Index ACUFO -> Accueil 

This page in EnglishClick!

ACUFO:

ACUFO est un catalogue à visée exhaustive des cas de rencontres entre aéronefs et OVNIS, qu'elles soient "expliquées" ou "inexpliquées".

Le catalogue ACUFO donne pour chaque cas un dossier comprenant un numéro de cas, un résumé, des informations quantitatives (date, lieu, nombre de témoins...), des classifications, l'ensemble des sources mentionnant l'affaire, avec leur références, une discussion du cas dans le but d'une évaluation de ses causes, et un historique des changements apportés au dossier.

Cas suivant >

Romford, R-U., le 31 janvier 1916:

Numéro de cas:

ACUFO-1916-01-31-ROMFORD-1

Résumé:

En janvier 1916, Reginald Stuart Maxwell était officier d'aviation du Royal Flying Corps, ancêtre de la Royal Air Force britannique, affecté au 25e Escadron, pilotant l'avion biplace à hélice pousseuse FE.2b.

Dans la nuit du 31 janvier 1916, des ordres avaient envoyés aux aérodromes de chasse indiquant que des Zeppelins approchaient de Londres.

Selon le rapport militaire du Royal Flying Corps "PRO Air l/611 16/15/286" trouvé par l'ufologue David Clarke, qui l'évoque en 1987, R.S. Maxwell avait décollé de l'aérodrome de Hainault Farm, près de Romford, dans l'Essex, à 19:40. A 20:25, son moteur...

"...dysfonctionnait régulièrement et ce n'est qu'en maintenant le régime du moteur à 50 mph que j'ai pu rester à 10 000 pieds. C'est à ce moment-là que j'ai vu distinctement une lumière artificielle au nord de moi, et à peu près à la même hauteur. J'ai suivi cette lumière vers le nord-ouest pendant près de 20 minutes, mais elle semblait monter légèrement plus haut et tout aussi vite que moi, finalement je l'ai complètement perdue dans les nuages."

Données:

Données temporelles:

Date: 31 janvier 1916
Heure: 20:25
Durée: 20 minutes.
Date du premier rapport connu: 1916
Délai de rapport: Heures, jours.

Données géographiques:

Pays: R-U.
Département/état: Essex
Commune: Romford

Données concernant les témoins:

Nombre de témoins allégués: 1
Nombre de témoins connus: 1
Nombre de témoins nommés: 1

Données ufologiques:

Témoignage apporté via: Rapport militaire.
Conditions d'éclairage: Nuit.
OVNI observé: Oui.
Arrivée OVNI observée: ?
Départ OVNI observé: ?
Actions OVNI: Aucune.
Actions témoins: Tente approche en vain.
Photographies: Non.
Dessins par témoins: Non.
Dessins approuvé par témoins: Non.
Sentiments des témoins: ?
Interprétations des témoins: Lumière artificielle.

Classifications:

Senseurs: [X] Visuel: 1
[N/A] Radar aéronef:
[N/A] Radar sol directionnel:
[N/A] Radar sol altitude:
[ ] Photo:
[ ] Film/vidéo:
[ ] Effets EM:
[ ] Pannes:
[ ] Dégâts:
Hynek: LN
Armé / non armé: Armé, deux mitrailleuses Lewis de 7,62 mm.
Fiabilité 1-3: 3
Etrangeté 1-3: 1
ACUFO: Possible étoile Capella.

Sources:

[Réf. dce1:] DR. DAVID CLARKE:

Scan.

Des lumières étranges furent également observées par des membres du Royal Flying Corps défendant Londres contre les raids des Zeppelins dans la nuit du 31 janvier 1916. Cette nuit-là, des ordres furent envoyés aux aérodromes de chasse indiquant que les Zeppelins approchaient de Londres. A 19h40 le lieutenant R.S. Maxwell est monté de l'aérodrome de Hainault Farm, près de Romford dans l'Essex. A 8h25, son moteur "dysfonctionnait régulièrement et ce n'est qu'en maintenant le régime du moteur à 50 mph que j'ai pu rester à 10 000 pieds. C'est à ce moment-là que j'ai vu distinctement une lumière artificielle au nord de moi, et à peu près à la même hauteur. J'ai suivi cette lumière vers le nord-ouest pendant près de 20 minutes, mais elle semblait monter légèrement plus haut et tout aussi vite que moi, finalement je l'ai complètement perdue dans les nuages." 17

La source "17" est décrite comme "PRO Air l/611 16/15/286."

[Réf. dcr2:] DR. DAVID CLARKE ET ANDY ROBERTS:

Les auteurs indiquent que des lumières étranges avaient été observées par des membres du Royal Flying Corps défendant Londres contre les raids de Zeppelins dans la nuit du 31 janvier 1916. Dans la nuit, des ordres ont été envoyés aux aérodromes de chasse indiquant que les Zeppelins approchaient de Londres. A 19h40 Le lieutenant R. S. Maxwell décolle de l'aérodrome de Hainault Farm, près de Romford dans l'Essex. A 20:25, son moteur était...

"... en dysfonctionnement de façon irrégulière et ce n'est qu'en maintenant la vitesse de l'engin à 50 mph que j'ai pu rester à 10 000 pieds. C'est à ce moment-là que j'ai vu distinctement une lumière artificielle au nord de moi, et à peu près à la même hauteur. J'ai suivi cette lumière vers le nord-est pendant près de 20 minutes, mais elle semblait monter légèrement plus haut et tout aussi vite que moi... et j'ai fini par la perdre complètement dans les nuages."

Les auteurs indiquent que la source est "14 PRO Air 1/611 16/15/288; Morris, James, The German Air-raids on Great Britain, 1914-18 (Londres, 1925)."

Ils commentent qu'à cette époque, les OVNIS étaient interprétés à la fois comme des dirigeables fantômes et des avions mystérieux; mais à l'époque des soucoupes volantes, les lumières mystérieuses dans le ciel ont été interprétées différemment, et un examen des raisons pour lesquelles les gens dans des circonstances et des lieux particuliers interprètent les lumières dans le ciel comme un type d'engin aérien et non un autre "peut nous aider à mieux comprendre le courant actuel du folklore OVNI à l'ère spatiale."

[Réf. prt1:] JAN ALDRICH - "PROJECT 1947":

Vers 1999, l'ufologue Jan Aldrich avait compilé un catalogue de résumés de cas allégués anciens de rencontres avions - OVNIS qui étaient parfois inédits ou peu connus. C'était pour aider l'ufologue français Dominique Weinstein à compiler le catalogue de rencontres avions - OVNI de ce dernier. Aldrich a expliqué que comme Dominique Weinstein possède de nombreux documents originaux, les résumés sont très courts.

N [N=Nouveau cas ne figurant pas dans le Catalogue ACUFOE 1997] - 1916.01.31, 2025 heures, Angleterre, Près de Romford, Essex.

Un chasseur de la RAF patrouillant pour [trouver des] Zeppelins a vu une lumière au nord. Il a essayé de se rapprocher pendant 20 minutes mais son moteur fonctionnait mal et ne faisait pas plus de 50 mph. La lumière s'est perdu dans les nuages. (UFO Brigantia #25, mars-avril 87 (PRO Air 1/611/16/15/288) (Premier OVNI vu du ciel))

[Réf. dce2:] DR. DAVID CLARKE:

On trouve sur le Web une version détaillée rédigée par le Dr. David Clarke, ufologue britannique "sceptique" qui a fait un gros travail de recherche sur de tels incidents dans les archives nationales britanniques.

Au début de 1916, une mystérieuse lumière dans le ciel a été repérée et poursuivie par un pilote du Royal Flying Corps en patrouille au-dessus de la capitale. Dans la nuit du 31 janvier, les équipages de neuf Zeppelins de la marine allemande ont quitté leurs hangars sur le continent avec l'ordre de leur commandant, Peter Strasser, "d'attaquer le centre et le sud de l'Angleterre".

Avec leurs enveloppes géantes remplies d'hydrogène lestées d'explosifs et de bombes incendiaires, l'escadron de monstres aériens a traversé la mer du Nord avec l'intention d'attaquer des cibles industrielles en Angleterre. Celles-ci comprenaient les importantes aciéries des quais de Sheffield et de Liverpool. Cependant, le plan a été plongé dans le chaos par des conditions météorologiques atroces de pluie verglaçante, de neige et d'épais brouillard au sol qui protégeaient une grande partie de la campagne des attaques aériennes et rendaient une navigation précise impossible. Au milieu de beaucoup de confusion, des cibles secondaires dans le Nord et les Midlands ont été bombardées, notamment Birmingham, Burton-on-Trent et Scunthorpe, faisant 71 morts et 113 blessés.

Malgré la confusion, le War Office a pu tracer la trajectoire précise des neuf dirigeables de raid et il a été établi qu'aucun ennemi ne s'est aventuré plus au sud que les Norfolk Broads. Parce qu'au départ, au moins un des Zeppelins attaquant se dirigeait vers le sud après avoir traversé la côte d'East Anglian, le War Office a calculé que si le cap avait été maintenu, ils seraient arrivé au-dessus de Londres à 20h10. Des ordres à cet effet ont été envoyés aux aérodromes de chasse défendant la capitale, l'un d'eux étant Hainault Farm, à quatre miles au nord de Romford dans l'Essex.

A 19h40 le lieutenant R.S. Maxwell est sorti de l'aérodrome de Hainaut Farm dans son chasseur BE2C mais n'a rien vu d'inhabituel jusqu'à 8h25 lorsque, selon son rapport:

"Mon moteur défaillait régulièrement et ce n'est qu'en gardant la vitesse de la machine à 50 mph que j'ai pu rester à 10 000 pieds. C'est à ce moment que je vis distinctement une lumière artificielle au nord de moi, et à peu près à la même hauteur. J'ai suivi cette lumière au nord-est pendant près de 20 minutes, mais elle a semblé monter légèrement plus haut et aussi vite que moi, et finalement je l'ai complètement perdue dans les nuages."

A peu près au même moment, Claude Ridley, le pilote d'un deuxième chasseur BE, a rapporté avoir vu ce qu'il a appelé "une lumière mobile" dans le ciel de Londres qu'il a suivie et perdue dans un nuage dense. Il est possible que Maxwell et Ridley aient eu chacun un aperçu fugace du biplan de l'autre, mais il leur était impossible de confirmer le contact visuel sans poste radio. Au cours du raid aérien, 16 pilotes britanniques ont décollé dans une tentative désespérée d'engager les Zeppelins volant haut, mais selon les archives survivantes, aucun n'a réussi à engager l'ennemi. A ce stade de la guerre aérienne, peu de personnes en dehors des embryons du corps d'aviation de l'armée et de la marine - qui ont fusionné pour créer la RAF en 1918 - n'avaient une idée réelle des problèmes liés aux interceptions nocturnes, les décollages et atterrissages étant particulièrement dangereux. Deux des pilotes les plus expérimentés du RFC ont perdu la vie au cours de la nuit, lorsque leur fragile avion est entré en collision avec des arbres enveloppés de brouillard lors de leurs tentatives de décollage.

La confusion, l'inexpérience et le mauvais temps pourraient bien expliquer l'observation de Maxwell. Mais ce qui s'est passé ensuite, à peine 20 minutes plus tard, pourrait donner lieu à une interprétation possible tout à fait différente - et bien plus étrange - des événements de cette nuit-là.

Informations aéronef(s):

FE2b

Le Royal Aircraft Factory F.E.2 (photo ci-dessus) était un avion monomoteur à deux places. L'observateur avait une mitrailleuse Lewis de 7.62 mm tirant vers l'avant, et sur le F.E. version B avait eu une deuxième mitrailleuse Lewis devant le cockpit du pilote, monté sur un pied télescopique permettant même le tir vers l'arrière.

Bien que surclassé en 1916 comme chasseur de jour, le F.E.2 s'est avéré très adapté à une utilisation de nuit et a été employé comme chasseur de nuit dans les escadrons de défense sur l'Angleterre pour des patrouilles anti-Zeppelin.

Discussion:

Carte.

Le raid des Zeppelins

Le raid des Zeppelins du 31 janvier 1916 est entièrement documenté. Il a impliqué deux Zeppelins, le L21 parti de Nordholz en Allemagne et le L19 parti de Tonder au Danemark. Ils étaient censés bombarder des usines de Liverpool, un vol aller-retour de près de 1000 miles. Tout s'est bien passé au début, mais en atteignant Norfolk, ils ont rencontré de la brume et du brouillard et se sont vite perdus. Ils ont tous les deux fait la même erreur de navigation et se sont retrouvés au-dessus du Black Country.

A 17:25, le L21 a été repéré au-dessus de King's Lynn et a été vu au-dessus de Derby à 18:55. Il a ensuite traversé Wombourne, Kingswinford, Brierley Hill, Netherton. Il est arrivé sur Tipton vers 20:00. Après le bombardement, il est retourné à sa base en Allemagne.

Le L19 a suivi à peu près la trajectoire de vol du L21, plus lentement en raison de problèmes de moteur. Il a atteint Tipton vers 00:30. Alors qu'il retraversait la mer du Nord avec un seul moteur sur trois encore en fonctionnement, il a reçu des tirs de fusils hollandais et s'est abattu sur la mer, et tout l'équipage a été perdu.

Ni le L21 ni le L19 n'avaient survolé ou n'étaient passés près de Londres. Les observations des pilotes n'avaient pas été causées par des Zeppelins.

Le pilote

Les sources historiques indiquent que Reginald Stuart Maxwell, né le 20 juillet 1894, décédé le 1er juillet 1960, a remporté quatre victoires en 1916 aux commandes du FE2b avec les 25 et 20e escadrons. Il a ensuite rejoint le 54e Escadron aux commandes de Sopwith Camels et a remporté 5 autres victoires en 1918. Il a été nominé dans la Gazette du DFC le 8 février 1919.

En janvier 1916, il était officier d'aviation affecté au 25e Escadron aux commandes de l'avion à hélice pousseuse FE.2b.

L'observation

Il s'agit d'une lumière constante dans le ciel, avec peu d'informations. Elle se trouvait au nord du témoin, localisé près de Londres le 31 janvier 1916, quelque temps après 20:25. La nuit n'était pas encore totalement noire à 20:25.

Il est bien évident qu'on ne peut formellement exclure une méprise astronomique. Au nord du témoin, à cette date, cette heure et à cet endroit, l'objet le plus brillant dans le ciel était l'étoile Capella. C'était à l'azimut de 347°, à la faible élévation de 8°, propice à une mauvaise interprétation d'une lumière lointaine provenant d'un engin volant. La magnitude visuelle (BSC5) de Capella était alors de 0,08.

Il convient cependant de noter que la prochaine observation par un pilote a eu lieu près de Rochford la même nuit à peu près à la même heure, et que l'emplacement de cette prochaine observation pourrait être tout à fait le même, puisque Romford et Rochford ne sont qu'à 36 km:

Carte.

Evaluation:

Possible étoile Capella.

Références des sources:

* = Source dont je dispose.
? = Source dont l'existence m'est signalée mais dont je ne dispose pas. Aide appréciée.

Historique du dossier:

Rédaction

Auteur principal: Patrick Gross
Contributeurs: Aucun
Reviewers: Aucun
Editeur: Patrick Gross

Historique des changements

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 8 novembre 2023 Création, [dce1], [dcr2], [prt1], [dce2].
1.0 Patrick Gross 8 novembre 2023 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 8 novembre 2023.