Crop Circles -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Crop circles

L'expérience d'un ufologue de la folie des crop circles, 1994:

Ce qui suit est un article par Paul Fuller, ufologue du BUFORA, dans son bulletin sur les crop circles The Crop Watcher, numéro 23, automne 1994.

Le temps de la confession

Par Paul Fuller

Comme promis dans un numéro précédent votre rédacteur s'offre pour être publiquement flagellé pour tous ses crimes contre la Céréologie. Pendant trop longtemps, j'ai fait la publicité des crimes d'autres, de leurs mensonges, leurs tromperies et leurs non-sens basé sur leurs croyances. Et bien, à mon tout maintenant. Allons-y!

Regardant en arrière mes huit années d'implication avec le phénomène de crop circles je dois admettre que j'ai des sentiments très mélangés au sujet de mes accomplissements et échecs. Je ne pense pas que je puisse cacher ma déception de ce que tant de crop circles se sont avérés être faits par des hommes. Naturellement il aurait été si facile pour moi d'adopter la position favorite des sceptiques de fauteuil en disant "je n'aime pas l'aspect de ces cercles, donc ils doivent tous être des canulars", mais ne croyez pas ce que vous avez pu avoir lu ailleurs, que n'est pas ainsi que l'on fait de la science.

Quand je me suis impliqué au début dans la recherche sur les crop circles vers la fin de 1985 j'ai rapidement appris de Jenny Randles que certains cercles étaient certainement faits par les hommes. Ce fait a toujours marqué mon attitude envers le sujet et j'ai pris grand soin de m'assurer de laisser abondance de preuves pour démontrer ce fait. J'ai toujours su que certains cercles étaient des canulars et j'ai toujours considéré possible qu'un grand nombre de cercles pourrait s'avérer être des canulars. En dépit de ceci il est instructif de voir que quelques observateurs (par exemple Robin Allen dans The Skeptic, et Jim Schnabel dans Round in Circles) ont totalement récrit l'histoire des crop circles pour omettre ce fait, pour des raisons qu'eux seuls connaissent. Il était parfaitement évident pour n'importe qui ayant une once d'intelligence que les marques circulaires particulières dans les champs pourraient facilement s'avérer être fait par des hommes. C'est ce que j'ai dit dans ma lettre indignée de 1985 au rédacteur de TVS News à Southampton, quand j'ai écarté tous les cercles principaux de Cheesefoot comme étant des canulars perpétrés de nuit par des pilotes d'hélicoptère volant bas!!

En dépit de mes opinions initiales pro-canular, je suis rapidement devenu ouvert à des explications alternatives quand j'ai été confronté à des témoignages de témoin oculaires, aux cas historiques de crop circles et au travail de Ian Mrzyglod. Comme tellement de crop circles étaient relativement simples, et comme il y avait quelques précédents pour ce qui se passait, j'ai bientôt accepté que beaucoup de cercles pourraient s'avérer être d'origine météorologique. C'était certainement mon devoir scientifique que de voir juste à quel point cette hypothèse pourrait expliquer l'évidence, et je suis fier du fait que Jenny Randles et moi-même sommes les deux premiers chercheurs qui ont examiné cette théorie et en ont fait la promotion dans l'arène publique. En dépit des affirmations faites par quelques observateurs, nous étions toujours en désaccord avec Meaden au sujet de l'ampleur des canulars tout en donnant à Meaden l'avantage du doute. En l'absence de preuves fortes de canular avant environ 1990 je pense que nous avons fait ce qui était bien.

En ces premières années j'ai produit plusieurs articles publiés favorisant à la fois le canular et les explications météorologiques. En tant que spéculation es articles étaient des tentatives raisonnables pour essayer de comprendre quelques problèmes complexes. Cependant, en relisant ces articles maintenant, sept ans après, il est parfaitement clair que ma plus grande erreur dans la période 1986-89 ait été mon manque d'examiner exhaustivement des méthodes possibles pour faire des crop circles et de tester ces méthodes sur des chercheurs renommés (à la façon des Wessex Sceptics). En omettant de faire cela je me suis permis d'être séduit par théorie des tourbillons atmosphérique de Meaden au point d'avoir accepté que plusieurs des formations relativement simples que je voyais étaient "authentiques". Naturellement, il reste des évidences qui suggèrent que la théorie de Meaden soit encore valide pour quelques cas, mais il n'en reste pas moins décevant que j'ai été aussi coupable de favoriser des faussetés majeures comme tous les autres l'ont fait. Naturellement, ces facile [sic] avec le recul du temps, mais j'ai quelques excuses.

Pour commencer, j'étais le seul chercheur actif sur les crop circles vivant dans la région du Hampshire / Wiltshire qui était ouvert à l'idée que peut-être beaucoup de crop circles étaient des canulars. Faire des cercles expérimentaux aurait été une affaire difficile et risquée étant donné le goût du mystère d'autres "pontes" bien connus. La dernière chose que Jenny et moi voulions faire était d'aider à fabriquer une saison d'histoires idiotes, une chose que le New Scientist avait déjà accusé le BUFORA de faire en 1984. Naturellement, rien ne pourrait avoir été plus loin de la vérité. Le BUFORA était la seule organisation sérieuse de recherches qui avait même pris la peine d'étudier le phénomène, et nous avions déjà parlé publiquement de canulars et de météorologie (ce que les sceptiques officiels ont maintenant totalement effacé de l'histoire de crop circles dans leurs tentatives de debunker tous les chercheurs en crop circles et toute les preuves des crop circles). Comme je devais bientôt découvrir, une fois que le terme OVNI est associée à une anomalie, une réaction sociale très particulière se produit par laquelle n'importe qui associée à cette anomalie est considéré par les sceptiques avoir un pacte avec le diable! Si vous ne me croyez pas lisez l'article méchant et imprécis de Robin Allen dans The Skeptic!

Au milieu des années 80 Jenny Randles et moi-même avons démontré notre souci que beaucoup de cercles pourraient être des canulars en proposant plusieurs méthodes de fabrication des crop circles. C'était en réponse à notre discussion de ces méthodes possibles (dans le "Mystery of the Circles", du BUFORA en 1986) que la BBC a par deux fois loué des hélicoptères et des fabricants potentiels de crop circles pour voir ce qui pourrait être créé dans des conditions d'essai. Là encore nous n'avons jamais reçu le plus léger crédit des sceptiques pour notre suggestion que les chercheurs devraient essayer de reproduire des caractéristiques "véritables" - quelque chose que nous ne pouvions simplement pas faire par manques de ressources.

Regardant en arrière ces premières années cruciales je crois maintenant que nous étions tous deux sévèrement trompés par la qualité inférieure du canular de 1983 à Westbury, où les farceurs ont laissé la récolte endommagée en dépit qu'ils aient fait leurs cercles en plein jour. Cet événement a sensiblement réduit nos espérances de ce que les farceurs pourraient faire la nuit, en particulier étant donné l'expérimentation étendue de méthodes de fabrication de crop circles que Pat Delgado a discuté lors de la "Réunion Ouverte" tenue à Alresford. Les faillites de cette preuve nous trompent tous pendant des années. En dépit de ceci, nous avons discuté des canulars dans pratiquement tout notre travail écrit et dans presque toutes nos interviews par les medias. Il est regrettable de voir que notre souci avec le canular dans cette première partie dans le développement de la mythologie a plus tard a été totalement évacué de l'histoire du sujet.

Regardant en arrière je puis voir très clairement ce qui a mal tourné. Un des caractéristiques de la recherche d'anomalie est que du moment où une anomalie est remarquée et identifiée une discussion incroyablement émotive est produite où les partisans et les sceptiques adoptent des positions polarisées extrêmes. J'ai vu ceci se produire dès les débuts et j'étais tout à fait impuissant à l'arrêter. D'une part nous avons eu l'équipe de la Flying Saucer Review qui insistait sur le fait que les crop circles ne pouvaient pas être des canulars et devaient être le résultat d'une force commandée extraterrestre, tandis que d'autre part les sceptiques officiels insistaient sur le fait que les crop circles n'étaient pas le résultat d'une intelligence extraterrestres et devaient juste être des canulars! Il n'y avait aucun terrain d'entente, aucun argument raisonné au sujet des faits, aucune compréhension qu'en science plusieurs anomalies peuvent souvent être reliées ensemble sous un titre explicatif.

Pendant cette première partie j'ai très vite été jeté dans un nid de vipères, forcé de décider si la discussion publique sur la cause des cercles était plus importante que la recherche réelle sur les cercles. En décidant lesquelles de ces deux options était à prendre, Jenny Randles a bien probablement choisi la plus difficile et j'ai fait face, mais finalement je suppose que nous avons essayé de le faire tous les deux, avec le résultat inévitable que nous n'avons accompli aucun des deux objectifs. Nous avons permis à la mythologie des crop circles de se développer en canular mondial tandis qu'en même temps nous n'examinions pas entièrement toutes les méthodes de canular. Naturellement c'est une chose de discuter les nombreuses méthodes possibles pour faire des crop circles, mais c'est tout à fait autres chose que d'essayer réellement ces méthodes de la façon scientifique classique.

En manquant de faire des crop circles j'étais non seulement coupable de ne pas réaliser ce que des farceurs expérimentés pourraient créer la nuit mais j'étais également coupable de favoriser le mythe "coudé mais non cassé" qui était synonyme de phénomène "véritable", quelque chose qui s'est maintenant avéré être faux en de nombreuses occasions bien documentées. Je considère ces deux erreurs comme mes erreurs principales. Cependant, le fait que j'étais tout seul, physiquement et philosophiquement, signifiait que l'occasion d'examiner ces méthodes et prétentions au sujet de ce que les farceurs pourraient ou ne pourraient pas faire était toujours restreint, en particulier à cause de mon manque de temps et de ressources.

Etant asthmatique j'imagine que je pourrais être capable de faire disons un cercle de 10 pieds de diamètre moi-même, mais même ceci m'aurait laissé totalement épuisé et me se sentant assez mal pendant un certain temps ensuite. La fabrication de plusieurs cercles pour "tester" les principaux chercheurs aurait été une tâche physiquement difficile. Naturellement, il n'y avait aucun sceptique ou Magoniens officiel autour de moi pour m'aider ou pour suggérer d'autres voies de recherche - ils étaient trop occupés chez eux à regarder la TV!

Dans les premières années j'ai visité des crop circles, mais quand beaucoup sont apparus dans la cuvette de Cheesefoot Head et comme ce secteur était prétendument interdit aux chercheurs, je ne suis jamais allé à l'intérieur des cercles de la cuvette de Cheesefoot - j'ai simplement fait confiance aux capacités de mes camarade chercheurs (quelque chose que nos sceptiques ô tellement intelligents n'ont jamais réalisé!). Si j'avais visité réellement ces premiers cercles j'aurais découvert l'observation de Matthew Laurent que plusieurs de ces cercles "primitifs" montraient des céréales endommagées, des empreintes de pas boueuses et des traces cachées douteuses (quelque chose que d'autres chercheurs sont habilement parvenus à ne pas voir ou à dissimuler). J'ai remarqué beaucoup de dommages en 1987 dans le crop cercle du sud de Wonston mais j'ai incorrectement conclu que parce qu'il était si près de la route et des habitations, il avait été endommagé par les visiteurs suivants. Chercheurs débutants notez: vous ne pouvez pas faire votre recherche depuis une voiture garée au bord du champ et vous ne pouvez pas supposer que les traces que vous examinez ne sont pas contaminées - normalement elles le sont!

Regardant en arrière cette période je réalise maintenant que pendant qu'Andrews et Delgado devenaient de plus en plus directs au sujet des cercles qu'ils trouvaient, j'ai reculé en réalisant (avec horreur totale) ce qu'ils allaient faire. Mon attention et souci concernant leurs activités ont m'ont réellement mené à me distancer moi-même de la recherche et de la recherche que je devrais avoir faite. Cela ne veut pas dire que je n'ai pas visité de crop circles du tout - je l'ai fait - mais la crainte de me retrouver au milieu d'un champ avec deux personnes en lesquelles je n'avais aucune confiance a eu un effet négatif fort sur ce que j'aurais dû faire.

Pendant ces premières années, quand Doug et Dave ont commencé à faire des cercles à travers un secteur progressivement plus large, j'étais sévèrement restreint en termes de temps et argent. Ce n'est qu'en fin de 1985 que j'ai eu ma première voiture et je me rappelle être monté vers l'arrêt d'autobus de Percy Hobbs en juillet 1985 recherchant mes premiers cercles (un quintuplet sur Gander Down). C'était une expérience frustrante. Cependant, même lorsque j'ai joint mes forces avec Terence Meaden en 1986, il n'a pas fallu longtemps avant que les farceurs du Wiltshire aient commencé leurs farces et plusieurs de leurs cercles étaient à une bonne heure ou deux de chez moi. A la différence de beaucoup d'autres chercheurs de crop circles, j'étais peu disposé à permettre à mon passe-temps d'interférer avec ma carrière par des voyages nocturnes fréquents et des activités de surveillance de crop circles. Je pense que cette attitude était parfaitement raisonnable qu'il y en avait d'autres qui faisaient la recherche de base et j'ai eu le grand espoir que le phénomène serait bientôt expliqué d'une manière satisfaisante au public dans son ensemble.

Je ne me doutais pas que ces jolis petits cercles que je visitais se transformeraient en un grand canular dégoûtant qui s'étendrait autour du monde en apportant la richesse à quelques-uns mais le désastre à d'autres. En regardant en arrière sur tout cela maintenant je me demande ce qui se serait produit si j'avais fait ce qui convenait - abandonné mon travail et campé dehors avec une paire de jumelles infra-rouge dans les broussailles à mi-chemin de Cheesefoot Head. Que se serait passé si j'avais vu Doug et Dave descendant le flanc de la colline pour faire une formation? Est-ce que j'aurais été assez courageux pour aborder deux parfaits étrangers au milieu de la nuit à un mile de l'habitation la plus proche? Est-ce que j'aurais pu persuader ces deux hommes d'arrêter leur fabrication de crop circles sur la base qu'ils aidaient d'autres à critiquer la recherche "sérieuse" sur les OVNIS (non, ne riez pas)? Qui m'aurait cru si j'avais obtenu cette "preuve" qui leurs précieux cercles étaient réellement faits par des hommes? Andrews et Delgado auraient-ils arrêté leur promotion irresponsable du sujet si j'avais prouvé à eux qu'un de leurs cercles "authentiques" était vraiment fait par des hommes? D'autres farceurs auraient-ils arrêté ce qu'ils faisaient? De façon ou d'autre j'en doute, et nous pouvons juste imaginer que les sceptiques officiels me récompenseraient pour la perte de ma carrière de telles actions auraient provoquées.

Ces premières années étaient profondément frustrantes. Je me rappelle avoir eu un mal de tête presque permanent en été de 1987 quand j'ai vu ce qui se passait. Comment est-ce que je pourrais arrêter ce qu'Andrews et Delgado faisaient? J'étais désespéré de les convaincre de revoir leur interprétation extraordinaire de l'évidence, mais ils ont simplement ignoré les preuves que je leur ai envoyées et à la fin ils m'ont forcé dans une position où je n'ai eu d'autres choix que de les critiquer publiquement pour ce qu'ils disaient et faisaient, une chose que j'avais espéré éviter avec les lettres que je leur envoyais.

Cela m'a choqué de voir la manière dont Andrews et Delgado favorisaient une solution extraterrestre à l'évidence sans le plus léger respect pour des explications plus triviales ou pour la crédibilité de l'UFOlogie. J'ai essayé plusieurs occasions de les convaincre d'y repenser, mais à la fin ceci a juste conduit à beaucoup plus de d'ennuis. C'était pendant cette période que j'aurais apprécié de l'aide des éléments plus raisonnables de la communauté ufologique - peut-être de ces intelligents je-sais-tout à Magonia ou même des sceptiques officiels - mais à la place j'ai été laissé à faire tout moi-même. Naturellement dans vie réelle la cavalerie n'arrive jamais à temps, et pourtant maintenant ces mêmes gens sont ceux qui critiquent et raillent! Quels [...] c'étaient!

Alors, maintenant tout est fini. J'ai été témoin de la naissance d'un mythe social, d'une nouvelle religion, d'un autre prolongement de la mythologie toute puissante des OVNIS. C'était comme si j'avais été là vers la fin des années 40 quand Ray Palmer et ses associés ont inventé le mythe des OVNIS avec leur promotion frauduleuse de l'histoire fictive de Schirmer [sic, Shaver] au sujet des étrangers enlevant des humains dans leurs bases souterraines. J'ai vu la manière dont le public a été abusé, à plusieurs reprises, et comment les medias britanniques, avec leur arrogance et stupidité exceptionnelles, ont donné à une poignée d'extra-terrestrialistes tout qu'ils voulaient pour s'auto-promouvoir chercheurs mondialement célèbres. Je ne pourrais jamais pardonner à ces gens ce qu'ils ont fait. Ils ont renvoyé la recherche sur les OVNIS cinquante ans en arrière par leurs actes.

Regardant en arrière, je ne pense pas qu'il que j'aurais pu faire plus. Après avoir fait mes deux erreurs principales ne pense pas que j'ai eu les ressources pour établir ce qui se passait vraiment. Je ne pense pas que je pourrais avoir arrêté le canular mondial quand il s'est développé. Je n'estime pas que l'UFOlogie mérite beaucoup de crédit pour la manière selon laquelle les groupes de croyants comme FSR et Quest International ont bondi pour soutenir Andrews et Delgado dans ce qu'ils disaient. Ces gens étaient tous des Traîtres aux OVNIS qui ne se souciaient que de leurs propres egos surdimensionnés et leurs activités lucratives. L'histoire se les rappellera en tant que tels. Je le sais parce que j'étais là.

Succès?

Alors, qu'en est-il de mes succès? Et bien je suppose que Jenny Randles et moi-même étions là à enquêter sur les crop circles, à analyser les évidences et publier nos recherches avant que les sceptiques soient même sortis du lit! Nous étions toujours conscients de ce que beaucoup de crop circles pourraient être des canulars et nous avons été toujours disposés à accepter une solution double de canular et de météorologie. A cet égard nous avons différé de presque tous les autres chercheurs de crop circles qui avaient déjà juré fidélité à une seule cause. Naturellement la science exige souvent des théories doubles et nous avions raison d'adopter une telle approche. Je suppose que nous avons eu cinq résultats principaux:

(1) Nous avons défié le mythe populaire que les crop circles étaient le résultat de traces d'atterrissage de vaisseaux spatiaux. Nous avons paré aux faussetés de FSR dans le domaine public dans la croyance que le public était laissé dans l'ignorance (quelque chose que les sceptiques officiels se sont gardés de dire). Notre but était de donner au public les faits que d'autres ont choisi de ne pas donner. En faisant ceci peut-être avons-nous ouvert quelques yeux dans la communauté scientifique sur le fait que tous les chercheurs d'OVNIS ne sont pas des fous, que les OVNIS ne sont ni des vaisseaux spatiaux ni des non-sens, que dans certains cas des phénomènes obscurs mais objectivement réels peuvent se trouver derrière ces rapports.

(2) Nous avons suggéré des expériences pour examiner des méthodes de canular et nous avons publié les évidences au sujet du canular (par exemple dans "The Circles Mystery", du BUFORA, 1986). Nous étions les seuls chercheurs qui ont même considéré que la farce pourrait expliquer des crop circles - une position qui nous a bientôt attiré du ridicule et des tactiques ignobles d'une partie des autres individus auto-proclamés chercheurs qui s'étaient attachés au sujet.

(3) Nous avons essayé de sauver un certain crédit de l'UFOlogie, car nous avons très rapidement vu le potentiel pour les crop circles de [servir à] critiquer totalement le côté sérieux de la recherche sur les OVNIS (aussi bien que les évidences historiques, dont nous pensions qu'elles étaient probablement plus représentatif du vrai phénomène que les canulars les plus indignes que d'autres promouvaient ardemment). C'était un des raisons derrière notre position publique agressive contre ceux qui avaient accepté sans le moindre doute que les crop circles ont été provoqués par des vaisseaux spatiaux. A mon avis nos meilleurs accomplissements dans les medias ont été

- l'article du 9 juillet 1989 dans The Times, qui critiquait l'équipe de la FSR pour son élimination peu professionnelle des témoignages de témoins oculaires et de l'ampleur des canulars (une autre citation crucialement importante dans les medias que les sceptiques ignorent totalement avec leur histoire récrite des crop circles);

- la séquence sur les news de la chaîne ITV en 1989 où la théorie météorologique de Meaden et la théorie des canulars ont eu les faveurs du rédacteur scientifique d'ITN Lawrence McGinty comme solution (idem) - je me rappelle avoir dansé de joies autour de mon appartement après cela!;

- notre participation au cours des discussions de 1986 et de 1989 du BUFORA, qui étaient une tentative de stimuler une discussion scientifique appropriée que (de façon éloquente) l'équipe de la Flying Saucer Review et les sceptiques officiels n'ont jamais mentionnée, mais qui nous ont valu le crédit de scientifiques comme Dr Paul Mason au Bureau de la Metéorologie de Bracknell, - et

- ma première interview TV en direct et en "solo", où j'ai discuté les témoignages de témoins oculaires et les le canular avant que Doug et Dave n'en ai revendiqué (TVS News, 19 juillet 1990).

(4) Nous avons également fait des choses qu'autre chercheur de crop circle n'a faite, par exemple nous avons mené des surveillances, examinés des cas historiques et avons publié toute les évidences pro-canular (des années avant que Doug et Dave ne se soient présentés). En effet nous avons évalué TOUTES LES données, avons proposé des hypothèses quantifiables et nous avons continuellement souligné notre conviction qu'il y avait une explication raisonnable pour le phénomène. Nous avons pris un intérêt particulier pour la sociologie de ce qui avait lieu. En bref nous étions témoin de la naissance d'une nouvelle mythologie surnaturelle - un sujet d'étude en soi. En dépit des commentaires risibles de Robin Allen dans The Skeptic nous avons passé des centaines d'heures impayées a rendre les évidences des crop circles disponible aux chercheurs partout dans le monde. La Science n'en exigeait pas moins de nous.

(5) Nous avons pris la théorie météorologique controversée de Meaden et l'avons utilisée pour tester et expliquer de nombreux rapports OVNIS d'étrangeté élevée. Cette approche est quelque chose que les scientifiques appropriés devraient encore faire, bien que les sceptiques aient traité ce travail avec mépris total tout en n'aient pas expliqué pourquoi ces explications sont (apparemment) si erronées. Dans ma vue c'est un travail qui mérite d'être continué, indépendamment des railleries des sceptiques, dont le manque de réfuter correctement l'évidence scientifique est légion. Noter qu'aucune de ces choses n'a été jamais faite par les sceptiques officiels, qui ont évité la discussion de crop circles pendant dix longues années. Vraisemblablement, le manque des sceptiques à contribuer à la recherche dur les crop circles était en grande partie dû à une crainte qu'ils pourraient se tromper! Pourtant maintenant les je-sais-tout comme Robin Allen ont une opinion et tentent d'être crédités pour avoir exposé le canular de masse des crop circles! Pour résumer je pense que n'importe quel futur historien du sujet qui consultera mes 30 boîtes de dossiers de matériel sur les crop circles, mes interviews dans les medias et mon travail publié va avoir des difficultés à essayer d'évaluer ma "contribution" au sujet. Je pense que le réel problème est que je n'ai jamais réellement pu me décider quand à savoir si ce que je voyais était du canular ou du vrai. Je n'ai jamais eu le temps et argent pour faire tout que j'ai voulu. Je sais que je me suis vraiment trompé sur beaucoup de choses, mais j'ai également eu rasions sur certaines choses. Etre écarté par Robin Allen comme étant seulement un autre Vrai Croyant du mystère des crop circles est peut-être l'insulte finale dans la longue et trouble histoire de notre sujet.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 11 juillet 2009