Area 51 -> Avions secrets -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Les rumeurs de l'Area 51

Des panneaux électroniques testés à l'Area 51?

Il y a certainement un nombre impressionnant de nouvelles technologies en développement et en tests sur différents sites de haut niveau gérés par des sous-traitants pour la défense US, par exemple, à Groom Lake et à l'Area 51, des sites fortement compartimentés, complexes, et hautement sécurisés. Mais la nature de ces développements relève essentiellement de la spéculation.

A côté d'une nouvelle génération de drones, véhicules aériens sans pilote, plates-formes volantes de surveillance télécommandées, dont certaines peuvent être en forme de disque, il y aurait des développements et des essais en continu de panneaux électrochromatiques permettant l'invisibilité.

Ces panneaux électrochromatiques sont couverts de milliers de diodes photo sensibles minuscules qui fonctionnent comme des caméras vidéo, prenant des images d'un coté de l'avion par exemple, et les transférant aux panneaux de l'autre côté de l'avion ou les images sont reproduites par d'autres diodes luminescentes. Ceci donne l'illusion que l'avion est quasiment invisible. Ce que l'observateur au sol voit est une reproduction sur une face de ce qui est vu depuis l'autre face de l'avion.

Par exemple, dans une vue d'artiste parue récemment d'un "dirigeable invisible," dans "Popular Science", on peut voir le champ des étoiles au dessus de l'engin reproduits sur sa partie inférieure, donnant une illusion d'invisibilité qui rend sa détection oculaire assez difficile. L'image, car de ceci n'existe qu'une vue d'artiste par Popular Science, se retrouve depuis un peu partout citée comme "preuve" pour généraliser la théorie que les OVNIS sont de conception terrestre.

Le fait que de telles recherches, développement et tests de panneaux électrochromatiques ont lieu en des endroits comme Groom Lake et l'Area 51 à été pour la première fois suggéré dans un article écrit par le spécialiste de l'aviation Bill Sweetman dans le numéro de Mai 1977 de "Popular Science".

Par coïncidence, juste après la parution de cet article (suggérant que l'Area 51 et Groom Lake débordent de nouvelles idées) est paru dans le numéro de Juin 1977 de "Popular Mechanics" un article de Jim Wilson suggérant que les recherches de Groom Lake - Area 51 ont été transférées vert le complexe de test de missiles de Green River dans l'Utah. Ce fut le début de fausses rumeurs selon lesquelles toutes les activités de l'Area 51 ont été redéployées sur une nouvelle base secrète dans l'Utah.

Le complexe de lancement de missile de Green River semble pourtant toujours être un vieil emplacement abandonné emplacement, où rien de significatif ne se produit. En ce qui concerne l'Utah, l'attention devrait plutôt se porter sur la zone d'essais de Dugway où un bon nombre de programmes innovateurs sont poursuivis, comme par exemple des recherches avancées pour des programmes de guerre biologique et chimique.

Et pendant ce temps, Groom Lake et l'Area 51 sont toujours extrêmement actives: on estime qu'il y a globalement de 1800 à 2300 employés de sous-traitances qui travaillent sur des projets fortement compartimentés.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 23 février 2001.