Red Bluff -> Cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Red Bluff, USA, août 1960:

Dans ces pages:

Cliquez! Résumé des événements.
Cliquez! Présentation au symposium OVNI de 1968 du House Committee on Science and Astronautics, par le dr. James A. Harder.
Cliquez! Dr James E. McDonald, cas 4, dans "OVNIS: le plus grand problème scientifique de notre temps." (Cette page)
Cliquez! Présentation de la section OVNI de about.com.
Cliquez! Sources et références.

DR. James E. McDonald:

Le cas a fait partie d'une présentation de cas discutée par le dr. James E. McDonald, spécialiste de physique atmosphérique et météorologie dans "UFOs: Greatest Scientific Problem of Our Time?," le 22 avril 1967.

Cas 4. Red Bluff, Californie, 13 août 1960

Un compte rendu plutôt détaillé de cette observation peut être trouvé dans la référence 3 (voir les pp 61, 112, et 170). J'ai interviewé l'un des policiers de la Patrouille des Autoroutes de Californie qui était l'un des principaux témoins et j'ai parlé avec deux autres personnes qui ont été impliquées dans l'incident. Les officiers C.A. Carson et S. Scott de la California Highway Patrol, conduisant vers l'Est à 23:00 heures sur une route de l'arrière-pays de Red Bluff, ont soudainement aperçu ce qu'ils ont pris d'abord pour un avion qui allait s'écraser juste devant eux. Garant leur voiture de patrouille en faisant un arrêt brusque et en sautant hors du véhicule pour être prêt à apporter quelque aide qu'ils pourraient apporter, ils ont été étonnés de voir que le long objet d'aspect métallique a abruptement renversé sa descente raide initiale, s'est élevé à l'altitude de plusieurs centaines de pieds, et puis est resté stationnaire. Après, il est venue silencieusement vers eux jusqu'à ce que, comme l'officier Carson me l'a exprimé, "il ait été à portée facile de pistolet." Ils ont préparé leurs pistolets prêts et ont discuté de s'ils devaient ouvrir le feu au moment ou l'objet s'est arrêté. Les tentatives de communiquer de nouveau par radio vers les dispatcher le plus proche ont échoué en raison de fortes interférences sur la radio, qui se sont reproduites chaque fois que l'objet est venu près d'eux pendant le reste de cette observation d'une durée de deux heures.

Des lumières brillantes énormes à l'une et l'autre extrémité de l'objet ont balayé le secteur. Carson m'a déclaré qu'une lumière avait environ six pieds de diamètre; d'autres plus petites lumières étaient également perceptibles sur l'objet. Après les quelques minutes initiales ou il a plané stationnaire à seulement 100 à 200 pieds de distance d'eux, il a commencé à s'éloigner d'eux vers l'Est en conservant une distance à peu près constante au-dessus de la terre. Ils sont alors entrés en contact avec le bureau du shérif du comté de Tehama qui s'occupait de leur mission de patrouille de nuit, et ont demandé les voitures additionnelles et un contrôle auprès de la station de radar de l'Armée de l'Air de Red Bluff. Alors ils ont commencé à suivre l'objet.

Le compte rendu intégral est trop détaillé pour être reproduit ici (voir la référence 3), mais il est important de préciser qu'un certain nombre de témoins ont confirmé l'objet depuis divers points de vues dans le comté. Un appel à l'unité de radar de l'Air Force a apporté la confirmation qu'ils dépistaient sur leur radar un inconnu se déplaçant de la façon rapportée par Carson et Scott.

Cependant, quand Carson et Scott sont allés le jour suivant à parler avec le personnel de la base de radar de Red Bluff, ils n'étaient pas au courant qu'une telle observation de radar ait été faite. Leur demande à l'officier responsable pour parler avec le radariste de service à l'heure de l'incident a été rejetée. L'explication de Bluebook qui a été donnée quelques jours après cette observation très détaillée et à courte distance d'un grand objet, vu par deux officiers expérimentés a été attribuée à la "réfraction de la planète Mars et des deux étoiles brillantes Aldebaran et Bételgeuse."

Le NICAP a transmis la question à un de ses conseillers astronomiques, qui a constaté qu'aucun de ces trois objets célestes n'était même dans les cieux de la Californie à ce moment-là. Bluebook a alors changé l'explication en incriminant Mars et Capella. Capella, le seul un de ces corps célestes qui ait même été dans le ciel à 23:00, n'était absolument pas même aux environs de l'endroit où l'objet a été aperçu, et ne pouvait pas, naturellement, donner l'impression des divers mouvements clairement décrits par les officiers.

Carson a plus tard indiqué, "personne ne nous convaincra jamais que nous avons été témoin d'une réfraction de lumière." Carson m'a fait la remarque nette sur les explications de Bluebook, "je détesterai devoir défendre cette explication devant un tribunal avec des arguments tellement faibles." Le dr. Menzel (référence 9, p. 254) approuve les explications de l'Armée de l'Air et parle de cette nuit comme une nuit avec "des inversions fantastiques multiples de la température et d'humidité," tels qu'il se serait attendu à beaucoup plus de rapports d'OVNIS. Je voudrais connaître de quelle radiosonde le dr. Menzel a-t-il obtenu ces données, car les données que j'ai obtenues ne s'adaptent pas à cette description.

Une telle élimination des caractéristiques de base et des détails du rapport n'a aucune justification scientifique en premier lieu. Si Menzel et Bluebook pensent que les policiers de la patrouille autoroutière de Californie agitent leur Colt 44 avec inconfort en regardant une image réfractée de Capella, et la confondent avec un objet de 100 pieds avec des lumières brillantes énormes, j'ai peur que je ne puisse pas partager leur si facilement leur hâte à critiquer et rejeter des témoins fiables. Quand j'ai parlé avec Carson il y a quelques mois, je l'ai trouvé profondément toujours impressionné par cet incident six ans après qu'il s'est produit. "Je n'ai jamais vu quoi que ce soit de tel ni avant ni depuis."

Dr. James E. McDonald

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 28 novembre 2002