France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

2 octobre 1954, Montaren, Gard:

Référence pour ce cas: 2-oct-54-Montaren. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Dans le journal régional Le Provençal du 9 octobre 1954, on apprend via leur correspondant de presse à Uzès que "Samedi dernier", donc le 2 octobre 1954, vers 20 heures, Mr. Court, fermier au Mas Blanc, près d'Uzès, a aperçu en fermant le portail de sa maison, une masse ovale, orange, incandescente, qui brillait d'un très vif éclat.

Elle se trouvait approximativement entre Montaren et Cerviers, à 1 km environ du Mas Blanc et semblait légèrement surélevée au-dessus du sol, se présentant commeune masse allongée qui était traversée d'un mouvement oscillatoire.

Le témoin a vite appelé sa femme, qui après avoir vu le phénomène, a appelé à son tour le docteur Fabre, conseiller municipal, et sa famille qui dînait à ce moment-là.

Le docteur, Mme Fabre, et ses jeunes filles, Catherine et Claude, ont observé le phénomène.

Au moment où le docteur Fabre s'apprêtait à téléphoner à la gendarmerie, la forme orangée s'amenuisa et "disparut dans le lointain."

Dans les années 1960, l'ufologue Jacques Vallée cataloguera ce cas comme un "quasi atterrissage" par un bref résumé, datant par erreur le cas au samedi 9 octobre 1954, corrigeant "Cervier" en Serviers, mais ne comportant pas d'indication de source, et cela sera repris maintes fois par d'autres sans plus d'informations.

Rapports:

[Ref. lpl1:] JOURNAL "LE PROVENCAL":

ENTRE MONTEUX ET ALTHEN-LES-PALUDS

Un cultivateur affirme avoir vu un engin inconnu et phosphorescent dans un champ

Avignon (C.P.).

Jeudi vers 14 h. 30 M. René Margaillon, 40 ans, habitant dans la commune de Monteux (Vaucluse), quartier des Pourpiasses, se rendait à ses occupations agricoles avec sa charrette. Tout à coup, à environ une centaine de mètres dans un champ, il aperçut un engin mystérieux. Gardant tout son sang-froid, il arrêta son attelage, bloqua le frein et s'avança en direction de l'engin. Celui-ci, d'après lui, mesurait 2 m 50 de hauteur et il était phosphorescent. D'un seul coup, il ne vit plus rien et resta suffoqué pendant quelques secondes.

Racontant son aventure à qui voulait l'entendre, M. Margaillon fut l'objet de plaisanteries en particulier des amis venus le voir. Mais le cultivateur est formel dans ses déclarations. Il a bien vu un engin mystérieux qui n'a laissé aucune trace.

De quoi s'agit-il? Nous l'ignorons.

De toute façon, cette aventure a fait grand bruit dans les environs.

Une masse ovale incandescente sur la région d'Uzès

Observée par plusieurs personnes

Uzès (C.P.).

UZEZ (C.P.). -- Samedi dernier, vers 20 heures, M. Court, fermier au Mas Blanc, près d'Uzès, a aperçu en fermant le portail de sa maison une masse ovale, orange, incandescente, qui brillait d'un très vif éclat. Elle se trouvait approximativement entre Montaren et Cerviers, à 1 km environ du Mas Blanc et semblait légèrement surélevée au-dessus du sol.

Cette masse allongée était traversée d'un mouvement oscillatoire.

[illisible] appela sa femme en tout hâte. Cette dernière, après avoir vu le phénomène, appela à son tour le docteur Fabre, conseiller municipal, et sa famille qui dînait à ce moment-là.

Le docteur, Mme Fabre, et ses jeunes filles, Catherine et Claude, se rendirent compte de la réalité du phénomène. Au moment où le docteur Fabre s'apprêtait à téléphoner à la gendarmerie, la forme orangée s'amenuisa et disparut dans le lointain.

Un cigare dans le ciel de Saint-Menet

Saint Menet.

"Il était exactement 14 h. 16, je me trouvais avec ma femme dans la conciergerie de l'usine Nestlé, à Saint-Menet, quand l'engin m'est apparu." Ainsi s'exprime Panzani Pascal, concierge à la dite usine. Et M. Panzani qui jure sur son honneur d'ancien gendarme de dire toute la vérité ajoute: "De forme cylindrique, l'objet qui semblait en aluminium était très brillant. Après son apparition au-dessus de Saint-Menet et La Millière à environ 500 mètres d'altitude, il disparut en quelques secondes en direction des collines de Cassis."

[Ref. jve1:] JACQUES VALLEE:

214) 9 octobre 1954, Montaren (France):

Entre ce village et celui de Serviers, à 1 km du "Mas Blanc", le Dr Fabre, M. Court et six autres personnes ont vu un objet ovale de couleur orange osciller à mi-hauteur. Il était très brillant et "ardent". Il descendit à basse altitude. (Personnel).

Le catalogue d'où provient cette entrée est précédé de cet avertissement, dans un numéro précédant, par Jacques Vallée:

Nous ne croyons pas devoir présenter d'excuse pour l'inclusion de témoiinages qui peuvent avec raison paraître incroyables ou grotesques. Nous ne prétendons pas qu'il existe dans ce Catalogue une seule observation d'un événement physique de nature inconnue.

Ce n'est pas une table de résultats expérimentaux obtenus en laboratoire que nous publions, mais seulement un guide général pour faciliter l'étude de la littérature abondante qui s'est accumulée sur un sujet étonnant.

Ce serait donc une procédure de mauvaise foi et une grave incompréhension de notre dessein, que de traiter tous les cas de ce catalogue comme s'ils avarent le même niveau de validité, ou d'affirmer que la présence de tel ou tel cas particulier renforce ou détruit par elle-même le degré de confiance que l'on peut accorder à un autre cas. NOUS NE POUVONS ACCEPTER LA RESPONSABILITE DES ERREURS DE CEUX QUI IGNORERAIENT CET AVERTISSEMENT.

[Ref. jve2:] JACQUES VALLEE:

L'auteur indique que le 9 octobre 1954, entre Montaren et Uzès, à un kilomètre de la ferme Le Mas Blanc, un médecin, un fermier et six autres personnes ont vu un objet orange, ovoïde, "osciller" dans l'air, à une petite distance du sol. Il était très brillant et "enflammé". Aucune structure n'a été distinguée.

[Ref. fru1:] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent que le 9 octobre 1954 entre Montaren et Serviers dans le Gard, à 1 kilomètre du "Mas Blanc," huit témoins dont le docteur Fabre et Mr. Court, ont vu un objet de couleur orange et de forme ovale, qui oscillait, très brillant et "ardent." Il est descendu à basse altitude.

Les auteurs indiquent que leurs sources sont le catalogue Vallée et "V.E.R.O.N.I.C.A."

[Ref. mft1:] MICHEL FIGUET:

CAS Nr CLASSIFICATION DATE HEURE LIEU CODE POSTAL CREDIBILITE SOURCE
152 CE0 09 10 1954 hnp [= heure non précisée] e Montaren et Serviers 30700 E4 RS [= Renseignements succincts] (VERONICA) OVNI: p. 135

[Ref. prn1:] PETER ROGERSON - "INTCAT":

389 9 octobre 1954

MONTAREN (FRANCE) Entre Monteran [sic] et Serviers, à 1 km de 'Le Mas Blanc', le Dr Fabre, M. Court et 6 autres personnes ont vu un objet ovale orange osciller dans les airs. C'était très brillant et "ardent" et il est venu très bas. (M214)

[Ref. rsd1:] RAY STANFORD:

Ray Stanford indique que le 9 octobre 1954, entre Montaren et Uzes, France, un médecin et un fermier, plus six autres personnes, ont vu un objet ellipsoïde brillant 'osciller' dans le ciel à une courte distance au-dessus de la terre.

[Ref. lhh1:] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

3905: 1954/10/02 00:00 5 4:23:00 E 44:01:40 N 3331 WEU FRN GRD 6:9

MONTAREN+UZES+SERVIERS,FR:8 OBS:ORG OVOIDE OSCILLE/BASSE ALT:date correcte/LDLNN°345

RefN° 30 FIGEUT[sic]&RUCHON: OVNI: Le 1er Dossier Page No. 135 : PATURAGE

[Ref. goe1:] GODELIEVE VAN OVERMEIRE:

L'ufologue belge indique dans son catalogue qu'en 1954, le 9 octobre, en France, à Montaren, Serviers, "A 1 km du "Mas Blanc" le Dr. Fabre, M. Court et six autres témoins ont vu un objet ovale de couleur orange osciller à mi hauteur. Il était très brillant et ardent. Il descendit à basse altitude."

La source est indiquée comme "Jacques Vallée: 'Chronique des apparitions ET' - DENOEL 1972 - COLL. J'AI LU - p. 272."

[Ref. mcn1:] MARK CASHMAN:

Montaren (France).

9/10/1954

Entre Montaren et Serviers, à 1 kilomètre du "Mas Blanc", le Dr Fabre, M. Court et six autres personnes ont vu un objet ovale de couleur orange osciller à mi-hauteur. Il était très brillant et "ardent". Il descendit à basse altitude.

[Ref. djn1:] DONALD JOHNSON:

Ce jour-là

9 octobre

[...]

1954 - Entre Montaren et Serviers, France, à 1 kilomètre de "Le Mas Blanc," le Dr. Fabre, Mr. Court, et six autres ont vu un objet ovale orange osciller en plein air. Il était très lumineux et "ardant," et est venu très bas vers la terre. (Source: Jacques Vallee, Passport to Magonia, p. 221).

[...]

[Ref. jbu1:] JEROME BEAU:

Samedi 9 octobre 1954

[...]

Entre le village de Montaren (France) et celui de Serviers, à 1 km du "Mas Blanc", le docteur Fabre, M. Court et 6 autres personnes voient 1 objet ovale de couleur orange osciller à mi-hauteur. Il est très brillant et "ardent". Il descend à basse altitude.

[...]

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique dans sa base de données que dans le Gard à Montaren le 9 octobre 1954 à une heure non connue, "Entre Montaren et Serviers, à 1 kilomètre du ' Mas Blanc ', huit témoins voient un objet de couleur orange et de forme ovale, qui oscille, il est très brillant et 'ardent '. Il descend à basse altitude."

La source est indiquée comme "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. uda1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 9 octobre 1954 à Montaren, France, "un objet ovale orange oscillant en mi-air". "Entre Montaren et Serviers, France, 1 kilomètre du 'Le Mas Blanc,' le Dr. Fabre, M. Court, et six autres ont vu un objet ovale orange osciller en plein air. Il était très lumineux et 'ardant,' et est venu très bas vers le sol."

Le site ajoute: "Entre Montaren et Serviers, un kilomètre du 'Le Mas Blanc,' le Dr. Fabre, M. Court, et six autres ont vu un objet ovale orange osciller en mi-air. Il était très lumineux et ardant,' et il est venu très bas."

Et: "On a observé un objet planant. Un objet ovale orange a été observé par plusieurs témoins dans une ville."

La source est indiquée comme "Vallee Magonia Database".

[Ref. nip1:] "THE NICAP WEBSITE":

*9 oct. 1954 - Entre Montaren et Serviers, France, à 1 kilomètre de "Le Mas Blanc," le Dr. Fabre, Mr. Court, et six autres ont vu un objet ovale orange osciller en plein air. Il était très lumineux et "ardant," et est venu très bas vers la terre. (Source: Jacques Vallee, Passport to Magonia: A Century of Landings, p. 221, cas n° 214).

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas 4 fois:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19541009 09.10.1954 Montaren France CE I
19541009 09.10.1954 Montaren France
19541009 09.10.1954 Montaren France CE I
19541009 09.10.1954 Uzes Le Mas Blanc France

[Ref. prn2:] PETER ROGERSON - "INTCAT":

9 octobre 1954. 2000hrs.

MONTAREN (GARD : FRANCE)

Un fermier, Mr. Court, à Mas Blanc entre Montaren et Uzes fermait le portail de sa ferme quand il a vu une masse lumineux ovale orange juste au-dessus du sol à 1km de distance. Cela oscillait d'un côté à l'autre. Il a appelé un voisin le Dr. Fabre, un conseiller, et sa famille, qui ont aussi vu l'objet. Ils allaient appeler la police quand il s'est évanoui.

Evaluation - Astronomique + autokinesis?

Note: "Gross 1954" est sensé représenter ma page Web sur ce cas; aucun lien n'était donné, et ma page ne se bornait absolument pas à citer "Le Provencal 9 octobre 1954. citant C. P.".

Explications:

Une carte des lieux cités s'impose:

Premier constat: Vallée résumait le cas avec un impréscision qui laissait entendre que les témoins étaient entre Montaren et Serviers à 1 km du "Mas Blanc", alors que c'est le phénomène qui avait été situé par le Dr. Fabre entre Montaren et Serviers, les témoins se trouvant eux au Mas Blanc, qui n'est pas entre Montaren et Servier.

Cette rectification permet de comprendre que la direction de l'observation est à peu près 250° (Ouest-Sud-Ouest).

Deuxième constat: un objet qui paraît proche du sol mais distant, avec "1 km" donné comme distance estimée, ne permettait pas de parler de "quasi atterrissage". A cette distance un phénomène peut-être vraiment haut, et encore plus loin qu'estimé. Il est évident qu'ici il fallait vérifier si la chose n'était pas la Lune, qui "n'atterrit" pas mais peut passer derrièRe l'horizon. Personne n'a fait cette vérification élémentaire.

Troisième constat: l'affaire parait dans le journal du samedi 9 octobre 1954 avec comme date d'observation "samedi dernier" et à "20 heures". La date d'observation ne peut donc pas être celle de la parution du journal, et il est évident que "samedi dernier" signifiait le samedi précédant, soit le 2 octobre 1954.

La position de la Lune en ce lieu à cette date et heure était:

Azimut = 223° 57'

Hauteur = 3° 50'

C'est donc la bonne direction, et la faible hauteur correspond également au témoignage. La Lune est en train de se coucher, c'est pourquoi la "masse lumineuse" d'affaiblit et disparaît à la fin de l'observation.

La Lune était dans so dernier croissant, avec 27.4% de sa surface éclairée par le soleil.

Il y a la question de "l'oscillation", que Peter Rogerson inteprétait comme ce qui se passe avec une étoile. Mais la Lune peut aussi paraître "osciller", si des masses d'air avec gradient thermiques fort au-dessus du sol sont agitées.

La couleur orange est en fait la clé pour comprendre la méprise: c'est une "Lune Rousse". Ce n'est pas une étoile, aucune ne pouvant paraître orange (et la planète Mars est alors trop haut dans le ciel). Il y avait probablement des nuages venant en dissmuler partiellement la forme de croissant. On nous parle d'une "masse allongée", "ovale", mais elle pouvait être allongée verticalement.

Ce "quasi atterrisage d'OVNI" était donc trèS probablement une méprise causée par une Lune rousse.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Montaren, Gard, Serviers, Le Mas Blanc, Fabre, Court, multiple, orange, ovale, objet, oscillations, brillant, incandescent, bas

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 26 mars 2003 Première publication.
1.0 Patrick Gross 8 mars 2009 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [rsd1], [goe1], [djn1], [jbu1], [lcn1], [uda1].
1.1 Patrick Gross 9 octobre 2014 Addition [ta1].
1.2 Patrick Gross 9 janvier 2017 Addition [ubk1].
1.3 Patrick Gross 24 décembre 2019 Additions [prn1], [mft1], [lhh1], [prn2], Résumé. Explications changées, étaient "Non encore recherchée."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 24 décembre 2019.