France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

Début octobre 1954, Etricourt-Manancourt, Somme:

Référence pour ce cas: Déb-oct-54-Etricourt-Manancourt. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional Le Courrier Picard du 8 octobre 1954 rapportait des observations dans la région de Péronne qui leur avaient été signalées par des témoins "dont la bonne foi ne peut absolument pas être mise en cause" mais qui a leur regret avaient voulu rester anonymes.

Le journal est sommaire et imprécis pour ces observations; il semble qu'il y en ait eu une à Etricourt-Manancourt, ou à Péronne en direction d'Etricourt-Manancourt, aucun détail ni date n'étaient donnés.

L'observation était dite avoir eu lieu dans la dizaine de jours précédent, donc entre fin septembre et le 7 octobre 1954.

Rapports:

[Ref. cpd1:] JOURNAL "LE COURRIER PICARD":

Scan

Le Courrier de la Somme

Allo, Mars!
Assez de soucoupes!
Envoyez-nous les tasses maintenant...

Décidément, les Martiens -- ou les "Uranides" -- sont gens qui savent manier la couleur.

Et leurs services de table sont particulièrement réussie, semble-t-il, puisque leur soucoupes vont du bleu-violet à l'orange en passant par le vert et le jaune...

Mais maintenant nous voudrions bien voir les tasses et les assiettes pour juger si le reste de la "vaisselle volante" mérite notre admiration. Certains ont d'autre part, eu déjà le privilège d'admirer des soupières, des tonneaux (cloutés d'or), des cigares, des cigarillos, des abat-jour, des bananes, etc… Notre ciel finira-t-il donc pas ressembler un jour à un bazar de ville arabe?

Quoi qu'il en soit l'épidémie se poursuit et se développe et l'on en n'arrivera sous peu à montrer du doigt le pauvre anormal qui n'aura pas réussi avoir une soucoupe un trépied ou un Martien velu. Si l'on y prend garde, cette hallucination collective se terminera mal.

Qu'il y ait des phénomènes incompréhensibles, cela est indéniable: des marins, des aviateurs, des astronomes, des savants en ont été les témoins et personne ne s'visera de douter de leurs parole.

Mais nous avons bien l'impression que maintenant, certains en arrivent à confondre un vulgaire "Constellation" ou une étoile filante avec des engins interstellaires.

Parmi les nouvelles déclarations que nous avons recueillies, citons celle de M. Legendre, 97, rue Edmond-Rostand à Amiens qui, dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 9 h. 40, a vu un disque vert jaune se déplacer d'Ouest en Est. M. Legendre a ajouté qu'un avion tenait l'air à la même heure et que selon lui le bruit entendu provenait de cet appareil et non de la soucoupe.

A Boves, qui paraît décidément une cité bien favorisée (peut-être sera-t-elle la première à bénéficier de liaison régulière avec Mars?, on a de nouveau remarqué un disque orange mercredi soir à 22 h. 35. La gendarmerie interrogée par nos s'est refusé à confirmer l'étrange apparition, faisant en cela preuve d'une prudence qu'on ne saurait lui reprocher.

Il semble, d'autre part, que pas un coin de notre ciel de Picardie ne doive rester inexploré. Ainsi, à Bernaville, deux engins ont sillonné le ciel. La nouvelle nous a été confirmée par deux habitants de la localité.

Pour le premier, M. Gilbert Urbain, cultivateur, l'apparition était de forme cylindrique de couleur orange. Elle se produisit vers 21 heures.

Pour le second Mlle Christiane Brosseaux, servante de ferme, une apparition identique se fit à l'aube.

Ces engins mystérieux qui se trouvaient à faible hauteur, venaient de la direction de la mer. Ils ont pu être suivis quelques fractions de secondes, avant même que leur disparition eut été instantanée.

Dans la région de Péronne

Depuis la lamentable conclusion de l'affaire des soucoupes volantes qui aurait été aperçues dans le canton de Chaulnes, entre Estrées-Deniécourt et Foucaucourt-en-Santerre, les privilégiés qui purent assister dans l'arrondissement de Péronne au développement de ce curieux phénomène ou qui "visionnèrent", l'espace d'un instant, ces mystérieux engins, s'étaient fait beaucoup plus rares.

Nous apporterons cependant aujourd'hui certains témoignages émanant de personnes dont la bonne foi ne peut absolument pas être mise en cause. Ces déclarations nous amènent à écrire que dans le ciel de l'arrondissement de Péronne, comme ailleurs, il se produit parfois des choses bizarres...

La qualité des témoins qui nous ont demandé d'observer la plus entière discrétion - ce que nous regrettons - nous met dans une fâcheuse position.

Bien entendu, il n'est pas question jusqu'à présent de l'atterrissage d'une soucoupe dans la région, mais simplement d'apparition dans le ciel de Péronne, à deux reprises, dans la direction de Longueval et dans celle de Roisel sur Doingt-Flamicourt et enfin vers Cartigny et Etricourt-Manancourt, depuis une dizaine de jours.

Explications:

Informations totalement insuffisantes.

Carte

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Etricourt-Manancourt, Somme, anonyme, Péronne

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 10 juin 2020 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 10 juin 2020.