News -> AccueilCliquez!
This page in EnglishClick!

Rapports d'observations et nouvelles de février 2018:

Certains rapports d'observation d'OVNIS et nouvelles ufologiques pour février 2018 sont énumérées sur cette page. Veuillez noter que les observations rapportées sont rarement étudiées, souvent des rapports de seconde main.


28.02.2018John Greenewald ("The Black Vault") sauve des documents OVNIS du programme Blue Book de l'US Air Force supposés partir à la poubelle.
27.02.2018Une nouvelle preuve du "Moonhoax"? Bien sûr que non.
24.02.2018Observation de pilotes au-dessus du désert de Sonrora, USA.
24.02.2018On raconte qu'un OVNI s'est écrasé à Saint-Ghislain, Belgique.
02.12.2018On raconte que la "twittosphere" s'agite pour une "grande lumière" qui a traversé l'Ouest de la France.
10.02.2018Sur le site du MUFON aux USA, une observation et vidéo dite d'OVNI prise à Houssen, en Alsace, France.


John Greenewald ("The Black Vault") sauve des documents OVNIS du programme Blue Book de l'US Air Force supposés partir à la poubelle:

John Greenewald, célèbre collectionneur de documents sur les OVNIS ("The Black Vault"), informe le 28 février 2018, qu'il a trouvé des documents du programme Blue Book de l'US Air Force qui étaient supposés finir dans les poubelles:

The Black Vault est fier d'héberger des fichiers provenant des "Bureaux du Projet Blue Book" - grâce à l'enquêteur Rob Mercer. Beaucoup de ces fichiers ne sont pas disponibles ailleurs, et sont ici en raison des efforts de recherche de M. Mercer. Rien de tout cela ne peut être reproduit sans l'autorisation expresse, étant donné que M. Mercer a scanné personnellement ces documents à des fins d'archivage.

Contexte

Rob Mercer est un fana de longue date du phénomène OVNI et un passionné d'histoire, ainsi qu'un ufologue dans l'Ohio. Il réside à Springfield, Ohio, à environ 20 minutes de la base aérienne de Wright Patterson. Wright Patterson a une riche histoire de recherche et de développement. La base joue également un rôle important dans la tradition OVNI, avec ses liens avec Roswell en 1947 et d'autres événements OVNIS. L'Armée de l'Air a également mené ses différents programmes d'investigation d'OVNIS là-bas, y compris le Projet Blue Book. Rob avait passé des années à faire du travail de service dans des maisons de la région de Dayton, y compris celles du personnel qui travaillait à la base. A cette époque, il n'était pas inhabituel pour lui de rencontrer des gens qui sont aussi intéressés par les ovnis. Certains avaient des collections de livres ou de dossiers provenant d'enquêteurs privés. Des articles qui seront éventuellement transmis à des parents, qui dans la plupart des cas, ne se souciaient pas de les garder. Il est assez évident que beaucoup de ces collections finiront à la benne, mais de temps en temps vous pouvez trouver des articles tels que ceux-ci sur Ebay ou des sites semblables. Le coût, le temps et l'effort avec l'expédition sont exigés pour cela, la plupart ne veulent pas s'0en embarasser. Craigslist cependant, fournit un lieu gratuit, et il permet le ramassage local. Pour cette raison, il a longtemps pensé que s'il gardait l'oeil ouvert, il pourrait tomber sur quelques offres sur certaines collections personnelles.

Un soir de la fin de l'année 2013, lors d'une recherche d'OVNI à Craigslist dans la région de Dayton, Ohio, il est tombé sur une publicité qui annonçait des photos et des documents du Projet Blue Book. L'annonce était de Centerville, qui est situé juste au sud de Dayton. Cela disait que les documents étaient apparemment la propriété d'un capitaine de la Force Aérienne affecté au projet Blue Book. Ils ont été trouvés derrière un tas de bois acheté aux enchères dans un garage à Fairborn, Ohio. Une bonne partie de Wright Patterson est située à Fairborn, donc en voyant cela, il a été immédiatement intrigué. Il y avait de bonnes chances que ce soit une bonne affaire. Le lendemain matin, lorsque Rob a reçu une réponse, on lui a dit qu'il n'y avait eu aucun intérêt pour ces dossiers jusqu'à ce point. Après le travail, il a fait le voyage pour voir les objets et a été convaincu de leur authenticité. Après avoir acheté les fichiers (TOUS NON CLASSIFIÉS), pour être sûr, il s'est assuré de faire une capture d'écran de l'annonce dans l'espoir de se protéger si les fichiers avaient été volés.

Après son retour à la maison, Rob a commencé à retracer leur origine, car tout ce que le vendeur savait à leur sujet était dans l'annonce. Il a trouvé un nom qui était sur beaucoup de documents tardifs, et a commencé sa recherche par là. Il a pu déterminer que le nom était associé à une maison qui avait été vendue quelques années auparavant. Une recherche a montré que cette même maison avait fait l'objet d'une vente aux enchères quelques mois avant. Il passa devant la maison et vit qu'il y avait un garage à deux étages derrière. C'était l'endroit idéal pour stocker des objets, les oublier et éventuellement les perdre au fil du temps.

Convaincu que l'histoire était vraie, et qu'il était sur la bonne voie, Rob se mit à confirmer qu'il s'agissait bien d'un officier de la Force Aérienne, et pas seulement de quelqu'un d'autre qui partagerait le même nom. Tout s'est vérifié et il a commencé à essayer de comprendre comment l'approcher. Dans le cas où il ne savait pas que les fichiers étaient sortis, il ne voulait pas l'exposer à des problèmes. La boîte contenait des diapositives montrant des photos "OVNI" et d'autres documents d'information, deux classeurs avec des résumés de cas et des photos, un film 16mm de Moline, Illinois, et divers autres fichiers.

Le contact a finalement été pris avec l'officier et ils ont fini par passer quelques heures à parler. Il a dit qu'il ne s'était pas rendu compte qu'il les avait laissés derrière lui quand il a déménagé. Ils ont parlé de son temps de service, du programme OVNI et de la politique. Après 45 ans, sa mémoire était un peu floue, mais il se souvenait de certains cas. L'agent a dit qu'il a grandi en tant que fan de science-fiction, et a mentionné que quand il a été affecté au programme, il prévoyait de prouver que nous étions visités. Après deux ans, il a été convaincu du contraire. Lorsque l'on regarde certains des canulars et autres photos soumis à Blue Book, ainsi que la quantité de paperasse qui a couverte chaque cas, il est facile de voir pourquoi cela se produirait. A la fin des années 60, peu de ressources et de personnel étaient disponibles.

Ses fonctions comprenaient des briefings sur les OVNIS pour l'Armée de l'Air et des enquêtes sur des observations. Pendant son temps de service, il a également été chargé d'organiser les dossiers. Blue Book n'avait pas les meilleures relations avec la presse, et de temps en temps ils recevaient des demandes sur des cas spécifiques. Il a pris sur lui de rendre le processus plus convivial, il a copié les dossiers et les a organisés en livres pour les rendres plus simples pour eux. Lorsque le programme a été fermé en 1970, il a déclassifié tous les dossiers à l'exception des observations de la Marine. Ils n'ont pas pu être déclassifiés parce qu'ils révélaient le lieu où se trouvait l'armée. De là, ils ont envoyé les fichiers à la base aérienne de Maxwell.

Après avoir vu à quel point Rob a apprécié le sujet, l'officier l'a informé qu'il avait quelques boîtes de plus de ses jours à Blue Book chez lui où il reste pendant le printemps et l'été. Rob a reçu quatre autres boîtes, y compris: des livres, photos, dossiers, mémos, règles et règlements, films, bobine de bande sonore, correspondances et plus (TOUS NON CLASSIFIÉS). Il a appris que les fichiers qu'il avait acquis étaient des originaux, ainsi que des copies utilisées pour la presse, ainsi que des outils d'investigation d'ovnis, des livres et d'autres documents relatifs aux OVNIS et des mémos interoffices (TOUS DECLASSIFIES). Ils étaient destinés à la poubelle, l'officier les gardait comme souvenirs.

Source:
http://www.theblackvault.com/casefiles/desks-project-blue-book

Note: de nombreux documents Blue Book sont disponibles soit aux Archives Nationales, Washington D.C., USA, ou en ligne à http://bluebookarchive.org

Certains sont disponibles sur mon site web, bien entendu.

Une nouvelle preuve du "Moonhoax"? Bien sûr que non:

Le "Moonhoax", cette conspiration alléguée de la NASA qui aurait truqué ses missions vers la Lune, qui n'auraient pas eu lieu réellement, est une "théorie de la conspiration" comme on dit, née quasiment juste après les premiers alumissages, pourant bien réels.

Les 26 - 27 février 2018, des incompétents aux Etats-Unis, soi disant "scientifiques", ont cru tenir encore une "preuve" que les images prises par les astronautes sur la lune seraient truquées.

Cette fois, la "preuve" serait que dans une vidéo montrant deux astronautes qui plantent quelque chose dans le sol à coup de marteau, on entend les bruits des coups. On nous explique que c'est une "preuve" que les images ne sont pas tournées sur la lune car "En effet, dans l'espace, il n'y a pas d'air ce qui signifie qu'il n'y a pas de vibrations pour que le son puisse se déplacer."

Un certain "Streetcap1", prétendu être un "célèbre ufologue sur YouTube", qui a posté les images, assure: "Toute la communication de l'astronaute passe par la radio relié à leur casque." Certes. Et: "Les vibrations ne peuvent pas voyager à travers le vide, même à travers la radio de l'astronaute, de sorte que les coups de marteau devraient être silencieux, alors que nous pouvons les entendre."

Et bien non, ce n'est en rien la "preuve" tant espérée par ce "célèbre ufologue sur YouTube". Tout simplement, les chocs des coups de marteau choquent la comboinaison spatiale de l'astronautes et sont évidemment captés par le micro assez semsible qu'il utilise.

Il y a déjà eu des dizaines de telles soi-disant "preuves" par le passé, toutes aussi fausses les unes que les autres. On pourra relire mes très vieilles pages sur le sujet ici (2002) et ici (2006) par example.

Bien entendu, le soi-disant "Moonhoax" est maintenant aussi un "must" d'un site bien connu de propagande d'une "grande puissance" qui publie toute sornette pouvant nuire aux USA. On y trouve encore comme "preuve" le trèS éculé "drepeau qui flotte alors qu'il n'y a pas d'air" (mais qu'il y avait une tige pour qu'il tienne déployé).

On raconte qu'un OVNI s'est écrasé à Saint-Ghislain, Belgique:

Portail web d'information Belge partiellement payant, "dhnet.be", assure le 26 février 2018 que "plusieurs témoins ont affirmé avoir aperçu un objet mystérieux s'écraser sur le sol samedi matin" donc le 24 février 2018.

Selon le site, la police a été contactée par une dame qui affirmait avoir vu quelque chose tomber du ciel à Saint-Ghislain. L'objet se serait ensuite écrasé sur le sol en laissant un dégagement de fumée.

D'autres personnes ont également contacté les services de police pour témoigner de la même scène. Ils disaient tous avoir vu "une sorte d'éclair dans le ciel et un objet tomber."

Les usines des environs et Belgocontrol, le service de contrôle aérien, ont déclaré qu'il n’y avait aucun incident, aucune lumière suspecte à signaler de leur côté. Les équipes de police dépêchées n’ont rien trouvé de suspect ou d'anormal.

Source:
http://www.dhnet.be/regions/mons-centre/un-ovni-s-est-il-ecrase-a-saint-ghislain-5a941071cd70b558ed7cb2c3

Certains sites web "OVNIS" se sont empressés de titrer qu'il s'agit de l'écrasment d'un OVNI; mais il me semble que cet OVNI pourrait être tout simplement une météorite.

On raconte que la "twittosphere" s'agite pour une "grande lumière" qui a traversé l'Ouest de la France:

On peut lire sur le web des nouvelles du genre:

"Ce lundi 12 février matin une grande lumière a traversé l'ouest de la France. Une météorite, un satellite, un OVNI?"

"La twittosphère s'est agitée ce 12 février aux environs de 6 heures du matin. Une grande lumière a traversé le ciel de l’ouest de la France, comme une "étoile filante géante". Cette anomalie a été aperçue par de nombreux internautes dans le ciel de Rennes, Vannes, Le Mans ou encore Bordeaux."

Une "étoile filante géante"? C'est une jolie description d'un météore... La "twittosphere" qui s'agite, me semble-t-il, n'est pas vraiment un rassemblement d'ufologue compétents, donc je ne serais que peu étonné qu'on y décrive un météore en l'appelant "OVNI".

Valid XHTML 1.0 Strict



 email  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 27 février 2018.