'en soucie encore? Eh bien, moi, et bien d'autres.

Voici donc quelques références d'organisations officielles et/ou scientifiques que vous pourrez à votre tour vérifier. S'il vous plait soyez indulgents: il y a là des dizaines de liens vers des sites extrêmement mouvants, et clairement certain liens cesseront de fonctionner assez vite.

Qu'est-ce qui donne sa couleur à un ciel?

www.madsci.org/posts/archives/may97/862178310.Es.r.html

Ici, un scientifique, Dan Berger, de la faculté de science et chimie du Bluffton College vous explique aimablement que pour avoir un ciel rouge, il faut avoir plus d'atmosphère que la Terre n'en a, ou une atmosphère teintée par des molécules complexes telles des hydrocarbures générés photochimiquement. Mais on nous dit bien que l'atmosphère Martienne à moins de 1% de la densité terrestre, et qu'il n'y a pas de matières organiques sur Mars, soi-disant (1).

"To see a red sky all around, one would need either a much thicker atmosphère (in which case it's dubious whether any light would get through at all) or an atmosphère rich in compounds which preferentially absorb blue light. It is actually thought, I believe, that Titan may have a red sky due to the high concentration of more-or-less complex hydrocarbons (photochemically generated) in its atmosphère."

Traduction: "Pour voir un ciel rouge dans toutes les directions, il faudrait une atmosphère beaucoup plus dense (auquel cas il est douteux que quelque lumière que ce soit puisse la traverser) ou une atmosphère riches en composés qui absorbent préférentiellement la lumière bleue. On en fait, je crois, que Titan peut avoir un ciel rouge dû à la concentration élevée en hydrocarbures plus-ou-moins complexes (photochimiquement produits) en son atmosphère."

Juste histoire de planter le décor.

La NASA a bien recolorié les photos de Viking:

www.hq.nasa.gov/office/pao/History/SP-4212/ch11-4.html

Ici vous pouvez lire en fin de page la navrante vérité. La première photo couleur qui laissa une si forte impression sur tant de gens (dont Vince Di Pietro) parce "qu'en qualité comme en contenu elle dépassait toutes les espérances", fut recoloriée au prétexte que le ciel n'y avait pas la bonne couleur. Il fallait qu'il soit rouge et non bleu, et que disparaissent aussi certaines zones verdâtres.

Le deuxième paragraphe est hilarant: on nous explique qu'on a alors "compris" qu'il allait falloir calibrer "correctement" les caméras avant d'envoyer les sondes. Or la NASA avait bel et bien calibré ses caméras, à l'avance, et correctement! La NASA écrit ici qu'elle va utiliser des programmes informatiques pour recolorier les images...

Tout ceci est exactement ce que Di Pietro nous dit. Le seule manque dans ce texte, est de s'abstenir de rappeler que sur cette première photo le ciel est bleu. On nous dit juste qu'il n'avait pas la "bonne" couleur.

"The Colors of Mars

The first two photos of Mars received on 20 July 1976 were followed by a color photograph on the 21st. A lot of people would not forget that first color picture. Mutch tells the tale as well as anyone. During the first day following the early morning lauding of Viking 1 , his team was preoccupied with analysis and release of those first two images, "which, in quality and content, had greatly exceeded our expectations." So much were they concentrating on the black and white pictures, that they were "dismally," to use Mutch's word, "unprepared to reconstruct and analyze the first color picture." Mutch and his colleagues on the imaging team had been working long hours, along with everyone else, during the search for a landing site. Despite enthusiasm, people were tired. Many of the Viking scientists in the upcoming weeks would have to learn to present instant interpretations of their data for the press. For the first color photograph, haste led to processing the Martian sky the wrong color.
In a general fashion, Mutch and his team understood that a thorough preflight calibration of the camera's sensitivity to the colors of the spectrum was necessary. They also knew that they would need computer software programs to transform the raw data efficiently into an accurate color...

Traduction: "Les couleurs de Mars"

"Les deux premières photos de Mars reçues 20 juillet 1976 ont été suivies d'une photographie de couleur, le 21. Un bon nombre de gens n'oublieront pas cette première image couleur. Mutch raconte l'histoire aussi bien que n'importe qui. Lors du premier jour suivant le matin de l'atterrissage de Viking 1, son équipe a été préoccupée par l'analyse et la publication de ces deux premières images, "qui, dans la qualité et le contenu, avaient considérablement excédé nos espérances. " Ils étaient tellement concentrés sur les images en noir et blanc, qu'ils étaient pour employer les mots de Mutch, "pathétiquement non préparés pour reconstruire et analyser la première image couleur." Mutch et ses collègues de l'équipe de formation des images avaient travaillé avec les autres de longues heures, à la recherche d'un emplacement d'atterrissage. En dépit de l'enthousiasme, les gens étaient fatigués. Plusieurs des scientifiques de Viking dans les semaines qui suivirent durent apprendre à présenter des interprétations instantanées de leurs données pour la presse. Pour la première photographie couleur, la hâte a menée à traiter le ciel Martien avec une couleur erronée."
"D'une manière générale, Mutch et son équipe ont compris qu'un calibrage de la sensibilité de l'appareil photo aux couleurs du spectre était nécessaire complet avant la mission. Ils ont également su qu'ils auraient besoin de logiciels d'ordinateur pour transformer efficacement les données brutes en couleurs précises..."

Avis des confrères de Pathfinder sur les coloriages Viking:

http://barsoom.msss.com/mars/pictures/viking_lander/viking_lander.html

Ici les gens du Malin Space Science Systems (MSSS) qui s'occupent des photos récentes de Mars Global Surveyor nous expliquent que les couleurs ne sont pas très sûres, que l'orange obtenu par les retoucheurs de couleurs de Viking pour le sol ne sont pas géologiquement correctes car trop oranges, que toutes les retouches sont assez sont hasardeuses ("more or less an art")

Mieux, on "admet" que si la sonde Viking paraît teintée en rose, c'est à cause des poussières dans le ciel. Mais il n'y avait aucune tempête au moment ou ces photos avaient été prise. Ou alors, s'il y en avait une, c'est que le ciel pourrait être bleu quand il n'y en a pas.

"Viking Lander Color Images

Viking color images of the martian surface suffer from a variety of uncertainties, in particular the relative brightness of the "red" and "blue" channels. Early reconstructions of the Viking lander images tended to show "blue" sky, while later reconstructions, trying to account for out-of-band contributions in each filter, tended to show a "red" sky, and often an "orange" surface. Owing to calibration uncertainties, the exact reconstruction of Viking Lander color images remains more or less an art. Recognizing that even white portions of the spacecraft will appear slightly pink (or apricot), since sunlight reaching the surface is filtered through the atmosphère, which has a fairly high concentration of dust, and further recognizing that "orange" is not a particularly prevalent geologic "color," the colors in these reproductions tend more towards reddish-browns.

Traduction: "Les images couleurs de Viking"
Les images couleurs de Viking depuis la surface Martienne souffrent d'une variété d'incertitudes, en particulier l'éclat relatif des canaux "rouge" et "bleus". Les premières reconstructions des images du lander de Viking tendaient à montrer un ciel "bleu", alors que les reconstructions postérieures, essayant d'intégrer des contributions hors bande dans chaque filtre, tendaient à montrer un ciel "rouge", et souvent une surface "orange." En raison des incertitudes de calibrage, la reconstruction exacte des images couleur du Lander Viking demeure plus ou moins un art. La constatation que même les parties blanches du vaisseau spatial semblent légèrement roses (ou abricot), depuis la lumière du soleil atteignant la surface est filtrée à l'aide de l'atmosphère, qui a une concentration assez élevée de poussière, et constatant en outre que l'"orange" n'est pas une "couleur" géologique particulièrement répandue, les couleurs dans ces reproductions tendent davantage vers des rougeâtre-bruns."

Ne vous laissez pas tromper par le ton feutré qui est de mise ici: autrement dit, les gens de Pathfinder accusent les gens de Viking d'avoir été des artistes, car même le vaisseau Viking apparaît rose orange alors qu'il est blanc, et que la couleur orange obtenue pour les roches ne convient pas. Il y a eu "incertitudes de calibrage."

Quant aux contributions hors bandes ici invoquées, vous verrez plus loin qu'elles ne peuvent être invoquée comme la raison d'une retouche sensée des couleurs, car tout simplement les images infra rouges permettant l'évaluation des contributions hors bandes n'existent pas, car il n'y a pas eu de telles photos infra-rouges.

La NASA s'explique:

www-mgcm.arc.nasa.gov/mgcm/faq/sky.html

Ici la NASA nous explique que le ciel est jaune-brun, sauf au coucher et lever du soleil, ou il serait rose/rouge:

"However, further careful analysis of Viking Lander data revealed a Martian sky which is generally "butterscotch" (yellow/brownish) in color, except for the pink/red of sunset and sunrise."

Traduction: "Cependant, davantage d'analyses soigneuses des données du Lander Viking ont indiqué un ciel Martien qui est généralement de couleurs "caramel au beurre" (jaune/brun), excepté le rose/rouge du coucher du soleil et du lever de soleil."

En fin de la même page, en totale contradiction avec ce qui précède, la NASA nous affirme que l'on voit du bleu dans le ciel Martien seulement quand le soleil se lève et se couche et que ses rayons obliques sont coloriés par plus de poussières. Devons-nous en conclure que les poussières sont maintenant bleues?

"The blue color only becomes apparent near sunrise and sunset, when the light has to pass through the largest amount of dust."

Traduction: "La couleur bleue devient seulement visible au lever de soleil et au coucher du soleil, quand la lumière doit passer par la plus grande quantité de poussière."

Donc, dans la même page, à cause des poussières, le ciel est rose-rouge au couchant, puis bleu au couchant. Et nous apprenons qu'il serait blanc s'il n'y a pas de poussière, mais que cela ne se produit jamais. Sur les photos présentées, il est jaune (Viking), puis ambre (Pathfinder).

Très intéressant:

"Pictures from the Hubble Space Telescope in the early 1990s suggested that the Martian atmosphère had much less dust loading than in the Viking years. So perhaps the Martian sky was a different color (i.e. closer to blue) compared to the Viking years. However, this idea is likely incorrect because Mars Pathfinder pictures showed essentially the same sky color and similar dust loading as the Viking landers."

Traduction: "Les images du télescope spatial Hubble au début des années 90 ont suggéré que l'atmosphère Martienne ait eu beaucoup moins de poussière que dans les années de Viking. Ainsi peut-être le ciel Martien était d'une couleur différente (c.-à-d. plus près du bleu) comparée aux années Viking. Cependant, cette idée est probablement incorrecte parce que les images de Mars Pathfinder ont montré essentiellement la même couleur de ciel et poussière que les landers Viking."

C'est tout simple. Non, la couleur du ciel ne change pas quand Hubble prend des images. Les photos de Hubble n'ont simplement pas été "corrigées", et si les photos Viking montrent une couleur similaire à celle de Pathfinder, c'est parce que l'on applique les mêmes corrections. Pas tout à fait d'ailleurs: on ne se permet plus avec les photos Pathfinder des corrections aboutissant aux jaunes et roses criards de Viking. On fait attention à ce que le blanc du Lander ne soit plus trop exagérément colorisé...

Le JPL explique:

ccf.arc.nasa.gov/dx/basket/storiesetc/Marspix3.html

Ici les gens du JPL vous expliquent que le ciel rose est de la bonne couleur, car il y a de la poussière. Question: quand la tempête de poussière se termine, quelle est alors la bonne couleur?

"Scientists believe the colors of the Martian surface and sky in this photo represent their true colors. Fine particles of red dust have settled on spacecraft surfaces. The salmon color of the sky is caused by dust particles suspended in the atmosphère."

Traduction: "Les scientifiques croient que les couleurs de la surface et du ciel de Mars dans cette photo représentent leurs couleurs vraies. Les fines particules de poussière rouge se sont déposées sur des surfaces du vaisseau spatial. La couleur saumonée du ciel est provoquée par des particules de poussière suspendues dans l'atmosphère.

On tente de nous faire croire que les jolies teintes du Lander Viking ne sont pas un effet du coloriage de la photo mais est dû à des poussières se déposant sur les surfaces normalement blanches de l'engin. Mais alors, pourquoi ces surfaces sont-elles jaunes dès la première photo, puis, selon les photos, roses, mauves, ambre, saumonées, jaune, voire de nouveau blanches?

mars.jpl.nasa.gov/MPF/mpf/high-res.html

Voici une page du JPL montrant de magnifiques photos. Qu'en est-il des couleurs? Elles sont ajustées pour faire "Martien" nous dit-on en bas de page. Le logiciel est Photoshop, précise-t-on.

"The color balance was adjusted to approximate the true color of Mars." C'est-à-dire, "La balance des couleurs a été ajustée pour approcher les vraies couleurs de Mars. A-t-on oublié que les gens de Viking avaient dit qu'il fallait calibrer à l'avance? Pourquoi faut-il toujours corriger les images prises sur place à postériori?

Les gens de Hubble mettent la pagaille:

ftp://ftp.hq.nasa.gov/pub/pao/pressrel/1997/97-148.txt

Voici une communication de l'équipe de Hubble annonçant que s'il n'y a pas de tempête, le ciel sera bleu (extrait):

Don Savage
Headquarters, Washington, DC July 1, 1997
(Phone: 202/358-1547)

Tammy Jones
Goddard Space Flight Center, Greenbelt, MD
(Phone: 301/286-5566)

Ray Villard
Space Telescope Science Institute, Baltimore, MD
(Phone: 410/338-4514)

RELEASE: 97-148
HUBBLE'S LOOK AT MARS SHOWS CANYON DUST STORM,
CLOUDY CONDITIONS FOR PATHFINDER LANDING

(...) "If dust diffuses to the landing site, the sky could turn out to be pink like that seen by Viking," says Philip James of the University of Toledo. "Otherwise, Pathfinder will likely show blue sky with bright clouds." (...)

Il semblerait donc qu'il n'y ait pas TOUJOURS de la poussière, après tout. Et que s'il n'y a pas de poussière, le ciel sera bel et bien bleu, comme tout scientifique vous le dira.

De fait les photos en vraies couleurs de Hubble montraient une atmosphère bien bleu atour de Mars, nettement visible sur la périphérie de la planète:

oposite.stsci.edu/pubinfo/PR/97/31/9731a.html

Voici l'une des rares photos sur laquelle les gens de Hubble n'ont pas supprimé l'atmosphère bleue. Sur toutes les autres photos, Mars a été "découpée" de maière à ce que le bleu de l'atmosphère ne se voit plus. Notez que la version haute résolution (TIF) n'est plus là. Vous trouverez ces images dans mon site. J'avais pris la précaution de les enregistrer. Ceci dit, même avec la "petite" photo, vous pourrez voir ce bleu: enregistrez la sur votre disque dur, agrandissez là 5 ou 6 fois, et voyez:

Mars avant

Voici ce qui reste de l'atmosphère depuis que les gens de Hubble ont remarqué qu'ils ont malencontreusement déclenché des controverses. Cette image se trouve sur http://oposite.stsci.edu/pubinfo/PR/2001/24/index.html, vous constaterez que Mars n'a maintenant plus d'atmosphère à ce qu'il semble.

Mars après

Ah, voici une autre image rescapée montrant l'atmosphère bleue; elle était un peu difficile à trouver car placée dans un répertoire temporaire. Agrandissez-là:

oposite.stsci.edu/pubinfo/hrtemp/97-23.jpg

Vous pourrez par ailleurs toujours tenter de trouver une photo de Hubble sur le site officiel montrant une atmosphère rouge ou rose. Bonne chance...

Bien sur, ailleurs, dans la presse, dans des sites tierces parties comme celui du CNES, vous trouverez des tas de photos toutes rouges. De honte?

oposite.stsci.edu/pubinfo/pr/1999/07/

Voici que les gens de Hubble, après avoir compris que ce n'était pas bien de contredire la ligne officielle "ciel rouge" de Mars, se mettent aussi à "corriger" les couleurs de Mars:

"LEFT This "true-color" image of Mars shows the planet as it would look to human eyes. It is clearly more earth-toned than usually depicted in other astronomical images, including earlier Hubble pictures."

Traduction: "A GAUCHE cette image en "vraies couleurs" de Mars montre la planète comme elle apparaîtrait aux yeux humains. Elle est clairement moins ressemblante à la Terre dans ses tonalité que comme montré dans d'autres images astronomiques, y compris des images Hubble antérieures."

cass.jsc.nasa.gov/images/sred/sred_S02.gif

Une image prise par le télescope Lovell en 1988.

Quand on leur pose la question, des scientifiques de la NASA disent que le ciel devrait être bleu:

Vérifiez s'il vous plait sur quest.arc.nasa.gov/mars/ask/atmosphère/Color_of_sky_without_dust.txt l'exactitude de ce que je reproduit ci dessous:

Voici des gens de la NASA qui vous expliquent que le ciel pourrait tout de même être au moins un peu bleu sur Mars après tout:

QUESTION:
If the winds of Mars were completely calm, so that no dust particles were stirring, what color would the Martian sky have at midday and at dusk? Does this ever happen?

ANSWER from Mary Urquhart on July 14, 1997:
A good question. You are perfectly correct in thinking that an absence of dust will change the color of the martian sky. Without any dust in the atmosphère the sky would probably be a dark blue at midday (darker than the Earth's sky because the atmosphère is much less dense and so there are fewer air molecules to scatter blue light. At dusk the sky would probably have a slight reddish hue in the west, particularly if the martian clouds were reflecting sunlight. The reason for the reddish color would be the same as on the Earth. Gas molecules scatter blue light and when you look at the Sun at sunset you are looking through more gas because the Sun is closer to the horizon. With the blue light scattered out, the remaining light is reddens. Once again, this effect will be slight compared with the Earth because there is less gas in the atmosphère of Mars.

Mary Urquhart
Laboratory for Atmospheric and Space Physics
University of Colorado at Boulder

ANSWER from Jim Murphy on July 15, 1997:
This is a great question about martian sky color and suspended dust, and we here on the Pathfinder meteorology team have spent quite a bit of time talking about it. If the Martian atmosphère were completely clear of dust, I think that the sky would be quite a bit darker than clear skies here on earth. If you have ever flown on a plane at 30,000-35000 feet during daytime, and looked at the sky, you might have noticed that it appears much darker than from the surface, especially when you look at particular angles away from the sun. This darker appearance is due in part to the reduced scattering the light experiences at these high altitudes (low air pressures..like on the surface of mars!!) compared with the much greater numbers of molecules the sunlight can 'bump' into on its way to the surface. Blue light is scattered more effectively by molecules than is the longer wavelength red light, which is why the sky looks blue.

I don't expect that the Martian atmosphère will clear substantially during Pathfinder's mission on the surface. In fact, I expect the atmospheric dust content to increase as summer gives way to autumn. But, if the atmosphere were to clear (I've blown forecasts before :-) ), the sky would be bluer, but not the light blue that we see on a terrific day here on Earth. It would be a beautiful picture of Mars, however.

Thanks for the question.

Jim Murphy
Mars Pathfinder ASI/MET Science Team

En français maintenant:

QUESTION:
Si les vents sur Mars étaient complètement calmes, de manière à ce qu'aucune particule de poussière ne circule, quelle serait la couleur du ciel Martien au milieu du jour et à l'aube? Ceci se produit-il? (c-à-d. absence de poussières)

REPONSE DE Mary Urquhart le 14 Juillet 1997:
C'est une bonne question. Vous avez tout à fait raison de penser qu'une absence de poussière changerait la couleur du ciel Martien. S'il n'y avait aucune poussière dans l'atmosphère, le ciel aurait probablement une teinte bleue sombre à midi (plus sombre que celui de la Terre car l'atmosphère est beaucoup moins dense et donc il y a moins de molécule pour projeter de la lumière bleue. Au crépuscule, le ciel aurait probablement une teinte légèrement rouge vers l'Ouest, surtout si les nuages martiens reflétaient la lumière du soleil. La raison de cette couleur rouge serait la même que sur la Terre. Les molécules de gaz diffractent la lumière bleue et quand vous regardez vers le soleil au moment du coucher du soleil, vous regardez à travers plus de gaz parce que le soleil est proche de l'horizon. Comme la lumière bleu est diffractée, la lumière qui reste est rougie. Là aussi cet effet serait moindre que sur la Terre parce qu'il y a moins de gaz dans l'atmosphère Martienne.

Mary Urquhart
Laboratoire de physique Atmosphérique et Spatiale
Université du Colorado à Boulder

REPONSE de Jim Murphy le 15 Juillet 1997:
C'est une grande question au sujet de la couleur du ciel Martien et des poussières en suspension, et nous ici à l'équipe de météorologie de Pathfinder avons passé beaucoup de temps à en parler. Si l'atmosphère de Martienne était complètement libre de poussière, je pense que le ciel serait assez plus sombre que les cieux dégagés sur Terre. Si vous avez jamais volé en avion à 30.000-3.5000 pieds pendant la journée, et regardé le ciel, vous pouvez avoir noté qu'il semble beaucoup plus foncé que depuis la surface, particulièrement quand vous regardez des angles particuliers loin du soleil. Cet aspect plus foncé est dû en partie à la réduction de la diffraction de la lumière à ces altitudes élevées (basse pression de l'air... comme sur la surface de Mars!!) comparé au nombre beaucoup plus élevé de molécules que percutent la lumière du soleil sur son chemin vers la surface. La lumière bleue est dispersée plus efficacement par des molécules que ne l'est la lumière rouge de plus grande longueur d'onde, et c'est pourquoi le ciel semble bleu.

Je ne prévois pas que l'atmosphère Martienne sera significativement dégagée pendant la mission de Pathfinder sur la surface. En fait, je m'attends à ce que le contenu de poussière atmosphérique augmente pendant que l'on passe de l'été à l'automne. Mais, si l'atmosphère devait être dégagée (j'ai raté des prévisions avant :-) le ciel serait plus bleu, mais pas le bleu-clair que nous voyons quand il fait un temps superbe ici sur terre. Ce serait une belle image de Mars, cependant.

Merci pour la question.

Jim Murphy
Equipe scientifique ASI/MET de Mars Pathfinder

Un festival de couleurs:

Voyons maintenant avec quelle précision les "corrections" savamment calculées pour obtenir les "vraies" couleurs de Mars sont appliquées par la NASA:

Voici des liens sur des sites officiels de la NASA ou de sous-traitants ou programmes de la NASA comportant des photos de surfaces de Mars. Croyez-moi si vous voulez, je n'ai pas eu l'occasion de retoucher leurs images sur leurs sites!

Ici le ciel est vert:

nssdc.gsfc.nasa.gov/image/planetary/mars/vikinglander1-1.jpg

Commentaire par la NASA: "Using the computer, those colors are then painted onto high resolution images covering the same area. The image has had its colors balanced to approximate what a person would see on Mars. Since the Martian atmosphère carries extremely fine-grained red dust in suspension the "on Mars" images are redder."

Traduction: "Utilisant l'ordinateur, ces couleurs sont alors peintes sur des images de haute résolution couvrant la même zone. Les couleurs de l'image ont été équilibrées pour se rapprocher de ce que quelqu'un verrait sur Mars. Puisque l'atmosphère Martienne porte de la poussière rouge à grain extrêmement fin en suspension, les images "sur Mars" sont plus rouges."

Là il est blanc:

nssdc.gsfc.nasa.gov/image/planetary/mars/vikinglander1-2.jpg

Ici il est jaune. Et vous pouvez faire des zooms sur les câbles coloriés en rouge à la main si vous voulez constater les coloriages par vous même.

nssdc.gsfc.nasa.gov/image/planetary/mars/vikinglander2-1.jpg

Commentaire: "Ordinarily images are redder, since the Martian atmosphère carries extremely fine-grained red dust in suspension."

Traduction: "Normalement les images sont plus rouges, puisque Puisque l'atmosphère Martienne porte de la poussière rouge à grain extrêmement fin en suspension."

Ici il est presque bleu:

nssdc.gsfc.nasa.gov/image/planetary/mars/vikinglander2-2.jpg

Donc, au nom d'un soit disant réalisme, la NASA à ici colorié le ciel tantôt en blanc, en vert, en jaune puis en gris-rose-bleu, en expliquant qu'il est rouge à cause de la poussière, en nous disant qu'il est bleu sombre si il n'y a pas de poussière, et en considérant apparemment que toutes les photos sont prise par temps poussiéreux.

Ici le ciel est colorié de jaune. Et apparemment, le lander Viking serait jaune aussi, et non blanc, comme on aurait pu le croire. C'est sans doute ce que la NASA appelle "re-étalonner les couleurs" en fonction de ce que l'on sait des vraies couleurs du lander Viking.

nssdc.gsfc.nasa.gov/imgcat/html/object_page/vl1_12b069.html

Pas de chance, un peu plus loin le lander devient tout rouge:

nssdc.gsfc.nasa.gov/imgcat/html/object_page/vl1_11d128.html

Ici, nous constatons que les Etats-Unis ont changé la couleur de leur drapeau: on le croyait bleu blanc rouge, mais il est en fait violet jaune rouge.

nssdc.gsfc.nasa.gov/imgcat/html/object_page/vl2_21c056.html

Ici vous trouverez les composites de la première image couleur par viking, avec tous les renseignements sur les filtres et réglages utilisés:

wufs.wustl.edu/geodata/vikingcd/vl_0001/browse/html/a0xx/12a006bu.htm

Ici vous trouverez les palettes de réglages de couleur qui avaient été calibrés sur Terre avant la mission. Quand l'image couleur a été recomposée, elle montrait un ciel bleu. C'est ensuite que les gens de la NASA ont décidé de changer les réglages pour montrer un ciel rose, jaune ou rouge.

wufs.wustl.edu/geodata/vikingcd/vl_0001/browse/html/a0xx/11a025b1.htm

Tout ceci peut être trouvé sur http://wufs.wustl.edu/geodata/vikingcd/vl_0001/browse/index.htm le site universitaire qui contient maintenant toutes les images RAW (brutes) de la mission Viking.

Voici une image par le JPS de la NASA:

cass.jsc.nasa.gov/images/sred2/sred2_S30.gif

De temps en temps, nos amis de la NASA oublient de colorier.

Ouf, celle ci, nos pros de Photoshop ne l'ont pas ratée (comme son nom l'indique!):

cass.jsc.nasa.gov/images/sred/sred_S30.gif

Rose, pas mal:

Vérifiez ici l'authenticité de cette photo: grin.hq.nasa.gov/IMAGES/SMALL/GPN-2000-000426.jpg

Le site historique de la NASA:

history.nasa.gov/SP-425/ch12.htm

et

history.nasa.gov/SP-425/ch39.htm

La NASA n'est sûre de rien. Comme il n'y a pas d'images en infra-rouge, on ne sait pas comment régler les filtres de couleurs, nous dit-on. Il aurait suffi de ne pas trafiquer la balance des couleurs, qui avait été méticuleusement calibrée sur Terre.

Because there was no accompanying IR image, it is not possible to compensate for irregularities in the camera color filters.

Traduction: "comme nous n'avions pas d'image infra-rouge, il ne fut pas possible de compenser des irrégularités dans les filtres couleurs de la caméra."

Evidemment, quand il y a trop de rouge, le bleu de la palette de référence apparaît violet, un enfant saurait cela:

Difficulties in precisely balancing the colors are indicated by the violet hue of the blue color chip on the test chart.

Traduction: "Les difficultés du réglage précis de la balance des couleurs sont indiquées par la coloration violette de la zone de test du bleu dans la palette de référence."

Et bien, prenez votre Photoshop ou Paint Shop Pro ou ce que vous voulez et arrangez-vous pour que ce vilain violet reprenne sa belle teinte bleutée...

Notes:

Important:

Ce qui précède a été rédigé en 2001, et n'a pas nécessité en soi de révision.

Cependant, en 2004, j'ai pu examiner encore d'autres aspects de la question, qui ont encore renforcé l'avis présenté ici.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 18 octobre 2001.