France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

19 octobre 1954, Amiens, Somme:

Référence pour ce cas: 19-oct-54-Amiens. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional Le Courrier Picard rapportait en page 3 le 21 octobre 1954, que "Mardi", donc le 19 octobre 1954, à Amiens, entre 12 heures et 12 h. 15, à l'angle de la rue Jules-Barni et de la rue de Croy, plus de 70 personnes assemblées ont pu constater la présence à une haute altitude, d'un engin qui paraissait tournoyer sur lui-même et était "truffé" de feux de différentes couleurs.

Le journal ajoutait qu'avant de disparaître, "l'appareil émit un faisceau de rayons verts qui éblouit tous les observateurs. A tel point que ceux-ci constatèrent (entre eux) qu'il se manifestait encore, quelques instants après, une persistance rétinienne qui leur faisait tout voir, non pas en rose... mais en vert!"

Rapports:

[Ref. cpd1:] JOURNAL "LE COURRIER PICARD":

Scan.

Qui n'a pas vu sa soucoupe?

N'en déplaise à certains esprits chagrins qui accusent les journaux d'entretenir une psychose collective par la relation quotidienne de "visions" dans le ciel, nous continuons de faire notre devoir d'information en signalant ici - avec les réserves d'usage - les témoignages que chaque jour nous apporte.

Au reste, des personnes parfaitement dignes de foi parce qu'offrant leurs garanties morales ou mentales, nous viennent entretenir de phénomènes insolites dont elles ont été témoin.

La plupart désirant conserver l'anonymat, ne peuvent donc être taxées de "raconter des histoires pour avoir leur nom sur le journal".

Cette discrétion renforce donc, semble-t-il, le degré de crédibilité que l'on peut accorder à leurs récits.

***

C'est ainsi qu'un jeune fonctionnaire des Finances, circulant lundi soir, à scooter entre Moreuil et Amiens, a pu observer un étrange engin circulaire posé à une centaine de mètres de la route et qui s'éleva soudain dans une gerbe de lumières. Effrayé, le témoin, qui avait arrêté sa machine, reprit la route sans demander son reste...

***

Mardi, à Amiens, entre 12 heures et 12 h. 15, à l'angle de la rue Jules-Barni et de la rue de Croy, plus de 70 personnes assemblées ont pu constater la présence à une haute altitude, d'un engin qui paraissait tournoyer sur lui-même et était "truffé" de feux de différentes couleurs.

Avant de disparaître, l'appareil émit un faisceau de rayons verts qui éblouit tous les observateurs. A tel point que ceux-ci constatèrent (entre eux) qu'il se manifestait encore, quelques instants après, une persistance rétinienne qui leur faisait tout voir, non pas en rose... mais en vert!

Notons, d'autre part, que la veille, c'est-à-dire lundi, vers 9 h., un phénomène identique avait été observé au-dessus de Saint-Acheul.

***

A Curchy, hier matin, un convoyeur des P.T.T., qui se trouvait dans un train, a aperçu, dans le ciel, un disque tantôt visible à pleine surface, tantôt seulement par la "tranche", ce qui lui donnait l'aspect des fameux "cigares".

L'apparition était argentée.

***

Lundi soir, peu avant 21 h., Mlle Francine Leblond, demeurant rue Croix-Saint-Firmin, à Amiens, s'était rendue dans sa cour afin d'y tirer de l'eau, lorsqu'elle aperçut, dans le ciel, une sorte de cigare lumineux qui évoluait à vive allure dans la direction du Nord.

La jeune fille rentra chez elle quelque peu effrayée.

***

Deux jeunes gens de Croix-Moligneaux, MM. Marc et Gilles Lemaire, et un troisième, M. Jean Yvart, de Douilly, sont formels: ils ont vu un engin mystérieux.

Le samedi 16 octobre, au soir, MM. Marc et Gilles Lemaire, ainsi que M. Jean Yvart, se rendaient à leur travail, à Ham. Tous trois sont employés de nuit à la fabrique du sucre, à la S.I.A.S. M. Yvart avait déjà remarqué dans le ciel, vers 21 h. 23, du côté de la ferme de M. Mulliez, un disque rouge suivi d'un cône enflammé qui naviguait, selon ses dires, à la hauteur d'un avion postal.

M. Marc Lemaire et M. Jean Yvart arrivaient à motocyclette au lieudit le bois de Sancourt; M. Gilles Lemaire suivait à une certaine distance, monté sur une cyclomoteur. Les frères Lemaire aperçurent alors, loin dans l'atmosphère, une petite masse orangée dont ils ne sauraient préciser la forme en raison de l'éloignement, mais qui se dirigeait d'Est en Ouest.

Comme le phénomène se trouvait à la verticale de M. Marc Lemaire, la motocyclette de ce dernier tomba en panne subite d'allumage et le phare cessa de fonctionner. Même perturbation dans le fonctionnement de la machine de M. Yvart.

Une seconde après, peut-être seulement une fraction de seconde, et les motos, qui bénéficiaient de leur lancée, repartirent. Les phares, à nouveau, balayèrent la route de leur faisceau lumineux.

Les deux hommes sont médusés. Ont-ils vu une soucoupe volante? Faut-il établir une corrélation entre le passage de cette soucoupe et l'incident mécanique?

Autant de questions qui se posent actuellement.

La gendarmerie, de son côté, enquête sur ces faits assez troublants.

***

Enfin, on nous a signalé en de nombreux endroits le passage de boules lumineuses à peine plus grosses que les étoiles et qui traçaient dans le ciel d'impressionnants sillons multicolores. Il semble, si l'on veut un jour éclaircir le "mystère des soucoupes" qu'il ne faut plus s'attarder sur de tels phénomènes, à moins que leur trajectoire n'offre des particularités vraiment curieuses.

L'un de nos collaborateurs a observé, à Amiens, lundi soir, la chute d'un "objet" vert pâle, mais il n'a pas pensé un seul instant à un engin interstellaire. "Aérolithe", a-t-il dit sans s'émouvoir. Il était sans doute dans le vrai et il serait à souhaiter que chacun fasse désormais preuve du même sang-froid, lorsqu'il aura la chance de se trouver en présence d'une manifestation céleste inédite...

[Ref. vdn1:] JOURNAL "LA VOIX DU NORD":

Scan.

Des soucoupes stoppent
des moteurs

Dans toutes les régions de la Somme, des soucoupes volantes apparaissent et nous recevons chaque jour de nombreux témoignages. La plupart des témoins ne recherchent d'ailleurs pas la publicité puisqu'ils refusent de laisser publier leurs noms.

C'est le cas pour un fonctionnaire des Finances, qui circulant en scooter dans la région de Moreuil, a vu un engin mystérieux posé au sol de forme circulaire et qui s'éleva rapidement dans une gerbe d'étincelles. A Amiens, une cinquantaine de personnes, à l'angle de la rue de Croy et de la rue Jules-Barni, ont suivi les évolutions d'un engin qui finalement disparut après avoir envoyé un rayon vert qui resta longtemps impressionné sur la rétine des "terriens".

Un convoyeur des P.T.T. qui se trouvait dans un train aux environs de Curchy, a vu lui aussi un disque argenté évoluer dans le ciel à haute altitude. Une jeune fille, Mlle Francine Leblond, d'Amiens, affirme avoir vu un cigare lumineux passer le soir au-dessus d'Amiens.

Mais les constatations les plus intéressantes nous conduisent dans la région de Ham où un phénomène curieux mais non nouveau cependant, a été constaté: au passage d'un engin mystérieux, le moteur d'un cyclomoteur s'est arrêté. Voici les détails:

Mark et Gilles Lemaire, de Croix-Moligneaux, et Jean Yvart, de Douilly, se rendaient le soir, à Ham pour travailler dans une sucrerie. M. Yvart le premier remarqua une sorte de cône enflammés qui évoluait dans le ciel. Marc Lemaire et Jean Yvart arrivant au bois de Sancours, virent alors une masse orange et qui se déplaçait d'Est en Ouest. Comme l'engin se trouvait exactement à la verticale de M. Marc Lemaire, la moto de celui-ci tomba en panne d'allumage et de ce fait le phare ne fonctionna plus. La Machine de M. Yvart fut également victime du même phénomène. Une seconde plus tard, les motos et cyclos ayant continué sur leur lancée retrouvaient l'usage de leurs moteurs et les phares reprenaient leurs fonctions: c'est que l'engin s'éloignait déjà assez rapidement.

La gendarmerie a été avisée; elle enquête.

[Ref. lhh1:] LARRY HATCH - "*U* COMPUTER DATABASE":

4208: 1954/10/19 12:00 3 2:18:00 E 49:53:00 N 3333 WEU FRN SMM 7:B

AMIENS,FR:70 OBS:OBJET EN FLAMMES TOURNOIE HAUT/CIEL:RAYON VERT JAILLIT/LUM:/p34

RefN°194 LUMIERES dans la NUIT.(LDLN France) Numéro No. 321 : VILLE &VILLE

[Ref. djn1:] DONALD JOHNSON:

19 octobre

1954 - A midi 70 personnes dans la ville d'Amiens, Somme, France ont vu un objet ardent tourner haut dans le ciel ciel, tirant des faisceaux de lumière verts. En outre, en même temps à Montandon, Haute-Marne, France un adolescent a vu atterrir un objet en forme de soucoupe par quelques bois près d'un pâturage. Un homme portant une tenue spatiale blanche es sorti de l'engin. Son rapport a été étudié par la police. (Sources: Lumières dans La Nuit, N.260 & 321).

[Ref. uda1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 19 octobre 1954 à 12:00 à Amiens, France, "Objet ardent tourne haut dans ciel, tire faisceaux de lumière verts." "Un objet non identifié mais autrement conventionnel a été aperçu. Un objet ardent a été observé par 70 témoins dans une ville pendant plus de trois minutes."

La source est indiquée comme Hatch, Larry, *U* computer database, Author, Redwood City, 2002.

[Ref. nip1:] "THE NICAP WEBSITE":

*19 oct. 1954 - A midi 70 personnes dans la ville d'Amiens, Somme, France ont vu un objet ardent tourner haut dans le ciel ciel, tirant des faisceaux de lumière verts. En outre, en même temps à Montandon, Haute-Marne, France un adolescent a vu atterrir un objet en forme de soucoupe par quelques bois près d'un pâturage. Un homme portant une tenue spatiale blanche es sorti de l'engin. Son rapport a été étudié par la police. (Sources: Lumières dans La Nuit, N.260 & 321).

Explications:

Je suis bien sûr tenté de parler de météore, mais il semblerait n'avoir été vu que par ces gens à Amiens; j'ai donc un gros doute.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Amiens, Somme, multiple, jour, ardent, tournoyant, rayons, vert

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 18 mars 2010 Première publication.
1.1 Patrick Gross 18 octobre 2014 Addition [nip1].
1.2 Patrick Gross 30 janvier 2020 Additions [cpd1], Résumé. Explications changées, étaient "Non encore recherchée. Possible confusion avec d'autres cas, au 16 ou 18 octobre."
1.3 Patrick Gross 20 octobre 2021 Additions [vdn1].

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 20 octobre 2021.