Journaux 1950-1959 -> Documents -> AccueilCliquez!

This page in EnglishClick!

Les OVNIS dans la presse quotidienne:

La vague française de 1954 dans la presse:

L'article ci-dessous est paru dans le quotidien Nord-Eclair, Roubaix, Nord, France, page 10, le 6 octobre 1954.

Scan

Sequedin et Haubourdin ont eu
leurs "soucoupes dominicales"...

Cette fois-ci, nous le tenons! Le canton de Haubourdin peut inscrire dans ses annales l'apparition de sa première soucoupe... et soucoupe dominicale encore.

Il ne s'agit pas d'une hallucination, car elle a été vue, de plus ou moins loin, par des dizaines de paires d'yeux.

Venons-en aux faits.

Dimanche soir, plusieurs communes de la région, qui n'ont pas tellement l'occasion de faire parler d'elles, se signalaient à l'attention de la presse par l'apparition de soucoupes.

A Lille, un groupe important de promeneurs pouvait assister, au pont de Canteleu, aux exhibitions d'un engin volant prenant successivement la forme d'une sphère, grossissant à vue d'oeil, pour se scinder en deux cigares, et retourner à sa forme primitive.

Le plus étonné des habitants du canton d'Haubourdin fut, sans contredit, M. Ferdinand Millecamps, 21 ans, maçon, demeurant 22, rue Victor Loridon. Passant dimanche, vers 20 h, sur le pont de Sequedin il aperçut, à quelques cinq cent mètres de lui, un gros objet lumineux posé sur les rails, entre Hallennes et Sequedin. L'engin s'éleva à la verticale, et M. Millecamps vint raconter l'événement à Haubourdin. Des habitants de Sequedin confirmèrent les déclarations de M. Millecamps.

A peu près à la même heure, un groupe d'habitants du "P'tit Belgique" pouvait, dans ce populeux quartier assister aux évolutions d'un mystérieux engin lumineux qui se déplaçait dans le ciel.

Les faits se sont là. Plus d'un habitant s'est promis, le soir venu, d'explorer le ciel pour être témoin d'exploit identique. La chronique future des "Soucoupes volantes" nous apportera peut-être à bref délai, d'autres révélations.

...ET MARCQ-EN-BAROEUL

La bonne ville de Marcq commençait à faire piètre figure auprès des communes qui eurent l'honneur de recevoir la visite des Martiens. Depuis que les soucoupes sillonnent le ciel de France, elles semblaient totalement ignorait l'existence de Marc-en-Baroeul!

Que les Marcquois se consolent, l'honneur est sauf, car la ville a enfin vu sa soucoupe volante. Elle est apparue dans le ciel dimanche, vers 20 h., semblant venir de la direction de la Citadelle de Lille.

M. Lucien Lemaire, chef de service à la mairie de Marcq, se trouvait à ce moment, rue des Lilas, en compagnie d'autres personnes. Il vit très nettement l'engin de forme ronde, qui émettait des lueurs oranges. A un certain moment un deuxième disque se détacha du premier, s'éclaira et reprit ensuite sa place.

Valid XHTML 1.0 Strict



 eMail  |  Début  |  Retour  |  Avance  |  Plan  |  Liste |  Accueil
Cette page a été mise à jour le 17 juin 2020.