France 1954 -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

La vague française de 1954:

La page d'accueil concernant les cas de la vague française de 1954 se trouve ici.

10 septembre 1954, Limoges, Haute-Vienne:

Référence pour ce cas: 10-sep-54-Limoges. Merci de citer cette référence dans toute correspondance avec moi en rapport avec ce cas.

Résumé:

Suite à la rencontre de Mr. Mazaud près de Mouriéras d'un pilote (bien humain mais au comportement étrange) et de son "cigare volant" le 10 septembre 1954, la presse a fait le rapprochement avec une autre observation.

Ainsi, le journal Paris-Presse presse du 16 septembre 1954, titrait que le " cigare du Martien bavard a survolé Limoges", et rapportait que Mr. Georges Frugier, 30 ans, habitnant de Limoges, a déclaré avoir vu le 10 septembre 1954, peu après 20:30, sillonnant le ciel d'Est en Ouest, un disque rouge qui laissait échapper une traînée bleutée.

Le journal faisait remarquer que le jour et l'heure de cette observation coïncident avec l'étrange rencontre de Mr. Mazaud. Il est précisé que Mr. Frugier a parlé de cela à sa famille mais avait rencontré un franc scepticisme; c'est la publication dans la presse de la recnontre de Mr. Mazaud, qui a imposé un rapprochement puisque Limoges est située au nord-ouest de Bugeat, direction prise par le mystérieux engin d'après les déclarations de Mr. Mazaud.

Dans son livre de 1958, l'ufologue Aimé Michel donnait une version asez différente. Il assurait d'abord que les autorités auraient sans doute classé l'affaire Mazaud le kourn même comme histoire à dormir debout, s'il ne s'était pas révélé au cours de l'enquête que le même soir, quelques instants après que Mr. Mazaud ait vu partir l'engin en direction de Limoges, vers l'Ouest, "des" habitants de Limoges avaient effectivement aperçu un objet volant dans le ciel, arrivant de l'Est et allant en direction de l'Ouest, décrit comme un disque rougeâtre qui laissait échapper une traînée bleutée. Michel assure que ces témoignages ont été recueillis par la police avant que la rencontre de Mr. Mazaud ait pu avoir été connue des habitants de Limoges.

Michel notait le témoignage de M. Georges Frugier, 30 ans, qu'il dit avoir rapporté son observation dès le soir du 10 septembre, en ayant noté l'heure avec certitude: quelques instants après 20:30. Michel ajoute que la famille de M. Frugier ne prit pas son témoignage au sérieux avant le 14 septembre, date à laquelle les journaux mentionnent l'observation de Me. Mazaud.

Rapports:

[Ref. ppe1:] JOURNAL "PARIS-PRESSE":

Scan

Le cigare du Martien bavard a survolé Limoges

LIMOGES, 15 septembre. -- Un habitant de Limoges, M. Georges Frugier, 30 ans, déclare avoir aperçu, le 10 septembre, peu après 20 h. 30, sillonnant le ciel d'Est en Ouest, un disque rouge qui laissait échapper une traînée bleutée.

Or, le jour et l'heure de cette observation coïncident avec l'étrange rencontre du cultivateur de Bugeat (Corrèze), M. Antoine Mazaud, qui affirme avoir eu un entretien avec le passager d'un" cigare volant."

M. Frugier fit part à sa famille du spectacle dont il avait été le témoin mais il rencontre un franc scepticisme.

Cependant, la publication dans la presse, ce matin, de l'aventure survenue à M. Mazaud, imposa un rapprochement: Limoge est située au nord-ouest de Bugeat, direction prise par le mystérieux engin, d'après les déclarations du cultivateur.

[Ref. lcx1:] JOURNAL "LA CROIX":

Mars... ou rêve!

Que voulez-vous, toutes ces histoires de soucoupe [illisible] Et si M. Mazaud, de Bugeat (Corrèze) avait vraiment reçu le baiser d'un martien?... Nos incrédulités auraient bonne mine...

D'autant qu'il y a un autre témoin, en la personne de M. Frugier, de Limoges, qui a vu, au jour et à l'heure même où prenait fin la rencontre aussi affectueuse qu'interplanétaire de Bugeat, un disque rouge sillonnant le ciel d'Est en Ouest. Or, Limoges est au nord-ouest de Bugeat, direction prise par le mystérieux engin selon les déclarations faites par le cultivateur corrézien.

Il y a là plus qu'un rapprochement...

[Ref. las1:] JOURNAL "L'ARDENNAIS":

L'ETRANGE RENCONTRE DU PAYSAN CORREZIEN PRISE AUX SERIEUX

Qui pilotait le "cigare volant"?

TULLE. -- Il ne s'agit plus cette fois de soucoupe volante ni d'être bizarre semblant appartenir à un autre monde. La rencontre, que nous avons relatée hier, faite par M. Mazaud, un solide paysan quinquagénaire de Bugeat (Corrèze) est tout autre. Il se montre des plus formels. Il y a dans ses déclarations un indiscutable accent de sincérité. Il n'a pas, tant s'en faut, la réputation d'un farceur ou d'un illuminé, et les enquêteurs n'ont pas relevé la moindre faille ou la moindre contradiction dans ses déclarations.

L'homme qu'il rencontra sur un plateau désert le 10 septembre, vers 20 h. 30, n'avait rien d'anormal dans son accoutrement ni dans son aspect, si ce n'est la forme assez particulière du casque qu'il portait sur la tête. Quand il se trouva face à face avec le paysan corrézien, il fit plusieurs inclinaisons de tête pour le saluer, lui tendit la main puis lui donna l'accolade.

Le mystérieux passager pris pour un simple d'esprit

Il ne répondit pas autrement au bonsoir de M. Mazaud et n'articula pas une syllabe, à tel point que l'agriculteur le prit pour quelque simple d'esprit et aurait certainement bien vite oublié cette rencontre. Mais quelques secondes après la disparition de l'inconnu, M. Mazaud, qui poursuivait sa route entendit un léger bruissement. Il se retourna et c'est à ce moment qu'il aperçut un engin qui s'élevait du sol en oblique de la même façon que décolle un avion. La machine prit rapidement la forme d'un cigare (celle d'un avion à réaction vu de profil à quelque chose près). Elle volait vers l'ouest très rapidement en prenant de la hauteur. Le bruit était très léger. On n'apercevait pas la moindre fumée ni la moindre lueur.

M. Mazaud se garda bien de parler de ce phénomène dans le voisinage, craignant que l'on se moquât de lui. Seule, nous l'avons dit, l'indiscrétion de sa femme permit aux gendarmes d'être avisés. Ils l'entendirent chez lui et se rendirent sur le lieu, mais deux jours s'étaient écoulés et il avait beaucoup plu. On ne releva pas la moindre trace sur le sol.

(Voir la suite en 6ème page.)

L'étrange rencontre...

(Suite de la première page)

Le commissaire des renseignements généraux de Tulle a entendu lui aussi, très longuement M. Mazaud et s'est rendu avec le fermier sur les lieux de la rencontre. Il a été frappé comme tout le monde du sérieux de celui qui fut le témoin involontaire de cet étrange phénomène.

Vu à Limoges

Il semble bien que M. Mazaud ne fut pas le seul. Un habitant de Limoges, M. Georges Frugier, 30 ans, a déclaré hier, avoir aperçu le 10 septembre, peu après 20 h. 30, sillonnant le ciel d'est en ouest, un disque rouge laissant échapper une traînée bleutée.

Or, le jour et l'heure de cette observation coïncident avec l'étrange rencontre de M. Mazaud.

M. Frugier fit part à sa famille du spectacle dont il avait été le témoin, mais il rencontra un franc scepticisme. Cependant, la publication dans la presse, hier matin, de l'aventure survenue à M. Mazaud, imposa un rapprochement: Limoges est située au nord-ouest de Bugeat, direction prise par le mystérieux engin, d'après les déclarations du cultivateur.

IL A VU LUI AUSSI LE MARTIEN!

[Photos de Marius Dewilde, avec la légende:]

M. Marius Dewilde, accroupi, montre des traces relevées sur une voie de chemin de fer passant près de sa maison, à Quarouble, où se serait posé récemment un engin de forme de cigare. De cet engin, affirme M. Dewilde, seraient sortis deux êtres d'apparence humaine, vêtus de scaphandres, tandis qu'un rayon émanant de l'appareil le paralysait. Quand 11 retrouva, dit-il, l'usage de ses membres, l'engin s'élevait déjà dans le ciel et les deux êtres avaient disparu (Photo AP) (Cliché "L'Ardennais")

[Ref. jgu1:] JIMMY GUIEU:

L'écrivain de science-fiction et ufologue pionnier français Jimmy Guieu indique que le 10 septembre 1954 à 20:30, M. Georges Frugier, âgé de 30 ans, habitant de Limoges, a aperçu un "disque" rouge sillonnant le ciel d'Est en Ouest en laissant échapper une traînée bleuté.

[Ref. aml1:] AIME MICHEL:

Michel indique que les autorités auraient sans doute classé l'affaire Mazaud ce même jour comme histoire à dormir debout, si il ne s'était pas révélé au cours de l'enquête que le même soir, quelques instant après que M. Mazaud ait vu partir l'engin en direction de Limoges, vers l'Ouest, des habitants de Limoges avaient effectivement aperçu un objet volant dans le ciel, arrivant de l'Est et allant en direction de l'Ouest, décrit comme un disque rougeâtre qui laissait échapper une traînée bleutée. Ces témoignages ont été recueillis par la police avant que la rencontre de M. Mazaud ait put avoir été connue des habitants de Limoges. Michel note entre autre le témoignage de M. Georges Frugier, trente ans, qui rapporta son observation dès le soir du 10 septembre, en ayant noté l'heure avec certitude: quelques instants après 20:30. Michel ajoute que la famille de M. Frugier ne prit pas son témoignage au sérieux avant le 14 septembre, date à laquelle les journaux mentionnent l'observation de M. Mazaud.

[Ref. gal1:] CHARLES GARREAU ET RAYMOND LAVIER:

Les auteurs indiquent que l'enquête ouverte par la gendarmerie d'Ussel permit d'établir que ce soir du 10 septembre 1954, peu après 20:30, des habitants de Limoges avaient aperçu dans le ciel, volant d'ouest en est, un disque rougeâtre qui laissait échapper une traînée bleutée. Le rapport de ces témoins avait été recueilli avant que l'aventure d'Antoine Mazaud ait été publiée dans la presse.

[Ref. fru1] MICHEL FIGUET ET JEAN-LOUIS RUCHON:

Les deux auteurs indiquent qu'à Limoges en Haute Vienne, le 10 septembre 1954 à 20:30, Mr. Frugier et d'autres habitants de la ville voient passer un disque rougeâtre dans le ciel.

[Ref. rmy1:] ROGER-LUC MARY:

Dans le livre qu'il a écrit plus ou moins avec le célèbre témoin Marius Dewilde (voir Quarouble pour ce même jour), l'auteur Jean-Luc Mary rapporte, pour compléter son récit de l'observation de Mouriéras ce même jour:

Par ailleurs, venant ainsi confirmer la présence d'un engin "inconnu" dans la région, M. Georges Frugier, trente ans, habitant Limoges, affirma avoir aperçu précisément vers 20 h 30, un " disque "rouge sillonnant le ciel d'est en ouest et laissant échapper une traînée bleutée. Limoges est justement située au nord-ouest de Mourieras (commune de Bugeat) d'où décolla le cigare, sa puissante luminosité en vol a pu prendre l'aspect d'une sphère lumineuse noyant la forme réelle de l'appareil qui fut alors pris pour un " disque ".

[Ref. rmy2:] ROGER-LUC MARY:

Chronologie des événements survenus en France, a Quarouble et dans sa région, le 10 septembre 1954

[... autres cas ...]

2e témoignage, un peu plus de 20 h 30. Limoges, Haute-Vienne, plusieurs témoins observent au-dessus de la ville le passage (d'Est en Ouest) d'un disque rouge suivi d'une traînée bleutée.

[... autres cas ...]

[Ref. lgs1:] LOREN GROSS:

Limoges.

quelques minutes après l'expérience de M. Mazaud, un étrange corps aérien a été rapporté passant au-dessus de Limoges, étant venu de l'est. L'Est, où sur le Plateau de Millevaches le paysan français avait affirmé avoir rencontré son "être étrange" sur un chemin près du hameau de Mourieras, donc on se demande si le vague rapport d'un survol de Limoges confirme les affirmations étranges de M. Mazaud.

[Ref. djn1:] DONALD JOHNSON:

Ce jour là

10 septembre

[...]

1954 - Mourieras, France. Un fermier, M. Mazaud, marchait vers sa maison quand il a été soudainement confronté à un être casqué de taille moyenne qui a fait des gestes amicaux, et est alors retourné dans la broussaille, est entrée un objet en forme de cigare d'environ quatre mètres de long, qui a décollé vers Limoges. Quelques minutes plus tard les témoins à Limoges ont rapporté un objet en forme de disque rouge laissant une traînée bleuâtre. (Sources: Le Parisien, 14 septembre 1954; Aime Michel, Flying Saucers and the Straight Line Mystery, p. 40; Jacques Vallee, Passport to Magonia, p. 209).

[Ref. lcn1:] LUC CHASTAN:

Luc Chastan indique qu'en Haute Vienne à Limoges le 10 septembre 1954 à 20:30, "Plusieurs habitants de la ville voient passer un disque rougeâtre dans le ciel."

La source est notée "Ovni, Premier dossier complet... par Figuet M./ Ruchon J.L. ** éd. Alain Lefeuvre 1979".

[Ref. uda1:] SITE WEB "UFODNA":

Le site web indique que le 10 septembre 1954 à 20:30 à Limoges, France, "Disque rougeâtre émettant une queue bleue. est-ouest." Et: "On a observé un disque volant. Un disque rouge a été observé par plus de deux témoins masculins, d'âge typique 30 (Frugier)."

Les sources sont notées comme "Guieu, Jimmy, Flying Saucers Come from Another World, Citadel, New York, 1956; Michel, Aime, Flying Saucers and the Straight-Line Mystery, S. G. Phillips, New York, 1958; Vallee, Jacques, Computerized Catalog (N = 3073)".

[Ref. ubk1:] "UFO-DATENBANK":

Cette base de données a enregistré ce cas quatre fois au lieu d'une:

N° de cas Nouveau N° de cas Enquêteur Date d'observation CP Lieu d'observation Pays d'observation Heure d'observation Classification Commentaires Identification
19540910 10.09.1954 Limoges France 20.30 NL
19540910 10.09.1954 Limoges France CE III
19540910 10.09.1954 Limoges France 20.30 NL
19540910 10.09.1954 Limoges France 20.30 NL

Explications:

Limoges est à 56 km à vol d'oiseau et à l'ouest-nord-ouest de Mouriéras. Mr. Mazaud avait indiqué que l'engin qu'il avait vu était parti vers l'Ouest.

La version d'Aimé Michel me pose problème: je n'ai trouvé absolument aucune trace d'autres témoins de Limoges que Mr. Frugier. Rien ne m'assure non plus que ce soit les enquêteurs officiels qui aient "trouvé" le témoignage de Mr. Frugier. Rien ne me démontre non plus que Mr. Frigier avait rapporté son observation publiquement avant que celle à Mouriéras ne paraisse dans la presse (au plus tard le 14 septembre 1954). Et Michel n'indiquait aucune source pour les éléments qu'il apporte.

Quant à l'observation de Mr. Frugier, si rien ne permet formellement d'exlure qu'ils s'agisse de l'engin que Mr. Mazaud aurait vu décoller, rien non plus ne eprmet d'exclure qu'il se soit agit d'un météore, par exemple.

Mots clés:

(Ces mots clés sont uniquement destinés à aider les recherches et ne préjugent pas des faits.)

Limoges, Haute-Vienne, Georges Frugier, disque, rouge, traînée, bleue

Sources:

[----] indique des sources que je n'ai pas encore pu consulter.

Historique du document:

Version: Créé/changé par: Date: Description:
0.1 Patrick Gross 8 août 2004 Première publication.
1.0 Patrick Gross 12 mars 2010 Conversion de HTML vers XHTML Strict. Première version formalisée. Additions [lcn1], [uda1].
1.1 Patrick Gross 26 octobre 2011 Addition [gal1].
1.2 Patrick Gross 11 octobre 2014 Addition [rmy2].
1.3 Patrick Gross 29 novembre 2016 Additions [djn1], [ubk1].
1.4 Patrick Gross 31 juillet 2019 Additions [las1], Résumé. Explications changées, étaient "Non encore recherchées."

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 31 juillet 2019.