Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Nord-Matin, Nord-Pas-de-Calais, France, page 8, le 22 septembre 1954.

Scan

SELON DES SAVANTS ROMAINS,

le "cigare"
qui a survolé Rome est un
aéronef de type inconnu

Le "Cigare volant" qui a été observé vendredi après-midi dans le ciel de Rome, fait l'objet d'études confidentielles dans le grand observatoire astronomique de Rome.

Des milliers de personnes ont pu voir l'engin qui a évolué longuement au-dessus de Rome, à 10.000 mètres d'altitude d'abord, puis est descendu beaucoup plus bas. Il laissait derrière lui une traînée légère de fumée blanche qui sortait de l'extrémité la plus étroite du cigare. Les techniciens du radar de l'aéroport de Ciampino ont distingué une antenne au milieu de l'extrémité la plus large de l'engin. Celui-ci a la forme d'un cigare élargi et gonflé vers le milieu.

Plusieurs savants de Rome alertés en temps utile, ont pu observer l'appareil, car il s'agit bien pour eux, maintenant, d'un appareil et non d'un corps céleste: "Aéronef de type inconnu jusqu'ici", précisent-ils.

A un moment donné, l'engin est descendu brusquement de 400 mètres, puis il s'est mis en position verticale, a repris de la hauteur et, revenant à sa position de vol, a disparu rapidement à l'horizon.

Deux objets singuliers
dans le ciel de l'Allier

Un habitant de Moulins s'était rendu pendant le week-end à Rongères, petite commune de l'Allier, lorsque dimanche, dans l'après-midi, aux environs de 16 h. 30 il a aperçu dans le ciel un engin en forme de cigare et, quelques secondes plus tard, un second objet en forme de globe. Ce globe, très brillant, a décrit un cercle en 15 secondes et a pris rapidement la direction sud-est.

Ce témoignage n'a été connu qu'hier soir à la suite d'un rapport que le Moulinois, dont l'identité n'a pas été révélée, a adressé au Préfet de l'Allier.

Une soucoupe volante
dans le ciel de Saint-Raphaël

M. Denis Giraud, ouvrier boulanger, 27 ans, a aperçu la nuit dernière une soucoupe volante.

Travaillant pour le compte de M. Justin Rabbia, boulanger, rue Marius Allongue, M. Giraud se trouvait hier matin à 4 h. 30 à la fenêtre du fournil de son patron, d'où il avait vue sur la route et sur l'Esterel.

Soudain, il aperçut, traversant le ciel et se dirigeant vers l'Esterel, un engin d'environ 3 mètres de diamètre, se déplaçant très rapidement et laissant derrière lui une traînée de fumée blanche et une lueur rouge.

Cet engin ne faisait aucun bruit et avant que M. Giraud ait eu le temps de "réaliser", la soucoupe avait disparu par delà les monts...

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 27 mars 2020.