Les cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Rapports de Corée par les militaires US, 1952:

"En juin 1952 l'Armée de l'Air prenait le problème des OVNIS sérieusement. L'une des raisons était qu'il y avait beaucoup de bons rapports d'OVNIS arrivant de Corée. Des pilotes de chasseurs ont rapporté avoir vu des sphères ou les disques couleur argentée en plusieurs occasions, et les radars au Japon, à Okinawa, et en Corée avaient dépisté des cibles non identifiées."

Capitaine Edward J. Ruppelt, chef du Projet Blue book, dans son ouvrage "Le rapport sur les Objets Volants Non Identifiés."

Un F-94 rencontre un OVNI au-dessus de la Corée, 31 mai 1952:

Le 31 mai 1952, à 03:45 heure locale, un pilote d'un chasseur Lockheed F-94B Starfire du 319e escadron de chasse basé à la base aérienne de Suwon a rencontré un OVNI au-dessus de la Corée dans le sud de Chorwon, et il a été observé visuellement et détecté simultanément par le radar de bord. Le cas a été fiché par le projet Blue book et a plus tard été enregistré dans le catalogue de l'ufologue Dominique Weinstein concernant les rencontres avions/OVNI.

Le pilote a rapporté un objet rond blanc-bleuâtre, dépisté sur le radar de bord, mais pas sur les radars au sol.

Le cas ne figure pas sur la liste des objets volants reconnus comme restant inexplicables par le projet Blue Book de l'US Air Force.

Informations contextuelles:

Quand les trois premiers exemplaires des tout nouveaux jets d'interception "tout temps" F-94, c'est le 319e escadron de chasse de l'US Air Force qui en a bénéficié. La qualification "tout temps" signifie naturellement entre autre que l'avion est équipé d'un radar de bord.

Le 319th FIS a été déployé en Corée parce que ses pilotes étaient les plus expérimentés avec le F-94.

Le 319e a été crédité de la première destruction par l'US Air Force d'un avion ennemi sans contact visuel avec cet avion ennemi, par l'utilisation du radar de bord.

Informations sur le cas par Dominique Weinstein:

ACUFOE RENCONTRES AVIONS / OVNI - CAS RADAR / VISUELS 1952

520531 M/AR/G 03:45 HEURE LOCALE

D'abord l'objet a été aperçu par des témoins au sol. Le pilote d'un F-94 l'a détecté sur son radar et a vu une lumière bleuâtre-blanche brillante ronde. Selon les déclarations du pilote: "le 31 mai, 1952, le F-94 est descendu vers sa gauche pour arrêter un objet non identifié à 6.000 pieds plus bas, depuis une altitude de 8000 pieds en en faisant un virage sur 90 degrés. L'OVNI a commencé à monter vers la gauche en même temps pour arrêter le F-94 descendant et a accompli une manoeuvre qui a silhouetté le F-94 contre la lumière de l'aube. Le F-94 a mis en marche son dispositif de postcombustion et a essayé de se mettre à quarante cinq degrés dans la direction de la route de l'OVNI lors de deux passages ayant eu pour résultat que ni l'un ni l'autre n'a pu se mettre en travers de l'autre. Les manoeuvres du pilote se sont poursuivies à 3.000 pieds, où d'autres passes ont été échangés pendant quelques minutes. L'OVNI a alors augmenté sa vitesse à 400 noeuds environ sur un cap à 45 degrés et a commencé à s'éloigner du F-94. A la fin, l'OVNI avait apparemment augmenté sa vitesse à approximativement 450 noeuds, et alors le F-94 a renoncé à la poursuite à 3:55 et est revenu à la base."

INFORMATIONS SUR L'AVION

Type de l'avion F-94 chasseur
Lignes aériennes ou Air Force USAF (319th Fighter Interceptor Squadron)
Origine
Destination
Altitude 30,000 ft
Vitesse 450 noeuds

INFORMATIONS SUR L'OVNI

Nombre: un
Forme ronde
Taille
Couleur blanc bleuté
Altitude (estimation) 8,000 ft
Cap
Vitesse (estimation) 400 noeuds

INFORMATIONS SUR LE RADAR

Type de radar: aéroporté (non détecté par les radars au sol)
Numéro de Radar
Emplacement du aéroporté
Nombre de cibles une
Taille de la cible
Altitude de la cible
Vitesse de la cible
Trajectoire
Durée

EME
Distance OVNI - AVION
Météo

Le radariste du F-94 m'écrit:

Le 21 août 2005:

Sujet: RENCONTRE EN F-94 AU-DESSUS DE LA COREE. 31 MAI 1952
Date: 21 août 2005
De: [eMail]@[-]tations.com

MOI, [Prénom] [nom], COLONEL DE L'USAF, EN RETRAITE, ETAIS A L'EPOQUE
UN LIEUTENANT OFFICIER D'INTERCEPTION RADAR SUR CETTE MISSION ET J'AI
ALERTE MON PILOTE QUI ETAIT LE CAPITAINE [Nom] [Prénom] A PROPOS DE CETTE
LUMIERE QUI NOUS SUIVAIT EN-DESSOUS DE NOUS A ENVIRON 8,000 PIEDS, NOUS
ETIONS A 15,000 PIEDS J'AI APPELLE BROMIDE QUI ETAIT NOTRE CONTROLEUR
RADAR AVANCE; ILS N'AVAIENT RIEN SUR LEUR RADAR ET NOUS ONT DEMANDE D'ALLER
INVESTIGUER. NOUS AVONS TOURNE VERS NOTRE GAUCHE ET AVANT QUE NOUS SOYONS
DESCENDUS DE BEAUCOUP L'OBJET S'EST MIS DERRIERE NOUS. NOUS L'AVONS TRAINE
A NOTRE SUITE JUSQU'A 30,000 PIEDS ET AVONS FAIT DES PASSES. IL NOUS A ALORS
QUITTE COMME S'IL NOUS LAISSAIT SUR PLACE. COMME JE M'EN RAPPELLE NOUS AVIONS
ESTIME LA VITESSE DE L'INCONNU COMME ENVIRON 2500 NOEUDS, ET NON PAS 400.
BIEN SUR IL N'Y AVAIT RIEN QUE NOUS CONNAISSIONS A CE MOMENT QUI SOIT AUSSI
RAPIDE. PENDANT TOUT CET EPISODE NOUS NOUS ETIONS TOUS SENTIS PLUTOT FRUSTRES
PARCE QU'IL PARAISSAIT SE JOUER NE NOUS SANS PROBLEME, ET NOUS N'ARRIVIONS
PAS A IDENTIFIER AUTRE CHOSE QU'UNE LUMIERE AVEUGLANTE. JE N'AI JAMAIS PU
L'AVOIR SUR MON RADAR NI NON PLUS LE RADAR AU SOL. J'AI DEMANDE A L'EQUIPE
QUI NOUS A INTERROGE ET QUI ETAIT VENU DU JAPON S'ILS CONNAISSAIENT DES
OBSERVATIONS SIMILAIRES, ILS EN CONNAISSAIENT MAIS ONT DIT QUE PERSONNE
N'AVAIT ETE AUSSI RAPPROCHE QUE NOUS; NOUS NOUS ETIONS PASSES L'UN A COTE
DE L'AUTRE LORS DE CES PASSES DE 50 PIEDS A 100 PIEDS. QUAND NOUS AVONS
ATTERRI APRES CETTE MISSION J'ETAIS TREMPE DE TRANSPIRATION.

LE JOUR SUIVANT L'INFANTERIE SUR LE FRONT A RAPPORT CE GRAND OBJET ROND ET
PLAT QUI ETAIT PASSE AU-DESSUS D'EUX AU MOMENT OU NOUS AVION D'ABORD
RAPPORTE LA LUMIERE ET IL A ENCORE ETE RAPPORTE AVOIR ETE VU VISUELLEMENT
PAR LE PERSONNEL DU SUPPORT A BROMIDE.

Références:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 19 mai 2002