Airmiss -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Un rapport d'observation d'OVNI entraîne la fermeture d'un aéroport Russe:

Certains sceptiques ont bien des commentaires ironiques à émettre au sujet des OVNIS. L'un des plus récurrents est: "s'il y avait vraiment des OVNIS, comment vous expliquez que les pilotes ne les rencontrent pas dans le ciel?". Mais, il se trouve qu'ils les rencontrent. Parfois les pilotes se demandent si la rencontre ne risque pas d'être un peu trop... rapprochée.

Une nouvelle de l'Agence France Presse:

Sources: a été diffusé par l'AFP, puis France 2 sur Télétexte, puis sur les sites de news de nombreuses agences. Et depuis bien sur, plus rien.

Voir aussi: Rapport: les OVNIS sont-ils un danger pour la circulation aérienne? Un article d'introduction essentiel.

MOSCOU, 27 janvier 2001.

(Agence France Presse)

Un aéroport en Sibérie méridionale a été fermé pendant une heure et demie vendredi quand un objet volant non identifié (OVNI) fut détecté, planant au-dessus de la piste, rapporte l'agence de nouvelles Interfax.

L'équipage d'un avion de transport Ilyuchin-76 de la compagnie "Altaï" a refusé de décoller, affirmant qu'ils voyaient un objet luminescent planer au-dessus de la piste de l'aéroport de Barnaul en Sibérie, déclara le directeur local de compagnie d'aviation Ivan Komarov.

L'équipage d'un autre avion de cargaison, refusant d'employer la piste pour la même raison, a fait atterrir son jet sur un autre aéroport, ajouta Komarov.

L'OVNI a décollé et a disparu de l'aéroport 90 minutes plus tard, selon le rapport.

(© 2001 Agence France Presse)

Détails:

Ivan Komarov, directeur général de la compagnie de transport aérien "Altaï", explique à cet occasion que les apparitions nombreuses d'objets volants non identifiés créent des risques pour le trafic aérien.

Cet élément d'information est paru tout d'abord sur le site d'informations internationales de "Russia Today" à l'adresse http://www.russiatoday.com/news.php3?id=270624

Comme ce genre d'information à tendance à disparaître assez rapidement j'ai effectué une copie d'écran de la page web originale:

Barnaul ou Barnaoul est situé au Sud de la Sibérie, à environ 175 km au sud de Novosibirsk.

Les suites:

Le jour de l'observation, j'ai écrit dans cette page que nous ne saurions probablement jamais rien de plus, car ce genre d'événement, dans des circonstances identiques (avec relais de l'information par l'AFP) se produisent régulièrement et ne soulèvent ni émotion ni intérêt dans le monde de l'information et dans le grand public et ne suscitent absolument aucune enquête, aucun reportage et aucune vérification.

Voici donc les suites, au 01.02.2001:

Donc aucune photo, même pas une mauvaise, aucune observation radar.

L'objet lumineux ne s'est pas positionné au-dessus de la piste de décollage, comme on le disait, mais bien à 10 kilomètres de la piste.

On souligne maintenant que rien n'empêchait le décollage mais on a trouvé plus facile de l'ajourner, le vol en question n'étant pas très important. Cette décision a été prise par le directeur de vols et le commandant. L'équipage a passé la nuit à l'hôtel de l'aéroport. Comme il y a un aérodrome de secours, on a dérouté un autre avion-cargo vers cet aérodrome.

L'ovni n'a donc plus "décollé et disparu" comme rapporté par la dépêche de l'AFP.

On contredit ce qui a été dit à chaud par le directeur de la compagnie Altaï: Les OVNIS - fréquents - posent des problèmes. Il semble maintenant que le seul problème c'est que les équipages Russes confondent souvent la Lune avec un OVNI (ou la Lune avec Venus). Si par miracle on parlait encore de cette affaire demain, on mentionnerait sans doute une nouvelle explication. La Vodka.

Notons un autre glissement de sens: il semblait que c'était un refus d'atterrir de l'équipage du deuxième avion qui avait abouti à son atterrissage sur l'aérodrome de secours. Maintenant, c'est "on" qui a pris cette décision.

Doit-on vraiment croire que les pilotes de deux avions confondent la Lune ou Vénus et un OVNI? Que ladite Lune puisse "disparaître" au bout de 90 minutes"? Qu'il n'y aucune raison de publier le récit de l'observation de ces équipages? Que pourrait-on apprendre des radars de l'aéroport? Que disent les forces aériennes Russes?

Au 08.03.2001, je mets la main sur quelques autres communiqués de presse:

Communiqué Tchèque, traduit par Ludmila Grelier, avec la collaboration de Josée Chelkoff.

Un OVNI a interrompu le trafic aérien sur l'aérodrome sibérien de Barnaoul:

Moscou, 27 janvier (CTK).

Un ovni a interrompu le trafic aérien sur l'aérodrome sibérien de Barnaoul pendant environ une heure parce que sur la piste d'atterrissage s'élevait un objet insolite qui irradiait une lumière très intense C'est l'agence Interfax qui a donné cette information aujourd'hui. D'après le directeur de la compagnie d'aviation locale, Yvan Komarov, l'OVNI qui était resté en suspension dans l'air sur l'aéroport avait empêché le décollage d'un avion-cargo, l'Iliouchine II-76.

Pour la même raison, un autre avion n'a pu atterrir sur l'aéroport et a dû être dévié vers autre aérodrome; Au bout d'une heure et demie environ, l'objet a disparu aussi vite qu'il était apparu, a déclaré Komarov. On ne possède pas pour le moment d'autres informations concernant cette apparition inhabituelle.

Le texte du rapport de l'agence Interfax, identique au message de France 2 sur télétexte:

Un aéroport de la Sibérie méridionale a dû fermer son trafic pendant une heure et demie, vendredi 26 janvier, en raison de la présence d'un OVNI.

L'équipage d'un Ilioutchine 76 a refusé de décoller en raison d'un objet lumineux qui s'était positionné au-dessus de la piste de décollage de l'aéroport de Barnaoul.

Les pilotes d'un autre avion-cargo ont également refusé, pour la même raison, de se poser à Barnaoul.

L'ovni a disparu au bout d'une heure et demie.

Communiqué paru dans le journal russe "Troud", le 1er février 2001. L'événement se serait donc produit le 21 janvier et non le 26 comme l'avait annoncé l'agence Interfax Traduit en Français par Sacha Lacave.

Sur la piste d'envol un OVNI?

Des événements étranges se produiraient à Barnaoul. Le Dimanche 21 janvier, l'avion-cargo IL 76 de la compagnie TESIS s'est présenté sur la piste d'envol mais a refusé de décoller.

Ce refus d'obéissance de l'équipage s'expliquait par le fait qu'un objet volumineux a été observé aux alentours de la piste de décollage/atterrissage. L'avion est revenu sur l'aire de parking. Personne ne s'est permis de critiquer le commandant de l'équipage. Les pilotes gardaient à l'esprit la tragédie qui s'est produite en 1996 sur l'aéroport J.F. Kennedy lors de l'explosion en vol d'un Boeing 747. Quelques minutes auparavant, le radar avait enregistré un OVNI d'une forme cylindrique.

Mais l'Amérique est loin et l'OVNI de Barnaoul, suivant toute apparence, n'avait pas l'intention de vouloir s'envoler rapidement.

Comme l'a communiqué plus tard, aux journalistes, Ivan Komarov, directeur général de la société aérienne "ALTAI", un autre avion-cargo en provenance de Irtoutsk et qui avait l'intention de faire escale à Barnaoul, ayant appris l'apparition de ce visiteur lumineux, s'est posé sur l'aérodrome de dégagement. La piste de décollage/atterrissage principale a été fermée.

Suivant les propos de Serguei Polansky, l'un des témoins de cet événement, la forme de l'objet rappelait celle d'un disque aplati. Il se tenait suspendu avec une légère inclinaison par rapport à l'horizon et oscillait constamment de haut en bas.

Comme le confirme Serguei, le disque lumineux pendant le temps de l'observation s'est déplacé légèrement, s'est positionné peu de temps à la verticale du cimetière situé près du village Mikailovka, puis après un certain temps, s'est dirigé vers la petite ville tranquille Pavlovsk, avant de disparaître.

Petre Severianob, Barnaoul.

Par ces informations plus détaillées, provenant de sources plus proches des événements, nous comprenons maintenant qu'il y a bel et bien OVNI et non confusion avec la Lune, à moins que la Lune se soit mise à "osciller de haut en bas" et à se déplacer lentement, changeant de cap à au moins deux reprises, ou qu'elle se soit aplatie, ou que sa luminosité soit devenue plus grande, [et qu'en sus les radars se mettent à détecter la Lune... (*)]

(*) 13 décembre 2003: Erreur d'interprétation de l'article de Troud de ma part: la mention de la détection radar ne concerne pas ce cas de Barnaoul, mais le cas de JFK de 1996. Merci à Eric Maillot de me l'avoir signalé. Eric Maillot m'indique que la formulation ne permet pas de savoir si la détection radar se rapporte à l'un ou l'autre cas, mais je pense que si: l'objet détecté est celui dit cylindrique, donc de JFK, celui de Barnaoul étant uniformément décrit comme rond.

(Il y a bien un cas d'OVNI-radar rapporté à Barnaoul mais sans rapport. Le 8 avril 1990, le journal "Altaiskaya Pravda" de Barnaul avait indiqué que le 1er Mars 1990 un OVNI avait été détecté par radar à Barnaoul, qui aurait eu une vitesse de 6 000 km/h.

Des OVNIS sont à nouveau observés et filmés à Barnaul début Mars, ces OVNIS semblent bien être Vénus (voir plus bas.).

Barnaoul 3 ans après, 2003:

Voici un point de ce qui est survenu depuis que les lignes ci-dessus ont été rédigées en 2001.

Références:

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 13 décembre 2003