Red Bluff -> Les cas -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Le cas de Red Bluff, USA, août 1960:

Une ellipse ultra-rapide émet un rayon rouge:

Cette observation rapprochée de longue durée observée par de multiples témoins indépendants a eu lieu à Red Bluff en Californie, le 13 août 1960.

Dans ces pages:

Cliquez! Résumé des événements.
Cliquez! Présentation au symposium OVNI de 1968 du House Committee on Science and Astronautics, par le Dr. James A. Harder.
Cliquez! James E. McDonald, cas 4, dans "OVNIS: le plus grand problème scientifique de notre temps."
Cette page. Présentation de la section OVNI de about.com (Cette page).
Cliquez! Sources et références.

UFOs at about.com:

Voici la présentation rédigée sur ce cas par l'excellente section OVNI de about.com, sur http://ufos.about.com/library/weekly/aa092799.htm

La moutarde monte au nez
ou,
Les reflets de Red Bluff

"Je détesterais devoir me présenter au tribunal pour défendre une explication avec des arguments aussi faibles."

(Le policier Charles A. Carson, se référent à l'explication de l'US Air Force pour son observation avec le policier Stanley Scott.)

Les policiers Charles A. Carson et Stanley Scott de la patrouille des autoroutes de Californie patrouillaient sur la route de Hoag, à l'Est de Corning, quand ils ont vu ce qui a ressemblé à un énorme avion de ligne descendant du ciel devant eux. Pensant qu'un avion était sur le point de s'écraser, ils se sont arrêtés et sont sortis de la voiture pour mieux voir. Ils ont observé pendant que l'objet descendait dans le silence complet à environ 100 à 200 pieds au-dessus du sol, puis s'est soudainement renversé et s'est élevé de nouveau à environ 500 pieds du sol et s'est arrêté. L'officier Carson l'a décrit dans un rapport de police télétypé:

"A ce moment il était clairement visible pour tous les deux. Il était entouré par une lueur rendant visible l'objet rond ou oblong. A chaque extrémité, ou à chaque côté de l'objet, il y avait des lumières rouges définies. Parfois environ cinq lumières blanches étaient visibles entre les lumières rouges. Pendant que nous l'observions l'objet s'est déplacé encore et a exécuté les exploits aériens qui étaient réellement incroyables."

Les policiers ont contacté par radio le bureau du shérif du comté de Tehama et ont demandé à l'adjoint du Shérif adjoint Clarence Fry d'entrer en contact avec la station locale de radar de l'Armée de l'Air à Red Bluff. L'adjoint Fry a rapporté que la station de radar a confirmé qu'un objet non identifié était visible sur radar.

Tandis qu'ils continuaient à observer l'objet:

"A deux occasions l'objet est venu droit vers le véhicule de patrouille; chaque fois qu'il s'est approché, l'objet a tourné, a balayé le secteur avec une immense lumière rouge. L'officier Scott a tourné le phare rouge qui est sur le véhicule de patrouille vers l'objet, et il s'est immédiatement éloigné de nous. Nous avons observé l'utilisation du faisceau rouge par l'objet approximativement 6 ou 7 fois, balayant des zones du ciel et du sol."

L'objet a ensuite commencé à se déplacer lentement vers l'est, et les policiers l'ont suivi. Quand ils eurent atteint la caserne des pompiers de Vina Plains, l'objet a été approché par un deuxième objet qui est venu du sud. Le deuxième objet s'est déplacé près du premier et s'est arrêté et est resté stationnaire pendant un certain temps, de temps en temps émettant des faisceaux rouges. Après un moment, les deux objets ont disparu au-dessous de l'horizon à l'Ouest. Ils avaient observé le premier objet pendant un total d'environ deux heures et quinze minutes.

Quand ils sont revenus au bureau du shérif du comté de Tehama, ils ont constaté que l'objet avait été également vu par les adjoints du Shérif Fry et Montgomery, aussi bien que par le gardien de nuit de la prison. Tous ont décrit la même chose.

Le jour suivant, les officiers Carson et le Scott se sont rendus en voiture à l'Air Station de Red Bluff pour discuter de l'observation et pour parler à l'opérateur qui l'avait vu sur le radar. L'Armée de l'Air, cependant, a maintenant nié que l'objet avait été vu sur le radar, contredisant ce que l'opérateur de radar avait dit à l'adjoint Fry la nuit d'avant. La visite a été complètement improductive.

Plus d'information concernant cette observation a été obtenue par le conseiller du NICAP (Comité National d'Investigations des Phénomènes Aériens) Walter N. Webb, qui est entré en contact avec Carson et a reçu une copie du rapport, des schémas de l'objet, et une lettre de Carson.

Dans la lettre, datée du 14 novembre 1960, Carson écrivait:

"Nous avons fait plusieurs tentatives pour le suivre, ou je devrais dire pour nous en rapprocher, mais l'objet a semblé averti de notre présence et nous avions plus de succès en restant immobiles et en lui permettant de nous approcher, ce qu'il a fait en plusieurs occasions."

Dans le rapport original, Carson a également mentionné que:

"Chaque fois que l'objet s'est approché de nous, nous avons éprouvé des interférences sur la radio."

Toujours dans la lettre à Webb:

"L'objet avait la forme d'un ballon de rugby, ses bords, ou je devrais dire les contours de l'objet nous étaient visibles... la lueur était émise par l'objet, ce n'était pas une réflexion d'autres lumières."

Quelle fut l'explication "officielle" pour cette observation? Dans une lettre à un membre du NICAP, l'Armée de l'Air a indiqué:

"Les résultats [étaient] que les individus concernés ont été témoin d'un reflet de la planète Mars et des étoiles brillantes Aldebaran et Betelgeux [sic]... [des inversions de la température] ont contribué aux phénomènes car la planète Mars était tout à fait bas dans le ciel et l'inversion a causé qu'elle ait été projetée vers le haut."

Ils dirent aussi:

"Un facteur de contribution aux observations pourrait avoir été la couche de fumée qui était accrochée au-dessus du secteur dans une couche mince stratiforme. Cette fumée est venue des feux de forêt dans le secteur accrochée dans la couche due aux conditions stables associées aux inversions."

Quand le NICAP a précisé que Mars, Aldebaran, et Betelgeuse étaient tous au-dessous de l'horizon à l'heure de l'observation, l'Armée de l'Air a changé l'étoile concernée en Capella, qui était légèrement au-dessus de l'horizon Ouest à ce moment. Ils ont négligé pour expliquer le fait que, tandis que l'observation se poursuivait, Capella se serait élevée dans le ciel, tandis que les objets ont disparu au-dessous de l'horizon Est à la fin de l'observation.

Le policier Carson a eu ceci à dire au sujet des explications de l'Armée de l'Air:

"On m'a dit que nous avons vu des aurores boréales, un ballon météo, et maintenant des réfractions. J'ai servi 4 ans dans l'Armée de l'Air, je crois que je suis au courant des aurores boréales, et également des ballons météos. L'officier Scott a servi comme parachutiste pendant le conflit coréen. Tous les deux nous nous rendons compte des tours que la lumière peut jouer à la vision pendant l'obscurité. Nous nous rendions compte de ceci à ce moment là. Nos observations et évaluations de vitesse, de taille, etc. ont été faites en aligner l'objet avec des repères fixes sur l'horizon. Je conviens que nous trouvons difficile de croire ce que nous observions, mais personne ne nous convaincra jamais que nous avons été témoins d'une réfraction de lumière."

Un contrôle des données météorologiques du secteur pour cette nuit par le physicien de l'atmosphère James E. McDonald a trouvé qu'il n'y pas le moindre indice qui indiquerait la présence d'une inversion de la température.

Au cours de la semaine suivante, des observations semblables ont été rapportées, y compris une autre observation dans la soirée suivante par les adjoints du Shérif Fry et Montgomery qui a été également vue par un officier de police de Corning.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 28 novembre 2002.