France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

31 octobre 1954, Asnières-lès-Dijon, Côte-d'Or:

Référence pour ce cas: 31-aug-54-AsnièresLèsDijon. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional Le Bien Public, de Dijon, a publié un article le 2 septembre 1954, au sujet d'un "curieux phénomène" qui s'était produit "mardi dernier", donc le 31 août 1954, à 12:50, dans le ciel d'Asnières-les-Dijon.

Six personnes dont la "sincérité ne saurait être mise en doute" regardaient des avions évoluer dans le ciel, au-dessus du village, quand, soudain, surgit à l'est, beaucoup plus haut que ces avions, une sorte de disque rouge qui, en se rapprochant, a pris une couleur orange, puis argentée.

Cet engin se déplaçait très rapidement et il a disparu en direction de l'ouest. Les témoins ont déclaré au journal que cela ne pouvait pas être un ballon lancé par l'un des avions, étant donné la grande vitesse de l'engin.

En 1958, dans son livre sur la vague de 1954, l'ufologue Aimé Michel donne le même compte-rendu, ajoutant que Charles Garreau - journaliste et pionnier de l'ufologie en France, résidant de Dijon justement, avait enquêté auprès des témoins, que "leur bonne foi lui est apparue certaine" et que ce n'était ni un avion parce que c'était circulaire, ni un ballon parce qu'il se déplaçait trop vite, ni un météore parce qu'il était trop lent pour en être un. Les pilotes des avions qui volaient là n'avaient rien vu.

Le cas est évoqué en 2007 dans le journal La Gazette de Côte-d'Or, où l'on dit que les avions en manoeuvres étaient des d'avions militaires de la Base Aérienne 102 de l'Armée de l'Air.

Rapports:

[Ref. am1:] AIME MICHEL:

Aimé Michel indique que le 31 août 1954, six personnes d'Asnières-les-Dijon à 7 kilomètres au nord de Dijon observaient les évolutions de quelques avions de la base aérienne proche quand ils ont vu surgir une sorte de disque rouge, à l'est et beaucoup plus haut que les avions.

Le disque rouge s'est rapproché rapidement, sa couleur changeant du rouge à l'orange puis à l'argenté. Il a survolé la région sans s'arrêter et s'est éloigné rapidement dans la direction de l'ouest où il a été perdu de vue.

Michel indique que l'ufologue, journaliste et auteur Charles Garreau, qui résidait à Dijon, a mené l'enquête auprès des témoins et que leur bonne foi lui est apparue certaine. Il note qu'il ne s'agissait ni d'un avion parce que l'objet était circulaire, ni d'un ballon parce qu'il se déplaçait trop rapidement pour être un ballon, ni d'un météore parce qu'il était trop lent pour cela. Il est précisé que les pilotes des avions qui volaient là n'ont rien vu.

[Ref. vi1:] BULLETIN D'UFOLOGIE "VIMANA 21":

JEUDI 2 SEPTEMBRE [Date de publication]: EST-CE UNE SOUCOUPE VOLANTE? -

Un curieux phénomène s'est produit mardi dernier, à 12h50, dans le ciel d'Asnières les Dijon. Six personnes en furent témoins et leur sincérité ne saurait être mise en doute. Elles regarderaient des avions évoluer dans le ciel, au-dessus du village, quand, soudain, surgit à l'est, beaucoup plus haut que ces avions, une sorte de disque rouge qui, en se rapprochant, prit une couleur orange, puis argentée. L'engin se déplaçait très rapidement et il disparut en direction de l'ouest. Il ne saurait, nous a-t-on dit, s'agir d'un ballon lancé par l'un des avions, étant donné la grande vitesse de l'engin.

La source est indiquée être le journal Le Bien Public.

[Ref. vi2:] BULLETIN D'UFOLOGIE "VIMANA 21":

54 08 30 / ASNIERES LES DIJON / 12H50 / DD / P /

Six personnes ont observé un disque de couleur rouge. L'objet se rapprocha d'eux. Sa couleur vira à l'orange. Il survola la région et s'éloigna à vive allure.

(Source: Bien Public, 2.8.54)

[Ref. lg1:] LOREN GROSS:

Une "fausse soucoupe" excite la France.

Les choses n'ont pas vraiment commencé à chauffer en France, avant la fin du mois (le 31) quand un météore déversant des étincelles a explosé dans le ciel à une altitude extrême au-dessus de Paris (20:20). Des gens dans 20 départements de France ont été témoin du spectacle résultant en des centaines de rapports étant faits aux journaux.

L'ufologue Aime Michel était satisfait de l'hypothèse météore puisqu'il n'y avait aucune preuve pour indiquer autre chose, cependant l'après-midi suivant (12:50 p.m.) un groupe de six personnes, regardant des avions militaires manoeuvrer dans le ciel d'Asnières-les-Dijon, à environ cinq milles au nord de Dijon, ont repéré un mystérieux corps luminescent traversant les cieux d'Est en Ouest à une altitude qui dépassait celle des avions français. Pendant son passage rapide, l'objet étrange a changé de couleur de rouge, à orange, et puis enfin à l'argenté.

Le collaborateur de Michel, Charles Garreau, résident de Dijon, a vérifié l'incident et a été perplexe sur la vitesse. La chose semblait être trop lente pour être un météore et trop rapide pour être un avion. 216.

Michel a commencé à soupçonner que quelque chose d'inhabituel se passait quand il a appris que près de six heures après l'observation près de Dijon, des témoins à Paris ont observé deux objets de forme ovale de couleur orange traversant le ciel en une formation côte à côte. Il a pris conscience de l'observation par deux sources indépendantes.

Par hasard, Mme A. Fouquiau d'Orly, a remarqué la paire d'OVNI comme ils sont sortis du ciel occidental, déboulant vers l'est. Surprise et instantanément convaincu qu'un événement rare était en train de se produire, Mme Fouquiau somme son mari et sa jeune fille de "venir voir" les "gros cigares". Très curieux, le trio de témoins surveillait les OVNIS et ils ont été récompensés lorsqu'un autre objet, une copie des autres, est venu sur la même trajectoire.

Ce troisième objet a été évidemment également observé par certaines personnes sur la Ville de Chennevieres-les-Louvres, à une dizaine de kilomètres au nord-est, quand à 19:30 un "très long oeuf lumineux" a filé au-dessus d'eux. Si les objets en question étaient des "météores", se demandait Michel, comment Mme Fouquiau a-t-elle eu le temps d'appeler sa famille pour venir voir les objets? 217.

  • 216. Michel, Aime. Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, p.31.
  • 217. Ibid, pp.31-32.

[Ref. lh1] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

3734: 1954/08/31 12:50 1 5:02:40 E 47:25:00 N 3333 WEU FRN CDO 6:A

ASNIERES-LE-DIJON,FR:6 REGARDENT AVIONS MNVR:SCP VA E>W AU-DESSUS AVIONS!:PAS UN METEORE

RefN° 49 MICHEL,Aime: FS & STRAIGHT LINE TH: Page No. 31 : PAYS DE FERMES

[Ref. dj1:] DONALD JOHNSON:

Rencontres Avec des Extraterrestres Ce Jour-Là

31 août

[...]

1954 - A Asnieres-le-Dijon, France, un disque a voyagé à travers le ciel à 12:50 de l'après-midi d'est-ouest à grande vitesse sans arrêt. Il a changé de couleur de rouge en orange en argent. On l'a observé près d'avions militaires. A Orly, France, à 19:30, deux objets oranges lumineux à altitude élevée sont venus de l'ouest à grande vitesse et ont traversé le ciel en volant rapidement vers l'est. (Source: Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 31, citing C. Garreau).

[Ref. gc1:] JOURNAL "LA GAZETTE DE COTE-D'OR":

[... Autres cas ...]

31 août 1954, Asnières-les-Dijon

Six personnes observent des manoeuvres d'avions militaires de la BA 102. Subitement vers 12h50, venant de l'est, un disque rouge fend le ciel d'été. Il se déplace rapidement vers l'ouest et change de couleur – orange puis argenté - pendant sa progression. Les pilotes diront après coup n'avoir rien remarqué. Charles Garreau, journaliste à la Bourgogne Républicaine, et ufologue confirmé mène l'enquête. Il conclue que l'engin ne pouvait être un avion (puisque circulaire), ni un ballon, (beaucoup trop rapide), ni même d'un météore (beaucoup trop lent). Un peu plus tard dans la journée, à Orly, près de Paris, deux objets similaires à ceux apparu à Asnières-les-Dijon sont aperçus par plusieurs témoins.

[... Autres cas ...]

[Ref. lc1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique qu'en Côte d'or à Asnières les Dijon le 31 août 1954 à 12:50 heures "Six témoins observent les évolutions d'avions de la base aérienne quand beaucoup plus haut apparait une sorte de disque de couleur rouge. L'objet s'approche sa couleur vire à l'orange puis à l'argenté et part vers l'ouest à vive allure."

La source est notée "M.O.C. par Michel Aimé ** Arthaud 1958".

[Ref. ud1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 31 août 1954 à 19:30 à Orly, France, "Deux objets oranges lumineux à grande hauteur, venant de l'ouest à à grande vitesse, ont traversé le ciel rapidement vers l'est."

Et: "A Asnieres-le-Dijon, France un disque a voyagé dans le ciel à 12:50 p.m. d'est-ouest à grande vitesse sans arrêt. Il a changé de couleur de rouge en argent en orange. On l'a observé près d'avion militaire [ou avions militaires]. A Orly, France deux objets oranges lumineux à 19:30 à altitude élevée sont venus de l'ouest à grande vitesse et ont traversé le ciel volant rapidement vers l'est."

Et: "Des objets non identifiés ont été aperçus, mais avec un aspect et un comportement qui très probablement auraient une explication conventionnelle. Plus de deux boules oranges ont été observées par trois témoins féminins dans une ville pendant deux minutes (Fouquiau)."

Les sources sont notées comme "Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002".

[Ref. ud2:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 31 août 1954 à 12:30 à Asnieres-Le-Dijon, France, "Disque a voyagé est-ouest à grande vitesse sans arrêt. Couleur changée de rouge à orange à argent. Observé près d'avions militaires. On a observé un disque volant. Un disque changeant de couleur a été observé par huit témoins à une installation militaire pendant plus d'une minute."

Les sources sont notées comme "Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073); Hatch, Larry, *U* computer database, l'Auteur, Redwood City, 2002".

[Ref. ni1:] "THE NICAP WEBSITE":

*31 août 1954 - A Asnieres-le-Dijon, France, un disque a voyagé à travers le ciel à 12:50 de l'après-midi d'est-ouest à grande vitesse sans arrêt. Il a changé de couleur de rouge en orange en argent. On l'a observé près d'avions militaires. A Orly, France, à 19:30, deux objets oranges lumineux à altitude élevée sont venus de l'ouest à grande vitesse et ont traversé le ciel en volant rapidement vers l'est. (Source: Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 31, citant C. Garreau).

[Ref. ub1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas deux fois:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19540831 31.08.1954 Asnieres Dijon France DD
19540831 31.08.1954 Asnieres Dijon France DD

Explications:

Non identifié, mais le rapport n'est pas assez détaillé pour en faire un bon cas de visiteurs extraterrestres.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Asnières-lès-Dijon, Côte-d'Or, disque, objet, circulaire, rouge, multiple, orange, argenté

Sources:

[---] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 6 novembre 2005 Première publication.
1.0 Patrick Gross 11 février 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [lc1], [ud1], [ud2].
1.1 Patrick Gross 22 juillet 2010 Addition [gc1].
1.2 Patrick Gross 18 octobre 2014 Addition [ni1].
1.3 Patrick Gross 25 novembre 2016 Additions [lg1], [ub1].
1.4 Patrick Gross 4 juillet 2019 Additions [vi1], [vi1], [lh1], Résumé. Explications changées, étaient "Non encore recherchée. Possible avion."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 4 juillet 2019.