France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

jour mois 1954, Iwuy, Nord:

Référence pour ce cas: jour-mois-54-Iwuy. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional Nord-Matin, dans son édition de Cambrai du 21 octobre 1954 en page 3, rapportait, sans donner la date mais parmi des cas des 16 et 17 octobre 1954 à Iwuy, une affaire de méprise:

Des gens de la rue du 4 Septembre revenaient paisiblement du cinéma, quand ils ont aperçu au loin, sur le chemin qui mène au pont du Moulin et conduit au cimetière, un faisceau lumineux qui balayait la route.

"L'engin, car à coup sûr c'en était un", avançait lentement dans cet endroit désert et bougeait régulièrement, "mû sûrement par un mécanisme de haute précision". Il se dirigeait vers le cimetière où il sembla jouer à cache-cache parmi les tombes.

Des braves parlèrent d'aller voir, mais l'objet mystérieux a soudain repris le chemin du pont et on l'a vu briller longtemps dans la nuit noire.

Les témoins se demandaien si c'était un soucoupe, un fantôme ou un feu-follet.

Le journal explique alors qu'ils ont apprit "quelque temps" que c'était une femme d'Iwuy, munie d'une lampe de poche puissante, qui refaisait en sens inverse le chemin qu'elle avait parcouru dans l'après-midi, parce qu'elle cherchait un soulier que son bébé avait perdu en cours de route.

Rapports:

[Ref. nmn1:] JOURNAL "NORD-MATIN":

Scan

IWUY

DE LA SOUCOUPE...
AU SOULIER PERDU

Désormais, des habitants d'Ywui entrent, eux aussi, dans la grande famille de ceux qui affirment avoir vu la fameuse soucoupe. Dans la nuit de dimanche à lundi, des ouvriers de poste à la sucrerie distinguèrent l'objet se déplaçant à très vive allure. Le samedi soir précédent, une dame habitant rue Foch, en distingua un également, vers 21 h. 30. Nous n'irons pas jusqu'à dire que nos concitoyens ont des visions: le problème est trop complexe et nul jusqu'alors ne peut se vanter de l'avoir résolu mais parfois, l'excitation des esprits peut donner une allure mystérieuse à un événement naturel... des braves gens de la rue du 4 Septembre ne nous contrediront certainement pas!

Ceux-ci revenaient paisiblement du cinéma, quand ils aperçurent, au loin, sur le chemin qui mène au pont du Moulin et conduit au cimetière, un faisceau lumineux qui balayait la route. L'engin, car à coup sûr c'en était un, avançait lentement dans cet endroit désert et il évoluait régulièrement, mû sûrement par un mécanisme de haute précision: il se dirigea vers le cimetière où il sembla jouer à cache-cache parmi les tombes.

Des braves parlèrent d'aller voir, mais, subitement, l'objet mystérieux a repris le chemin du pont et longtemps, on le vit briller dans la nuit noire. Les langues allaient bon train : soucoupe, fantôme ou feu-follet?

Nous apprîmes quelque temps après l'origine de ces apparitions suspectes: une de nos concitoyennes, forte lampe en main, refaisait en sens inverse le chemin qu'elle avait parcouru l'après-midi et était à la recherche d'un soulier que son bébé avait perdu en cours de route!

Cette soucoupe, d'un genre nouveau, brava franchement les ténèbres sans se douter que des MM. Inquiets suivaient ses évolutions; après cela, méfiez-vous des soucoupes!

Explications:

Cas négatif, méprise, lampe torche.

Carte

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Iwuy, Nord, multiple, rue du 4 septembre, nuit, méprise, cas négatif, lampe torche, lampe de poche, feu follet, fantôme, cientière, lumineux, manoeuvres, durée

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 11 mai 2020 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 11 mai 2020.