France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

18 octobre 1954, Burbure, Pas-de-Calais:

Référence pour ce cas: 18-oct-54-Burbure. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Le journal régional La Croix du Nord, de Lille, rapportait le 21 octobre 1954, que "Lundi", donc le 18 octobre 1954, vers 21 heures, à Burbure, Mr. Marcel Delobelle, sa fille Mme Leleu, et la jeune Georgina Leleu, avaient vu dans le ciel, en direction de Lillers, une boule de feu pendant quelques secondes, qui laissait derrière elle une traînée d'étincelles.

Ils avaient affirmé qu'il ne s'agissait pas d'une étoile filante.

Rapports:

[Ref. lcn1:] JOURNAL "LA CROIX DU NORD":

Scan

CHRONIQUE

Soucoupe et signes des temps

Par René LEYVRAZ

Les soucoupes sont devenues le serpent de mer de notre temps. Riche filon pour la presse à sensation qui en tire des récits pharamineux [sic]. Il y a quelques jours, on nous disait qu'un "cigare phosphorescent" avait atterri près de Châteaubriand, devant un garçon de 13 ans qui déclare:

"Un petit homme vêtu de gris et portant des bottes en descendit, montrant sa machine et me dit dans un français sans accent: Regarde mais ne touche pas! Le Martien posa sa main gauche sur mon épaule. Dans la droite il tenait une sorte de boule lumineuse, qui faisait jaillir des flammes. Un instant plus tard, le visiteur remonta à bord de son engin, qui partit verticalement et silencieusement."

Près de Toulouse, trois personnes prétendent également avoir vu un "Martien", haut de 1 m. 10, habillé en chauffeur, sortir d'une soucoupe entouré d'une lumière étincelante.

Ces histoires nous rappellent celle d'un brave voyageurs, bègue, qui revenant d'Afrique, affirmait avoir rencontré dans la forêt vierge un gorille, lequel lui avait tendu la main en lui disant "Salut, Blanc!" C'est depuis lors qu'il bégayait... mais ce voyageur avait le sens de l'humour...

Pour identifier sur-le-champ un "Martien" dans un petit homme parlant "un français sans accent", il faut être hanté par un de ces romans d' "anticipation" qui fourmillent aujourd'hui surtout aux U.S.A.

Suite en dernière page sous le titre : "SOUCOUPES VOLANTES"

Scan

PLUSIEURS CAS DE
SOUCOUPES VOLANTES
EXPLIQUES PAR
UN PHENOMENE
OBSERVE APRES
LE PASSAGE D'UN AVION

Vienne, 20. -- Un avion "Stratojet" qui, chaque jour, survole la vallée du Rhône, à une altitude d'environ 10.000 mètres, a été pris mardi, par certaines personnes, pour une soucoupe volante.

Le président moniteur de l'Aéro-Club de Vienne, dissuada aussitôt les témoins trop imaginatifs, mais un étrange phénomène se produisit après le passage du puissant avion à réaction. Il se forma en effet, dans le ciel, des sortes de parachutes animés de mouvements bizarres et ayant l'aspect de voiles légers qui, bientôt, atteignirent le sol.

Les témoins du phénomène se saisirent de cette matière très douce au toucher et ayant un peu la consistance du caoutchouc. En arrivant au sol, celle –ci se volatilisait, probablement sous l'influence de la température.

L'un des témoins mis un peu de la substance dans une boîte et la fit photographier aussitôt. Quelques heures après, ce qui restait dans cette boîte, pourtant étanche, s'était évaporé.

Ce phénomène, dû à la condensation dans l'atmosphère raréfiée et froide de certains éléments du carburant du "Stratojet" peut provoquer des formations blanches ou irisées se déplaçant à grande vitesse à grande altitude et donner lieu, ainsi, à des interprétations plus ou moins fantaisistes.

Cette observation, faite au-dessus de l'aérodrome de Vienne, est identique à celle déjà relatée en son temps par un habitant d'Oloron.

Un météore à Burbure?

Lundi vers 21 h., à Burbure M. Marcel Delobelle, sa fille Mme Leleu et la jeune Georgina Leleu ont aperçu dans le ciel, en direction de Lillers, une boule de feu qui leur est apparue durant quelques secondes et laissé derrière elle une traînée d'étincelles. Ils affirment qu'il ne s'agissait pas d'une étoile filante.

Explications:

Le métére du 18 octobre 1954.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Burbure, Pas-de-Calais, nuit, Marcel Delobelle, Leleu, Georgina Leleu, Lillers, boule, feu, bref, traînée, étincelles

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
1.0 Patrick Gross 19 mai 2020 Première publication.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 19 mai 2020.